25/08/2008

Botellòn ?.. une piste de solution...

Bonjour à toutes et à tous,

comme le soulignait Blondesen, les vieux que nous sommes nommaient ce genre de soirée : une biture.

Mais je me pose la question depuis quelques jours, pourquoi en fait on un phénomène et surtout pourquoi prend t'il une telle ampleur, alors qu'au fond des jeunes adultes boivent en plein air ?

Alors... après une discussion avec mes deux neveux cet après midi, et Victor plus tard dans la soirée... je suis jeune, j'ai un petit boulot qui ne permet pas de largesse... j'ai envie de faire la fête, boire un coup avec les potes, fumer une clope sans me prendre la tête...

Comment je m'organise ?

Je vais en boîte ?... je prends un verre qui me coûte 20 francs, sans compter l'entrée... je dois sortir pour fumer une clope...

Réflexion faite, pourquoi je ne m'achèterais pas une bouteille pour 20 francs, demande aux copains d'en faire de même, trouve un lieu et HOP je fais la fête sans me ruiner, sans m'enquiquiner à sortir pour fumer toutes les dix minutes...?

Alors je pose une question très simple... la mode nous est arrivée d'Espagne... pays où il est interdit de fumer dans les lieux publics... n'y a t'il pas là un lien de cause à effet ?

L'actuelle loi sur l'interdiction de fumer dans les lieux publics ne devrait elle pas... envisager des dérogations ? Et aussi, nos discothèques, et autres clubs, ne devraient ils pas baisser leur prix ?

De toute manière, cette mode cessera d'elle même à l'approche de l'hiver... à cause du froid...

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

PS. Merci à Victor d'avoir soulevé cette réflexion et à mes neveux, au passage encore Joyeux Anniversaire Nico...!

 

Et pour finir, je pense à ceux qui sont toujours bloqués dans notre ambassade...

Espérons que nos deux compatriotes pourront bientôt rentrer chez eux...

Avec eux,

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg38ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

Commentaires

Ah...cette bonne vieille loi de la physique...action-réaction...
Vous nous interdisez de fumer dans les bars et discothèques ?
Pas grave...on va faire la fête dans les rues et les parcs !

Merci qui ?
Merci au bon docteur Jean-Charles Rielle !

Ne comptez surtout pas sur le froid pour que les bottélones s'arrêtent !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

@ Stéphane

Pas souvent d'accord avec vous, mais là, il faut dire que vous touchez un point qui me tiens à cœur.

Effectivement, ce qui amène ces jeunes à boire et se rassembler n'est pas uniquement l'envie de boire, mais un problème plus compliqué.

Il y a en effet, moins d'endroits pour s'amuser à Genève et surtout qui sont abordables à ceux qui ont peu de moyens ou qui ne veulent pas tout dépenser en soirée.

Les lieux qui étaient moins chers, c'est-à-dire, la cave 12, le k-bar, bref des lieux alternatifs ferment et ne sont pas remplacés.

Donc, effectivement, dans un souci d'économie, un botéllon est une alternative dangereuse.

A force de vouloir contrôler la jeunesse, certains politiques vont créer un phénomène inverse et qui sera plus compliqué à gérer.

Pour la clope : En France et en Italie aussi c'est interdit donc...

Écrit par : citoyensuisse | 25/08/2008

dis donc stéph... tu permettras cette formule lapidaire bien qu'amical, faut dire qu'il me semble que t'as déjà dormi chez moi... (cf tom)

ca fait quelques jours qu'en ma qualité de suisse de l'étranger, j'observe avec attention l'évolution de la constituante... faut dire que mon fréro (tom) m'y a initié à contrecoeur... et ainsi j'ai pu découvrir ton blog.

si je ne suis pas d'accord, par principe ( ce qui est, ... par principe, stupide, je te l'accorde) avec les opinions véhiculées par le parti auquel tu as choisi d'adhérer (comme tom), les idées développées sur ledit blog ne sont évidemment pas toutes à jeter mais là, ... quand même,... faudrait voir à pas exagérer...:!

