13/08/2008

Amsterdam, la première fois...

Bonjour à toutes et à tous,

connaissez - vous Amsterdam ?

La ville aux millions de briques rouges où quel que soit le temps qu'il fait dehors, il y a toujours des gens dans les rues, des zones piétonnes à ne plus en finir, des échopes vendant du hareng frais baigné dans l'huile et l'ail qu'on vous sert entre deux tranches de pains, sont quartier "rouge" où les vitrines sont toutes plus alléchante les unes que les autres, son musée du sex horné de voûtes formées par des appendices masculins surdimensionnés, ses musées dont le Van Gogh... ses maisons dont aucune n'est réellement droite...

Et bien sûr ses Coffee Shop ?

amsterdam.jpg

 Eh bien moi oui ! jeune ado, j'y allais pour la première fois à l'age de 16 ans, tombé sous le charme de cette ville unique au monde, tant par ses habitants, que par son architecture, mais surtout, à l'age bête fasciné par les Coffee Shop.

Première arrivée, un ami va nous réserver des chambres et nous restons pour l'attendre dans un Coffee Shop, le "Fancy" pour ceux qui connaissent. Accoudé au bar, j'attends le pote... sur le comptoir, il y a une coupelle avec des chocolats, j'en goûte un... puis deux... puis trois...

Au moment où arrive le pote, je demande la note : 25 Florins* ! (20-30 francs suisses environ) ARGHhhhhhhhhh !

En fait, douze chocolats plus tard et avec les lumières du pote pour m'éclairer, je venais simplement d'avaler environ 6 à 8 grammes de hash mélangés au chocolat. Une claque de trois jours.

Pourquoi je vous parle d'Amsterdam ???  Eh bien,  comme nous ne manquerons pas d'entendre Amsterdam citée en exemple lors de la campagne de dépénanananalisation du cannabis, j'aimerai ajouter un détail dont aucun prospectus touristique ne parle...

Amsterdam dans le centre c'est une profusion de dealers qui vous accostent tous les dix mètres pour vous demander si vous voulez acheter de la dope...

Bah Ouais, le hash c'est légal donc inintéressant pour les dealers... par conséquent, ils dealent tous de la coke et autres produits psychotropes hyper violents.

Cela devrait couper court aux rumeurs sur la maîtrise du traffic de dope en Hollande.

Le cannabis une fois légalisé... la légalisation ouvre toute grande la porte aux autres substances...

Alors le 30 novembre... réfléchissez bien à ce que vous inscrirez sur le bulletin parce qu'il ne s'agit pas de se faire une partie de morpion en plaçant les x dans la mauvaise case !

Deux milliards ou pas, la dope ne passera pas par moi !

Les initiants devraient voyager un peu... avant de lancer des initiatives aussi irresponsables.

Et n'oublions pas

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg27ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

 

*Florins parce l'Euro à mon époque n'existait pas... je sais je suis un vieux con... mais bon... au moins je sais pourquoi je voterai NON ;o)

Commentaires

NO PASARAN !
Joli...

Avec les blogs et internet, nous pouvons préparer les esprits...en plus des affiches, qui ne manqueront pas de fleurir sur nos murs...

Cette votation doit aboutir à un NON massif, réfléchi...volontaire...etc.

Bien à vous,

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 13/08/2008

"Les initiants devraient voyager un peu... avant de lancer des initiatives aussi irresponsables."

J'ai déjà voyagé à Amsterdam, merci. A vrai dire la visibilité de la prostitution et de sex-shops m'a plus marqué que les coffee-shops. Entre tous vous menez une campagne véritablement hystérique, moi j'ai dit ce que j'avais à dire et je n'y reviendrai plus sur mon blog (voir ma dernière réponse à vos attaques). Par contre chez vous je m'attend à un nouveau billet chaque semaine, et je réagirai.

"Amsterdam dans le centre c'est une profusion de dealers qui vous accostent tous les dix mètres pour vous demander si vous voulez acheter de la dope..."

Moi je n'ai pas été acosté...

"Cela devrait couper court aux rumeurs sur la maîtrise du traffic de dope en Hollande."

L'initiative ne prétend pas résoudre le problème de toutes les drogues, mais uniquement le cas du cannabis. La consommation est en baisse chez les jeunes dans notre pays, pourquoi tant d'alarmisme? Si vous avez arrêté et que vous vous sentez mieux, je suis très heureux pour vous...

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 13/08/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Carlitos,

vous êtes partial car consommateur de cannabis.

Ensuite, c'est bien écrit, la première fois... parce qu'en tout et pour tout, j'ai pratiquement vécu à Amsterdam durant environ 6 mois...

Alors venir me dire que durant votre séjour d'un Week End, vous n'avez pas été abordé par des dealers me fait relativement sourire.

