31/03/2008

La Constituante n'est pas la Star Ac

Bonjour à toutes et à tous,

sur le principe de la révision complète de la Constituante, les Genevois(e)s se sont prononcé pour dans leur majorité.

Inutile de vous dire, que pour l'avoir lue, il y a quelques années, mes souvenirs m'avaient conduit à voter contre cette révision.

D'ailleurs, nosu le voyons déjà, via les médias : la Constituante est devenu le truc "in" du moment...

Mais avons-nous réellement mesuré ce que la modification implique, la responsabilité qui pèse désormais sur les épaules des citoyens et citoyennes qui, par le biais des partis et des associations, s'impliqueront ?

En effet, il faudra garder à l'esprit, à chaque instant, que la rédaction de l'acte constitutif n'est pas annodin, il sera le fondement de la société que nous laisserons à nos enfants.

La Constitution survivra aux partis, aux citoyens et aux citoyennes de l'année 2008.

Nos anciens, en ce mois de mai 1847 où elle est née, ont placé la barre très haut... je l'ai relue depuis quelques semaines et une question me vient en toute humilité : serons-nous à la hauteur de la tâche que nous nous sommes fixés ?

Je regarde mes trois enfants et mesure à peine toute la parcimonie, tout le discernement, toute l'attention qu'il faudra porter, tant pour conserver, que pour modifier, le pilier de notre société qui a fait de notre Canton, de notre Ville, de nous Genevois(e)s, ce qu'il est, ce qu'elle est et ceux que nous sommes, aujourd'hui.

Humilité et discernement sont les deux seules voeux que je souhaiterai à toutes celles et ceux qui seront élus pour réécrire ce texte fondateur.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

29/03/2008

Les idolâtres politiques...

Bonjour à toutes et à tous,


Un militant socialiste qui revendique la propriété du pseudo "citoyensuisse" écrivait ce matin, une liste d’arguments susceptibles de nous convaincre de voter pour le candidat socialiste à l'élection de Procureur…


A l’accoutumée, chez certains idolâtres convaincus de détenir la juste parole, j’ai lu un long monologue qui affirmait tellement de contre vérités que, comme vous me connaissez..., je n’ai pas pu m’empêcher de reprendre chacun des points pour donner mon point de vue de simple citoyen suisse de Genève, un genevois pur sucre à "gueule élastique" apolitique et athée :oP (personne est parfait ;o)


Mendicité

On reproche à M. Le Procureur d’avoir amendé les mendiants qui fleurissaient au coin de nos rues, pardon, les policiers n'ont pas amendé.... ils confisquaient le fruit de la mendicité… Evidemment, nous aurions dû envoyer les amendes en Roumanie dans l’espoir quelles soient réglées…

L'Europe c'est tellement beau... tellement riche... tellement trop bien politiquement et économiquement que des populations entières sont obligées de mendier pour vivre... L'Europe c'est bô, très bôooo...


Violences policières
 

On reproche l’impartialité du Procureur, en effet, on apprend que sous l’ère de M. Bertossa, je cite :

-" Daniel Zappelli a rompu avec une pratique ancienne en la matière, qui consistait, en l’absence de «preuves suffisantes», à classer à la fois la dénonciation de la victime alléguée et celle des forces de l’ordre "

Magnifique… non ? on classait les plaintes, quelle vision de la Justice nous promettent les socialistes… un mot : WAOW ! Vous et moi ne pourrons pas le cas échéant porter plainte contre un policier… l’affaire serait classée, de même, un policier, que je prendrai à parti ne pourrait pas se plaindre…

Nikel, demain je casse du flic et pour faire plaisir à M. Paychère, je me paierai Cerutti ! T’es chiche Thierry ? Tu m'appelles ? On se fixe ça ?

 

Altermondialisme


Mais quelle mouche a piqué le Procureur de la République et Canton de Genève, poursuivre des casseurs… Ah mais pardon… je me trompe et me fourvoie dans l’erreur, ce ne sont pas des casseurs, ce sont des « altermondialistes », eux évidemment ne vivent pas sous le même régime juridique que vous et moi, simples citoyens…


Donc après m’être payé le gendarme Cerutti, (oui il est gendarme au civil), et avoir porté une plainte qui sera classée, je me fais les vitrines du coin… mais attention, j’arborerai un côté « altermondialiste » affiché genre "black block", j'ai la cagoule...

