03/07/2008

Les idées politiques suisses de 2008

Bonjour à toutes et à tous,

pas plus tard qu'il y a 48 heures, je publiais un billet appelant à l'interdiction de l'entrecôte Café de Paris... en effet, comment ne pas être interpelé par le taux de mortalité lié aux problèmes cardiovasculaires qu'engendre la consommation de ce suculent beurre fondant, liquide à souhait, moelleux, qui se mélange avec des frites allumettes merveilleusement imprégnées du doux liquide épicé... MIAM MIAM !

Pensez donc... voilà que nos amis du PDC, veulent interdire -interdire un mot à la mode en politique suisse- l'eau en bouteille.

Voilà une idée de génie, novatrice et porteuse, sur une préoccupation légitime qui plongent l'ensemble des Suisses dans un profond désaroi parce qu'évidemment, l'eau en bouteille et un réel problème de société.

C'est dans des moments forts, comme celui là, que l'on comprend le souci des politiques à apporter à nous helvètes des solutions concrètes et pragmatiques à un vrai problème de société comme rarement nous avons du relever :

! ! ! ! ! L'eau en bouteille ! ! ! ! !

Une interrogation me trenscende tout d'un coup... : "combien d'énergie a été dépensée pour nourrir, instruire et grandir, les bulletins de vote, le transport par la gendarmerie, les personnes qui ont du procéder au décompte des voix, les journaux annonçant l'éléction du politique de génie qui propose au parlement l'interdiction de l'eau en bouteille ?" ;

-"n'y a t'il pas là un gaspillage d'énérgie invraisemblable ?"

A ce titre, vu l'énorme quantité d'énérgie gaspillée par Conseiller National, ne devrait on pas purement et simplement intedire les Conseillers nationaux ?

Anyway, les PDC innovent et surenchèrent sur les Socialistes en matière de politique de l'inutile...

Qu'ils continuent ainsi... ça laisse aux autres partis le loisir de travailler sur les sujets qui préoccupent nos concitoyens...

Une dernière question... me vient, avec la légalisation des stups à venir, demanderons - nous des emballages respectueux de l'environnement et surtout que le transport ne soit plus assuré par quelques mules, mais arrive par tonne entière directement par le rail.... Voilà une bonne manière de relancer CFF CARGO ! VIVE LE RAIL !  

Pour conclure :

 Faudrait juste arrêter le GRAND N'IMPORTE QUOI à BERNE !

La droite ligne du PDC, sans jeu de mot à deux francs six sous, conduit ce parti droit dans le mur.

La nouvelle mode à Berne, n'est pas le rose, le vert, l'orange... c'est : l'interdiction.

Les Conseillers Nationaux ne parlent plsu que de ça dans la salle des cent pas : -" et toi tu proposes quelle interdiction ? "

D'un côté on veut légaliser la dope... et de l'autre on veut interdire l'eau en bouteille...

Cohérence quand tu nous tiens...

Bien à toutes et à tous,

 Stéphane

 

 

 

Commentaires

"Le jour où on mettra les cons sur orbite, ils auront pas fini de tourner..."

(d'après Michel Audiard)