:o)

Monsieur Carlitos, quand on se vante d'acheter illégalement un produit interdit et d'en consommer, sur un blog hébérgé en Suisse, on se rend coupable de ce qu'on appelle un délit.

De plus vous y ajouter le prosélytisme : la SMOKE c'est tout de go ! Enjoy !

A ce titre, je suis très surpris que vous n'ayez pas encore eu des nouvelles de notre police... mais c'est vrai que bon... il existe une tolérance dans notre Canton...

Dans dix ans... quand vous en aurez marre de vous regarder le bout du nez en pensant Dieu que je suis intelligent, assis dans votre fauteuil seul dans vos pensées... et que vous réaliserez qu'au dehors le soleil brille et que le monde se construit sans vous...

D'ailleurs, je me demande bien pourquoi je vous réponds ? Parler d'un sujet aussi sérieux avec un addict du cannabis... est inutile.

Mais bon, au fond, je dois être un humaniste et j'ai encore ce rêve, que finalement les gens sont franchement bons au fond... et qu'ils regardent toujours l'avenir en pensant aux autres... et jamais à leur petite personne représentative de leur seul ego.

M'enfin...

Autant, je comprends qu'on puisse avoir une tolérance pour les petits fumeurs de joints... dont vous vous êtes bombardé "porte parole", autant je connais les conséquences qu'aurait ce texte de loi tel quel si il était voté.

UNE CATASTROPHE

Bon c'est pas le tout, mais le temps passe et mes neurones m'appellent ailleurs.

C'est toujours un plaisir de débattre, en espérant que vous ayez compris de quoi je parlais...

Bien à vous Carlitos,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 13/08/2008

Tout comme l'alcool, la drogue, même dite "douce" par les idiots utiles, laisse des traces...
Des années de galère, des centres de désintoxication, des impôts supplémentaires pour les locaux à injection...

Un véritable "Patriote", regarde l'avenir, pas seulement de lui-même, de ses enfants, mais également de son ... peuple et de son pays ...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 13/08/2008

Vivant aux pays-bas (amsterdam), la drogue est certe presente mais de la a se faire accoster tous les 10 metres dans le centre, surement pas !!!!!

Il n y a qu q regarder la discrete presence policiere et le systeme de video surveillance en place qui ne peut que dissuader les dealers de coke.

Concernant les coffee-shop, ils sont nombreux a amsterdam et visent une clientele de touristes..et cela n'a jamais posé de réel probleme ici..Je precise que je me limite a l usage de quelques cigarettes tradionnelles par semaine et que je ne suis pas client des coffee-shop..

Cela ne doit pas empecher la tolerance et le respect des libertés d'autrui !
Le cannabis ne tue pas plus que l'alcool...et quitte a choisir je prefererai un petit joint de qualité plutot que de vider une bouteille de vodka...

Écrit par : Eliot | 13/08/2008

"vous êtes partial car consommateur de cannabis."

Soit. Celà ne m'empêche pas d'avoir des vues citoyennes sur la question.

"Ensuite, c'est bien écrit, la première fois... parce qu'en tout et pour tout, j'ai pratiquement vécu à Amsterdam durant environ 6 mois..."

Soit, bis. Ce qui serait plus intéressant c'est de connaître les statistiques sur la conso de cannabis en Hollande, or les chiffres que j'ai trouvés, cités sur un autre billet sur ce site, montrent qu'on consomme plus de cannabis en Espagne ou en France métropolitaine qu'en Hollande... Allez savoir pourquoi...

"Monsieur Carlitos, quand on se vante d'acheter illégalement un produit interdit et d'en consommer, sur un blog hébérgé en Suisse, on se rend coupable de ce qu'on appelle un délit. "

Vous y allez un peu fort, tout de même... Je ne fais que témoigner d'une réalité que je connais, c'est tout, la liberté d'expression m'y autorise.. Mais vous avez raison, je devrais probablement être moins "vantard". C'est juste une réaction épidermique à certains propos. De plus si le débat politique à lieu, et si l'initiative est soutenue par une part importante de la classe politique, je me demande pourquoi les consommateurs n'auraient pas leur mot à dire. Mais visiblement vous préférez les museler, prétextant qu'ils ont perdu tout libre arbitre et toute crédibilité dans le débat...

"Autant, je comprends qu'on puisse avoir une tolérance pour les petits fumeurs de joints..."

Ce qui est quand même l'idée de base de l'initiative, non? Mais je compredns qu'elle aurait été plus recevable si elle s'était de contentée de dépénaliser la consommation et la culture domestique à usage personnel, et de mettre la pédale douce sur le commerce, voyez, je suis peut être pas impartial, mais je reste lucide, tout de même.

"dont vous vous êtes bombardé "porte parole" "

Dans un tel débat tous les points de vue doivent être représentés, à mon sens en tous cas...

