11/04/2008

J'ai rencontré M. Zappelli...

Bonjour à toutes et à tous,

Ouais je sais mes billets commencent tous par des titres qui donnent l'impression d'être une blague...

Mais non, j'ai rencontré M.Zappelli lors d'une soirée.

Assis dans la salle, j'écoute avec attention son discours...

Une question fuse dans la salle :

-"M. Zappelli, qu'elle sera votre priorité si vous êtes réelu ?"

Silence de 2 secondes et réponse :

-"Il n'y a pas de priorité car se focaliser sur une priorité vous empêche de considérer les autres et toutes les victimes sont prioritaires"

Une autre question dans la public :

-"Quel est votre programme politique ?"

Silence d'une seconde :

-"Je ne fais pas de politique, j'applique la loi avec humanité dans le respect du serment prêté"

Il cite alors le serment qu'il a prêté et là... c'est l'émotion qui gagne la salle.

Ensuite, il parle de son expérience, la voix empreinte d'émotion, les yeux brillants de larmes, on sent qu'il traite des affaires humainement très lourdes...

Le respect s'impose dans la salle.

Il a répondu à toutes les questions sans hésiter une seconde, ferme et humain, avec un réalisme de terrain qui nous rappelle que notre tranquilité est un du et que c'est aux criminels et délinquants de sentir que le vent tourne.

A la sortie, il échange quelques mots avec chacune des personnes, entouré par plusieurs policiers... et pas parce qu'il s'est fait entarté, mais parce que notre procureur a fait condamner des gros "poissons" et que ce serviteur émérite de l'Etat, donc de vous et de moi, risque sa vie au quotidien pour défendre les victimes.

Monsieur Zappelli, je vous souhaite bonne chance pour votre élection... mais surtout... bon courage pour le combat que vous menez depuis plus de 5 ans maintenant, parce qu'avec vous à la tête de la Justice, mes enfants sont bien protégés.

Vous voterez ce que bon vous semble, Mesdames, Messieurs, quant à moi, l'impression que m'a donné notre actuel procureur est celle d'un homme intègre dévoué à son travail, aux victimes, aux citoyen(ne)s, à ses enfants.

Et c'est exactement ce que j'attends d'un Procureur Général.

Merci Monsieur Zappelli, il y a bien longtemps que je n'avais pas entendu et rencontré pareil serviteur de l'Etat.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

23:24 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

Le socialisme, le pire virus que l'Humanité ait connu ! Pire que le sida, que l'ébola !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 12/04/2008

bonjour

j'ai recontré le candidat pachère

je me suis rendu à une de ces réunions made in Paychère afin de me faire une idée du personnage (qui utilise comme slogan "intégrite" dont je ne partage absolument pas ce point de vue le concernant mais cela n'est pas la question) et j'ai été surpris par le manque d'intérêt qu'il sollicite auprès de la population à l'exception des élus de son bord politique... mais et surtout

j'ai été choqué de constater que sieur Paychère ne connait absolument pas ces dossiers et surtout ne sait pas de quoi il parle, lorsqu'il aborde la problématique police et justice 2010.

C'est d'une extrème gravité de constater que le candidat Paychère ne connait pas du tout l'organisation de la police, pire il ne sait pas comment fonctionne l'institution policière alors que le PG est amené non seulement à travailler avec cette corporation mais également à leur donner des lignes directrices.

Le candidat Paychère parle de la justice de demain qu'il aimerait appliquer comme si il allait innover et apporter quelque chose de nouveau, alors que cette justcie là est en application depuis de nombreuses années (patrouille pédestre, ilôtage, problèmatique des violences conjugales, etc...)

C'est inquiétant aussi, d'apprendre de sa bouche qu'il ne sait rien sur justice 2010... alors qu'il fait croire le contraire à la population

le plus étonnant c'est aussi d'apprendre qu'il n'a pas de solution applicable pour désengorger la prison.

Ou je reste tout de même sur ma faim, c'est à entendre et écouter certaines personnes il serait une "bête" de justice et de savoir,

je suis désolé, mais il est bien loin de cette image, en tout les cas concernant les problématiques des citoyens lambda qu'ils doivent affronter dans leur quotidien

c'est pourquoi, je voterai, ma famille votera ainsi que mes amis voteront pour Daniel Zappeli

Écrit par : justice | 12/04/2008

bonjour

en fin de matinée je me suis rendu dans la commune de Vernier, plus précisemment dans son village afin de rendre visite à un ami.

Ce que j'ai vu ma glacé le sang et m'a violemment refroidit.

Des militants avec des vestes rouges ont arraché toutes les affiches de Monsieur le Procureur Général Daniel Zappeli afin de ne laisser que ceux du candidat despote Paychère en place.

C'est scandaleux et ce type de comportement est pitoyable et sauf erreur de ma part illégal....

Les militants de gauche feraient bien d'apprendre le code de déontolie de la bonne conduire et allez signer la charte de :

LE RESPECT SA CHANGE LA VIE

car ils en ont drôlement besoin

Pour ma part, après ce facheux incident mon choix est fait et je ferai passer ce message :

VOTEZ ET FAITES VOTEZ DANIEL ZAPPELI

un candidat respectueux de la démocratie

Écrit par : Impartialité | 12/04/2008

Bonjour à toutes et à tous,

l'arrachage d'affiches, ou le tag d'affiches en période électorale me paraît une pratique d'un autre temps.

