17/04/2008

La démocratie en danger...

Bonjour à toutes et à tous,

depuis quelques temps chaque fois que l'UDC ou M. Blocher disent ou font quelque chose, tous les journaux, les éditorialistes divers, les partis autres, s'agitent et trépignent en brandissant le slogan :

-"la démocratie est en danger"

Le jour où la démocratie sera réellement en danger, ils utiliseront quel slogan ?

Pourtant, je rejoins cette analyse, notre démocratie est en danger, mais contrairement à la vague actuelle, le danger ne vient pas des frasques de Mme Widmer Schlumpf au Conseil fédéral...

Mais d'ailleurs avec un signal clair qui a défrayé la chronique... depuis des mois, on nous parle de l'affaire de Vernier, qui a fait quoi, combien de bulletins falsifiés, etc...

Pourtant cette affaire, qui elle démontre de fait que notre démocratie est en danger, n'a conduit aucun parti à prendre une position claire pour que jamais plus... jamais, personne ne puisse détourner les votes.

Le seul moyen de frauder une votation réside dans le vote par correspondance.

Pire bientôt, on va vouloir nous faire avaler le vote électronique.

Et là, quoi qu'en disent mes confrères, le vote électronique c'est une belle foutaise. La pseudo sûreté des "serveurs" toute relative.

Ces deux moyens de voter ne sont pas une avancée, mais un véritable danger pour notre démocratie.

De plus, se rendre une fois par mois aux urnes est sinon un droit, un devoir.

Ce droit nous est acquis tant que nous l'utiliserons et notre devoir pour le préserver est de l'utiliser.

Le vote par correspondance devrait devenir l'exception, le vote électronique à jamais écarté du vocabulaire démocratique.

Rappelons que notre pays, deuxième démocratie du monde souffre du pire des maux : l'abstentionnisme et qu'il faudra bien trouver une solution pour ramener nos concitoyen(ne)s aux urnes...

Lorsqu'une moyenne de 47% du peuple vote 100% de nos lois, élisent 100% de nos Conseillers... Là il y a danger car il n'y a pas de légitimité réelle.

La déontologie journalistique devrait un peu moins se préoccuper des frasques d'une Conseillère Grisonne, de la femme du Président français, de Sieur Berlusconi et rappeler la réalité des chiffres de l'abstention car le danger est là et nul part ailleurs.

Genevés z'é Genevées rappelons - nous que ce dimanche 20 avril nous votons, nous élirons notre Procureur, M. Zappelli ou M. Paychère, on nous donne le choix, le mien est fait et je vous invite à faire le vôtre, mais quoi qu'il en soit :

-"VOTEZ"

1611467902.jpg

Vous voyez une urne ?

J'y vois le symbole de la démocratie...

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

Commentaires

VOTEZ ET FAITES VOTER DANIEL ZAPPELLI

Écrit par : antoine | 17/04/2008

1. vote électronique . avec windows vista, panda, pare-feu, je me suis quand même fait virusé...alors croire que le vote électronique ne pourras pas être falsifié, c'est tout simplement un mensonge...

2. affaire de Vernier . un conseiller élu, à la place du "copain" et l'on trouve vite une solution, avec "notre" juge et "notre" président du Tribunal, alors pourquoi personne n'en parle de "démocratie en danger" ?
C'est encore une méthode en vogue que de payer un car et balader les personnes visées, pour faire pencher leur vote en faveur du candidat proposé par le parti...
C'est étonnant que l'UDC ne dit rien, le MCG en a fait son combat, mais n'est pas suivi.

Bien à vous,

Victor

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 17/04/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Antoine,

Bonjour M. Dumitrescu,

Antoine, je constate que vous voterez ou l'avez déjà fait...

M. Dumitrescu, le vote électronique n'offre aucune sûreté. Les banques assurent le Hacking et font fonctionner leurs assurances... Un vote falsifié par ce biais sera indétectable et volera le résultat d'une votation sans recours possible. Il faut absolument bannir ce mode de votation. Quant au vote par correspondance, il devait, à la base, palier à l'abstentionnisme et aux impondérables d'une absence, etc..., preuve est faite qu'il ne favorise que les dérives possibles... rien d'autres.

Pour ma part, c'est dimanche que je glisserai l'enveloppe dans l'urne, en personne... je me ferai accompagner par l'une de mes filles... pour leur apprendre leur droit, mais surtout leur devoir de citoyen(ne) et dimanche nous ferons une petite fête. Parce que la démocratie est aussi fragile que belle et avoir le droit de vote est une liberté qu'il faut savoir apprécier chaque jour.

Avec 47 % de votants, les politiques, les médias, doivent se poser des questions et trouver des solutions... le démocratie se meurt, pourcent après pourcent... sous nos yeux et nous ne faisons rien.

Lorsque 20 % - 30 % des votants voteront les lois, éliront nos conseillers, il sera trop tard.

Bien à vous et merci pour vos commentaires,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 17/04/2008

Vive la lutte contre la censure ! non à la censure !
Pour cause de censure permanente et injustifiée, je squatte votre blog :
"Les Antillais n'ont jamais été, ne sont pas et ne seront jamais Français. Ils sont Antillais et vous emmerdent, M.le gauchiste. Les Savoyards sont français comme le sont les Armagnacs et les Bourguignons. Historiquement.
C'est votre propre idéologie qui est raciste ! En quoi serait-ce une gloire ou un honneur d'être Français ? C'est juste un avantage pécunier, et votre mauvaise foi maladive - qui vous fait censurer tous les commentaires qui ne vous plaisent pas - démontre bien quel individu vous êtes réellement !
La honte sur vous, Philippe Souaille le censureur."

Écrit par : Géo | 17/04/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Géo,

quelle surprise de trouver votre message adressé à M. Souaille sur mon blog.

M. Souaille est, à mon sens, libre de publier ce que bon lui semble c'est sa liberté la plus stricte.

Quant à moi, je modère les messages avant de les publier. Mais je les publie tous, c'est mon choix, ma liberté.

Lorsque je publie un commentaire sur un billet et que le "détenteur" ne le publie pas, ou le supprime, et bien j'utilise ma liberté de lui répondre ici.

En règle générale, cela se termine par un épinglage "propre en ordre".

Alors pourquoi n'en faites vous pas de même ?

Ouvrez un blog et exprimez vous Géo.

De sorte, à l'avenir, vous pourriez écrire le fond de votre pensée à M. Souaille, ou autres, à travers vos propres lignes, vous verrez c'est assez intéressant.

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 18/04/2008

Pour en savoir plus sur le vote par internet, avec une analyse de la situation en Suisse et ailleurs : Vote par internet : failles techniques et recul démocratique
http://www.ordinateurs-de-vote.org/Vote-par-internet-failles,10350.html

Écrit par : Matif | 18/04/2008

Les commentaires sont fermés.