"et qu'ils regardent toujours l'avenir en pensant aux autres... et jamais à leur petite personne représentative de leur seul ego."

Plus qu'un ego c'est une population de consommateurs importante qui est concernée. De plus vos positions ne résolvent en rien le problème. Vous ne pouvez raisonnablement affirmer que vous détenez la vérité sur la question, et que la légalisation entraînera fatalement un déclin de le jeunnesse et une consommation abusive par celle-ci. Je n'y crois nullement.

"Dans dix ans... quand vous en aurez marre de vous regarder le bout du nez en pensant Dieu que je suis intelligent, assis dans votre fauteuil seul dans vos pensées... et que vous réaliserez qu'au dehors le soleil brille et que le monde se construit sans vous..."

Vous me prenez vraiment pour un con, isn't it? Vous pensez vraiment que je n'y ai jamais réfléchi? Mhh...?

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 13/08/2008

Bonjour à toutes et à tous,

bis repetita...

Bonjour, Eliot, à notre visiteur hollandais... alors là je suis scié, nous avons résolu le problème de la dope... faut mettre des caméras partout et des policiers à chaque coin de rue... Cooooooooooooool

Gentil, mais d'une part nous n'avons pas l'effectif suffisant pour assurer la sécurité dans nos rues, alors lutter contre un traffic organisé après la dépénalalalalisation du cannanananabis... ???

C'est juste un doux rêve...

Et de plus, vous le savez aussi bien que moi Eliot, la coke, les ecstas, et autres circulent allègrement dans votre belle cité d'Amsterdam, que j'adore... d'ailleur

Carlitos, je ne vous prends pas pour un con... vous êtes juste dépendant de la substance qui est l'objet de la votation... et je ne parle pas d'augmentation de la consommation de cannabis, mais bel et bien du traffic et de la consommation des autres drogues.

Ensuite, vous parlez de mes propositions ? Mais je n'en ai fait aucune...

Qu'on tolère votre petit vice qui vous passera avec les années est une chose... ouvrir la porte au traffic de toutes les autres dopes en est une autre.

Saisissez vous l'impact réel de l'initiative telle qu'elle est aujourd'hui ?

Manifestement, force est de constater que non.

Carlitos, dans un texte il y a la lettre... mais surtout l'esprit...

Il faut voir juste un peu plus loin... juste un peu et lire entre les lignes pour comprendre que c'est une initiative foireuse qui vise juste à rapporter à l'Etat environ... 2 milliards.

Votre liberté d'être dépendant d'une dope... est une drôle de conception de ce qu'est la Liberté.. et cette liberté dont vous vous faites le défenseur est juste une opération pécuniaire pour le gouvernement en mal de recettes.

Mais bon... l'avantage d'être un vieux con, c'est de savoir exactement pourquoi je voterai NON.

2 milliards ou pas, la dope ne passera pas par moi !

Punkt schluss.

Bien à tous deux et merci pour vos commentaires,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 13/08/2008

"Amsterdam dans le centre c'est une profusion de dealers qui vous accostent tous les dix mètres pour vous demander si vous voulez acheter de la dope..."

Je confirme: "Cocaine? Héroine? Extasy??" on se faisait poursuivre par les dealers... bon c'était surtout dans le quartier rouge..

Quand au défenseurs de l'initiative que pensent-ils du fait que a police vient contrôler dans les coffe-shop que les consommateurs ne consomment surtout pas de tabac?? Quelle cohérence!

Le cannabis est une drogue.Ses consomateurs des toxicomanes.

Il faut rétablir la vérité.

Écrit par : Romeo | 13/08/2008

Le café est une drogue.
Le tabac est une drogue.
L'alcool est une drogue.
La télévision est une drogue.
...

On est tous, plus ou moins, des toxicomanes, au sens littéral. Que cela vous plaise ou non. La question n'est pas là.

La question, ou plutôt l'enjeu, c'est la réduction des risques.

Cette initiative vise à réduire les risques des consommateurs face à:

La qualité du produit: certains dealers peu scrupuleux n'hésitent pas à adjoindre des microbilles de verres ou autre pour se faire plus d'argent. L'utilisation d'un tel produit frelaté peut être catastrophique, voire mortel.

Le manque d'information sur le produit: il existe, pour le cannabis comme pour l'alcool, des produits peu puissants comme d'autres très puissants. Pour un apéritif, une personne sensée n'aurait pas idée d'absorber 3dl de vodka pure, mais boira volontiers 3dl de bière. Aujourd'hui, sans possibilité de contrôle sur une substance achetée au marché noir, le consommateur prend des risques.

La protection des mineurs: l'initiative vise l'effondrement du marché noir par la mise en place d'un marché régulé, dont l'avantage est le contrôle de l'âge de l'acheteur.

La protection du consommateur: grâce à l'approvisionnement sur le marché régulé, le consommateur n'a plus besoin de se fournir auprès de dealers plus ou moins inquiétants et dangereux.