 

Squats

Décidément, les pauvres squatteurs, eux qui occupaient gratuitement et illégalement des lieux, eux aussi sont au-dessus des lois que vous et moi, simples « pékins » nous subissons en payant nos loyers, notre électricité, en faisant la queue en attendant un logement décent qui réponde à nos attentes… en fait les « cons » c’est nous.  
 

Ça tombe bien, j’ai besoin d’un six pièces, j’en trouve un et propriétaire ou pas, je pète la porte, je m’installe et ne paierai aucun loyer, mais attention sous l’appellation « squatteur ».

 

Argent sale… alors, là c'est l'exemple qui me plait le plus...merci citoyensuisse...


Oui, effectivement, on retrouvera l’ère de la chasse aux sorcières étrangères, où de présumés coupables, qui ont coûté des millions aux contribuables genevois, pourront repartir avec de grasses indemnités dans leur pays d’origine… et contrairement à son prédécesseur, son (ntldr M. Zappelli) bilan en 6 ans de lutte contre l’argent sale dépasse largement les résultats obtenus par le passé, mais avec moins de cinoche… moins d’apparitions télévisuelles car à la différence de son prédécesseur, M. Zappelli se contente de l’intimité de son bureau où il travaille au service de ces concitoyen(ne)s en lieu et place de fanfaronner à la première occasion.

Je cite :


- On est aussi en droit de penser que si François Paychère était élu, on aurait plus d'exemples à donner sur la criminalité économique et la corruption internationale, n'est-ce pas?


A ce titre, au budget l’année prochaine, il faudra demander une rallonge de l’enveloppe "indemnités" du département, car c’est de notoriété, M. Paychère est très large avec l’argent des contribuables pour se débarrasser d’une affaire encombrante.

A propos, j'ai toujours pas ma réponse... si je lapidais mon épouse, je toucherais combien ?


Surtout qu’il semble bien parti pour en verser (ntldr des indemnités) si on en croit l’affaire de Vernier, s’entêter avec un dossier pénal vide… n’y a-t-il pas là, seulement en quelques semaines, des similitudes flagrantes avec son prédécesseur du même parti…?

L'invalidation va coûter combien aux contribuables genevois(es) ? Non... parce que comme j'ai déjà de la peine à tourner, si on pouvait éviter griller du fric pour rien, je serais soulagé de savoir combien ça nous coûte toutes ces frasques absurdes... ?


Alors imaginons en six ans…

 

En conclusion, si le candidat socialiste est élu : je mendierais pour vivre et le premier flic qui me dira quelque chose, je lui casserais la figure et non content je casserais sa voiture de patrouille et rentrerais tranquille dans mon squat pour battre mon épouse... je recevrais des indemnités payées par vos impôts.

C'est po bô La Justice, NON ?


Aller, me suis bien amusé à vous lire et surtout me fendre de ce billet car les idolâtres, qu’ils soient politiques et  / ou religieux, me feront toujours marrer.


Bien à toutes et à tous,


Stéphane

 

PS. il arrive un moment où il faut juste arrêter de prendre les gens pour des cons... n'est il ?

27/03/2008

Les "amis" de La France

Bonjour à toutes et à tous,

Hier, on apprenait que désormais et dorénavant, La France devra demander l'avis de ses amis Chinois pour savoir qui, quand et comment recevoir des dignitaires étrangers.

Ceci ressemble à de l'ingérence ou je me trompe ?

Depuis quand, un pays souverain doit recevoir l'aval d'un autre pour recevoir qui bon lui semble et de la manière qu'il souhaite ?

L'arrogance du gouvernement chinois a toujours existé mais, grâce aux Jeux Olympiques, elle devient clairement perceptible.

