07/11/2007

ASM ou Gens d'Armes...

Bonjour à toutes et à tous,

 

je me suis permis un commentaire sur le site d'un énigmatique ASM attirant son attention sur un fait avéré : l'inutilité de cette corporation en matière de sécurité.

 

Commentaire qu'il a vite effacé... ce que je peux comprendre, je disais simplement tout haut ce que de nombreux citoyen(ne)s pensent tout bas.

 

Depuis des années maintenant, on voit fleurir dans tous les quartiers de Genève les postes des Agents de Sécurité Municipaux... est ce que proportionnellement la délinquance a diminué ?

 

Du point de vue de la petite mamie qui promène son chien la matin et qui "Ô Seigneur" ne dispose pas de sa "caninette"... c'est sûr... elle ne recommencera pas... PROMIS...

 

Je me permettais de signaler un exemple des plus simples, je vis aux Avanchets et nous avons un poste d'ASM au beau milieu du centre commercial... à 8 mètres et encore je suis large... des jeunes dealent à longueur de journée... Même la gendarmerie, lorsqu'elle se déplace, ne le fait rarement en dessous d'un effectif de minimum 4 à 6 gendarmes et même dans ce cas de figure, nos jeunes ne semblent pas vraiment impressionnés.

 

Par conséquent, j'aimerai beaucoup qu'on m'explique à quoi ça sert d'avoir des ASM si pour faire respecter l'ordre et la loi, nous devons de toute manière faire appel à la Gendarmerie ?

 

Qu'on arrête cette hypocrisie avec les ASM et Police municipale qui, si on les écoutait, résoudraient tous les problèmes de sécurité avec leur bâton tactique... Bâton qui n'impressionnera pas plus les délinquants qu'un vrai bon gendarme en arme... soyons en sûrs...

 

Ensuite, j'avoue ne jamais avoir vu un ASM patrouiller.. AH si... pardon, patrouiller et descendre d'une voiture privée... Oui, oui, j'insiste... d'une voiture privée pour aller coller encore quelques bûches avant de rentrer à la maison...

 

Quelle efficacité... je me sens tout de suite plus en sécurité.

 

Pas vous ?

 

C'est au canton de prendre ses responsabilités et d'assurer la sécurité des citoyen(ne)s genevois(e)s.

 

A l'heure actuelle, on voudrait nous faire croire que les "deuxième police" seraient plus efficace que notre Gendarmerie ?...

 

Arrêtons l'hypocrisie et renforçons nos effectifs de gendarmerie qui, rappelons-le, sont en sous effectif... on ne parle pas ici de placer un gendarme derrière chaque citoyen(ne), juste d'ajuster l'effectif de notre gendarmerie aux besoins actuels.

 

Un dernier point, l'énigmatique ASM prenait soin dans l'un de ses billets de préciser les prérogatives de cette corporation, notamment, précise t'il : assurer la circulation sur la voie publique lors de travaux ou de pannes de feux de signalisation...

 

Alors qu'on m'explique clairement ce que font les ASM en charge du carrefour du Bouchet ?

 

Un chaos permanent où on frôle l'accident à chaque minute, où les piétons et écoliers se rendant à leur école traversent en nombre conséquent chaque matin... Ils sont où nos ASM ?...

 

Ils collent des bûches !

 

Faudrait juste voir à arrêter de se foutre de nos gueules, élastiques soient - elles.

 

Rendons à notre gendarmerie ses lettres de noblesses, donnons leur l'effectif nécessaire pour qu'ils et elles puissent remplir leur mission : assurer la sécurité de leurs concitoyen(ne)s et arrêtons de développer des "deuxième police" parfaitement inefficaces pour répondre aux besoins actuels car c'est un fait.

 

ASM ou gendarmes, mon choix est vite fait.