Bonjour Stéphane (et futur Président) :o)
Les interdictions sont à la mode en effet, avec le concours enthousiaste de la presse et des médias.
Appliquer l'interdiction de fumer un 1er juillet, "pur hasard du calendrier", n'est-ce pas ?
Les fumeurs ont encore les terrasses et les chaudes soirées d'été à disposition.
La télé caviarde purement et simplement les images tournées et enregistrées chez ceux qui protestent et montre quelques fumeurs béats disant leur plaisir de pouvoir (encore) fumer sur une terrasse ensoleillée. La TdG imprime "L'habitude est prise" alors que le soleil n'est pas encore levé sur l'interdiction nouvelle.
"On" espère qu'ainsi la nouvelle loi passera en douceur avant le froid et l'hiver, quand la pneumonie remplacera d'hypothétiques cancers.
Et maintenant l'eau en bouteilles est dans le collimateur ; demain l'alcool, sans doute ; après-demain les frites ?
C'est internet et les blogs, qu'il faudrait interdire d'urgence ! L'information libre et la liberté d'informer sont les plus grands dangers pour les "vraies démocraties socialistes": la Chine, la Birmanie et Cuba l'ont bien compris.
Qu'attendent donc nos socialistes à nous ?
La démonstration d'une presse servile et soumise a été éclatante dans le cas de la fumée, pourquoi tarde-t-elle sur ce plan-là ?
Sur celui de l'alcool et de la bouffe, c'est déjà sur les rails...
J'avoue... je suis en colère...
En colère parce que la libération d'Ingrid Bétancourt, due essentiellement à Alvaro Uribe et à son gouvernement, à une attitude cohérente et ferme face aux pourvoyeurs de coke, aux kidnappeurs, bourreaux, geôliers, assassins et rançonneurs des farc - qui se réclament du socialisme, l'a-t-on oublié ? - ne me fait pas oublier les numéros de claquettes de Chavez ("socialiste" lui aussi) et d'autres politiciens en mal de popularité, des numéros de claquettes servis par des marchands de soupe qui, en même temps, présentaient Uribe comme le seul responsable "objectif" de la détention de Madame Bétancourt.
Aujourd'hui, les mêmes spéculent sur l'éventuelle future présidence de cette femme extraordinairement courageuse. Car après plus de six ans dans la jungle colombienne aux mains bienveillantes de ces farc finalement si sympathiques, libérée (zutalors... pas par les "gentils" initialement prévus) grâce à une opération militaire intelligente et forcément musclée, ils en oublient qu'atteinte de paludisme et d'hépatite récidivante, amoindrie, amaigrie, fatiguée et épuisée, Ingrid Bétancourt n'a peut-être pas d'autre envie, en ce moment, que de pleurer de joie et de soulagement dans les bras de ses proches, de sa mère, de ses enfants, de sa famille.
Je suis en colère... il ne faudrait jamais écrire sous le coup de la colère.
Les interdictions, on en reparlera. Ah si seulement quelqu'un pouvait interdire la mauvaise foi et la connerie, en attendant !
"On respire, on se calme..."
Je me calme. Heureux d'avoir fait votre connaissance, hier.

:o)

Bonne journée à vous, Stéphane

Écrit par : Blondesen | 03/07/2008

Comme je l'ai écrit sur le blog de Tedeschi (qui ne l'a pas encore censuré, étonnant de sa part), on s'en fout de la fin des bouteilles d'eaux. Il reste la bière, le vin et les alcools en bouteilles ! Cela fera plaisir à certains politicards tels que Burgener, Lachat, Studer, Cramer et, bien entendu Garbani !
Concernant Neyrinck, il n'a pas inventé l'eau tiède en bouteilles !!!

Écrit par : Octave Vairgebel | 03/07/2008

Neyrinck est devenu FOU ! Lui, le vaudois, ne sait-il pas que l'eau, à Lausanne, celle du robinet est imbuvable ?

P.S. Michel T. vous a volez la vedette ?
Pas sur...
Notez P.S. (post scriptum, parti socialiste, pas sur), tous les 3 commencent par les mêmes initiales...chic, non ?

Bien à vous,
;o)

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 03/07/2008

Notre merveilleux « Citoyensuisse » a fait comme il se doit l’apologie de cette interdiction dans son blog. Mais c’est normal :

La bouteille l’eau minérale est une ignominie car c’est une bouteille INDIVIDUELLE, avec des CHOIX différents (marque, gazeuse ou nom, petite ou grande…), on peut l’emporter avec soi et la boire OU ET QUAND ON VEUT et quand on en achète une c’est tout benef pour des MULTINATIONALES comme Nestlé.

Les mots en majuscule pour mettre en évidence les concepts insupportables pour le gauchiste moyen.

Alors que l’eau du robinet est LA MEME POUR TOUS, disponible uniquement là ou l’ÉTAT vous la distribue. La TAXE doit être payé périodiquement et enrichit une REGIE d’état. Et si vous ne payer pas on vous coupera l’eau par mesure de RETORTION. Vous n’aurez alors plus qu’à CREVER de soif puisque le rayon eau des magasins sera VIDE.

Cette fois en majuscule les mots qui flatte l’oreille du Staline qui sommeil en eux.

Bon plus sérieusement est ce que c’est le rôle de l’état que de nous dicter ce que l’on a le droit de boire quand après tout il ne s’agit que de putain d’eau en bouteille ???

Le simple fait de l’envisager est sérieusement très grave, après ça il n’y aurait plus aucune limite a la restriction des libertés individuelles « pour notre bien ». A quand la taxe CO2 sur la respiration ?

Comme disait sans rire en parlant de la Suisse un ami qui vit dans une dictature militaire : « Vous êtes tarés de voter librement pour des gouvernants qui vous persécutent autant »

AF

Écrit par : Alain Fernal | 03/07/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Messieurs,

on serait un premier avril, encore... je me dirais... c'est une bonne blague... Mais là pas du tout... c'est très sérieux.

Interdire l'eau en bouteille...?

Interdire l'eau en bouteille...?

A mon avis, faut interdire les Conseillers Nationaux... parce que dans le genre gaspillage d'énérgie... et de fric ils sont bien là.

