31/10/2007

Humanité

Bonjour à toutes et à tous,

 

hier on apprenait qu'une riche personnalité avait fait don d'une somme importante en direction de l'Hôpital des enfants.

 

Le lien : http://www.tdg.ch/pages/home/tribune_de_geneve/l_actu/gen...

 

Un geste magnifique.

 

Heureusement, qu'il existe encore des gens disposant d'une humanité et qui pensent à faire ce genre de geste.

 

Merci à Madame et Monsieur Rappaport qui nous rappellent avec leur geste que rien n'est acquis et tout reste à faire pour nos enfants.

 

Un peu d'humanité dans ce bas monde, ça fait du bien.

 

Bien à toutes et à tous,

 

Stéphane

 

30/10/2007

Z'y va ! C'est la faute des "flics"...

Bonjour à toutes et à tous,

 

Si on écoutait les gérémiades des politiques, les gendarmes seraient pratiquement les responsables de ces tragiques événements.

 

Euh ?... pas assez de contrôles ? pas assez de radars ?

 

Ou simplement manque d'effectif chronique lié à une mauvaise appréciation de la situation par nos politiques ?

 

Nos gendarmes accomplissent leur mission sans la moindre reconnaissance, en sous effectif constant depuis des années, qu'on substitue par des "deuxième police" totalement inefficaces pour répondre aux besoins actuels, tant en matière de délinquance qu'en matière de sécurité routière.

 

Nos politiques se réveillent avec les manchettes... : "tiens ? y a eu trois morts, tiens ? trois de plus ? tiens une agression en pleine ville ?" QUELLE HORREUR ! FAUT AGIR !

 

Z'y va la récup... y a des morts faut agir... y a des agressions faut réagir

 

Et qui on accuse de laxisme ?

 

Nos gendarmes...

 

Ils ont bon dos... 

 

Alors si certains ne se sont jamais fait contrôler... c'est peut être qu'ils sortent peu... d'ailleurs à voir la stupeur que ça déclenche chez certains de nos politiques, je me dis que c'est normal qu'ils et elles soient en décalage complet avec la réalité quotidienne de la rue...

 

Faut sortir les gars de temps à autre, Genève ne se résume pas à La Clémence, aux Armures, et autres... vous devriez oser vous aventurer dans les quartiers "chauds" du moins réputés comme tels, oser flaner dans les rues la nuit... en somme vous sortir la tête du sac...

 

Vous comprendriez que Genève n'est pas une carte postale...

 

Nos gendarmes accomplissent un travail exceptionnel et si d'une part on allégeait leur tâches administratives et de l'autre on augmentait leur effectif, ils et elles seraient heureux de pouvoir remplir leur mission première : assurer la sécurité de nos concitoyens en patrouillant dans nos rues.

 

Les radars eux ne patrouillent pas et ne seront jamais aussi dissuasifs qu'une voiture de patrouille et en plus, ils (les radars donc) n'interviennent pas en cas d'agression...

 

Je profite de ce billet pour remercier nos gendarmes et nos "flics" en général qui font leur métier du mieux qu'ils et elles peuvent... : merci.

 

Les autres, rois de la "récup", devraient s'occuper de l'interdiction de la fumée dans les lieux publics qu'il leur tenait tellement à coeur, leur cheval de bataille il n'y a pas trois semaines...

 

La moindre de respect pour nos policiers qui eux... ont du annoncer les décès aux familles.

 

Bien à toutes et à tous,

 

Stéphane

 

96'000 ou 960'000 ?

Bonjour à toutes et à tous,

 

quelques idées "cadeau bonus" pour inspirer nos conseillers / conseillères qui agissent au niveau cantonal et / ou fédéral...

 

Pourquoi ne pas réduire le train de vie de l'Etat avec des solutions toutes simples qui relèvent du bon sens ?

 

En commençant par les voitures de fonction, sur Genève les fameuses plaques en 96'000 et maintenant 960'000, ces immatriculations correspondent à des sociétés de location de voiture pour offrir avec la location du véhicule la prestation chauffeur professionnel.

