28/05/2008

Mme Widmer Schlumpf et les Grisons...

Bonjour à toutes et à tous,

depuis l'affaire Widmer Schlumpf, je me demande pourquoi les membres de l'UDC des Grisons défendent cette dame alors qu'elle est diamétralement opposée aux grande lignes de son parti...

  1. Elle est favorable à une hausse de la TVA.
  2. Elle veut conserver les criminels étrangers en Suisse.
  3. Elle est favorable à l'adhésion de la Suisse à l'UE.

En dehors de ces considérations politiques, ce canton au combien magnifique que je vous invite tous à visiter, La Suisse des cartes postales est là...

Eh bien, peut être que notre faute réside dans le fait que nous, Suisses, avons abandonné ce canton pauvre.

Bien évidemment, notre système confédéral offre toutes les subventions, toutes les garanties à nos amis et compatriotes grisons, mais nous avons oublié trop souvent ce canton.

Un sentiment de culpabilité s'insinue, à défaut d'avoir aidé et favorisé ce canton, en temps et en heure... alors on se récupère dans un éaln de bonne conscience en soutenant une "figure" de ce canton dont nous ne nous préoccupons que peu, voir pas.

Nous n'aiderons pas les Grisons en soutenant à outrance l'une de ses figures...

Peut-être qu'au lieu d'aller en vacances à Tahiti, Floride, Ile Maurice, Bora Bora, etc..., peut être devrions-nous nous intéresser à ce petit morceau de Suisse si mal connu... si financièrement pauvre... si reculé de notre pays.

Pourquoi ne pas apprendre ce canton merveilleux, d'une beauté sauvage encore préservée des ravages urbains, prendre le temps de  ses parcourir ses vallées, découvrir ses monts, ses lacs, ses gens...

2122050207.jpg1209540448.jpg

On oublie dans nos grandes villes, nos grands Cantons si prospères, les Grisons... qui se sentent isolés d'une Suisse qu'ils ne perçoivent qu'à travers Zürich, Genève, Bâle... les donneurs de leçons.

Soyons humbles et regardons l'Histoire, il n'y a pas si longtemps que notre pays est prospère, les Grisons sont l'un de nos cantons et nous leur devons respect, écoute, et surtout nous nous devons de leur dire haut et fort : nous sommes à vos côtés.

J'aime ce canton et j'ai eu de nombreuses occasions de le dire et de l'écrire ici...

Et je continuerai à le faire,

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

Commentaires

Très joli texte, bravo. Le canton des Grisons est méconnu en Suisse (romande surtout) alors qu'il est splendide !

Écrit par : Despe | 28/05/2008

Qu'avez-vous tous contre cette pauvre Evelyne ? Vous n'allez pas tous lui tirer dessus à nouveau parceque c'est une femme ! Evelyne n'a jamais dit qu'elle était favorable à l'adhésion de la Suisse à l'Europe, elle a dit qu'elle était favorable aux accords bilatéraux NUANCES! Sur la TVA ! Avez-vous déjà eu un commerce ? savez-vous que dès que vous importez un article, vous allez, certes payer, 7,6 % de TVA contre près de 20% en Europe.... mais, avez-vous calculez le frais de DEDOUANEMENT ! et bien je peux vous assurer qu'avec les frais de dédouanement nous arrivons largement à 25 %. Raison, pour laquelle, nos produits sont souvent plus chers que dans le reste de l'Europe ! Car, il faudrait se poser la question, à savoir, comment se fait-il qu'avec une TVA 3 x moins élevée, nous réussissons à avoir des prix 3 fois plus chers à la consommation ! Je suis UDC et je soutien Evelyne, surtout parceque c'est une femme, et de plus, dans un canton plutôt macho !

Écrit par : Café | 28/05/2008

Bonjour Stéphane,

Je trouve inadéquat de mélanger tourisme et politique. Les idées de Mme Schlumpf ne nuisent aucunement à la beauté des paysages grisons...

Tobias

Écrit par : Fandesgrisons | 28/05/2008

Blocher et EMS-Chimie, payait des impôts dans les Grisons, alors sont-ils oubliées ?
Et ce, c'est l'aveu même d'Eveline Widmer-Schlumpf, qui dit avoir connu Blocher, comme contributeur, avant d'être LE membre de l'UDC...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 28/05/2008

Vous savez très bien que l'UDC est composée de deux tendances. L'une agrarienne et démocratique, l'autre, zurichoise, ni démocratique ni du centre.

EWS a été élue démocratiquement, n'en déplaise aux UDC zurichois... Ne serait-il pas temps de passer à autre chose, qui plus est de plus intéressant que les états d'âme des blochériens?

Bonne journée.

Écrit par : N. Chauvet | 28/05/2008

Vous avez raison de soulever la dichotomie. EWS ne représente qu'elle-même, sur les traces de son papa!

Or, le canton des Grisons est très attractif, avec son train des Glaciers, ses paysages somptueux ... faits pour la randonnée, son complexe de bains thermaux élaboré par un génie de l'architecture de notre pays, etc ...

Merci Stephane for President!