Non mais ça devient vraiment grave....

Victor et Blondesen, j'étais aussi heureux de faire votre rencontre hier... et dire qu'on pensait faire une pause durant la période estivale... mais pensez donc Gentlemens, les politiques en phase de réflexion non active eux restent prolifiques en bêtises.

Bêtise y a pas d'autre terme pour qualifier ce genre d'idée de génie.

Interdire l'eau en bouteille...

J'en reviens pas.

Bien à tous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 03/07/2008

Monsieur Alain Fernal, vous m'avez habitué à mieux, l'énervement n'est pas un alibi pour dire des choses pareilles, comme...

"putain d’eau en bouteille"

Le manque de considération pour un produit si cher, (la bouteille en PET), à base de pétrole, me sidère.

Vous l'aurez compris, cela est indigne, même pour les oreilles des p'tits Stalin's en herbe, culotte courte comprise.

Bien à vous,
;o)

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 03/07/2008

Stephane,

Allez-vous réellement vous lancer en politique et sous quelle formation ? Car, bien que je ne sois pas du tout d'accord avec vous pour votre "anti-européannisme", il y a tout de même des points de convergences.... Toutefois, bien que M. Cerutti me soit fort sympathique, j'espère que vous n'allez pas vous entourer de M. Stauffer !

En tous les cas, je vous souhaite bonne chance !

Écrit par : Café | 04/07/2008

Interdire l'esu en bouteille est en effet une stupidité. Mais le chiffre d'affaires mondial annuel de l'eau en bouteilles a dépassé, il y a 8 ans, le coût de l'instalation d'un approvisionnement en eau potable partout dans le monde. Or la consommation d'eau non potable est directement responsable du décès de centaines de milliers de personnes par an, notamment des enfants.
Il suffirait donc d'augmenter le prix de nos bouteilles d'eau minérale de 50% pendant deux ans pour sauver des centaines de milliers de vies.
J'entend déjà certaines voix, à l'extrême droite, penser tout haut: des vies qui n'auront de cesse de venir se briser sur nos frontières européennes... Oui, mais des vies innocentes, qu'il ne coûterait pas grand chose de tirer définitivement d'affaire... Avec moins de 10% de nos richesses, on développe durablement les pays les plus pauvres...
Là c'est les écolos que j'entend hurler: "La consommation de ces nouveaux ex-pauvres va achever de détruire la planète..." Pas si on répartit mieux et que l'on apprend à consommer autrement... La suite est une Utopie Urgente. Une frontière autrement plus enthousiasmante que la défense de nos petis intérêts chauvins.

Écrit par : Philippe Souaille | 08/07/2008

La Suisse a le chic pour ne prendre que les mauvaises idées de la France... pour une fois prenons un bon exemple et faisons en sorte que les restaurateurs déposent d'office sur la table une bouteille d'eau du robinet gratuite, sans obligation de consommer une autre boisson ! En effet, vous pouvez vous rendre dans n'importe quel restaurant en France et demander simplement une eau du robinet gratuite ! Parceque si en Suisse les gens ne peuvent plus prendre une eau en bouteille et qu'ils soient obligés de prendre soit de l'alcool soit une cochonnerie sucrée, je ne vois pas l'intérêt pour le consommateur !

Écrit par : Café | 08/07/2008

Tout ce que je lis me rend perplexe. Suis-je la seule à comprendre les enjeux écologiques qui se dissimulent derrière la commercialisation de boissons en bouteilles. Suis-je la seule à me rendre compte que cet acte porte atteinte à l'environnement. Je ne comprends pas pourquoi les grandes multi nationales (je ne me permettrais pas la citation de noms) n'arrivent pas à exploiter de manière plus raisonnable cette ressource qu'est l'eau potable. Un concept qui me fascine et qui fait l'objet de toute mon attention est celui de l'entreprise Soda club. Ce système de machines à gazéification permet de créer des boissons gazeuses tout en exploitant l'eau potable et non pas minérale. Enfin une invention qui fait avancer les choses et qui ne contribue pas à la destruction de la planète...

Écrit par : sandou | 09/07/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Sandou,

je me pince quand je lis votre commentaire... parce que si la préoccupation de nos politiques en matière écologique trouve sa réponse dans l'eau en bouteille...???

Alors histoire de faire retomber sur terre... pardon Terre... les politiques inspirés qui sont les nôtres...

Si La France arrêtait toute production de CO2... cela infléchirait de 2% les émissions de CO2 de la Chine.

Infléchir de 2%... quand vous aurez compris que la protection de la nature passe avant et surtout par la régulation des pays émérgents.

