25/07/2008

Echange pétrole-médicaments avec la Libye

Bonjour à toutes et à tous,

comme beaucoup, je suis très attristé par la tournure des événements liés à l'arrestation de M. Hannibal Khadafi sur notre territoire.

Les mesures de rétorsion prises par le pouvoir Libyen démontrent bien que notre DFAE doit négocier de toute urgence.

D'une part parce que les relations amicales entre la Suisse et la Libye existent depuis toujours, mais surtout c'est pour nous, Suisses, humanistes que nous sommes, une question de santé publique pour nos amis Libyens.

En effet, les symptômes sont clairs, nos amis de la Libye, un très beau pays au passage, sont atteints d'une forme rarissime de "nervoeum cerebrointestinum diareae".

Cette maladie très rare, mais très contagieuse peut et doit être combattue grâce à l'arsenal médicamenteux... afin d'éviter une pendémie qui pourrait s'étendre à l'ensemble des populations.

Donc, il conviendrait pour nos diplomates de proposer un échange : pétrole contre médicaments.

Voilà la substance qui pourrait venir à bout de ce problème :

 

cerebrodium.jpg

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

بلادي العربية ليست جديدة
عذرا بلادي اخطاء
 
مرحبا لجميع الأصدقاء والجماهيرية
ان والسلام عليكم ، السويسري مواطنينا المفقودين واسرهم
الانتقام ليس هو الحل
الصداقه بين شعبينا لا يمكن ان يعاني الطفل أهواء فاسدة.
الآلهة التي تحمي لكم
واحدة من الابتسامات
اسم لي ان الاخوة اعطاني السعودية.
مجىء
في يد الله

Commentaires

Pourquoi, cette Aline, voulait-elle accoucher à Genève ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/07/2008

Bonjour cher (et futur) PRésident !
Comment cela ?
Voudriez vous empêcher Khadafi de faire n'importe quoi,
n'importe comment et n'importe où ?

:o)

Écrit par : Blondesen | 25/07/2008

Tu devrais te faire soigner,espèce de razziste......

Écrit par : Longo | 25/07/2008

Les medicaments pour les malades , là je m'oppose pas..par contre mon cher stepahne il faut penser à ces milliers de libyens qui vivent opprimés dans leur pays par les clans Khddafi et qui ne peuvent deposer un plainte a geneve!

Écrit par : Juba deux | 25/07/2008

Bonjour Stéphane,

Très fort le Cerebrodium. C'est étrange parce que malgré le côté pénible de cette affaire c'est difficile de ne pas en rire. Notamment le slogan "mort aux merdes des alpes" était franchement hilarant et digne des guignols.

A la question de Victor, peut-être qu'Aline voulait accoucher a Genève parce que chez eux ils ont jeté en prison ou condamné a mort tous les médecins et infirmières ?

Excellent week-end a tous.

AF

Écrit par : Alain fernal | 25/07/2008

Tiens, Longo doit être copain avec l'autre connard de Belgique ! Concernant les soins aux malades, j'aimerais savoir pourquoi le Colonel Kadhafi vient chaque année se faire soigner au CHUV et que sa mousmé habite à la Réserve ! Un responsable de cet hôtel prétend qu'il se fait traiter pour schizophrénie.

Écrit par : Octave Vairgebel | 25/07/2008

Cher Valente,

Les choses paraissent beaucoup plus simples que ce que vous décrivez dans votre billet. Les membres de la famille du chef d'état en question sont de sinistres voyous, exploiteurs et sans manières.

Ils ont été placés en garde à vue pour avoir maltraité systématiquement et longuement deux personnes, prétendûment des "domestiques". Je pense que le terme d'esclaves est davantage justifié.

Le Monsieur a résisté à son arrestation... Le pauvre chou... Sa soeur a ensuite le culot de venir parler d'acte de racisme antisémite... On croît rêver.

Par principe, on ne négocie pas avec des terroristes ou des bandits preneurs d'otages. Qu'ils soient colombiens ou libyiens... Le DFAE doit certes tenter de limiter les dégâts, au besoin par l'intermédiaire d'un médiateur, mais en aucun cas marchander quoi que ce soit.

Bon week-end.

Écrit par : cndavid53 | 25/07/2008

Proposer des medicaments, c'est bien. Mais il faudrait déjà que Khadafi porte un interet à sa population.
A ce stade, Khadafi montre encore une fois sa face de terroriste en prenant en hotage des suisses et en les jetant en prison sur le simple fait qu'ils sont suisses. Legalement, le DFAE est désormais en mesure de decreter que cet état est un état terroriste, et légalement, geler tous les avoirs lybiens en Suisse.
Ca pourrait etre marrant.

Écrit par : Theo | 25/07/2008

Bonjour à toutes et à tous,

merci pour vos commentaires...