Écrit par : Micheline | 28/05/2008

Ce ton naïf et paternaliste est pathétique. Les Romands ne connaissent pas les Grisons? Combien d'habitants des Grisons connaissent-ils le Jura? Et que vient faire madame Widmer-Schlumpf dans une histoire de paysages, à quoi riment ces tirades sur ces pauvres Grisonnais si isolés???? C'est quoi cette histoire comme quoi nous aurions trop longtemps oublié ce canton???? A quoi rime ce navrant
"Nous n'aiderons pas les Grisons en soutenant à outrance l'une de ses figures..."

Aucune structure, pas de tripes, pas de gnaque, un fourre-tout dépourvu de convictions et d'argumentations.... Vous n'aidez pas les Grisons avec un tel article

Écrit par : Le Grisonnais | 29/05/2008

L'UDC grisonne défend Mme Schlumpf, non seulement parce qu'elle est en accord idéologique avec la majorité du parti cantonal (même s'il faut reconnaître que la tendance blochérienne y gagne aussi sérieusement du terrain, surtout chez les jeunes du parti), mais aussi parce qu'elle a été une excellente ministre des finances cantonales. Et les Grisons ne sont certainement ni pauvres, ni à plaindre. C'est un canton qui fait preuve d'un dynamisme économique certain et son ouverture sur l'Europe tient certainement à sa position géographiquement encastrée entre l'Italie et l'Autriche. Mme Schlumpf est donc loin de ne représenter qu'elle-même et elle a été élue tout ce qu'il y a de plus démocratiquement, même si une bonne partie des électeurs de l'UDC, qui vénèrent presque M. Blocher, se sont sentis floués. Mais bon, près de 70% des Suisses (en tout cas de ceux qui votent) se sont bien sentis floués lorsqu'il est arrivé au Conseil Fédéral en 2003, après l'éviction de Mme Metzler. Chacun son tour! La grande roue de la démocratie directe suisse tourne toujours!

Écrit par : Greypowered | 29/05/2008

Bonjour à toutes et à tous,

tout d'abord merci pour vos commentaires, quant à pouvoir juger de mon attachement à ce canton... je discutais avec un grison mardi soir.

Nous discutions de la prospérité helvétique et il me rappelait à juste titre, qu'il n'y a pas si longtemps, dans les années 1930 la pauvreté auquelle étaient confrontée nos compatriotes du "bout du monde"...

Quant au soudain intérêt d'une partie de la population pour soutenir une personnalité grisonne, cela ressemble à de la dichotomie comme le souligne Micheline.

Si, appeler les Suisses à visiter les Grisons plutôt que les plages ensoleillées de Bora Bora, c'est être improductif et paternaliste, alors je me prévaudrais de ces deux qualificatifs encore longtemps...

Parce que les Grisons sont encore une terre pratiquement vierge, des paysages à n'en plus finir sans la moindre présence humaine et que cela mériterait au moins d'y venir une fois.

Qu'aviez vous prévu pour vos vacances ?

Mais il est vrai, défendre ouvertement un canton, les Grisons dans le cas présent, est pathétique.

Mea culpa, tout genevois que je suis... (nobody's perfect, but me :o) j'aime les Grisons...

Bien à toutes et à tous,

Merci pour vos commentaires,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 29/05/2008

J'adore les Grisons que j'ai découvert très jeune. J'y ai emmené mes enfants
plusieurs fois en été comme en hiver. Je ne puis que recommander d'y aller,
c'est superbe.

Petite remarque à l'intention de Greypowered au sujet de Mme Metzler (que
j'appréciais beaucoup en tant que conseillère fédérale).

Contrairement à ce que vous sous-entendez, son éviction du CF en 2003 est due
uniquement aux manoeuvres du PDC (Mr Cina and co) son propre parti, qui n'a pas voulu opposer lors de l'élection Mr Deiss à Mr Blocher.

Écrit par : bidouille | 29/05/2008

@Bidouille,

C'est vrai, le PDC a fait preuve d'une politique franchement peu reluisante ces jours-là. Mais à part les socialistes et les femmes PDC, personne n'avait vraiment trouvé grand-chose à dire sur cette manoeuvre d'une incroyable lâcheté. Mais, quand un coup semblable tombe sur le dos de M. Blocher 4 ans après, alors là, on hurle à la trahison, au complot, au déni de démocratie! Comment? Vous avez osé de ne pas réélire un hommme aussi populaire! Et puis, au niveau des deux perdants eux-mêmes, quelle différence de style! Alors que Mme Metzler tirait sa révérence avec élégance et modestie, c'est un Mr. Blocher aigre et vengeur, qui est venu cracher son venin devant l'assemblée fédérale. D'ailleurs, presque 6 mois après sa défaite, au lieu de se présenter comme ex-Conseiller fédéral, il se pose toujours comme Conseiller fédéral non-réelu (abgewählter Bundesrat)! Je suppose qu'il le sera jusqu'à son dernier souffle... Comme s'il avait eu une sorte de droit divin à ce poste du seul fait de sa popularité!

Écrit par : Greypowered | 30/05/2008

Eh oui Bidouille (un "C" à la place du "D" pourrait être dangereux)!! C'est Cina qui avait déjà magouillé. Darbellay a été à bonne école !! Décidemment ces valaisans PDC n'ont pas une ligne très bonne, sauf Bagnoud !!

Écrit par : Octave Vairgebel | 30/05/2008

Les commentaires sont fermés.