C'est pathétique et puérile, les affiches ne font pas les Hommes.

Ce sont les compétences que l'on tranche dans une élection... quelle qu'elle soit.

Pour ma part, mon choix est fait, reconduire M. Zappelli tombe sous le bon sens et les militants de M. Paychère peuvent placarder ses affiches où bon leur semble.

Père de trois filles, je ne donnerai jamais ma voix à un homme qui a indirectement cautionné la lapidation à grand renfort de fonds publiques créant ainsi un antécédent de jurisprudence inacceptable dans notre canton, dans notre pays.

Lui un visionnaire pour Justice 2010 ?

Laissez moi juste sourire... :o) si tant est que l'on puisse sourire à l'idée que Genève cautionne désormais la lapidation. Merci M. Paychère.

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 13/04/2008

Objet : la notion d'humanité du candidat daniel Zappelli

Veuillez trouvez ci joint, une copie d'un message que j'ai envoyé au candidat Daniel Zappelli.


Voyant votre portrait qui véhicule une certaine sagesse digne d’un Boudha à chaque carrefour de Genève.
Je me suis permis de visiter votre site
www.daniel-zappelli.ch

“Appliquer la loi, avec rigueur et humanité”
Daniel Zappelli

Et alors…

J'ai decidé de faire partager à des lecteurs potentiels le récit d'une évacuation que vous, Daniel Zappelli, Procureur General avez prononcé a mon encontre.

Un exemple de votre notion d’humanité.

Le 21/02/08, je me suis présenté en personne à l’ audience (ref: PG 574/08) concernant l’exécution forcée d’ un jugement d’evacuation.

Consciens d'une situation irrévocable

J'offre mon congé pour le 31/03/08

A mon grand étonnement, la partie adverse ne s'oppose pas à ma proposition de départ pour le 31 mars.

Et alors…,

Vous abordez le problème ambigue des ronds
Encore une histoire de rond !
Et je n'ai plus de rond.

Et alors… (Zorro est arrivé hé hé… )

Vous ordonnez l’exécution de mon évacuation pour le 1 mars 2008
"Aide toi et le ciel t'aidera"

Le 25/02/08, réception du procès verbal m'informant de quitter les lieux pour le 1 mars 2008
Un courrier 2 ème classe, recyclage oblige

Le 05/03/08, -1C° température dite hivernale
“8cié" tronque le cylindre Che
Fait le ménage
Verrouillage

J'ai froid !
"www.viensdormirchezmoi.ch"

10,5 ans d'archivage
7 jours pour un déshabillage intégrale

Un décrochage baclé
Une tension accentuée

Votre notion d'humanité?
A discuter!

7 jours pour évacuer presto, pronto, solo, illico,
c’est sado !


J' en conclue:

La régie "Verser Monet 8 cie*" X pulse
L'appel de l'oie radical Xz cute
Landi solo eXp Ose

http://web.mac.com/federon

*nom fictif !


Identification/Situation

Landi Carlo, 1963, de France
Ex-domicile Bld carl vogt, 83 1205 Genève
Contrat de bail depuis le 01/09/97

Des étapes professionnelles/personnelles
CADOR, HECTOR, MEDOR, FEDOR, ALGILFOR

Chômage, dommage, marécage, ermitage
Un marché de travail restrictif et machiavélique

Mon parcours
Observer Catalyser Sensibiliser

Ge m'a fait tourner en rond, sans faire de rond
Landi fait des ronds sans tourner en rond.


Le style ‘LANDI” est né

“Landi "appréciiez la différence"”

Cordialement
Carlo Landi
federon@mac.com
http://web.mac.com/federon

Écrit par : Landi | 14/04/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Landi,

vous m'avez laissé un commentaire sur ce billet, cependant vous y faites figurer un nom et un prénom et je ne suis pas en mesure de vérifier si la personne en question c'est vous, et dans ce cas que vous m'autorisiez à publier ce dernier.

Par conséquent, peut être devriez vous me renvoyer votre commentaire, cette fois sans citation nominative d'une personne ?

Dans l'attente, de votre commentaire modifié,

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 14/04/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Landi,

conformément à votre demande, j'ai publié votre commentaire.

Maintenant, vous me permettrez une remarque, vous parlez de votre expulsion de votre domicile, comme si... ce genre de décision se prenne en 24 heures.

Une expulsion demande des mois de procédures diverses, en plus vous soulignez vous même, que vous étiez conscient d'être dans une situation irrévocable.

Par conséquent, il vous incombait de prendre les devants afin de ne pas vous retrouver à "la rue" le jour venu.

C'est un peu facile de faire porter le chapeau au Procureur, aux huissiers, aux autres... ne croyez vous pas ?

Par le passé, avec ma famille nous avons vécu cette descente aux enfers : chômage, problème de thunes, jusqu'à un avis d'expulsion de notre régie... en prenant les devants, en allant taper à toutes les portes, en trouvant de l'aide là où nous le pouvions, nous avons rétabli notre situation.

Cela ne s'est pas fait tout seul, bien évidemment, mais pour avoir vécu une situation similaire, vous ne me ferez pas "gober" que vous avez été expulsé du jour au lendemain, M. Zappelli ou pas.

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 15/04/2008

yala ca c'est un lascart entarteur

Écrit par : s williame | 03/09/2008

Les commentaires sont fermés.