passons sur le caractère vexatoire d'accorder un diplôme de biture aux seuls hispaniques alors même que tu parles, et écris, parfois avec talent, la langues des seuls vrais inventeurs des liqueurs alcooliques tant immitées...

mais comment expliquer que le principe de la biture à air libre serait, selon toi, une conséquence de la Loi anti-tabac (que j'exècre à titre perso) au motif que cette "mode" viendrait d'espagne, nation antitabiste... et ce quand l'irlande (ok le climat ne s'y prete pas forcément) mais aussi la france et l'italie pour n'en citer que quelques unes ont (malheureusement) adopté la même législation, pour le bien être de nos chers amis les sans fumée, sans pour autant avoir subi cette "mode"?... !!!

deux explications:
1/ les jeunes suisses sont devenu d'incorrigibles alcoolo sans le sous... (un peu réducteur non?)
2/ vous n'etes finalement que le maillon manquant entre les frenchies et les espagnols... et tous autant que nous sommes devenons terriblement désespérés devant autant de politiques liberticides au point de revenir à la base: LA RUE EST A NOUS!!!!
3/ tu t'es planté dans ton analyse...

personnellement j'hésite, j'aime bien l'idée d'une révolution populaire et européenne sur fond alcoolique... mais je crains que ça ne colle pas avec les projets de l'UDC...

aller, bise si tu m'as reconnu et j'espere a bientôt, j'serai par chez toi sous peu!

Écrit par : Matthieu | 25/08/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Matthieu,

PTDR :o)

Salut mon "frèrot", tout d'abord j'espère que ton épouse et toi allez au mieux dans le meilleur des mondes.

Merci aussi d'être passé voir mon blog et merci pour tes compliments que j'apprécie sur mon style d'écriture car je te sais fin connaisseur, ce qui amplifie la qualité de celui dont provient le compliment. Merci :o)

Concernant Thom et moi à l'UDC, tu es libre de juger notre engagement dans ce parti pour participer à la Constituante... La Constitution n'est pas une simple initiative politique, c'est le socle de notre société d'hier et de demain et je crois que pour lui comme pour moi, il était nécessaire d'y participer.

Maintenant, les botellòns franchement... c'est pas nouveau... d'ailleurs, aux Avanchets, là où bosse Thom, et où je vis, nous en avons tous les vendredi et samedi soir depuis.... des années et ils ne font pas la une de la presse... mais là, évidemment, devant le mur des réformateurs ça la fout mal...

C'est juste du politiquement correct... parce que ça dérange la belle Genève Internationale d'avoir des jeunes adultes qui boivent et autres...

Parce que dans les quartiers populaires, c'est tous les Week End ou presque... et aucun politique ne s'en offusque, évidemment... parce que les touristes, les diplomates ne sont pas importunés.

:o)

Alors les Genevois, eux... ils peuvent subir.

Tu vois Matthieu... mon analyse est elle aussi "politiquement correcte".

Merci encore une fois d'être passé me lire et je me réjouis de te revoir bientôt... afin que nous nous fassions un "botellòn" politiquement correct chez les Brasseurs ! ;o)

Meilleures pensées à ton épouse et toi,

Bien à toi et aux tiens,

Stéphane


PS. Voir Paris et mourrir...

Écrit par : Stéphane | 25/08/2008

Cher Stephane,

N'oublions pas que 645.000 Suisses vivent à l'étranger, celà représente près de 10% de la population. Celle qu'on appelle la 5ème Suisse ! Ne pensez-vous pas que pour eux, ce serait tout de même plus simple qu'ils puissent voter via internet ? Car mis à part les nombreux Suisses de France voisine (dont mon fils) qui suivent assidûment la politique Suisse, je pense que pour ceux qui habitent loin, il serait plus simple de pouvoir voter par internet.

Au fait savez-vous que la plupart des Suisses de France voisine, roulent pour l'UDC ? Ils sont très fiers de M. Bertinat et de Mme Chevrier !

Bonne journée

Écrit par : Café | 26/08/2008

Les commentaires sont fermés.