30/08/2008

Ikéa Vernier...? OUI !

Bonjour à toutes et à tous,

aujourd'hui aux alentours des 10h 11h j'ai reçu par téléphone la confirmation que mon remplacement de l'excellent Antoine Bertschy avait été accepté par le Conseil d'Etat et que dans les limites d'un recours référendaire, je siégerais bientôt à la municipalité de Vernier.

Je remercie ici au passage toutes les personnes qui ont signé pour ma candidature... à défaut d'avoir été élu, vous m'avez témoigné votre confiance et je vous en remercie... maintenant, il ne me reste qu'à remplir la mission que vous m'avez confiée. Vous ne serez pas déçus.

Alors mon billet s'inscrit dans une démarche pour défendre les intérêts des habitants de ma commune... et loin de toute démarche éléctorale vu que...

Aussi, en réponse à un dénommer pseudonyme "Boris" qui tient des théories qui ne tiennent pas debout sur l'excellent billet de M. J-F. Mabut sur Vernier...

Lire l'article ? c'est effarant...

La circulation... l'argument choc... dans une commune survolée par des dizaines d'avions quotidiennement, traversées par des autouroutes, des trains... surtout en plein travaux sur la route de Meyrin... circulation que Vernier se coltine de toute manière... Chômeurs Verniolans incapables de satisfaire aux besoins d'Ikéa... Entreprises à forte valeur ajoutée (là contrairement à Ikéa les chômeurs Verniolans seraient à la hauteur, aller comprendre la cohérence du propos...) comme si toutes n'attendaient qu'une chose.. qu'Ikéa aille voir ailleurs pour s'implanter...

Allô la terre ?...

Ses propos sont tellement nuls (vides de sens), son argumentaire tellement light et dénigrant à l'encontre des habitants de la commune qu'il faut juste rappeler ici qu'Ikéa Vernier c'est :

- 220 emplois garantis directement aux habitants de la commune

- 800'000 CHF de recettes fiscales supplémentaires

- un service à la population de tout le canton

- un pôle d'attraction supplémentaire

Et que facultativement depuis 10 ans que le rpojet est bloqué, personne (aucune entreprise) n'a manifesté le moindre intérêt pour construire sur la parcelle de terrain en question...

10 ans x 800'000 CHF = 8 millions de recettes fiscales supplémentaires... en MOINS.

Dans l'une des communes les plus riches, mais malgré cela avec les centimes additionnels les plus élevés du canton... Cher Boris...  lorsque vous défendrez des positions comme la vôtre, prenez soin de sortir de votre anonymat... parce que vous me faites simplement rire.

Simplement indéfendable.

Aller... bien à vous Boris,

Et j'ai encore à l'esprit nos deux compatriotes retenus en Libye,

Espérons que nos deux compatriotes pourront bientôt rentrer chez eux...

Avec eux,

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg45ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

00:10 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (24) | Tags : vernier, ikéa, commune |  Facebook |

Commentaires

bonsoir Stephane... bravo pour votre nomination... il nous faut plus d'hommes comme vous Stéph. et ce cher Thierry Cerutti pour que notre commune sorte au plus vite de l'ornière dans laquelle elle s'est embourbée...
OUI POUR IKEA... et que l'on arrête de nous bassiner avec des entreprises à forte valeur ajoutée pour justifier le bloquage...
IKEA.. S'EST DES EMPLOIS PERENNES...

à bientôt M.le président Stéphane "big up respect"

Écrit par : COMITE ALERTE | 30/08/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonsoir le Comité Alerte,

tout d'abord j'espère que vous allez bien et que vous continuez votre combat... mais je n'en ai aucun doute... merci aussi pour votre soutien, ça me fait plaisir.

Avant de me croire en poste... je vais attendre la prestation de serment.

Quoi qu'il en soit, il y a des dizaines de personnes qui ont signé pour ma candidature et je tenais à les en remercier.

Je ne promets aucun miracle, mais j'ai à coeur de ramener le bon sens et le réalisme au coeur des débats car les habitants attendent de nous répondions à leurs attentes légitimes.

