Le mouton est dans le pré...

  • Attentat déjoué à Vernier, merci au SRC !

    Bonjour à toutes et à tous !

    nos services de sécurité, chapeautés par l'excellent Jean-Philippe Gaudin, ont déjoué un projet d'attentat sur les citernes de Vernier.

    Hasard du calendrier, le 14 février 2012, j'envoyais un communiqué de presse à l'ensemble des rédactions de Suisse, annonçant une grève de la faim dès le 15 février.

    Nos amis djihadistes, quelque peu désoeuvrés, de retour de leur terrain de jeu qu'était l'Etat Syrien s'ennuient et fomentent des actions sur notre territoire, sans doute pour égayer leur triste vie inutile et suffisante.

    Il n'est un secret pour personne que depuis plus de 10 ans je me bats avec le soutien de nombreux autres politiques contre la présence de ces citernes qui sont, pour certaines, contraires à l'OPAM et font l'objet d'un avis du Tribunal fédéral limpide : ils doivent partir et à leur frais. Pollueurs payeurs. 

    Cet énième incident concernant les citernes de Vernier, toujours bien installées, m'amène à deux réflexions :

    - le Salafisme, vanté par quelques intégristes pullulants dans certaines mosquées, contamine nombre de nos jeunes, et l'idée d'expulser ces intégristes n'est visiblement pas à l'ordre du jour,

    - malgré plus de dix ans d'un combat acharné contre la présence de ces installations, notamment la plus problématique d'entre elle, celle de Petrostock SA présente à Blandonnet...

    Rien, ni renforcement des mesures de sécurité que l'on jugerait normales pour des installations classées Sévèso 2, ni même la volonté de retirer l'autorisation d'exploitation.

    Dort tranquille bonne populace, puisque l'on te dit que tout va bien, et que nos amis pétroliers nous font la grâce de jeter une poignée de billets de mille à notre belle commune (100'000.- environ / an) vous pouvez bien supporter les risques, et le cas échéant, crever, ça fera moins de pauvres sur le Canton.

    Je suis dégoûté par l'incurie des différents Conseillers d'Etat qui se sont succédés à la tête de l'aménagement du territoire.

    Sauf que là, il va bien falloir que le Conseil d'Etat intègre le risque d'attentat dans sa formule magique qui détermine que le risque est : acceptable. Et finisse par prendre ses responsabilités.

    Non, le risque n'est pas acceptable.

    Nos vies ne valent pas un seul litre d'essence.

    Hasard du calendrier, j'envisage très sérieusement à entamer une nouvelle grève de la faim dès demain, mais cette fois pas pour demander le déplacement des citernes, mais le retrait immédiat de l'autorisation d'exploitation de Petrostock SA. qui met en danger directement : 5'000 usagers et habitants de ma commune.

    Seule solution pragmatique, immédiate, au vu des éléments que la presse a publié. Un arrêt immédiat de l'exploitation de ce site !

    Le cas échéant, que le Conseil d'Etat mesure bien que j'irai jusqu'au bout de cette démarche. Le retrait de l'autorisation d'exploitation nécessite juste une volonté politique claire et un courrier A à 1.-.

    Réponse demain.

    Bien à toutes et tous :)

    Stéphane

  • A-t-on voulu me faire taire ? Si oui, c’est raté ;)

    Bonjour à toutes et à tous,

    Le 23 octobre 2018, je m’exprimais au sein du Club de Radio Lac, emmené par la brillante journaliste, Béatrice Rul.

    Hasard du calendrier, ce soir là, nous avons abordé le sujet de la radicalisation en Suisse.

    Vous pouvez l’écouter ici :

    https://www.radiolac.ch/podcasts/club-radio-lac-23102018-1958-195850/

    Avec le franc parler qui me caractérise, j’ai dit exactement ce que je pensais, démystifié les voyageurs du Djihad qui seraient partis pour défendre une noble cause, au nom d’une religion.

    Or, ce que peu de gens savent, c’est que ces gens, dans leur grande majorité ne sont pas partis pour la grandeur d’une idée, mais parce que guerroyer ça paie.

    Rappelons que cette « pseudo guerre » ne s’est pas déroulée dans n’importe quelle région, mais dans les zones pétrolifères les plus prometteuses tant en Syrie, qu’en Irak.

    Derrière le packaging marketing parfait, où l’on a enrobé ce qui n’était qu’une course aux pétrodollars, avec une pincée de Divin, collé le mot Djihad, toute cette barbarie ne visait que et seulement de prendre le contrôle des régions pétrolifères.

    Ceci étant posé, je m’exprime donc sur le sujet en citoyen libre, dans un pays libre.