 

Nos conseiller/ères actuels circulent donc en limousine avec chauffeur...

 

Si on peut comprendre que dans certaines occasions, nos membres du gouvernement sont appelés à faire appel à ce genre de service, il est cependant difficile de justifier de cette nécessité au quotidien.

 

D'ailleurs, il est lieu de souligner que l'un des rares à n'utiliser cette facilité que lorsque c'est nécessaire, est notre conseiller en charge des finances : M. David Hiller que vous croiserez plus souvent dans le bus, dans le tram, que sur la route...

 

Surtout que se sont souvent de grosses cylindrées qui circulent... alors pourquoi ne pas louer des véhicules hybrides par souci écologique mais aussi économique et limiter l'usage de la voiture de fonction aux seuls déplacements et rendez-vous officiels ?

 

Purée tu fais chmir Stéf... je sais...

 

Ensuite, l'administration consomme énormément d'électricité et même si l'Etat bénéficie des prix "grands comptes", nous payons cette électricité... donc pourquoi ne pas remplacer les ampoules dites à combustion par les ampoules nouvelle génération qui consomment à éclairage égal : 4 fois moins d'électricité et qui durent aussi nettement plus longtemps ?

 

Aussi, pourquoi laisser les ordinateurs sur le mode veille alors qu'il suffit de les éteindre à la fin de la journée ? (qu'on ne vienne pas me dire que c'est pour descendre les mises à jour... cela peut se faire en pleine journée, à la pause de midi par exemple... c'est testé et approuvé ;o)

 

Voila quelques idées à deux francs, qui ne nécessitent pas de pondre une loi, suffit d'un minimum de bonne volonté et de quelques notes internes...

 

Des économies qui pourraient financer une mesure urgente pour l'accompagnement de nos anciens lorsque l'OCPA leur coupera les vivres ?

 

A celles et ceux qui pensent à tort que si je tiens à la défense des anciens c'est sans doute parce que je suis touché par ce problème... eh bien non, je fais partie des gens qui considèrent qu'il y a deux "témoins" de l'état de santé d'une société :

 

  • Les personnes agées
  • les enfants

 

Une société incapable de s'occuper de ses enfants et/ou de ses anciens est une société qui régresse.

 

De là le constat est clair : nous régressons.

 

Je salue ici mes nombreux proches qui me demandent d'entrer en politique et je vous avoue que ça commence à me titiller... parce que le simple citoyen commence à en avoir un peu marre des fins de non recevoir... encore un peu de patience, parce que je dois finir quelques projets bien avancés et régler deux trois bricoles...

 

Mais qui sait...

 

Bien à toutes et à tous,

 

Stéphane

 

 

29/10/2007

Le pit bull ne lâche jamais...

Bonjour à toutes et à tous,

 

Bon Week - End ?

 

S'il existe une qualité, probablement la seule d'ailleurs, à cette race de chien : le Pit Bull, c'est qu'une fois qu'il tient sa "proie", il ne lâche jamais.

 

Partant de ce principe, je reviens avec une affaire bien dérangeante : un déni démocratique à l'encontre de la volonté des Genevées z'é Genevés au point, que nous simples citoyen(ne)s devons taper du poing sur la table pour rappeler nos élus qu'ils sont les garants de notre volonté...

 

" BOUM " <- Bruit du poing sur la table (aie ça fait mal purée... :o)

 

En effet, qui n'a pas été fier et heureux de voter l'augmentation des subventions aux EMS pour que nos anciens reçoivent le meilleur encadrement possible ?

 

Selon toute vraisemblance, notre volonté n'est toujours pas suivie dans les faits, les EMS ne peuvent pas recruter du personnel supplémentaire et nos anciens attendent toujours...

 

Alors, à moins d'avoir raté un épisode, voir la série toute entière, est-ce que quelqu'un sait si la situation s'est enfin débloquée au sujet du budget 2008 ?