M. Le Président de la République Française n'est donc plus le maître à bord du "bateau France". M. Sarkozy, vos amis sont d'une renversante solicitude envers vous, vous devriez virer M. Kouchner et engager un responsable chinois... cela éviterait au vis premier secrétaire chinois de devoir se fendre d'un speetch vous expliquant ce que vous devez ou non faire.

En revanche, nous Suisses, sommes encore les maîtres à bord de la "mouette Suisse", oui, oui, oui... c'est officiel : La Suisse est indignée !

Le gouvernement chinois n'a qu'à bien se tenir... le voila averti. 

Ah !!!! c'est rassurant !!!! Nous au moins, on agit et réagit concrètement : nous sommes indignés.

Nous voila saufs !

Indignons - nous dignement... en silence s'il vous plait.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

26/03/2008

Il y a 7 ans...

Bonjour à toutes et à tous,

 

il y a 7 ans, le CIO décidait d'octroyer à la Chine l'organisation des Jeux Olympiques, l'une des raisons étant d'amener un brin de démocratie là bas... doux réveurs.

 

Depuis, nos industries utilisent un vivier de main d'oeuvre à bas prix, des conditions d'implentation d'usine hors normes, le tout pour satisfaire nos besoins de produits à bas prix.

 

Le régime chinois arrange tout le monde, les ouvriers bossent pour une bouchée de pain, 4 grains de riz, et quand ils osent l'ouvrir, ils partent dans des camps de rééducation par le travail.

 

Derrière les JO, ily a surtout un marché d'un milliard de "pékins" à rafler pour l'expension économiques de nos belles démocraties bien "proprètes" et le boycott se serait la fin des choux pour tous les espoirs industriels, commerciaux et aussi... cette main d'oeuvre quasi "gratos" que l'on trouve à profusion.

 

Donc... par déduction de ce qui précède... les JO se dérouleront le plus normalement du monde dans ce pays... doux réveur que je suis, je pensais que les Hommes avaient encore la moindre de dignité, mais évidemment, qui suis je ?.. sinon un consommateur de produit à bas prix Made in China.

 

Quoi qu'il en sera, les JO de Pékin ne passeront pas par moi, geste dérisoire, j'en conviens, mais moralement en adéquation avec ma conscience, car Dieu merci celle - ci m'appartient encore et elle n'a pas de prix.

 

Bien à toutes et à tous,

 

Stéphane

 

 

25/03/2008

Oui, il faut boycotter les JO

Bonjour à toutes et à tous,

 

depuis quelques jours on entend : faut boycotter, faut pas boycotter... etc...

 

Un gouvernement aussi démocratique que la Chine doit se frotter les mains de la "molitude" occidentale et bien se marrer.

 

Dire que nous sommes là à nous demander si il faut ou non boycotter... évidemment, à force de se poser ce genre de question, le gouvernement chinois peut continuer ses atteintes aux droits élémentaires de ses citoyens.

 

En fait, les plus gênés aux entournures en cas de boycotte, ne sont ni les chinois, ni les sportifs... mais bien les sponsors qui perdraient des millions.

 

Une fois de plus, sous de soi disant prétextes pseudomoralistico-diplomatiques, comme notre conseillère en Iran récemment, nous allons baisser le pantalon pour préserver les bonnes relations économiques.

 

Pardon !  Se voiler la face, est plus judicieux.

 

Si j'étais un sportif d'élite, par morale personnelle, je renoncerais à ma participation car je ne pourrais pas cautionner toutes les exactions commises en Chine au quotidien et pas seulement à l'encontre des Tibétins.

 

Mais je ne le suis pas, alors si les JO sont maintenus, le téléspectateur, lui, boycottera les programmes.

 

Continuons à nous voiler la face, baisser notre pantalon pour quelques deniers, 4 mètres cube de gaz, que sais-je...

 

Voilons nos femmes pour plaire aux Iraniens, faisons du livre de Mao la lecture incontournable de nos petites têtes blondes pour plaire aux Chinois et demain ?

 

Mais au fond, à quoi sert il de se plaindre... Nous sommes devenus les pitoyables cautionneurs de tortionnaires.

 

Bien à toutes et à tous,

 

Stéphane