03/08/2008

Nos Sages écoutent-ils le peuple ?

Bonjour à toutes et à tous,

16ème jour de captivité en territoire libyen pour nos deux compatriotes.

Le silence toujours assourdissant de nos médias sur le sort de nos otages... alors que soulagé le Conseil Fédéral annonçait la reprise des livraisons de pétrole libyen...

CLAP CLAP CLAP... sauf que... le Conseil Fédéral aurait peut - être dû se fendre du sentiment de la population... qu'il est sensé représenter et servir.

Parce que, sans être un institut de sondage à moi tout seul, 99 % des personnes qui m'entourent ne veulent plus du pétrole libyen... On ne parle plus ici que de Tamoil... on parle du pétrole avec lequel la Libye voulait nous faire chanter...

Chanter "les trois cloches" ?

Ensuite quand j'entends les propos de Moritz... Leuenberger... je tombe à la renverse... si nous avons une crise avec la Libye c'est parce que nous ne sommes pas membre de l'Union Européenne ?... !

KNUPPPPPPP !

Alors je lui retourne la phrase : -" l'Union Européenne à part exiger sans cesse que nous Suisses nous nous alignons sur eux... OU SONT ILS DONC EN CE MOMENT ?"

Alors au cas où le Conseil Fédéral avait oublié un ou deux "détails" dans l'affaire libyenne : "nous avons toujours deux ressortissants retenus sur place, et que la majorité de la population préférerait les savoir de retour, que de savoir qu'ils pourront continuer à consommer du pétrole libyen dont nous ne voulons plus ! "

Chers Conseillers Fédéraux de mon coeur citoyen, demandez à vos compatriotes qui forment le souverain de ce pays ce qu'ils et elles pensent et vous serez surpris.

100_free_of_libyan_oil.jpg

La majorité des Suisses attendent le retour des otages du régime libyen.

La majorité des Suisses attendent l'interdiction des importations de pétrole libyen et de ses dérivés

La majorité des Suisses attendent de la fermeté à l'encontre du régime libyen

La majorité des Suisses attendent que vous preniez vos responsabilités

La majorité des Suisses attendent des nouvelles régulières sur le sort de nos otages

 

Les Suisses n'ont pas envie de voir le pays tout entier se coucher devant une dictature pour quelques gouttes de pétrole car vous nous mettez tous en danger.

Avec nos otages,boycott_libya.jpg

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

 

 

PS. Ou alors comme le dit notre Président, un bon peuple souverain, c'est un peuple qui ne conteste rien !

10:16 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : libye, otages, suisses, boycott |  Facebook |

Commentaires

Évidemment NON !
Le paternalisme triomphe même de l'opinion du PEUPLE SOUVERAIN QUI LES A POURTANT ÉLUS !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 03/08/2008

Bonjour Stéphane et (futur) Président ! :o)

Oui, comme vous dites: "Le silence assourdissant des médias"...
Plus un mot au TJ, notamment. Oubliés, les copains à Tripoli !
C'est à proprement parler scandaleux.
Alors ?
Alors on fait un maximum de raffut sur les blogs d'ici ou d'ailleurs, car le site TdG n'est pas le seul: il y en a d'autres où nous pouvons aussi faire entendre nos voix.
Le pouvoir politique et les médias n'ont, semble-t-il, pas encore mesuré le pouvoir et l'impact des blogs.
Faisons la démo.

CHAQUE JOUR !
Vous tous, bloggeuses et bloggeurs qui passez par-ici et lisez ceci, mettez une ligne (ou un de nos petits logos) dans vos billets, juste au début ou à la fin:
Une ligne toute simple comme par exemple:

"En pensée avec nos compatriotes retenus à Tripoli"

Merci !

:o)

Écrit par : Blondesen | 03/08/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Victor,

Bonjour Blondesen,

ouais... quand les intérêts économiques de quelques élites sont en balance... la dignité et la volonté de tout un peuple paraissent bien dérisoire...

Alors soyons heureux, nos citoyens sont toujours otages d'un régime dictatorial, mais nous avons du pétrole...

Quoi qu'il en soit, il ne fait pas bon être porteur d'un passeport suisse et je n'aimerai pas être en Libye en ce moment... et j'apprécierai de pouvoir rentrer chez moi...

Et vous ?

A moins que... nous ne soyons en train de creuser un tunnel pour atteindre l'Ambassade de Suisse à Tripoli et évacuer nos ressortissants et qu'en fait... nous gagnons du temps ````???????

Mais Shut, il faudra juste une dizaine d'années pour creuser ce genre de tunnel...

PTDR :o)

Bien à vous Messieurs,

Avec nos otages,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 03/08/2008

Les commentaires sont fermés.