Il ne faut pas croire que cette initiative serait une approbation du cannabis ou même d'autres drogues, il faut lire le texte et être pragmatique, il s'agit simplement d'arrêter de chercher des noises à de simples citoyens pour la consommation d'une substance récréative, malheureusement pour eux autre que l'alcool. Il s'agit de dépénalisation et de normalisation d'un marché déjà existant.

Écrit par : Fufus | 13/08/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Fufus,

vous m'excuserez du peu, mais il me semble que vous n'avez pas compris l'esprit de mon billet.

Votre dernière phrase sur le marché existant... me fait un peu peur... dans le sens où il existe un marché des armes... des composants atomiques... des drogues durs... est ce pour autant qu'ils faillent les dépénaliser ?

Remarquez, elle fait joli dans le texte.

La dépénalisation du cannabis engendrera un déplacement des dealers du hash... vers les drogues dures... comme c'est le cas à Amsterdam où on monte en exergue le fait que la fumette n'est pas le vice le plus prisé des Hollandais... et c'est vrai... en revanche intéressez vous au nombre d'overdoses, de pluritoxicomanes...

Parce que c'est exactement ce que va apporter le texte soumis à la votation.

Ce texte ne résoud rien.

Au contraire, il va créer un problème supplémentaire et une cohorte d'effets négatifs qu'aucun des initiants n'a eu la conséquence de mesurer.

Ce texte est inconséquent et irresponsable sous tout point de vue.

2 milliards ou pas, le dope ne passera pas par moi !

Bien à vous Fufus,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 13/08/2008

Il est libre...Carlitos, se dit lucide, fumeur modéré de H, certainement sans enfants. Lui arrive à se modérer mais les autres, les plus vulnérables ? Quelle option pour eux ? Finir à Bel-Idée ou à l'AI ?

C'est tout aussi vrai que boire le café/kirsch devant la TV, la cigarette au bec c'est un peu ringard.... et surtout çà rend débile, çà pue et çà peut tuer à long terme.

Écrit par : demain | 14/08/2008

"[...]mais bon... au moins je sais pourquoi je voterai NON[...]"

Heuu, tu m'arrêtes, mais tu es policier non ?

Écrit par : Dji | 14/08/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Demain,

Bonjour Dji,

Demain, vous avez bien raison... le café kirsh sur le marcel ça tache... mais bon...

Dji... KNUPPPPPPPPP ! je ne suis pas policier... j'aurai peut être un temps voulu le devenir... mais la vie en a décidé autrement...

J'ai été bien pire que policier... c'est pour vous dire... mais bon... depuis je suis devenu un gentil informaticien de génie (ingénieur)... blogueur poète romancier à mes heures perdues...

:o)

Bien à vous deux,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 14/08/2008

Tout comme Stéphane je suis allé faire un séjour à Amsterdam à la fin de mon adolescence. Il y a environ 8 ans. La fumette comme la cigarette n'a jamais été mon truc, contrairement à certains de mes potes. Il me restait la brasserie Heinekenn et les vitrines. Je me suis fait abordé plus d'une fois par des dealers chantonnant "Cocaïne, héroïne, extasy,...".
J'y ai même croisé une jeunne femme mendiant de l'argent. Elle m'a expliqué venir de Suisse et être originaire du Tessin. Cela m'a fait un choc. De trouver une compatriote paumée faisant la manche et étant originaire de la même région que ma famille. Elle connaissait très bien la région en question, preuve qu'elle ne mentait pas. Elle avait surement été attiré par le gros bombon empoisonnée qu'est cette ville, et y était maintenant prisonnière réduite à mendier et à se shooter. Cela m'avait ému à l'époque...

Écrit par : Riro | 14/08/2008

Bonjour Stéphane, bonjour tout le monde,

Il m'est d'avis qu'on ne peut pas comparer valablement le trafic de cannabis et le trafic de bombes atomiques. Car je ne connais pas d'utilisation récréative de la bombe atomique. Ni médicale, d'ailleurs.

Et, oui, il y a déjà un marché existant (marché noir) pour toutes les choses que vous avez citées. Que cela vous fasse peur ou non. Et cela qui ne veux pas dire qu'il soit socialement justifiable de tout légaliser ou dépenaliser. En l'occurence, l'initiative ne porte que sur le cannabis.

Sur le déplacement des dealers de hash vers les drogues dures: aujourd'hui déjà les dealers de rue proposent toute la panoplie de drogues. Simplement, les gens, même les jeunes, sont informés et savent que telle substance est très dangereuse, telle autre moins, etc. En d'autre terme, ce n'est pas parce qu'un dealer me propose de la merde que je vais en acheter.

Écrit par : Fufus | 15/08/2008

Les commentaires sont fermés.