29/11/2007

Porter plainte contre l'armée...

Bonjour à toutes et à tous,

 

trois fois dans le même jour n'est pas coutume, je publie ce nouveau billet...

 

Rentrant tranquillement chez moi ce soir, je m'arrête dans un kioske et achète deux trois bricoles... la première page d'un hebdomadaire retient mon attention : un fusil d'assaut 90 trône en première page, bien naïvement je pense que l'armée renonce à utiliser cette arme destinée aux collectionneurs et non aux soldats... car bien trop fragile...

 

Pensez-vous, mais non...

 

Voila qu'un "roi de la récup" s'est approprié le drame de Zürich pour en faire ses choux gras.

 

M. Josef Zysiadis, le premier élu illégitime de l'élection 2007 qui veut amener la famille de la victime à porter plainte contre l'armée.

 

Immonde récupération d'un drame par un politique qui devait "quitter la vie publique" à en croire ses dires et qui par enchantement réapparaît fort des votes de sa colistière Mme Huguenin.

 

M. Josef Zysiadis en dehors du fait que vous êtes l'expression même de l'illégitimité, vous me donnez envie de vomir. Aller, tel un charognard, demander à la famille de la victime de porter plainte contre l'armée... tout ça pour servir votre ego... me ferait presque rire si le sujet du décès de cette adolescente n'était pas un drame familial.

 

Vous vous dites de gauche ? Pardon, d'extrême gauche...?

 

Savez - vous, cher M. Josef Zysiadis que la voiture tue bien plus que les armes, allez vous aussi demander que chaque victime porte plainte contre les constructeurs, excusant au passage le chauffard de sa responsabilité ?

 

Lamentable niveau de récupération d'un drame par un politique en mal de reconnaissance.

 

L'armée n'est pas coupable des faits et gestes de ce "petit con" ayant ouvert le feu sur une innocente victime...

 

C'est contre des gens comme vous qu'il faudrait porter plainte, parce qu'avec cette affaire, ce n'est pas la responsabilité de ce seul criminel qui est en cause, mais selon vous l'armée ?

 

Heureusement la connerie n'est pas un délit pénal, vous prendriez perpète.

 

Chaque citoyen (soldat ou non) est responsable de ses actes.

 

Bientôt, vous demanderez qu'on interdise l'Entrecôte Café de Paris car trop riche en cholestérol ?...

 

M. Josef Zysiadis je n'ai pas pour habitude d'avoir ma langue dans ma bouche, ni mes doigts dans la poche, et en l'occurence... vous êtes simplement un minable.

 

Et dire que vous allez être un non élu élu... et que le simple citoyen(ne) va devoir contribuer à votre salaire de conseiller national alors que vous n'avez aucune légitimité.

 

Que le soldat incriminé soit traité en exemple par la Justice.

 

Que l'armée fasse son boulot en controlant mieux les vols.

 

Que cette adolescente repose en paix, que sa famille trouve paix et réconfort.

 

Une simple rose...

 

 

Bien à toutes et à tous,

 

Stéphane

 

 

"Neuneu le Clown"

Bonjour à toutes et à tous,

 

comme vous avez été des millions voir des milliards même... à vous demander, dans un suspens insoutenable, qui pouvait bien être le désormais fameux, incontournable et incomparable "

 

THE UNBELIEVABLE

Neuneu le Clown

 

Un NEUNEU le clown... comme les autres...

 

Promis, si je me présentais en politique un jour... j'aurais le mérite d'afficher la couleur !

 

En plus cela s'inscrirait dans l'évolution des débats parlementaires... Non ? 

 

PTDR <:o) <- Avouez que y a une ressemblance ?

 

Bien à toutes et à tous,

 

Stéphane

 

PS. Vous aussi procurez - vous l'indispensable poupée "Neuneu le Clown" indispensable compagnon pour vos longues soirées devant la série : "One night in Parliament", Season 07 diffusée sur Léman Bleu en exclusivité.