Quant aux propos que j'ai lu... dire que des entreprises à forte valeur ajoutée seraient mieux pour notre commune... c'est un peu comme dire : il n'y a que l'élite qui nous intéresse ?.. c'est inacceptable.

Si dix sociétés se battaient pour avoir cette parcelle, encore... pourquoi priver la commune de choisir... mais là ?... personne n'en veut sauf Ikéa.

Ensuite dire que les chômeurs de Vernier ne répondent pas aux attentes d'Ikéa ?

Ah bon... dans le genre je dénigre les habitants, chômeurs de surcroît, de la commune j'ai rarement vu mieux ou pire c'est selon. D'où mon soudain intérêt à connaître l'identité du dénommé Boris.

Sur ces bonnes paroles,

Bien à tous deux,

Stéphane


PS. Faites nous plaisir, continuez votre combat, ne baissez pas la garde, les enfants handicapés, les personnes du troisième age ont besoin de gens comme vous et bien évidemment, je me tiens à votre entière disposition si jamais.

Écrit par : Stéphane | 30/08/2008

Cher President, pas de soucis..on garde la rage.. et l'on vaincra !
Cher Stéphane, nous sommes heureux que vous vous associer à notre combat, et nous vous soumettrons prochainement la charte communale du Comité Alerte, que tout bon CM, se doit de signer. Sur ce point là, on ne se fait pas de soucis avec vous Président..Vous nous avez signifié votre engagement à nos cotés pour cet cause, ce fameux dimanche...

Merci encore pour votre gentillesse qui nous va droit au coeur...et mille excuses pour nos "bétises de jeunesse"...on vous adore aussi...! ;-))))))))))

N'oublions pas Président...Le 27 Sept. IL FAUT VOTER CERUTTI EN MASSE !!!!!!!!!

David...
Sarah...bisoux...

Écrit par : COMITE ALERTE | 30/08/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour le Comité Alerte,

valà ! C'est fait je rougis... :o)

Le droit de nos anciens à avoir des conditions dignes pour leur fin de vie est l'un des témoins de notre société... comme l'est l'enfance.

L'enfance en général, qu'ils soient ou non handicapés en étant le deuxième...

Deux témoins... qui ne mentent pas. Notre société va mal.

Ensuite, vous excuser de quoi ? d'avoir pensé que j'étais juste un arriviste qui n'aurait qu'un but... siéger quelle que soit la fonction dans le seul but de passer à la postérité ?

Alors, vous avez eu bien raison de le croire. Car c'est exactement ce que j'aurai pensé.

Dans l'intervale, nous avons fait plus ample connaissance et vous avez pu juger par vous même... et de là vous faire votre propre impression et je suis très heureux de vous avoir rencontré, car notre société manque de gens passionnés, qui s'investissent pour les autres, j'admire.

Votre combat est juste, votre fougue et votre détermination tout à votre honneur.

Pour Thierry, mon vieux camarade de cycle et futur collègue, je lui souhaite du fond du coeur bonne chance.

Le peuple tranchera.

Bien à tous deux,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 30/08/2008

Bonjour à toutes et tous,

Bonjour Stéphane,

Moi, je ne comprends plus rien, mais je veut quand même voter pour vous...je fais comment ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 30/08/2008

Votre billet manque aussi sensiblement d'argument ...

Pour savoir vraiment si Ikea vaut le coup pour ses habitants d'être implanté à Vernier, il ne faut pas regarder que les bénéfices, mais également les nuissances ... ainsi il est malhonête de ne pas en faire un début d'énumération.

La gestion d'une commune ne se réduit pas à "Tant qu'on peut se gaver de rentrée fiscale allons-y" ...

Bref, je pense que mes concitoyen aussi.

Écrit par : Dji | 30/08/2008

Les Genevois sont des indécrotables "enfants gâtés" qui n'arrivent pas à grandir.

Comment voulez-vous obtenir des recettes fiscales si on se met à bouder les entreprises qui veulent s'implanter sur le territoire. Déjà que Genève a fait fuir les personnes à haute valeur ajoutée hors du Canton ayant de bons salaires à cause de leur incompétence en matière de construction de logements pour ne garder qu'une politique sociale (Genève construit des logements sociaux) qui ne procure aucune rentrée fiscale.