 

Bien à toutes et à tous,

 

Stéphane

 

PS. Que l'énigmatique ASM se rassure, ce n'est pas contre lui ou contre sa corporation que je m'érige en faux... mais contre cette mollitude politique qui génère des situations telles que la sécurité des Genevées et Genevés n'est simplement plus assurée.

 

 

Commentaires


Et on doit encore ajouter que les postes d'ASM de Vernier ferment à 17h30 et le week-end. Les problèmes de sécurité n’existent donc pour la commune que durant les heures de bureau... (ref www.vernier.ch)

Alors entièrement d’accord avec Stéphane. Les communes feraient mieux de réallouer le budget des ASM a plus de présence de ‘vrai’ gendarmes.

AF

Écrit par : Alain_Fernal | 07/11/2007

Bonjour Stéphane, mon cher PRO gendarme !!!

Quel fin plaisir de vous relire !!!

Oui je reconnais, j’ai supprimé votre poste ! J’en ai le droit et je vais vous rappeler pour qu’elle raison. (Entre nous, je ne m’attendais pas à ce que vous le preniez si mal !)

Si vous connaissez si bien la profession (ce n’est pas vraiment le cas…), le post que vous avez écris était hors sujet !!!

De plus, vous critiquez les agents de la Police Municipale sur un post concernant un article sur la violence dans les communes de la champagne ???

Je suis surpris de vous lire ainsi et déçu de la façon dont vous voyez les problèmes !!!

Vous citez : « …l'inutilité de cette corporation en matière de sécurité. »
Non seulement vous offusquez la profession mais en plus vous mettez toutes les communes dans un seul et même panier !!! Sincèrement, je ne me serais pas permis…

Si vous ne voulez pas comprendre ce que fait un Agent de Police Municipale à la commune de Vernier, dommage ! Un conseil, si vous êtes curieux aller leur demander, dites leurs ce que vous en pensez, ou écrivez une doléance à qui de droit ! Car autrement, entre nous, c’est vraiment trop facile.

Vous citez : « …des jeunes dealent à longueur de journée... Même la gendarmerie, lorsqu'elle se déplace, ne le fait rarement en dessous d'un effectif de minimum 4 à 6 gendarmes et même dans ce cas de figure, nos jeunes ne semblent pas vraiment impressionnés. »

Je rêve ou c’est bien écris ?!? Depuis quand les Agent de la Police Municipale ont les prérogatives pénales pour interpeller les dealers, consommateurs de drogues ?!?!?!?!?...
De plus, même les gendarmes n’impressionnent pas les jeunes…
Voilà une proposition intelligente ! Demandez au Grand Conseil une modification de la loi sur les ASM en incluant ces contrôles et les suites des procédures…concernant les dealeurs…Ils auront au moins le plaisir de pouvoir aider, aussi, à ce niveau !!!

Vous citez : « Qu'on arrête cette hypocrisie avec les ASM et Police municipale qui, si on les écoutait, résoudraient tous les problèmes de sécurité avec leur bâton tactique... Bâton qui n'impressionnera pas plus les délinquants qu'un vrai bon gendarme en arme... soyons en sûrs... » A l'heure actuelle, on voudrait nous faire croire que les "deuxième police" seraient plus efficace que notre Gendarmerie ?...

C’est à l’église qu’on croit ! Pas à Genève…et entre nous sois dit, vous croyez vraiment que la gendarmerie est respectée ? Et qu'un bâton ne serait pas un moyen de défense pour des agent qui ne sont pas armés ? Dissuassif ???

