27/03/2008

Les "amis" de La France

Bonjour à toutes et à tous,

Hier, on apprenait que désormais et dorénavant, La France devra demander l'avis de ses amis Chinois pour savoir qui, quand et comment recevoir des dignitaires étrangers.

Ceci ressemble à de l'ingérence ou je me trompe ?

Depuis quand, un pays souverain doit recevoir l'aval d'un autre pour recevoir qui bon lui semble et de la manière qu'il souhaite ?

L'arrogance du gouvernement chinois a toujours existé mais, grâce aux Jeux Olympiques, elle devient clairement perceptible.

M. Le Président de la République Française n'est donc plus le maître à bord du "bateau France". M. Sarkozy, vos amis sont d'une renversante solicitude envers vous, vous devriez virer M. Kouchner et engager un responsable chinois... cela éviterait au vis premier secrétaire chinois de devoir se fendre d'un speetch vous expliquant ce que vous devez ou non faire.

En revanche, nous Suisses, sommes encore les maîtres à bord de la "mouette Suisse", oui, oui, oui... c'est officiel : La Suisse est indignée !

Le gouvernement chinois n'a qu'à bien se tenir... le voila averti. 

Ah !!!! c'est rassurant !!!! Nous au moins, on agit et réagit concrètement : nous sommes indignés.

Nous voila saufs !

Indignons - nous dignement... en silence s'il vous plait.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

Commentaires

Oui Stephane,

Je trouve lamentable les comportement, la mollesse de tous ces “ire-responsables” qui sont plus enclins à imposer des restrictions, culpabiliser les travailleurs, brandir des menaces aux citoyens. Alors qu'il baissent culotte, font des courbettes, tout au plus hésitent et finissent par lever timidement le doigt, signe équivoque qu'ils espèrent compris comme une réprimande par les citoyens et un geste gêné par les dirigeants chinois.
Que ne ferrait-on pas pour le dieu Mammon!

Jean-Pierre Moll

Écrit par : Moll | 27/03/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Jean-Pierre,

comme nosu en discutions récemment, j'en arrive à vos conclusions, plus le monde avance... plus le dessein de la nature se précise...

Les Humains ne respectent plus rien, ni la nature, ni leur semblable...

Tout sert l'arrivisme, l'opportunisme, l'egocentrisme... beaucoup de "isme", sauf un... l'altruisme.

Les gens ne servent plus... ils se servent...

Et comme vous le soulignez si bien, nous irons... mais indignés.

Waow !

Bien à vous Jean-Pierre,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 27/03/2008

Les commentaires sont fermés.