Les habitants de Genève de quelle origine qu'ils soient et qui paient leurs impôts, doivent se rappeler que nous avons une dette qui se chiffre en milliards avec des intérêts tout aussi monstrueux à rembourser pour un petit territoire dont la mauvaise gouvernance est en train d'amputer la fameuse qualité de vie dont se targuent d'avoir les habitants.

Écrit par : demain | 30/08/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Victor,

Bonjour Dji,

Bonjour demain,

tout d'abord vous m'excuserez, je n'ai pas eu le temps de répondre car occupé... "purée mes journées n'ont que 24 heures..."

Victor, pas besoin de voter pour moi, car j'arrive en remplacement de M. Antoine Bertschy conseiller municipal. Donc merci quoi qu'il en soit, mais ce n'est pas nécessaire. Maintenant, il me reste qu'à être à la hauteur de ce dernier, ce qui ne sera pas chose aisée car il était un excellent conseiller municipal.

Dji, en 10 ans, les nuisances ont été en bonne partie discutées, mes arguments ne se basent pas uniquement sur les rentrées fiscales, mais beaucoup sur les emplois garantis aux habitants de Vernier qui connaît un très fort taux de chômage. 10 ans que les arguments en faveur ou en défaveur sont exposés en long, en large, en travers.

10 ans que l'on refuse pour refuser et en plus de tous les arguments que j'ai cités... il y en ai un qui paraît suffisamment important : les autres entreprises qui souhaiteraient s'implanter, vont réfléchir à 2 fois avant de se lancer dans un projet.

Si Vernier continue ses caprices d'enfant gâtée, Ikéa ira s'implanter en France voisine et nous aurons exactement les mêmes problèmes en terme de nuisance et aucun avantage.

Mes arguments sont ce qu'ils sont, mais les arguments des opposants ne tienent simplement pas la route... d'ailleurs votre commentaire n'en émet aucun.

Demain, dieu sait que vous avez raison, nous sommes des enfants gâtés et pensons que tout nous est dû... et à force de tirer sur la corde nous allons tout simplement décourager d'autres entreprises.

Merci pour vos commentaires,

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 31/08/2008

bonjour

Le MCG n'a pas participé aux accords qui ont été ratifiés par la commune et IKEA car nous n'étions pas encore aux affaires communales. A notre arrivée en juin 2007, nous avons constaté que le projet IKEA était remis en question par le VERTS lequel était en fervant opposant de l'arrivée d'IKEA sur la commune. Appuyé bien naturellement par les socialistes et les libéraux.

Le MCG a constaté que TOUTES les revendications de la commune ont été respectées à la lettre par IKEA et que le Conseil d'Etat avait répondu à TOUTES les revendications de la commune, lesquelles étaient liées à la fluidité du traffic, mobilité douce et impact environnemntal.

et de ce fait, il n'y avait aucune raison de bloquer l'implantation d'IKEA, sachant qu'il est vecteur d'emplois soit env. 250 postes pour les habitants de Vernier ainsi qu'un apport financier non négligeable qui approche le million de CHF.

Sachant qu'avec l'étiquette IKEA, il y aura bien naturellement d'autres entreprises qui vont venir s'implanter dans la commune afin de profiter de la visibilité que donne IKEA dans la région.

Thierry CERUTTI, en qualité de député, a pris le dossier en main et il a déposé 2 Interpellation (IUE) au Conseil d'Etat que vous trouverez sur son blog.
et s'est rendu à l'Office Cantonal de la Mobilité afin d'avoir des réponses factuelles.

La réponse de la part du Conseil d'Etat était parfaitement claire et répondaient aux attentes de la commune soit :

- une étude sur l'impact environnemental va bien être réalisé
- que la fluidité du traffic va être tenu en compte
- ainsi que de trouver des solutions pour améliorer la mobilité

Il sied de préciser que l'OCM a donné les mêmes garanties.