La Police Municipale veut aider, renforcer ce manque d’effectif par une collaboration et non remplacer nos gendarmes… si précieux… Si ont continue à les critiquer (nos gendarmes et agents de la Police Municipale) au lieu de les motiver, les épauler… très peu d’agents vont rester et continuer à pratiquer la profession…
Vous citez : « Alors qu'on m'explique clairement ce que font les ASM en charge du carrefour du Bouchet ? Un chaos permanent où on frôle l'accident à chaque minute, où les piétons et écoliers se rendant à leur école traverse en nombre conséquent chaque matin... Ils sont où nos ASM ?... Ils collent des bûches ! »

C’est le monde à l’envers ou je rêve ?!? Depuis quand les agents de la Police Municipale sont responsable des problèmes de circulation ? Ce n’est pas à la gendarmerie de régler ce problème ???... La réponse est oui. Ce sont à la gendarmerie de gérer ce problème. (D’ailleurs Julie en parle aujourd’hui, à la TDG). Mais entre nous, la sécurité commence par la sécurité routière, donc libérons cette possibilité et donnons aux agents de la Police Municipale de l’appliquer !

Vous citez : « …et arrêtons de développer des "deuxième police" parfaitement inefficaces pour répondre aux besoins actuels car c'est un fait. »
Et oui, grâce à vous qui ne connaissez malheureusement pas les possibilités et la profession qu’effectue les agents de la Police Municipale (Tâches de Police) nous n’aurons pas une "deuxième police" … et oui grâce à vous nous resterons le seul Canton en Suisse à s’enfoncer, continuer à chasser les méchants avec une gendarmerie faible en effectif, en attendant que les problèmes se règlent, on laisse la possibilité aux vilains de continuer les infractions, les rodéos de circulation….au lieu d’améliorer la sécurité sur le Canton …au lieu de former et construire une collaboration gendarmerie et agent de Police Municipale…

Vous ne me faites pas rire, car je vous écris, parce que je sais pertinemment que vous ne connaissez pas la profession... Qui a dit que nous allons régler tous les problèmes ? Mis à part vous, je n’ai trouvé personne qui a avancé de tels propos…. Est-ce que vous savez vraiment de quoi vous parlez ? Avez-vous accompagné un Agent de Police Municipale sur le terrain ? Etes-vous souvent sur le terrain ? Vous sentez-vous en sécurité dans la rue ?

Pour en finir, vous citez : « PS. Que l'énigmatique ASM se rassure, ce n'est pas contre lui ou contre sa corporation que je m'érige en faux... mais contre cette mollitude politique qui génère des situations telles que la sécurité des Genevées et Genevés n'est simplement plus assurée. »

Pour être sincère je ne peu pas ne pas être touché sur la profession que nos agent de Police Municipale effectuent sur le terrain de plus en plus hostile. Ils ne méritent pas d’assumer les erreurs que nos politiciens répètent constamment, car je répète ! Ils ont beaucoup de courage de pratiquer ce métier avec les outils et moyens actuels.

Il faudrait faire un article sur les politiciens qui sont en charge du DI (Département des Institutions)…et non sur les agents de Police Municipale. …Nous aussi avons bon dos…

A bon entendeur.

P.S : ce post est rajouté sur mon blog http://gonzo.blog.tdg.ch/

Écrit par : Gonzo | 08/11/2007

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Gonzo,

c'est aussi un plaisir de vous lire...

Quant à publier votre message sur votre blog, sachez que même si nous ne sommes pas d'accord sur une partie du problème, la différence de point de vue me paraît essentiel pour faire avancer le débat.

Que vous ayez "sucré" mon commentaire, relève de votre liberté la plus totale... Il ne me viendrait pas à l'esprit de donner des leçons d'expression publique à quiconque. Je relevais juste ce fait.

Quant à la pertinance de votre intervention, vous plaider évidemment pour votre "paroisse", donc on peut totalement comprendre votre manque d'objectivité.

Concernant des jeunes qui dealent, vous devriez relire le Code pénal section : devoir d'informer. A défaut de pouvoir intervenir, les ASM sont tenus comme tout citoyen d'informer d'agissement contraire à la loi.

A moins que vous vous situiez au dessus ? à côté ?

Et effectivement je suis PRO Gendarme et pro FLIC, et même pro MILITAIRE. Waow !

