28/07/2008

La Suisse se couche devant les Khadafi

Bonjour à toutes et à tous,

je le disais dans un commentaire adressé à M. Souaille sur mon dernier billet... (Entre nous M. Souaille, je les ai tellement pratiqué ce genre de molassons politiques... que c'était enfantin de prévoir la tournure des événements....)

Notre Président, qui n'a de ce titre, que l'appellation... allaient nous guider exactement à ce que j'attendais.

Je ne le féliciterai pas... et si la Suisse c'est ça... Alors je n'ai pas grandi dans le même pays que M. Couchepin, pas servi le même drapeau et ce soir, mon Président et son Gouvernement me font honte.

Lisez l'article de la Tribune ici DESOLE L'ARTICLE DANS SA VERSION ORIGINALE A CURIEUSEMENT DISPARU

Hier soir, à Genève, un homme s'est retrouvé en prison pour avoir battu sa femme... et Hannibal Khadafi sera bientôt lavé de toute accusation... pour avoir fait la même chose sur ses serviteurs... domestiques pardon... euh euh ??? Esclaves seraient plus juste.

Un terme me vient pour qualifier la réaction officielle de notre pays face à ce que tout autre pays aurait interprêté comme une déclaration de guerre :

pitoyable.

M. Couchepin, votre gouvernement et vous êtes tous simplement grotesques !

Vous avez couché la Suisse, avec tout ce qu'elle représente de droit, de respect, de valeur, devant un Dictateur.

Doit - on vous dire : B R A V O ?

Ne venez pas me dire que c'est pour sauver nos deux compatriotes... parce que je vous répondrais que la rafinerie Tamoil... est bien plus importante à vos yeux.

Voilà, Mesdames, Messieurs, quel genre de politiques nous avons à Berne.

Dormez tranquilles, vous êtes bien protégés et gouvernés.

La Suisse, ses valeurs et son idéal son à vendre pour quelques barrils de pétrole... qui dit mieux ?

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

boycott_libya.jpg

 

 

 

 

PS. Est-ce que vos amis assureurs remboursent la vaseline ?

Commentaires

Heureusement que le ridiculer ne tue pas! Hannibal vient faire la loi chez nous et si nous n'obtempérons pas gare aux Suisses respectueux des lois lybiennes qui ont le malheur de se trouver en Lybie au momemt oèu le dictateur décide d'exprimer son mécontentement parce que son ego infini a été titillé et sa suprématie totale remise en question!
Nul en Suisse n'alerte les organisations humanitaires ou ne se soucie de ses compatriotes. Il faut se tirer de se guêpier diplomatiquement, autrement dit mordre dans la poussière et s'assurer qu'èa la fin de cet mascarade l'orgueil du dictateur demeure intact. Khadafi mérite le mê sort que Saddam Hussein. Dommage qu'il s'est attaqué èa la Suisse et non aux États-Unis. Bush saurait un peu mieux lui faire comprendre les lois d'ici-bas et si cela ne marche pas, il y a toujours la possibilité de lui envoyer un billet simpler pour aller encore plus bas...

Écrit par : RealityCheck | 29/07/2008

Les commentaires sont fermés.