    Toutefois, quelque part, quelqu’un a été contrarié par mes propos, à un point tel, que le 31 octobre, veille de la fête des morts, aux alentours de 19h40, je découvre sous le paillasson un cadeau…

    Ce cadeau n’était autre qu’une cartouche de 9mm flambant neuve.

    9mm.jpg

    Evidemment, appel à la centrale police, arrivée de trois gendarmes dans les minutes qui suivirent pour procéder aux prélèvements d’usages. Dépôt de plainte pénale auprès de la gendarmerie, information relayée à la Sûreté, et autres services concernés.

    On a voulu me faire taire, en me menaçant, c’est raté :)

    Bien au contraire, si je publie ce blog aujourd’hui, un an après les faits c’est pour lancer un appel à la majorité silencieuse musulmane qui vit en paix dans notre pays. Car ce genre de geste complètement idiot, à l’encontre d’un citoyen peut mener à la colère et la colère amène la haine.

    Et c’est exactement ce que cette frange de radicaux salafistes cherchent à provoquer. Que cette haine grandisse, cristallisant peu à peu les positions, et nous mènera à court ou moyen terme, à l’affrontement.

    C’est donc un appel que je lance ici à la grande majorité de nos citoyens et citoyennes vivant leur religion le plus normalement du monde, qui n’en font pas un objet politique de dissension, et qui, n’en doutons pas, en ont marre d’être les otages d’une frange déviante qui leur fait honte.

    Vous êtes déjà nombreux à avoir permis de détecter et d'avoir signalé des dérives inquiétantes au sein de notre pays. Il faut poursuivre dans cette voie citoyenne afin d’offrir à nos enfants la Suisse de paix qu’ils sont en droit d’espérer.

    C’est à nous toutes et tous, citoyens et citoyennes de notre pays de veiller à ce que quelques imbéciles convaincus de détenir la vérité ne nous mènent à nous détester et nous haïr.

    NE LES LAISSONS PAS détruire ce petit bout de paradis qu’est La Suisse !

    Merci de m’avoir accordé votre temps pour me lire, et si vous le souhaitez, diffusez cet appel à la responsabilité de chacun face à la menace que ces quelques individus font peser sur notre Vivre Ensemble, libre à vous.

    Bien à toutes et à tous,

    Stéphane

     

    NB . Mes remerciements aux gendarmes qui sont intervenus dans la plus grande discrétion, aux inspecteurs et inspectrices de la Sûreté, ainsi qu'aux acteurs des autres services engagés.

  • Nos libertés sont comptées...

    Bonsoir à toutes et à tous,

    Ou bonjour c'est selon...

    Depuis quelques semaines, je suis des cours sur la gestion des Data Center. Ce que l'on nomme le "Cloud".

    Très à la mode, les fournisseurs rivalisent d'offres, de garanties de sécurité, pour vous vendre le : "Le Cloud".

    Aujourd'hui encore, vous avez, dans votre grande majorité, un / plusieurs PC, portables, tablettes, possédant leur propre Operating System, vous possédez encore votre disque de plusieurs Gigas, voire de plusieurs Teras.

    Or, vous faites partie du passé...

    Demain, (dans quelques mois, années) vous achèterez des tous petits simulateurs d'ordinateurs, capables de gérer la virtualisation de votre machine qui s'exécutera sur le "Cloud". Une virtualisation de votre machine, accessible sur le réseau depuis n'importe où... Et on vous la vendra comme telle : accessibilité, sécurité, résiliance, et bla et bla.

    En réalité, vous ne posséderez plus rien. Vos données seront accessibles par n'importe quel "personnel autorisé", par les scripts et algorithmes commerciaux, les États, etc...

    Pire encore, par la conception de scripts, ces Data Center deviendront autonomes avec les processeurs de nouvelles générations qui sont capables d'apprendre, d'exécuter, et de décider à votre place.

    De là...

    Les trois règles d'Asimov seront-elles respectées et introduites dans les IA ( intelligence Artificielle ) ?

    Les voici :

    « Un robots ne peut porter atteinte à un humain, ni, en restant passif permettre qu’un humain soit exposé au danger ;

    Un robot doit obéir aux ordres qui lui sont donnés les êtres humains, sauf si ces ordres entrent conflit avec la première loi ;

    Un robot doit protéger son existence tant que cette protection n’entre pas en conflit avec la première ou la deuxième loi. »

    Le génétique est une manière pour l'Homme de jouer à Dieu, avec l'informatique, l'Homme éradiquera sa conscience de l'équation.

    Nous deviendrons toutes et tous, de simples "objets" pour parler en terme informatique pur.

    Il est hélas devenu évident aujourd'hui que notre technologie a dépassé notre humanité.