Si vous n'êtes pas capable de recevoir les critiques, vous en perderez de vue vos lacunes... celles exprimées par un simple citoyen lambda qui n'y connaît rien en matière de sécurité... ;o)

Votre motivation semble juste Gonzo, vous semblez responsable dans vos propos et engagé... J'admire cette motivation, j'avais la même il y a quelques années, je croyais pouvoir sauver le monde à moi tout seul... et j'ai appris, avec le temps que malheureusement ce n'est pas possible. Vous apprendrez aussi.

Quant à me mettre la profession sur le dos, je vous rassure, je n'ai ni chien, ni voiture, et j'avoue que j'ai encore le droit le plus strict de dire ce que je pense et ce que je constate dans ma réalité quotidienne.

Par conséquent, je regrette que vous y voyez une attaque personnelle contre vous, ou votre profession qui répond à un besoin d'ilotage, je finis mon billet par, je me cite ? permettrez :

"Que l'énigmatique ASM se rassure, ce n'est pas contre lui ou contre sa corporation que je m'érige en faux... mais contre cette mollitude politique qui génère des situations telles que la sécurité des Genevées et Genevés n'est simplement plus assurée."

Et soyons en sûr vous partagez mon avis vu que vous même soutenez l'engagement d'effectifs supplémentaires pour notre gendarmerie dans votre billet sur votre blog.

Nous sommes donc bien d'accord...

Car pour nos politiques, vous avez effectivement bon dos, vous êtes sensés (votre profession) soulager la police... et donc, ils ont tout loisir de dire que nous n'avons pas besoin de gendarmes supplémentaires en se reposant sur vous qui n'avez ni la formation, ni l'autorité, ni le matériel pour répondre à la délinquance actuelle.

Entre nous Gonzo, dans un texte il y a la lettre... mais surtout l'esprit.

Et c'est bien l'esprit de mon billet si vous prenez le temps de le relire.

Il y a des problèmes dans cette ville, les ASM et les polices municipales ont leur rôle à jouer, mais dans la mesure où cela ne prétérite pas la sécurité.

Et je l'affirme ici à nouveau, oui, je suis pro Gendarmes et pro Flics et je sais pourquoi.

Donc, cher Gonzo, ce n'était en rien une attaque personnelle. Dommage que vous l'ayez ainsi ressentie.

Bien à vous,

Stéphane


PS. J'apprécie de pouvoir débattre avec vous parce que c'est ainsi qu'on fera peut être avancer le Schmillblick


PS. Quant à ma connaissance du terrain, avant d'être ingénieur systèmes, j'exerçais une toute autre profession. D'une part j'ai contribué à une jurisprudence fédérale et aussi participé à des opérations anti terroristes, ma spécialité à l'époque, entre 1994 jusqu'en 1998... ça me donne je pense, un certain avis "autorisé". Pour répondre à votre question.

Écrit par : Stéphane | 08/11/2007

Stéphane,
Ok, toutes mes excuses... Je n'ai pas pris le temps de vous répondre et me suis précipité car j'en avais gros sur la patate (comme on dit !) Donc, la prochaine fois (car je suis certain que je reviendrais vous rendre visite) je prendrais mes 24hrs pour me calmer et répondre sereinement ! LOL !
Donc, c'est vrai il faut faire avancer le Schmillblick.
Il y a tout de même un point... pourquoi les ASM et les polices municipales ? Les ASM ont des tâches de Police Municipale, c'est pour cela que je les nommes toujours agent de Police Municipale. Vous remarquerez, que j'emploie toujours le terme "agent de..." car malgré les tâches, le terme seulement utilisé au Palais de Justice et auprès des collègues gendarmes...D'ailleurs, je ne sais pas si vous avez eu la possibilité d'écouter notre Magistrat Pierre Maudet, il utilise ce terme en connaissances de causes.
Un autre point, vous citez : "vous qui n'avez ni la formation, ni l'autorité, ni le matériel pour répondre à la délinquance actuelle." Encore faux...
Tenez, allez surfer sur ce site, vous comprendrez mieux...
http://www.ville-ge.ch/seep/

Ah, j'oubliais, pour info... des agents de la Police Municipale était sur un carrefour à la Servette.