 

En dehors du simple fait que cela concerne des Etres Humains, nos anciens à qui nous devons respect et attention, je trouve inadmissible qu'il faille rappeler à l'ordre nos élu(e)s pour qu'ils et elles appliquent concrètement une volonté populaire exprimée le plus légitiment du monde par les urnes.

 

Pas vous ?

 

Continuons à laisser passer ce genre de "détail" et nous n'aurons plus besoin de voter, l'Etat pourra économiser les bulletins de vote, et nos élus de s'occuper directement de faire "ce qu'ils veulent"...

 

La démocratie est une Grande Dame fragile qui mérite notre attention à toutes et tous, à chaque instant. Nos élu(e)s ne sont que les garants exécutif de notre volonté, il est lieu de le leur rappeler et de le souligner en ce lendemain d'élection.

 

Aller Mesdames, Messieurs, je sais, suis un ch*eur, mais au fond je vous aime bien... :o)

 

Bien à toutes et à tous,

 

Stéphane

 

 

27/10/2007

Grueger ou gruger ?

Bonjour à toutes et à tous,

 

hier, avec ma question à 2.- je pensais être le seul neuneu néofite en matière de travaux pulbiques de la République et du Canton de Genève... et qu'une réponse m'arriverait toute cuite direct onZeBlog.

 

Force est de constater que personne n'a su me répondre, donc je me sens rassuré, je ne suis pas le seul à ne pas savoir.

 

Vous pourriez me dire mais on en a rien à faire du pourquoi du comment de la ligne 10...

 

En pensant de la sorte on se laisse diriger sans se poser de questions, pensant qu'il doit bien y avoir une raison...

 

Sauf que tout ça nous coûte et que comme nous finançons ces travaux à travers l'impôt, tout citoyen(ne) devrait être en droit de demander des réponses claires.

 

Si vous croyez que l'exemple de la ligne 10 est isolé en matière de non recevoir... vous vous trompez, car il n'y a pas si longtemps... une grue géante complètement inactive et inutilisée décorait un chantier publique, entendez par là, que nous, citoyen(ne)s payons la dite grue, la louons pour être exact à une entreprise X Y...

 

Et comme vous le savez, je suis un ch*eur et j'ai donc appelé l'entreprise qui louait cette dite grue pour le chantier publique en question... impossible d'obtenir une réponse sur l'indispensable nécessité d'avoir cette grue bien parquée à disposition.

 

La grue louée durant plus de 35 jours... pour la parquer dans le chantier... savez vous combien nous coûtent ce genre de grue à la journée ?

 

Le fait d'éviter ce genre de gaspillages, gaspillages qui espérons le sont la résultante d'inattentions répétées et récurentes mais totalement fortuites bien évidemment, ne pourrait - il pas financer une mesure urgente pour l'accompagnement de nos anciens ?

 

Non, je lâche pas ma détermination à obtenir une intervention urgente en direction de nos anciens.

 

Quoi qu'il en soit, cette simple question à deux balles dénote que le simple citoyen n'a pas le droit d'obtenir des réponses à ses questions légitimes car l'Etat... c'est nous.

 

Avant l'élection le citoyen devient soudain roi... les candidats rivalisent de communication... une fois élu(e)s... Pchuiiiiiiiiiiit !

 

Ohé, y a quelqu'un ?

 

Avant l'élection on monte aux barricades, on dénonce les magouilles, à qui mieux mieux, toutes et tous candidat(e)s défenseurs des concitoyen(ne)s... après les élections, il n'en reste que des "cons de citoyen(ne)s" et un peu de fumée.

 

ABRACADABRA tu me vois... ABRACADABRA... tu me vois plus... :o)

 

On nous "gruege" propre en ordre et sans bisou c'est donc bien le verbe grueger :o)

 

A quand un serrage de vis propre en ordre pour qu'enfin on mette un terme à l'ensemble des gaspillages pour financer d'autres priorités ?

 

Efficience, est - ce que ce mot évoque quelque chose chez nos politiques ?

 

Bien à toutes et à tous,

 

Stéphane