Thierry Cerutti, ne s'est pas contenté de ces réponses et a déposé une Résolution demandant aux autorités cantonales de faire un maximum afin d'améliorer :
- la fluidité du traffic sur toute la commune de Vernier
- Améliorer la mobilité sur toute la commune de Vernier
- Respecter l'environnement sur toute la commune de Vernier

Comme vous pouvez le constater le MCG et Thierry Cerutti ne sont pas restés innactif.

je concluerai cette note en ajoutant que Le Verts ne dit pas la vérité à la population et aux médias et qu'il essaye de gagner du temps afin de trouver une porte de sortie honnorable.....

et que le candidat socialiste se moque des Verniolans en voulant faire croire qu'il est pour l'arrivée d'IKEA. Cela se nomme de l'opporutnisme et de l'élecotraliste nauséabond. Le candidat socialiste oublie de dire à la population qu'il était contre le projet BALEXERT, qui lui aussi est vecteur d'emplois et d'entrée fiscale.

Écrit par : secrétariat MCG | 31/08/2008

Juste une question: pourquoi Plan les Ouates a refusé de céder une de ses parcelles pour permettre l'établissement d'IKEA dans leur commune?

La ZIMEYSA possède aussi des terrains qui pourrait accueillir ce magasin.

IKEA l'entreprise qui a été crée par le milliardaire le plus radin qui existe (tant mieux pour lui) proposerait des salaires suffisants pour vivre dignement (avec un seul salaire)?
Je ne crois pas!

Concernant le type d'emploi (à forte valeur ajoutée)cela concernait les revenus fiscaux.

Aucune entreprise ne souhaite cette parcelle pour le moment car il y a justement ce projet IKEA qui bloque tout.


Mais bon l'intérêt de toute la population du canton prime sur celle de Vernier et on n'a qu'à tout accepter sans rien dire (ah non il faut encore dire merci).

On va aussi bientôt nous offrir une centrale à gaz...

Et tant qu'on y est on pourrait aussi enfouir des déchêts radioactifs, revenus garantis et emplois pour les chômeurs de vernier.

Il fut aussi question un temps de créers des emplacements pour des artisans sur le toit d'IKEA.. c'est fini?

Écrit par : Boris | 01/09/2008

Il sied de préciser que les PDC - UDC ont défendu l'accord de IKEA ensemble avec le MCG, raison pour laqelle ces 3 partis ont déposé ensemble une motion demandant au C.A. de signer l'accord afin que IKEA puisse démarrer ces travaux

Raison également pour que TOUS les militants et sympathisants PDC - RADICAUX - UDC soutiennent THIERRY CERUTTI, le 28 septembre 2008

UNIS DANS L'ACTION - VOTONS THIERRY CERUTTI

Écrit par : antoine | 01/09/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Antoine,

Bonjour Boris,

Antoine merci d'avoir appporté ce complément d'information. Dites seriez vous en campagne pour M. Cerutti ? ;o)

Boris, dix ans... pensez - vous qu'il faille encore chipoter, avancer des arguments ?

Dix années... et heureusement qu'il y a des milliardaires, même radin, qui donnent des emplois.

Toutes les conditions demandées par la commune ont été remplies, à la lettre... que faut il de plus, que l'on déplace un projet parce qu'il dérange 5 habitants ?

Ou les élus communaux ont pour devoir de répondre aux besoins des habitants de leur commune d'abord...?

Si durant les dix ans, tous les arguments ont été épluchés, confrontés, débattus, il y ait un moment où il faut passer des paroles aux actes.

Et arrêter de chipoter.

3'650 jours pour exprimer votre désaccord, 3'650 jours pour étudier l'argumentaire des opposants et des sypathisants du projet.

Si il y ait un projet étudié, discuté, et débattu dans notre commune, c'est bien ce dossier là...

Pour le surplus, vous avez été insultant envers les chômeurs de la commune et ça, à mon sens, c'est inacceptable. Tout citoyen, chômeur ou non, mérite le respect. Votre amalgame : chômeur=incompétent est en soi une insulte pour toute une partie de la population verniolane qui se passerait bien d'être inscrite au chômage.

Effarant d'entendre des propos pareils.

Bien à tous deux,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 01/09/2008

"Pour le surplus, vous avez été insultant envers les chômeurs de la commune et ça, à mon sens, c'est inacceptable. Tout citoyen, chômeur ou non, mérite le respect. Votre amalgame : chômeur=incompétent est en soi une insulte pour toute une partie de la population verniolane qui se passerait bien d'être inscrite au chômage."