 

M. Stauffer a raison...

Bonjour à toutes et à tous,

 

M. le député Stauffer a bien raison de se plaindre concernant le comportement de certains élus... et de l'absence d'autorité de la part de la présidente.

 

Le parlement n'est pas un lieu de foire on l'on piccole avec ses potes...

 

Que les débats soient animés, qu'il y ait même des empoignades verbales dans la profusion des idées à défendre... ça se comprend...

 

Parce que quelque part, il faut rappeler que nos députés sont rémunérés pour siéger, payés avec notre argent Messieurs Dames...

 

Qui n'aimerait pas être payé pour faire la foire ?

 

Cependant, le parlement n'est pas le lieu.

 

Nos députés perdent le sens des valeurs, notamment celui de leurs responsabilités. Les leurs rappeler est je crois la moindre de respect envers les citoyen(ne)s qui les ont élu.

 

Cette fois, le député Stauffer a entièrement raison.

 

En lieu et place de faire la foire, Mesdames, Messieurs les député(e)s, auriez vous l'amabilité de vous atteler au respect de nos décisions populaires et de les appliquer concrêtement ?

 

Et dire que je vote encore...

 

Bien à toutes et à tous,

 

Stéphane

 

 

 

PS. Dans deux ans... m'a t'on dit qu'il y a les élections parlementaires... intéressant... :o)

27/11/2007

Qui est "Neuneu le clown"...?

Bonjour à toutes et à tous,

 

depuis les élections fédérales, le simple citoyen lambda... s'apperçoit qu'en fait personne n'a rien compris.

 

Nos politiques sont élu(e)s et que font ils / elles ?

 

Ils et elles s'allient, se remanient... derrière ce terme... se cache : petits copinages entre copains / copines de coupole, de parlement...

 

Se prévalant d'une légitimité plutôt "extra light" 48,8 % des Suisses en age et en droit de voter s'étant prononcés.

 

La Suisse première démocratie EXTRA LIGHT : 51,2% de matière grasse en moins !

 

51,2 % de nos compatriotes pensant, à tort ou à raison : tous les mêmes ! Ils et elles ne prennent pas le chemin des urnes... et je dois reconnaître, en dehors de quelques exceptions, et au vu de ce que nous vivons actuellement à Genève avec l'initiative 125, que le citoyen lambda se posent une question très simple :

 

Nos politiques servent à quoi ? et surtout... qui ?

 

Quel idéaliste naïf je fais... moi qui pensais dur comme fer que, nous, les simples citoyen(ne)s étions encore souverain et que nos politiques assermentés servaient la constitution, garants de notre volonté.

 

On constate que le pouvoir exécutif, qu'il soit cantonal ou fédéral, dilue cette même volonté, nos votes, notre décision.

 

Alors à quoi bon voter, payer des impôts, jouer le jeu d'un système qui s'écoute beaucoup parler et réfléchir, nous prenant au passage pour des demeuré(e)s ?

 

D'où la question : pourquoi inscrire sur l'enveloppe "matériel de vote" et intituler les documents "bulletin de vote" ?

 

Ne serait-il pas plus judicieux d'inscrire : "matériel pour coloriage" et intituler les documents "bulletin pour neuneu le clown".

 

<:o)  <-(l'une des rares photos de Neuneu le clown)

 

Dans cet esprit, sans doute, est-ce pour nous faire faire un peu d'exercice une fois par mois que l'on nous demande de nous rendre aux urnes ? <:o)

 

Au moins, cela aurait le mérite d'être clair.

 

AH !!!! Béatitude quand tu nous touches, je viens de comprendre.

 

Seul problème c'est que nos bulletins de vote ne contiennent pas suffisamment de cases alignées pour faire une partie de "morpion".

 

C'est pour cela que j'aimerai interpeller le service des votations afin qu'il puisse nous mettre à disposition des bulletins conformes avec suffisamment de cases, s'il vous plait ???

 

Merci.

 

Alors, avez - vous deviné qui est Neuneu le clown ?

