30/06/2008

H - 17 avant le retour aux années 30 !

Bonjour à toutes et à tous,

le compte à rebours HEURE a commencé...

H-17 avant la mise en application de la loi liberticide : l'interdiction de fumer dans les lieux publiques.

Un retour aux années 30... lorsque les Nazis, sous l'impulsion du maître végétarien, analcoolique, et non fumeur, socialiste au demeurant : Adolf... interdisaient la fumée.

Heureusement pour nous pauvres pêcheurs fumeurs invétérés, cette modifaction de la loi... intervient en plein été... et donc, il nous faudra réserver nos places fumeurs - terrasse des mois à l'avance.

Maintenant, que la clope et que les clopeurs ont eu leur compte... j'invite les Socialistes à s'interroger sur l'entrecôte Café de Paris !

Ouais, BiKoZe, si la cigarette tue... et loin de moi l'idée de dire le contraire... le cholestérole lui aussi est un assassin qui se tapi, à l'abris des regards, au fond de vos assiettes, comme expliqué ici :

 

halte_a_entrecote.jpg

 

Pire encore... après avoir consommé ces protéïnes oxydées par combustion recouvertes par du cholestérole sous forme liquide, certains n'hésitent pas à allumer une cigarette... voir pire... UN CIGARE !

Il est temps que cela cesse, nous ne pouvons pas laisser les citoyens se suicider de la sorte, il faut une loi pour interdire l'entrecôte Café de Paris, c'est une priorité nationale, voir internationale.

En effet, il nous revient de protéger les citoyens contribuables des deux principales causes de décès, après la voiture.

De fait, il est inadmissible que des contribuables se soustraient ainsi aux impôts en mourrant bien avant l'age sans s'être préalablement acquités de leurs contributions fiscales !

Les Socialistes doivent réagir !  Lançons la motion : -" Pour des contribuables sains ! "

:o)

N'empêche, vous vous marrez... mais la réalité c'est que de plus en plus, à défaut d'idées novatrices les politiques s'en prennent à nos libertés individuelles et la dérive a commencé.

A réfléchir,

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

Commentaires

Évasion fiscale ? Mais que fait Josef Zisyadis !!!???

"De fait, il est inadmissible que des contribuables se soustraient ainsi aux impôts en mourant bien avant l'age sans s'être préalablement acquittés de leurs contributions fiscales !"

Vous allez avoir des problèmes avec les révisionnistes historiques, qui veulent qu'Adolf Hitler, soit un extrémiste de droite...

"socialiste au demeurant : Adolf Hitler"

Je me demande ce qui compte le plus à titre de dérive... La cocaïne de Bagnoud, L'alcool de Garbani...ou :

"à défaut d'idées novatrices les politiques s'en prennent à nos libertés individuelles et la dérive a commencé."

STÉPHANE FOR PRESIDENT !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 30/06/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Victor,

debout de bonne heure ??? comme moi ?!!

Alors peut être allons nous appeler dès que j'aurai posté ce commentaire au combien emprunt d'Histoire et d'une intelligence n'ayant d'égal que mon ego afin d'éclairer les citoyens aveuglés...

Nazi est la contraction de deux mots : National et Socialisme, il m'a été très difficile d'arriver à ce résultat de recherche, j'ai du faire appel aux Universités de Yale, Berkeley, Oxford pour arriver à décontractionner ce mot.

Et donc à la conclusion que Adolf n'était pas de droite...

Ce qui devrait révolutionner mon approche épidermique de ce triste sieur. Voilà rien que d'en parler, j'en ai des boutons.

Mais je vous rejoins, Victor, c'est bien de d'évasion fiscale dont nous parlons ici... des citoyens se soustrayant aux impots en mangeant et fumant, peut être même en buvant... se suicident consciement... il faut que ça s'arrête !

FRAUDEURS !

A tout de suite,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 30/06/2008

Viva el Presidente !

