10/07/2008

A l'attention de nos anciens...

Bonjour à toutes et à tous,

comme toute le monde le sait, nos anciens souffrent de la chaleur, ils boivent moins et se nourissent moins...

Par conséquent, j'ai une recette qui peut intéresser celles et ceux d'entre nous qui ont le souci de nos anciens afin qu'ils puissent traverser l'été et sa chaleur en toute quiétude.

Cette recette très simple permet d'une part d'hydrater suffisamment le corps tout en apportant des éléments nutritionnels essentiels.

Ingrédients :

Sel de cuisine (attention pour les personnes souffrant de diabète)

Yoghourt écrémé (le M-Budget fait parfaitement l'affaire en plus il a la particularité de se décliner en pot de 5 dl :)

Eau plate

La recette :

Dans une bouteille d'un litre et demi vide, prendre un entonnoir et faire couler 2 x 5 dl de yoghourt M-Budget, compléter le demi litre restant avec de l'eau plate, saupoudrer de 3 cuillerées à café de sel de cuisine.

AGITER VIOLEMMENT la bouteille (en ayant préalablement pris soin de refermer cette dernière... :o)

Placer le tout au frigo...

Se servir sur glaçons, ou sans... et libre de vous servir autant que vous le souhaitez...

Le yoghourt amène les sels minéraux tels le calcium et autres, le sel augmente la capacité du corps a stocké l'eau, il donne soif et donc, le cercle est bouclé... en plus cette boisson est nourrissante.

Cette vielle recette millénaire est parfaite pour palier aux problèmes d'hydratation liés à la chaleur.

La seule chose qu'il faut tenir compte, le sel... les personnes sensibles au sel...

Mais sinon, faites le test : c'est bon et nourrissant... et très sain.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane 

Commentaires

Bonjour (futur) Président et cher Stéphane !
Ha ! Alors là chuis pas d'accord avec vous ! D'abord, le sel ça fait gonfler les pieds et monter la tension !
Nanan ! Pour traverser la rade des Eaux-Vives aux Pâquis, prendre une bonne vieille Mouette bien fraîche ; arrivé aux Pâquis demander à une gentille dame qui fume sur le trottoir si elle habite toujours chez ses parents ; si la tension monte, commander un whisky sur une terrasse (et plus si entente) ; quand la tension est retombée, reprendre une bonne vieille Mouette bien fraîche des Pâquis aux Eaux-Vives.
Hop ! Et le tour est joué !

Remember everybody:
STÉPHANE FOR PRESIDENT (but sans sel) !

:o)

Écrit par : Blondesen | 10/07/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Blondesen,

j'apprécie beaucoup vos recommandations au combien précieuses sur la tension.

Cependant, malgré l'apparition d'un nombre incalculable de femmes (fumeuses de surcroit) sur les trottoirs depuis le premier juillet... je reste un homme marié.

Par conséquent et par extension le yoghourt en bouteille reste ma seule voie de salut...

Quoi que mon idée de le mettre en bouteille n'est pas "politiquement correcte" parce que paraît - il ça augmente les émissions de CO2...

Un Jack Daniels sur une terrasse suppose :

1) une bouteille
2) un verre
3) des glaçons (quelle horreur, des glaçons, imaginons la quantité de CO2 produite pour en obtenir...)
4) une cigarette (alors là... autant se suicider tout de suite, parce qu'en plus de produire du CO2 à la combustion, le tabac faut l'importer...)
5) une mouette au lieu de traverser Ze Bridge of Mont Blanc ? ça c'est complètement anti écologique

Moralité votre idée ressemble plus à un suicide écologique planétaire qu'à une petite virée sympa sur la rive droite...

Non ?

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 11/07/2008

Après mûre réflexion, vous avez - une fois de plus ! - tout à fait raison, cher (futur) Président !
Les Mouettes ne sont pas écologiques !
Avec des panneaux solaires et quelques élus de la gauche bobo (qu'ils servent enfin à quelque chose, ces braves gens !) actionnant un système moteur basé sur le principe du pédalo, le problème sera résolu.
Faire des élus de la gauche bobo de nouveaux galériens ?
Ben... si ça peut leur apprendre à oeuvrer pour le bien général, hein ?...
mdr!

PRESIDENTE STÉPHANE
Venceremos !
No pasaran las cojones blandas !

:o)

Écrit par : Blondesen | 11/07/2008

Les commentaires sont fermés.