Histoire de préciser le contenu, apparemment certains d'entre vous pensent que je suis sérieux avec mon médicament... sachez que le CEREBRODIUM n'existe pas et que c'est just un joke... Cliquez sur l'image, vous pourrez lire à quoi ce médicament sert.

:o)

Quant à nos compatriotes emprisonnés... là effectivement je rigole nettement moins...

Si j'étais politique aujourd'hui, j'envisagerais toutes les options, y compris l'extraction.

Mais évidemment...

Bien à tous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 25/07/2008

L'état de santé de Hannibal et de son père est préoccupant. Il est nécessaire qu'ils se soignent pour leurs actions cérébrales avec du Fépalcon ou du Fépachier. Comme ils auront obligatpoirement les chocottes, ils prendront du Cerlefes. Vu leur état, le Gélabitmol leur remontera le moral. Ils peuvent aussi prendre du Gépalmoral et, comme ils seront constipés, le Poussamor sera efficace. Ensuite, vu les résultats, seul l'Anuskipic les soulagera ! (ces médicaments humoristiques se trouvent sur le net)

Écrit par : Octave Vairgebel | 25/07/2008

Et si on avait simplement réfléchi avant d'agir ? Et qui d'après vous, a donné le feu vert politique à cet estoccade contre le fils d'un tyran ? En escomptant quel résultat ? En évaluant le retour sur investissement ? En ignorant qu'une arrestation temporaire pouvait engendrer des effets désastreux pour nos citoyens ? J'estime qu'il fallait agir, certes, mais une une arrestation n'étaient pas utile du tout. Inculper - relaxer dans la même journée, aurait été la bonne solution. Cela se pratique couramment.

Écrit par : Dixit | 25/07/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour M. Vairgebel, pardon docteur Vairgebel, je suis plié de rire... :o)

Bonjour Dixit,

désolé mais personne n'est au dessus des lois, du moins dans note pays, et les faits reprochés à M. Hannibal Khadafi sont très sérieux. Personne n'a le droit de porter atteinte à l'intégrité physique d'autrui sans un juste motif, légitime défense, état de nécessité.

Aujourd'hui, il n'est pas lieu de polémiquer sur l'arrestation de ce "fils à papa" inbuvable...

Tous derrière nos gens emprisonnés là bas, tous derrière notre justice, tous derrière notre police.

Ils ont fait leur boulot et nos gens paient notre respect des lois.

Dixit, il y a deux de nos compatriotes, emprisonnés à tort dans des geôles qui donneraient à nos prisons des airs de 5 étoiles... alors il n'est pas lieu de polémiquer.

Ce soir, je pense à eux et à leur famille.

Bien à tous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 25/07/2008

Dites, Président, pour une extraction, je me demande si l'on a les moyens...au rythme ou nos soldats descendent les rivières...et se noient...je ne me fais plus d'illusion...d'autant plus que Dick Marty, le radical tessinois, parti en croisade contre les américains, les empêchent de nous venir en aide...qu'en dites vous ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/07/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour M. Dumitrescu,

une extraction ne relève pas d'un manque de moyens, mais d'une volonté politique.

Compter toujours sur les autres... est le meilleur moyen de n'être jamais bien servi.

Espérons, pour nos deux compatriotes, que l'ensemble de la communauté internationale saura faire revenir nos amis libyens à la raison et qu'ils seront très vite libérés.

Ou du moins, que leurs conditions d'incarcération s'améliorent drastiquement en attendant le dénouement de cette affaire.

Mes pensées vont à eux,

Bien à eux,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 26/07/2008

"Les Tinner, père et fils, sont soupçonnés d'avoir travaillé pour le réseau de contrebande nucléaire du scientifique Abdul Qadeer Khan - le "père de la bombe atomique pakistanaise", aujourd'hui en résidence surveillée dans son pays -, en particulier entre 2001 et 2003 pour aider la Libye à se doter de l'arme atomique. Ils sont inculpés pour violation de la législation sur le matériel de guerre et le contrôle des biens et pour blanchiment d'argent." Le Monde 15.07.08, Agathe Duparc.

Je n'ai réellement suivi aucune des deux affaires. J'ai simplement lu quelques articles qui en parlaient, mais les informations sont tellement floues et tellement peu complètes que je préfère ne pas être trop pris pour un pigeon.

Cependant, je n'ai pu m'empêcher de me poser la question, n'y aurait-il pas autre chose derrière cette "arrestation", qui déclencha cette escalade unilatérale (?) dans une "crise" entre la Libye et la Suisse ?

Cette autre chose ne serait-elle pas un lien avec l'autre affaire évoquée dans la citation du Monde, dont la face médiatique fût on ne peut plus obscure

Personne ne pourra répondre à ma question. Mais, voilà mon soupçon diffusé.

Écrit par : Löe | 26/07/2008

Les commentaires sont fermés.