22/04/2008

Courage M. Moutinot...

Bonjour à toutes et à tous,

M. Moutinot est un homme plein de surprise et pour une fois, s'en est une bonne... Lire l'article ?

Il va falloir beaucoup de courage à ce dernier pour appliquer la loi fédérale sur les stups.

Si le GREA trouve la position de M. Moutinot effarante, celle du GREA ne l'est pas moins.

J'expliquais, ici même sur mon blog, dans un billet intitulé La Clairière et l'Angélisme, que sans l'intransigeance de la Justice à mon égard, j'aurai probablement fini ma vie comme une "épave".

Aller soyons "cool" laissons les scènes ouvertes de la dope à Genève, on ne parle pas ici des fumeurs de joints, mais bien de came... au fond, la came s'est festif, et puis se sont tous des victimes, on les a forcé à prendre leur premier rail... quoi de plus normal que de voir des gens s'acheter de la dope en toute illégalité en pleine ville aux yeux de tous ?

Ne dissuadons surtout pas les " nouveaux clients " potentiels de venir se servir... et devenir accros.

Je cite ici les propos effarants du secrétaire général de cette association :

-"«A la limite, cette technique peut dissuader les petits consommateurs, occasionnels et festifs." 

Les addictions commencent toujours comme ça, par une consommation occasionnelle et festive.

Dieu merci que ce genre d'associations n'avaient pratiquement aucun écho à l'époque où je déconnais sec et que la Justice a su me dire clairement : STOP petit gars...

La répression des consommateurs de came, c'est bien de cela dont parle M. Moutinot, et pas du fumeur de joint, fait partie d'un tout. Le consommateur crèe la demande, le dealer y répond, c'est donc bien sur les deux volets, offre et demande, qu'il faut agir.

L'Angélisme à deux balles de certaines associations me fera toujours bondir, parce qu'en tenant ce genre de discours "lénifiant", des gens comme moi seraient déjà mort ou pire encore... devenu une "épave".

Aider n'est pas s'apitoyer.

M. Moutinot faites moi plaisir, ne déviez pas d'un millimètre de votre ligne parce que si ce genre de mesure dissuadait même un seul nouveau consommateur (festif et occasionnel soit - il), vous feriez bien plus pour lui que toutes ces associations qui ont perdu de vue que la came ça tue à petit feu et que tout ça coûte très cher à la collectivité tant en terme humain, que financier.

La dope n'est ni festive, ni drôle, elle tue. A court ou moyen terme, la dope ça rend con... et ça tue.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

07:18 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

Commentaires

"Mieux vaut tard que jamais", comme disent les sages, j'espère qu'avec le bonus de 1 milliard, les budgets de la Police vont augmenter, enfin !

Stéphane, n'oubliez pas que ces associations sont la pour tirer leur budget de l'état, pour se payer des salaires, au lieu d'être au chômage et surtout pas pour aider qui que ce soit.

Encore et toujours des profiteurs des deniers de l'état.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 22/04/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour M. Dumitrescu,

je serai plus modéré que vous sur l'utilité des telles associations...

En revanche, tenir des propos aussi effarants que lénifiants sur l'utilité de dissuader les "nouveaux consommateurs occasionnels et festifs"...

La bêtise de tels propos venant de surcroit d'un professionnel du domaine... là ça m'hérisse le poil.

La seule qui me vient est : est ce que ce Monsieur débarque ou est il un professionnel averti ? Dans les deux cas... je pense qu'il lui faut du repos.

Juste n'importe quoi... mais bon...

Courage M. Moutinot, voilà une position courageuse qui tranche avec la molitude.

Bien à vous,

Merci pour votre commentaire,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 22/04/2008

Mais, mon très cher ami, je ne fais qu'aller dans votre sens tout en assumant mon propre propos, qui m'appartient, même si je tape un peu fort...
"""Je cite ici les propos effarants du secrétaire général de cette association :

-"«A la limite, cette technique peut dissuader les petits consommateurs, occasionnels et festifs."

Les addictions commencent toujours comme ça, par une consommation occasionnelle et festive.

Dieu merci que ce genre d'associations n'avaient pratiquement aucun écho à l'époque où je déconnais sec et que la Justice a su me dire clairement : STOP petit gars..."""

à consommer avec modération, oui, mais dans ce cas-là...non, d'autant plus que vous avez des enfants...lutter contre toute addiction est un but louable en soi, mais il faut y aller dans le sens du but proposé et non pas en sens contraire.