Vous ne comprenez pas mon ironie. Désolé j'éviterai à l'avenir..

Je connais dans mon proche entourage toute une série de personnes au chômage dont plusieurs qui ont passé le cap de la cinquantaine. Ceux là n'ont pratiquement aucune chance de retrouver un emploi, même chez IKEA et avec toute leur volonté.

Tout ça pour dire que ce que je trouve vraiment insultant à leur égard c'est de leur faire miroiter un éventuel emploi pour faire passer un projet qui au final ne concernera qu'une minorité d'entre eux.

Ce que je voulais dire c'est qu'au contraire de ce que vous avez mal compris je critique le fait que l'on veuille amener des chômeurs compétents et expérimentés à accepter un emploi pour lequel ils seront surqualifiés et qui au niveau revenu ne leur permettra surement pas de vivre dignement.

De plus pour quelle raison les chômeurs verniolans seraient-ils forcés de ne travailler que dans leur commune??

Écrit par : Boris | 01/09/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Boris,

décidément vous êtes du genre "tenace"...

Pourquoi les habitants de Vernier devraient - ils travailler à Vernier ?

32'000 habitants... il n'y a pas 32'000 places de travail à Vernier.

Petit 1

Petit 2

Parce que travailelr au plus près de son employeur tombe simplement sous le bon sens... trajets réduits, moins de gens sur les routes... d'ailleurs n'est ce pas l'un de vos arguments ?...

Décidément à part des propos à la bout de bois, vous tenez plus du ridicule que du débateur.

Aller, je vous laisse à vos monologues improductifs, j'ai la chance de me prévaloir d'être un homme de débat, mais seulement lorsque débat il y a.

Ikéa verra le jour.

Bien à vous Boris,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 02/09/2008

Il faut qu'Ikea se fasse ! Ne serait-ce que pour tout Genève et la France voisine. Pourquoi apporter notre argent dans le canton de Vaud alors que le Canton de Genève ne récupère rien de Vaud ! De plus, pour une fois cette grande enseigne attirera toute la France voisine, car le premier Ikea en France se trouve à Lyon et est plus cher. (je vous invite à aller sur le site suisse et le site français pour constater mes dires).

Boris,

La réalité est que beaucoup de chômeurs n'ont pas de formation particulièrement élevée et c'est peut-être une des raisons pour laquelle ils ne trouvent pas d'emploi, or, Ikea est le genre d'entreprise qui permet de trouver un emploi sans formation particulière. Donc, arrêtez de faire la fine bouche et ne mettez pas de bâtons dans les roues de ceux qui essaient de faire quelque chose de concret ! Il n'y a pas de honte à travailler pour un emploi moins qualifié, par contre, rester à la maison à rien foutre, OUI !

p.s je trouve qu'Ikea a beaucoup de patience...

Écrit par : Café | 02/09/2008

" [...], par contre, rester à la maison à rien foutre, OUI !"

De part son contexte, je suppose que ce jugement de valeur péremptoire ne s'adresse qu'aux chômeurs mais non aux rentiers de capitaux, qui eux ne restent pas bêtement chez eux par faute de moyen, mais vont flaner sur un parcours de golf où se prélasser au bord de la mer ...

Écrit par : Dji | 03/09/2008

Bonjour,

Rejoignez-nous dans le groupe CONTRE UN IKEA A VERNIER sur Facebook!
Vous êtes tous les bienvenus ainsi que vos commentaires!
A bon entendeur!
Une habitante de Vernier Village

Ci-joint copie d'un article intéressant:
Denis Lambert, coauteur du livre : « Ikea un modèle à démonter ».