7,5 millions de Suisses buvant de l'eau au robinet... n'infléchiraient même pas de 0,000000001 % les émissions de CO2 chinoises, alors faudrait juste voir à arrêter de nous faire croire que nous allons sauver la planète avec ce genre de mesure complètement... le mot commence par un "d" et fini par un "e".

L'eau en bouteille... :o)

Aller, redevenons sérieux un moment... et proposons plutôt de recouvrir les toits de panneaux photo-voltaïques, baissons les prix des CFF, obligeons les ressources humaines à recruter à compétence égale la candidature de proximité, invitons les entreprises à offrir à leurs salariés des abonnements de TPG, etc...

L'eau en bouteille... :o)

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 11/07/2008

Bien le bonjour Stéphane,

Je te savais intéressé par le monde politique et avais lu ton envie d'être candidat à la constitutante.

J'hésitais... MCG ou UDC ? En parcourant les sites des partis, j'ai obtenu ma réponse : liste UDC. Mais pourquoi ce parti ?


Si nous n'avons pas les mêmes idées politiques, nous avons un objectif commun : un engagement citoyen. Je te félicite de ta candidature et tous mes voeux t'accompagnent pour cette élection.

Écrit par : Thierry Apothéloz | 14/07/2008

Cher Stéphane,

Je te savais intéressé par un pas de plus. J'avais lu ton intérêt pour la Constituante.

J'hésitais : MCG ou UDC ? J'ai obtenu ma réponse en me balladant sur les sites des partis : ce sera la liste UDC.

Si nous n'avons pas les mêmes vues politiques, nous avons un point commun : celui de l'engagement citoyen. Bravo pour ta décision et tous mes voeux t'accompagnent pour cette élection. Je me réjouis de poursuivre le débat !

Amitiés,
Thierry Apothéloz

Écrit par : Thierry Apothéloz | 14/07/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Thierry,

décidément tu n'en rates jamais une... il y eut le livre d'abord... moi qui passait ici pour un simple citoyen blogueur... en un billet tu as transformé mon anonymat protégé par Jean-François Mabut en secret de polichinelle... :o)

De simple blogueur anonyme à auteur mondialement connu... aie aie aie... je devrais te tirer les oreilles... :o)

Mais bon, là tu dévoiles ce que je gardais secret jusqu'au dépôt de la liste le 18 août... jour où la candidature sera officiellement déposée, une fois de plus, tu me prends de cour... :o)

Pour reprendre une phrase mytique d'un film : -"toi t'as un don !!!???" :o)

Effectivement, j'ai rejoins la liste UDC pour la Constituante et j'aurai loisir d'expliquer mes raisons dans un prochain billet car, comme tu l'imagines, tu n'es pas le seul qui sera surpris d'apprendre ma candidature et d'autant plus sous les couleurs de l'UDC... c'est un choix mûrement réfléchi...

Pour ma part, UDC ou non, cela ne m'empêchera jamais de reconnaître à mes "adversaires" leurs qualités respectives, car tous partageons l'envie de servir nos concitoyens, qui en défendant telle ou telle idée, mais dans le souci de servir. Et tu en fais partie, je n'ai jamais manqué de le souligner.

Par conséquent, pour ma part, je me réjouis aussi de rejoindre l'arène politique tout en émettant un voeux : servir mes concitoyens au mieux de mes possibilités dans le respect de mes adversaires.

Quant aux explications concernant mon adhésion à la liste UDC, elles viendront en temps et en heures. Ne m'en veux pas si je ne te réponds pas immédiatemment ici aujoud'hui.

Avec toute mon amitié,

Bien à toi Thierry,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 14/07/2008

On peut peut-être vous servir le café et les petits-fourrés...
Monsieur le Maire ne nous aimes pas...visiblement !!
Dommage M Apothéloz, dommages...

Écrit par : comité alerte | 14/07/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Comite Alerte,

quant à moi, j'attends toujours que vous me fassiez parvenir votre manifeste...

Par conséquent, même si je suis le petit dernier venu, j'avoue que j'apprécierai de le recevoir...

Aussi, dans cet esprit, je vous rappelle que M. Apothéloz n'est plus le maire et qu'il a transmis le flambeau à son collègue dont malheureusement j'ai oublié le nom...

Laissez lui le temps, je suis certain qu'il vous répondra... du moins c'est ma certitude.

De plus, nous sommes en période de vacances parlementaires... donc... patience, une loi ne peut se voter en l'absence de nos députés.

Pour mon manifeste, pensez - y, s'il vous plait :o)

Merci,

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 14/07/2008

Les commentaires sont fermés.