Notre (futur) président anticipe d'un oeil d'airain et d'un index musclé les dangers qui nous guettent au coin de l'assiette ! Viva el Presidente !
Je sais qu'il a chargé une commission ad hoc d'évaluer également le danger mortel que représentent aussi l'entrecôte dite "Marchand de Vin" ainsi que le coq au vin.
Qu'a fait ce bon Dr. Rielle pour soulager la population de ces maux terribles ? RIEN !
Devant ce laxisme, luttons de toutes nos forces pour la préservation de notre immortalité:
NON au cholestérol !
NON à l'alcool !
NON aux boeufs et aux coqs avinés !

Viva el Presidente !
Venceremos !
No pasaran la cojones blandas !

:o)

Écrit par : Blondesen | 30/06/2008

Je me lève en même temps que mon maître, le Soleil...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 30/06/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Victor,

malheureusement, je lui sers de valet, il me faut donc l'attendre chaque matin, la café à la main.

A Soleil quand tu nous tiens !

:o)

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 30/06/2008

Nous sommes 2 dans ce cas ? seulement ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 30/06/2008

Simple précisions : Adolf Hitler n'était pas végétarien... Il avait des problèmes de santé qui le poussaient parfois à renoncer à la viande, mais il adorait en manger et transgressait souvent son régime.
Mais Joseph Goebbels (son ministre de la propagande) a bien fait son boulot et a largement diffusé cette fausse information afin d'élever son Führer sur un piedestal de pureté et d'ascétisme, jusqu'à en berner bon nombre de biographes.
Même remarque pour l'alcool, il s'autorisait régulièrement de boire un verre.

Écrit par : Anthony | 30/06/2008

la "loi liberticide"... N'est-pas un peu exagéré? La "liberté" des fumeurs à empoisonner les autres est-elle selon vous une liberté fondamentale?

Si la défense de ces libertés conduit aux éructations nazifiantes de Victor Dumitrescu... on est bien parti...

Écrit par : cndavid53 | 30/06/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour cndavid53,

vous tenez typiquement un discours bien gentil...

Interdire les clopes... et bientôt l'entrecôte café de paris... mais avant, savez vous quel est le gaz dangereux contenu dans la combustion du tabac ?

Le monoxyde de carbone.

Donc, lorsque vous serez dans votre restaurant, votre café préféré et que Ô grand dieu plus personne n'osera fumer... les voitures elles continueront à émettre des tonnes de monoxyde de carbone que vous respirerez par la force de choses...

Alors ce genre de mesure dérisoire, pathétique, et inutile n'aura aucun impact sur la santé des gens.

La réalité c'est que cette initiative devenue loi est simplement une atteinte à la liberté individuelle pensée et développée par quelques "bobos" lassés d'ête importunés par la fumée des autres lors de leur sortie au restaurant, incapables qu'ils ont été de demander simplement au fumeur d'à côté d'avoir l'amabilité de fumer après qu'ils aient fini de manger.

Inutile et liberticide.

Il aurait mieux fallu demander aux restaurateurs de mettre en place des aérations munies de filtres à particules dans leur salle.

D'ailleurs expliquez moi pourquoi, durant toutes ces années, très peu de restaurants avaient osé interdire la fumée ????

Mais bien évidemment... ce que j'en dis...

Quant à la défense des libertés... M. Dumitrescu, à ma connaissance n'a jamais atteint la liberté de quiconque...

Donc...

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 30/06/2008

J'en ai écris un article sur ce sujet...bon à lire, avant de me décrire comme cela
"Si la défense de ces libertés conduit aux éructations nazifiantes de Victor Dumitrescu... on est bien parti..."

http://victordumitrescu.blog.tdg.ch/archive/2008/06/26/fumez.html

Un rapide coup d’œil historique montre qu’il ne s’agit pas d’une nouveauté puisque l'Allemagne nazie avait déjà empoigné ce problème à bras-le-corps.

En juin 1939 déjà, un Bureau contre les risques du tabac, de l’alcool et des drogues pouvant créer une dépendance était institué.