Le « concept ikéen »…

Secrétaire général d’Oxfam-Magasins du monde, une ONG engagée dans le commerce équitable entre producteurs du Sud et consommateurs du Nord, Denis Lambert a relaté les « péripéties » de ces enquêtes auprès des employé(e)s des usines sous-traitante d’Ikea, en Inde et au Bengladesh. En Inde, les employées de la fabrication de meubles touchent 1,60 euro par jour. Elles en dépensent le tiers pour se rendre au travail et nourrissent, avec, toute la famille ; elles sont obligées de faire des heures supplémentaires. Au Bengladesh, dans une fabrique de couvertures Ikea, elles travaillent en moyenne 15 heures par jour, elles n’ont pas de contrat de travail et sont payées à la pièce. Comment, s’indigne Denis Lambert, se proclamer éthique et ne pas permettre une vie décente à ses salariés ? De ce qu’ont pu constater les enquêteurs, aucun syndicat n’existe chez les sous-traitants d’Ikea. « Chaque initiative syndicale est étouffée dans l’œuf. » On substitue à la négociation des arrangements de nature « paternaliste ». Ikea donne des primes aux travailleurs qui ne font pas la grève. Ikea, quatrième fortune mondiale et qui fonde pour une bonne part sa communication sur l’éthique, évolue dans un brouillard juridique dont rien ne filtre. Ikea n’est pas cotée en Bourse, paie peu d’impôts et n’a pas recours aux banques puisque, il a sa propre banque. Son siège social est très difficile à localiser : la Stichting Ingka fondation aux Pays-Bas détient nominalement la société anonyme Ingka Holding, laquelle regroupe toutes les entreprises d’Ikea. A côté il y a Inter Ikea Systems qui détient « le concept ikéen » et qui appartient à diverses fondations et sociétés off-shore dont certaines ont leur siège aux Caraïbes (cf. « le Monde diplomatique » de décembre 2006 et « Ikea, la secte mondiale du kit » dans « Courrier international » n°722, septembre 2004).

Écrit par : Isabel | 15/10/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Isabel,

vous avez du rater un épisode de taille, le vote du Conseil municipal qui par 24 voix demande au Conseil Administratif de s'exécuter dans les 3 mois pour l'implantation d'IKEA Vernier.

Ensuite, quelle enteprise, quel produit, n'est pas une partie ou partie intégrante fabriqué en Chine, au Viet Nam, avec des salariés payés au lance pierre ?

Avez vous arrêté de consommer pour autant ?

Ikéa fait vivre des milliers de personnes dans le monde et apportera des centaines d'emplois à notre commune.

Pour ma part, Conseiller municipal UDC remplaçant de M. Antoine Bertschy principal acteur de cette réalisation, je persiste et signe : Ikéa à Vernier c'est OUI !

Bien à vous Isabel,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 15/10/2008

Bonjour MONSIEUR LE CONSEILLER MUNICIPAL REMPLACANT DE M. ANTOINE BERTSCHY,

Merci de me mentionner l'importance de votre statut, je suis super impressionnée et vous en félicite! Bravo!
Oui j'ai du rater un épisode et heureusement que vous êtes là pour me remettre à ma place... une belle leçon!
Sachez MONSIEUR LE CONSEILLER MUNICIPAL bla bla bla, que je vous trouve bien arrogant dans vos commentaires que j'ai pu voir plus haut et je pense que vous avez oublié une chose importante: L'HUMILITE (ça c'est une bonne leçon que vous devriez mettre en pratique! Dès qu'une personne prend de l'importance c'est fou comme son fruit préféré devient le melon)

Je sais très bien qu'ils vont finir par nous l'implanté leur bâtiment en forme de légo, mais qu'est-ce qu'il se passe dans ce pays? On a plus droit de dire son désaccord?

Tous vos discours sur les emplois me font bien rire, mais qui va être gagnant dans l'histoire: Vernier ou Ikea? Soyez réaliste ou ouvrez un peu plus les yeux! C'est peut-être la future pollution des 6000 voitures par jour qui vous aveugle déjà.

Pour ce qui est de ma consommation, sachez Monsieur.....que ma conscience fait que je fais extrêmement attention à ne pas acheter des produits qui sont réalisés ou fabriqués par des employés exploités.