Voila, c'est tout pour aujourd'hui !

Bien à vous !

Gonzo, l'énigmatique ASM-Police Municipale Genève

Écrit par : Gonzo | 08/11/2007

Bonjour à toutes et à tous,

Re Bonjour Gonzo,

je comprends totalement votre emportement et j'apprécie d'autant plus votre spontanéité qui reflète votre engagement dans votre profession au service de la population.

Je suis navré, vraiment, que vous ayez pu percevoir en mon message une attaque contre vous ou votre profession. C'est bien le volet politique de cet imbroglio qui me dérange.

Voilà, ce sera toujours avec plaisir que je vous lirai et vous répondrai car c'est ainsi que l'union autour d'un souci commun peut voir émerger des solutions concrètes.

Bien à vous Gonzo,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 08/11/2007

Bonjour Stéphane,

Voila, je me suis écouté et ai pris le temps de vous répondre.

Merci de me comprendre, concernant mon engagement dans cette belle profession qui a beaucoup de chose importante à prouver au service de la population.

J'oublie votre message précédent et vous rassure peut-être ? Je ne suis pas rancunier !

C'est vrai, je l’avoue !!! Je me suis emporté, encore désolé ! ;o)

La profession me plait énormément et la défends aujourd’hui et la défendrais demain, car je sais qu’elle sera bénéfique pour tous !!!

Donc, je vous propose même de boire un café si vous avez un moment ! LOL !

Pour en finir, je suis tout à fait d'accord sur l'imbroglio politique, qui aujourd'hui changera grâce un deux hommes qui savent de quoi ils parlent !
Je pense à M. MAUDET (Conseiller administratif Ville de Genève) et M. BRANDT (Conseiller Municipal Ville de Genève). Ce sont les seuls qui ont eu le courage de comprendre, voir la réalité et apprécier le travail des agents sur le terrain.

Voilà, merci Stéphane, sans rancune et au plaisir de vous relire ou boire un café ?

Gonzo.

Écrit par : Gonzo | 09/11/2007

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Gonzo,

comme je vous l'ai écrit, j'apprécie d'autant votre spontanéïté quelle traduit votre engagement.

Effectivement, M. Brandt me semble intelligent et engagé dans une réflexion pertinente qu'il traduit par l'action. Quant à M. Maudet, je n'ai pas eu d'occasion de l'entendre sur ce sujet.

Personnellement, je ne souhaite pas qu'on "envoie des gens au casse pipe" juste parce qu'ils ont bon dos.

Voilà, je souhaite sincèrement que les choses avancent en direction de l'amélioration de vos conditions de travail mais aussi celles de nos gendarmes qui composent avec le manque d'effectif comme ils et elles le peuvent.

Quant à un café, c'est avec plaisir.

Je vous maile demain,

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 09/11/2007

connard, on va voir si toi tu modères ton poste

Écrit par : dieu | 17/11/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Dieu,

Dieu me parle... eh bah ! je ne savais pas qu'ils avaient installé le réseau au Paradis.

Quant à modérer mon poste, connard n'est pas vraiment une insulte qui est en mesure de me toucher. Quoi que venant de Dieu...

La grenouille ne saurait atteindre la blanche colombe... le train de vos sarcasmes roule sur les rails mon indifférence... Vos mots sont des flèches de papier sur ma carapace blindée...

Mais... mêh... mêhhhhhhh, j'y pense, si Dieu me dit que je suis un connard, je rapellerais que si Dieu m'a fait à son image, je suis aussi grand que Dieu et Dieu aussi petit que moi... et par voie de conséquence, un vrai connard aussi.

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 17/11/2008

Les commentaires sont fermés.