17/01/2008

955'000 .- pour encourager la violence conjuguale ?

Bonjour à toutes et à tous,

 

demain j'applique les préceptes de M. Ramadan : à la première incartade de mon épouse, je la ratonne.

 

Lui, en évoquant les principes de la loi coranique touche 700'000.- d'indemnités salariales + 255'000 .- CHF, en les appliquant je toucherai combien ?

 

Lorsque les lois d'un pays de tolérance, de démocratie, de justice, comme le nôtre, servent les avantages financiers de certains agitateurs de l'intolérance, j'avoue que j'ai tendance à moyennement apprécier.

 

Pour avoir lu et relu le Coran *, je ne partagerai jamais les interprétations faites par la mouvance minoritaire emmenée par des personnages de ce genre.

*Réf : traduction par D. Masson, revue par le Dr. Sobhi El-Saleh

 

Bien à toutes et à tous,

 

Stéphane

10/01/2008

Les économies dangereuses...

Bonjour à toutes et à tous,

 

comme tout parent, il nous arrive d'aller vacciner nos enfants... et même là on apprend des choses économiques...

 

Si la vaccination est indipensable pour de nombreuses maladies, il n'en reste pas moins que la vaccination n'est pas un acte annodin. Des incidents peuvent se produire et je comprends l'inquiétude des parents réticents...

 

Ce que je comprends moins, c'est l'échelonnement des vaccinations, jusqu'à deux vaccinations le même jour par des vaccins dits hexavalents. Par définition, un vaccin est en lui même dangereux, les hexavalents eux cumulent différentes molécules ce qui, par définition, multiplie les risques de rejets... alors combiner deux vaccinations hexavalentes le même jour pour un bébé de quelques mois, relève simplement de la bêtise ou pire... de l'économie de bout de chandelle.

 

Sauf que cette économie se fait sur le dos de nos plus faibles : nos enfants.

 

Les caisses maladies n'ont pas le droit de justifier de vaccinations si rapprochées... parce que tenez vous bien, se sont bien les assurances qui recommandent de faire les vaccinations groupées...

 

Et oui, si mon épouse, hier, n'avait pas demandé à notre pédiatre familial d'espacer de quelques semaines les deux vaccinations hexavalentes, nous n'aurions jamais su que ce genre de groupage était purement et simplement économique...

 

Après les politiques et le monde médical s'étonnent que certains refusent de vacciner leurs enfants...

 

Alors, dans des moments comme celui-ci, je me dis en père de famille, nombreuse au demeurant, que si l'économie se fait sur le dos des enfants... j'ai envie de dire à ce tissu économique là : merde.

 

Les assureurs-maladie me gonflaient déjà avant... et là sincèrement je crois que nos amis assureurs dépassent les frontières de la limite morale acceptable.

 

M. Couchepin devrait s'attacher à résoudre le problème de la LAMal, parce qu'il est certain que je ne suis pas le seul helvète à en avoir marre.

 

Bien à toutes et à tous,

 

Stéphane

07/01/2008

Tout le monde il est rose...

Bonjour à toutes et à tous,

 

l'ATS de ce jour : 15:24 07.01.2008, nous apprend que le 24 février nous voterons pour une initiative : "contre le bruit des avions de combat à réaction dans les zones touristiques".

 

Alors je me demande si je vis dans le même monde que les initiants... Interdire le bruit de l'aviation militaire dans les zones citées par l'initiative reviendrait à priver nos forces aériennes de décoller en temps de paix.

 

A une époque comme la nôtre, ce genre de manque pourrait avoir des conséquences sérieuses en cas de problème majeur.

 

Peut être limiter les jours et les heures d'entraînement, en lieu et place d'interdire.

 

Parce que... quelque part, si les avions militaires dérangent, que pourrions nous dire des avions civils qui survolent des zones à fortes densités de population, ces populations là n'auraient - elles pas elles aussi le droit au silence des vertes vallées ?

 

Interdisons les avions tout court...

 

C'est juste n'importe quoi...

 

Mais bon,

 

Bien à toutes et à tous,

 

Stéphane

05/01/2008

Les bilatérales servent à qui ?

Bonjour à toutes et à tous,

 

à peine revenu d'un exil informatique décidé, je lis que cette année sera celle des bilatérales (suite et retour...)

 

Mais, après l'expérience des dernières, je me demande à qui servent les bilatérales... l'Europe... très mignone sur le papier, dans l'idée, mais en réalité une bande de tecnochrates basés à Bruxelles, gérant les différences européennes comme on barrerait un bâteau ivre par une mer houleuse...

 

L'Europe, d'aujourd'hui, ne m'inspire rien, rien de bon... d'ailleurs qui pourrait me citer un exemple qui ait profité aux Suisses... un seul exemple... ah oui, aller travailler en Europe librement pour nos compatritotes... vous en connaissez beaucoup ?

 

Moi pas.

 

Donc, je m'attendais comme nombre, à voir les prix à la consommation baisser, avoir une offre plus diversifiée, etc... mais rien...

 

Les prix augmentent, l'offre se rétrécit, et rien.

 

Non, l'Europe qu'on nous a fait avaler à travers la bilatérales, malgré que les Suisses aient refusé d'entre dans cette entité politique et très théorique, n'est qu'un rêve.

 

Les Européens nous envie aujourd'hui, notre indépendance des décisions de la toute puissante brusseloise ne nous affectant encore que peu...

 

Si l'idée d'une Europe puissante me séduit, si le fait qu'il nous faille développer le vieux continent parce que la bipolarité que nous avons subie durant 70 ans me reste en travers de la gorge, l'Europe d'aujourd'hui ne me tente pas...

 

Surtout que les bilatérales ne profitent qu'à la seule économie privée...

 

Il suffit de voir ce que nous ont amené les dernières bilatérales... chômage, dumping salarial, hausse des prix, augmentation du trafic, hausse de la criminalité...

 

Super bilan qui m'invite à la prudence.

 

Bien à toutes et à tous,

 

Stéphane