    Albert Einstein

    Et pendant ce temps, au Cycle, au Collège, on apprend à nos enfants à être de "parfaits et bien dociles objets".

    datacenter.jpg

    Notre prochaine prison...

    Bonne réflexion à toutes et à tous

    Stéphane

     

  • L'hypocrisie des Verts n'est plus à démontrer...

    Bonjour à toutes et à tous

    Aux Eaux-Vives, Genève-Ville, l'abattage d'arbres centenaires a commencé.

    A lire ici et aussi ici

    Ici, l'aménagement du territoire pour construire des logements, dans un Canton qui compte pas moins de 330'000 mètres carrés de bureau inoccupés, ça peut faire sourire, sauf que c'est le patrimoine arboricole qui trinque.

    Aux Avanchets, Vernier, l'abattage d'arbres a lui aussi commencé. Là aussi, il est question d'aménagement. Oui, Mesdames et Messieurs, d'aménagement "d'écopoints", histoire d'être des bons bobos écolos avec une bonne conscience. Mais pas seulement, ils veulent aménager des trottoirs. Oui, Mesdames et Messieurs, les Avanchets étant un chef d'oeuvre architectural pour une "cité suspendue", l'absolue nécessité de disposer de trottoir est sinon ridicule. Absurde.

    Et devinez quel est le point commun entre ces deux déboisements ?

    Aller, un petit effort, qui sont les Magistrats en charge pour ces deux lieux ? De quel parti proviennent-ils ?

    Votre langue au chat ?

    Les deux Magistrats responsables de ce massacre appartiennent au parti : Les Verts.

    Résumons, les Verts passent l'année à nous bassiner avec le CO2, la déforestation, et que font ils lorsqu'ils sont aux affaires ?

    Ils déboisent pour bétonner.

    aieconfiance.jpg

    A celles et ceux qui me prêteraient des vues électoralistes, je vous rassure de suite, je ne suis pas candidat aux Nationales.

    Juste le souci de souligner la différence entre les belles paroles de campagne, les promesses d'un monde meilleur, faites par les Verts qui ne sont désormais plus à une contradiction près.

    Et ce au grand damne de notre patrimoine arboricole.

    Bon week-end à toutes et tous !

    Et bonne rentrée !

    Stéphane

     

  • La cohérence schizophrènique du PLR m'interroge ?

    Bonjour à toutes et à tous,

    j'aurais pu appeler ou titrer ce blog : -"Y a t'il un psychiatre dans l'asile"

    En effet, le 19 mai prochain, nous voterons sur la révision de la loi sur les armes voulue par l'UE. 

    Soutenue par la gauche PS et Verts, ce qui est somme toute, leur rôle d'anti-armes habituel. Mais aussi par le PDC et le PLR.

    Le PDC se porte là où le grand frère PLR lui dit d'aller, il est dans son rôle... Et c'est là qu'intervient l'analyse psychologique d'un parti, le PLR, qui prône haut et fort ceci :

    PLR_et_Schizophrénie.pngEt qui soutient une révision de la loi sur les armes inutile, inefficace, inepte et surtout : coûteuse !

    Je cite un calcul fait pour le seul Canton de Vaud :

    Petit calcul rapide !

    Le seul canton de Vaud compte environ 90'000 armes détenues LÉGALEMENT par 35'000 personnes. La directive prévoit des contrôles tous les 5 ans. En admettant que ledit contrôle dure 5 heures (administratif + visite chez le détenteur), cela nous amène à 175’000 heures de travail, soit 35’000 heures par an. En admettant 1840 heures de travail pour 1 fonctionnaire durant un an, cette tâche occuperait 19 POLICIERS à plein temps. Avec un salaire mensuel moyen et net de fr. 7'000.- sur 13 mois, cela représenterait une dépense de fr. 1'730'000 par an. Donc, en totalité, un contrôle complet des armes détenues uniquement dans le canton de Vaud coûterait fr. 8'650’000.-, pratiquement en pure perte au niveau sécuritaire. Et ne sont pas pris en compte dans le calcul les charges sociales de l’employeur, le matériel informatique et les locaux supplémentaires nécessaires, etc.

    Donc résumons, le PLR soutient ouvertement une révision de la réglementation sur les armes inutile et inefficace, mais fait campagne en disant exactement son contraire.

    La Schizophrénie ferait elle partie de l'ADN de ce parti donneur de leçon qui nous a démontré, ces derniers mois à quel point il était cohérent avec ce qu'il prône ?

    Il n'en est plus à une incohérence près.

    Bonne lecture ! Merci pour votre temps :)

    Bien à toutes et à tous !

    Stéphane

     

    PS. Pensée aux membres de PLR, ce ne doit pas être facile tous les jours à assumer... mes respects ;)