«Notre Führer Adolf Hitler ne boit pas d’alcool et ne fume pas (...) Ses performances au travail sont incroyables».
Provenant de la revue Auf der Wacht, 1937.

Josef Mengele, médecin;
Jean-Charles Rielle, médecin;

TOUS LES MOUSTACHUS SONT-ILS AUSSI FRUSTRÉS QUE CELA, AU POINT D'INTERDIRE AUX AUTRES TOUT PLEIN DE CHOSES ?

Josef Zisyadis, lui, s'est rasé la moustache qui le faisait rassembler à l'autre Josef, Staline...vu la ressemblance idéologique et politique, nous sommes pas étonnés...


Stéphane, je vous remercie d'avoir pris ma défense et je m'excuse pour la longueur de ce commentaire.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 30/06/2008

Stéphane, c'est pathétique. Pathétique.

Oui, la fumée passive tue, rend malade, fait souffrir les non-fumeurs, crée de l'inconfort (les cheveux et les habits qui sentent encore 2 jours après un soirée dans un bar), et il était grand temps que cela cesse. Alors oui, cela empiète sur votre liberté, mais jusqu'à présent c'était votre liberté qui empiétait sur celle des non-fumeurs (combien de soirées auxquelles j'ai renoncé, combien de verres ais-je refusé d'aller boire juste parce que l'idée même de me retrouver dans un lieu enfumé me déprimait d'avance).

Et n'essayez pas de vous défausser sur la bagnole. Si vous avez lu mon blog, vous savez que je me fais une priorité de la limitation du trafic motorisé en ville. Reste qu'il est quand même beaucoup plus simple d'interdire quelque chose (la clope) dans des lieux clos, et surtout quelque chose qui ne sert absolument à RIEN à personne. Autant je hais les bagnoles, les scooters et les motos, autant ils sont souvent sous-employés (1 personne par voiture), autant ils sont parfois utiles pour transporter des personnes d'un point A à un point B. La clope, elle, ne sert à RIEN. Il était donc nécessaire de vous interdire de nous enfumer. J'irai d'ailleurs demain volontairement dans des lieux publics pour prendre plaisir à respirer un air pur.

Quant à cette idée selon laquelle on pouvait demander à son voisin d'arrêter de fumer, c'est une bonne blague pour quiconque a déjà fréquenté des soirées ou des concerts avec des centaines de personnes dont 50% de fumeurs! Et ce qui démontre bien que la liberté des uns, vient souvent entraver celle des autres et que dans notre société, nous n'avons rien trouvé de mieux que des lois, des règles et donc des interdictions "liberticides" pour faire en sorte de mieux vivre ensemble.

Écrit par : Sandro Minimo | 30/06/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour M. Minimo,

interdire la cigarette n'empêchera en rien de respirer à plein poumon du monoxyde de carbone, toute la journée, que vous soyez dans un bar ou dans la rue...

L'odeur du tabac dérangeait.,.. et c'est tout... mais qu'on ne vienne pas me parler de santé publique.

Contrairement au tabac, le monoxyde de carbone est inodore et incolore.

On ment aux gens, M. Minimo, et sous ce prétexte de santé publique, on interdit.

Pas plus tard que tout à l'heure on lisait que 37 % des décès étaient du aux maladies cardio vasculaires... vous verrez qu'on trouvera à redire sur l'entrecôte Café de Paris sous peu...

Installer des aérations avec des filtres efficaces auraient effectivement rendu l'air plus respirable... et plus sain... mais non.

Quant à l'éducation des fumeurs... je peux convenir que tous ne sont pas des exemples de savoir être... mais bon...

Qu'on nous mente sous prétexte de défendre la santé des gens, ça me fera toujours sourire...

Bien à vous M. Minimo,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 30/06/2008

Le bonheur des uns, fait le malheur des autres !
À bon entendeur (Sandro Minimo), salut !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 01/07/2008

Les commentaires sont fermés.