31/03/2008

La Constituante n'est pas la Star Ac

Bonjour à toutes et à tous,

sur le principe de la révision complète de la Constituante, les Genevois(e)s se sont prononcé pour dans leur majorité.

Inutile de vous dire, que pour l'avoir lue, il y a quelques années, mes souvenirs m'avaient conduit à voter contre cette révision.

D'ailleurs, nosu le voyons déjà, via les médias : la Constituante est devenu le truc "in" du moment...

Mais avons-nous réellement mesuré ce que la modification implique, la responsabilité qui pèse désormais sur les épaules des citoyens et citoyennes qui, par le biais des partis et des associations, s'impliqueront ?

En effet, il faudra garder à l'esprit, à chaque instant, que la rédaction de l'acte constitutif n'est pas annodin, il sera le fondement de la société que nous laisserons à nos enfants.

La Constitution survivra aux partis, aux citoyens et aux citoyennes de l'année 2008.

Nos anciens, en ce mois de mai 1847 où elle est née, ont placé la barre très haut... je l'ai relue depuis quelques semaines et une question me vient en toute humilité : serons-nous à la hauteur de la tâche que nous nous sommes fixés ?

Je regarde mes trois enfants et mesure à peine toute la parcimonie, tout le discernement, toute l'attention qu'il faudra porter, tant pour conserver, que pour modifier, le pilier de notre société qui a fait de notre Canton, de notre Ville, de nous Genevois(e)s, ce qu'il est, ce qu'elle est et ceux que nous sommes, aujourd'hui.

Humilité et discernement sont les deux seules voeux que je souhaiterai à toutes celles et ceux qui seront élus pour réécrire ce texte fondateur.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

Les commentaires sont fermés.