La mollesse du Département des Institutions est due à la personnalité du chef, Moutinot ou bien comme le disent ses partisans, à la droite qui ne vote pas les budgets ?

Allez comprendre...et pendant ce temps, pendant que les partis politiques se battent pour s'incriminer les uns les autres, les gamins de + en + jeunes sombrent dans l'alcoolisme, la toxico-dépendance...les dealers deviennent de + en + riches...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 22/04/2008

Vous oubliez simplement que les consommateurs se font livrer à domicile leur saloperie et que, dans ces cas-là, il n'y a pas de commerce dans la rue ! Une fois de plus Moutinot se plante (on est habitué et il n'en a rien à foutre car c'est bientôt, pour lui, la quille !). C'est un coup d'épée dans l'eau !

Écrit par : Octave Vairgebel | 22/04/2008

"Le consommateur crée la demande, le dealer y répond.." Intéressante théorie économique! D'ordinaire c'est plutôt l'inverse qui se produit: par ex. on invente le Coca Cola puis on suscite des consommateurs.
Quant à la connerie induite par les produits en question, à lire certains commentaires, il ne fait pas de doute qu'ils ont beaucoup péché...

Écrit par : Azrael | 22/04/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour M. Dumitrescu,

Bonjour M. Vairgebel,

Bonjour Azrael,

les élections approchent... 2009 c'est tout bientôt, un coup de pelle dans l'eau ? Peut être, sûrement... en revanche cette action aura le mérite de freiner les scènes ouvertes.

Hier matin, aux alentours des 8h13, passant non loin de la gare, 7 à 8 individus probablement des toxicodépendants se vendaient leurs "petites histoires" sirotant comme il se doit, des bières...

Humainement parlant c'est pitoyable de voir des gens dans un état pareil à 8h du mat., au fond, je les plains... mais le citoyen que je suis n'a pas envie de voir ce genre de "commerce" au grand jour parce que ça me dérange.

Aujourd'hui, il est plus facile pour nos mômes de s'acheter une dose de Coke plutôt qu'une bière. Surtout que son prix n'est plus celui des années 80 90 où il fallait encore débourser 200 - 300 frs le gramme... le seul prix était un frein à la consommation. Poursuivre les dealer et les consommateurs fera grimper les prix et c'est tant mieux.

De plus, si le commerce de "proximité", c'est à dire dans nos rues, diminue voir disparait, cela permettra à notre sûreté de s'investir dans des enquêtes bien plus pointues.

Azrael, M. Vairgebel, c'est clair que des mesures de ce genre ne metterons pas un terme au commerce, mais elles le compliqueront notablement et ramènera ce dernier dans la sphère privée parce qu'il y aura toujours de irresponsables qui se croiront plus fort que le produit.

Et une chose est sûre, le produit est toujours le plus fort.

Et puis, on oublie avec le laxisme ambiant que consommer de la dope ce n'est ni fun, ni festif, c'est illégal, point barre.

Merci pour vos commentaires,

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 23/04/2008

Si il y a livraison à domicile, grâce aux téléphones portables, je vois mal Moutinot et la gauche, après l'affaire des fiches, vouloir mettre sur table d'écoute les téléphones des clients et des dealers.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 23/04/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour M. Dumitrescu,

heureusement pour nous, nous avons réélu notre Procureur et nous savons qu'il a en horreur les stupéfiants.

La mise sur écoute dépendant de son autorité, soyons sûrs que notre police sera en mesure de procéder aux écoutes indispensables.

Les filières seront d'autant plus facile à remonter...

Et puis en 2009, peut être pourrions nous choisir une toute autre gestion de ce département... ;o)

Votez Stéphane !

:o)

Bien à vous et merci pour vos commentaires,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 23/04/2008

Votez Stéphane, alors là, volontiers, connaissant vos positions, vous avez mon vote !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 23/04/2008

Il faut à la fonction de Procureur général le libre choix de faire appel à la Police sans devoir en passer par le Conseil d'Etat.

C'est seulement à ce moment-là qu'adviendra une vraie séparation des pouvoirs.

A cahque fois qu'il décide, il se fait rabrouer par Tino le Mou, le comique, qui s'en est mis plein les fouilles... sous ses airs calvinistes.

Écrit par : Saturne | 23/04/2008

Les commentaires sont fermés.