Depuis quand Ikea se préoccupent de ses employés? Ikea se préocuppe des ses bénéfices de faire de l'argent et toujours de l'argent!
Voici un interwiew intéressant de Monsieur Ikea "himself":

Rarissime: le très discret Ingvar Kamprad, fondateur d'Ikea, a accordé une de ses rares interviews télévisées, à l'émission Pardonnez-Moi (TSR). La quatrième fortune du monde s'explique notamment sur sa réputation de radin.
Le fondateur d'Ikea avait fait un don d'un million de francs l'Ecole cantonale d'art de Lausanne (ECAL) en début de semaine. L'occasion de faire également une sortie médiatique. A l'heure où ses interventions auprès des médias se comptent sur les doigts de la main, le Suédois s'est pourtant livré à Darius Rochebin.

SUR CE SUJET
«Je n'ai pas peur de mes 80 ans, dit-il. J'ai beaucoup de choses à faire. Je n'ai pas le temps de mourir. Mais je peux vous promettre que je ne prendrai pas un sou avec moi dans la tombe.» estime Ingvar Kamprad, le père d'Ikea, qui a élu domicile à Epalinges, dans le canton de Vaud en Suisse.

Evoquant la fortune de plusieurs milliards qu'il possède, il déclare: «Tout ce qu'on a gagné, on en a besoin comme réserve. Il faut encore développer le groupe Ikea. ON A BESOIN DE BEAUCOUP DE MILLIARDS DE FRANCS SUISSES POUR prendre par exemple la Chine ou la Russie. ON A BESOIN DE TOUT, ET ENCORE PLUS!»

Réputation de pingrerie
Le fondateur d'Ikea confirme sa réputation de pingrerie. «On dit que je suis radin. Dites-le. Mais je suis très fier de suivre les règles de notre compagnie.» Ingvar Kamprad roule dans une vieille voiture de marque Volvo : «Elle est comme neuve, elle a seulement 15 ans, ou quelque chose comme ça.»

Il confirme faire ses course lui-même, acheter les produits à prix cassés, voyager en classe économique et demander à tous ces collaborateurs de toujours utiliser le papier recto et verso: «Pourquoi pas? Il y a un seul bon leadership, c'est de donner le bon exemple. Je dois le faire pour tous les collaborateurs d'Ikea.»

Parti de rien
Lui-même parti de rien, issu d'une région pauvre de Suède, le Smaland, qu'il compare à l'Ecosse, Ingvar Kamprad raconte à quel moment il s'est découvert la bosse du commerce. «J'ai acheté des semences pour le jardin. J'ai fait une grande réussite avec ça. Je rendais visite à toutes les maisons de mon village. Après cette année j'ai pu m'acheter ma première bicyclette.»

A la question de savoir s'il entend rester en Suisse, il déclare : «Je suis ici depuis presque trente ans. Les premières années en disant «chez moi» je pensais à la Suède. Maintenant, «chez moi», c'est la Suisse, le canton de Vaud et Epalinges.»

INGVAR KAMPRAD, POSSEDE UNE FORTUNE DE L'ORDRE DE 25 A 30 MILLIARD DE FRANCS. OR, IL PAIE ENVIRON 200 000 FRS. D'IMPOTS EN TOUT (CONFEDERATION, CANTON, COMMUNE) " "CELA REVIENDRAIT POUR UN SUISSE MOYEN A PAYER 1,5 FRANC PAR AN, TOUTES TAXES COMPRISES" ECRIT L'HEBDO (11 MAI 2006).

Alors qui se fout de la gueule de qui?
Si j'ai envie d'exprimer mon désaccord, laissez-moi au moins cette liberté!!!! (sans me faire une morale du genre: vous ne savez rien, moi Conseiller machin truc......pffff)
Je pense que les gens ne s'en rendent pas compte mais le regretterons par la suite.
Si ce blog est ouvert à tous, alors acceptez tous les avis, sinon fermez-le.

Isabel

Écrit par : Isabel | 16/10/2008

Bonjour MONSIEUR LE CONSEILLER MUNICIPAL REMPLACANT DE M. ANTOINE BERTSCHY,

Merci de me mentionner l'importance de votre statut, je suis super impressionnée et vous en félicite! Bravo!
Oui j'ai du rater un épisode et heureusement que vous êtes là pour me remettre à ma place... une belle leçon!
Sachez MONSIEUR LE CONSEILLER MUNICIPAL bla bla bla, que je vous trouve bien arrogant dans vos commentaires que j'ai pu voir plus haut et je pense que vous avez oublié une chose importante: L'HUMILITE (ça c'est une bonne leçon que vous devriez mettre en pratique! Dès qu'une personne prend de l'importance c'est fou comme son fruit préféré devient le melon)

Je sais très bien qu'ils vont finir par nous l'implanté leur bâtiment en forme de légo, mais qu'est-ce qu'il se passe dans ce pays? On a plus droit de dire son désaccord?