 

(postez votre réponse dans les commentaires, le gagnant aura le droit à une photo dédicacée exclusive de "Neuneu le clown" <:o)

 

Ceci dit, dans ce "footage of face" (il paye je trouve cet anglicisme) nous citoyen(ne)s avons une part de responsabilité car trop longtemps nous ne nous sommes pas intéressés à ce que font nos politiques, c'est à nous de faire valoir nos droits en votant.

 

Votez et exprimez votre ras le bol !

 

Bien à toutes et à tous,

 

Stéphane

 

 

 

PS. Que le monde politique serait bÔ et serein... si nous étions toutes et tous des "Neuneu le Clown"... Utopie quand tu nous tiens... <:o)

25/11/2007

Attention au Virus IN125 !

Bonjour à toutes et à tous,

 

Depuis quelques temps un nouveau virus de type pyramidal appelé IN 125 se propage à grande vitesse.

 

Nos autorités doivent impérativement agir au plus vite pour stopper la contamination.

 

En effet, ce virus, de prime abord annodin, s'attaque à la volonté des patients concernés.

 

Les premiers symptômes se manifestent par l'impossibilité du cerveau à synthétiser les informations reçues, une incidence neuro-dégénérescente s'étend rapidement à la mémoire et se traduit par l'incapacité à lever les membres supérieurs. Il peut arriver que les patients ainsi infectés n'arrivent plus à lever la tête. Le corps infecté par le virus IN 125 se replie sur lui même jusqu'à atteindre la position foetale.

 

Dans les cas les plus extrêmes, il arrive que la tête du patient, par contorsion de la colonne vertébrale, jouxte le nombrile. Ce phénomène bien connu se nomme : nombrilite aïgue.

 

Toutefois, certains patients développent un anticorps connu sous le nom de DEM-1291.

 

Pour les moins chanceux, un traitement à la "Démocracine 1291" devient la seule solution. Ce traitement peut-être administré de différentes manières : par voie orale (comprimés), par la voie anale (suppositoire), par la voie occulaire (relecture de la constitution Suisse), par voie auditive (la démocratie Suisse pour les Nuls).

 

Quand nos parlementaires arrêteront de prendre le parlement pour la cour de récré des maternelles, peut-être respecteront - ils la volonté du peuple souverain ?

 

L'initiative 125 concernant les subventions aux EMS pour améliorer les conditions de nos anciens a été votée !

 

Alors vous rangez vos billes, vos cordes à sauter, vous arrêtez de jouer à la marelle et vous faites ce pour quoi vous êtes élus et payés, à savoir :

 

Respecter la volonté du peuple souverain de ce pays

 

Dans pouvoir exécutif... il y a le mot exécutif et le mot sous entend : exécuter.

 

Dans le cas présent, exécuter la décision populaire dont vous êtes les garants EXECUTIFS.

 

Ce détail sémantique vous aurait il échappé Mesdames, Messieurs, les député(e)s ?

 

Remettre en cause une décision populaire est grave, très grave car jusqu'à preuve du contraire le pouvoir décisionnel c'est encore nous...

 

"NOUS", je parle des quelques irréductibles à faire encore l'effort de voter, qui croient encore à ce mirage nommé Démocratie... sans doute un effet secondaire de la Neuneucitocicline.

 

A un moment donné, faut juste rappeler le cadre. Nous ne vivons pas dans une autocratie suffisante à elle même.

 

Vous vous devez de vous responsabiliser car vous remettez en cause la base même de notre démocratie par des tergiversations purement politiciennes qui n'ont pas lieu d'être.

 

Bien à toutes et à tous,

 

Stéphane

 

 

 

PS. Eh NON ! Le Pit Bull ne lâche jamais...

 

NB. Un merci aux député(e)s, quelle que soit leur appartenance, qui respectent notre volonté car heureusement, il y en a encore... tout espoir d'éviter une pendémie du virus IN 125 n'est donc pas mort.