Tous vos discours sur les emplois me font bien rire, mais qui va être gagnant dans l'histoire: Vernier ou Ikea? Soyez réaliste ou ouvrez un peu plus les yeux! C'est peut-être la future pollution des 6000 voitures par jour qui vous aveugle déjà.

Pour ce qui est de ma consommation, sachez Monsieur.....que ma conscience fait que je fais extrêmement attention à ne pas acheter des produits qui sont réalisés ou fabriqués par des employés exploités.

Depuis quand Ikea se préoccupent de ses employés? Ikea se préocuppe des ses bénéfices de faire de l'argent et toujours de l'argent!
Voici un interwiew intéressant de Monsieur Ikea "himself":

Rarissime: le très discret Ingvar Kamprad, fondateur d'Ikea, a accordé une de ses rares interviews télévisées, à l'émission Pardonnez-Moi (TSR). La quatrième fortune du monde s'explique notamment sur sa réputation de radin.
Le fondateur d'Ikea avait fait un don d'un million de francs l'Ecole cantonale d'art de Lausanne (ECAL) en début de semaine. L'occasion de faire également une sortie médiatique. A l'heure où ses interventions auprès des médias se comptent sur les doigts de la main, le Suédois s'est pourtant livré à Darius Rochebin.

SUR CE SUJET
«Je n'ai pas peur de mes 80 ans, dit-il. J'ai beaucoup de choses à faire. Je n'ai pas le temps de mourir. Mais je peux vous promettre que je ne prendrai pas un sou avec moi dans la tombe.» estime Ingvar Kamprad, le père d'Ikea, qui a élu domicile à Epalinges, dans le canton de Vaud en Suisse.

Evoquant la fortune de plusieurs milliards qu'il possède, il déclare: «Tout ce qu'on a gagné, on en a besoin comme réserve. Il faut encore développer le groupe Ikea. ON A BESOIN DE BEAUCOUP DE MILLIARDS DE FRANCS SUISSES POUR prendre par exemple la Chine ou la Russie. ON A BESOIN DE TOUT, ET ENCORE PLUS!»

Réputation de pingrerie
Le fondateur d'Ikea confirme sa réputation de pingrerie. «On dit que je suis radin. Dites-le. Mais je suis très fier de suivre les règles de notre compagnie.» Ingvar Kamprad roule dans une vieille voiture de marque Volvo : «Elle est comme neuve, elle a seulement 15 ans, ou quelque chose comme ça.»

Il confirme faire ses course lui-même, acheter les produits à prix cassés, voyager en classe économique et demander à tous ces collaborateurs de toujours utiliser le papier recto et verso: «Pourquoi pas? Il y a un seul bon leadership, c'est de donner le bon exemple. Je dois le faire pour tous les collaborateurs d'Ikea.»

Parti de rien
Lui-même parti de rien, issu d'une région pauvre de Suède, le Smaland, qu'il compare à l'Ecosse, Ingvar Kamprad raconte à quel moment il s'est découvert la bosse du commerce. «J'ai acheté des semences pour le jardin. J'ai fait une grande réussite avec ça. Je rendais visite à toutes les maisons de mon village. Après cette année j'ai pu m'acheter ma première bicyclette.»

A la question de savoir s'il entend rester en Suisse, il déclare : «Je suis ici depuis presque trente ans. Les premières années en disant «chez moi» je pensais à la Suède. Maintenant, «chez moi», c'est la Suisse, le canton de Vaud et Epalinges.»

INGVAR KAMPRAD, POSSEDE UNE FORTUNE DE L'ORDRE DE 25 A 30 MILLIARD DE FRANCS. OR, IL PAIE ENVIRON 200 000 FRS. D'IMPOTS EN TOUT (CONFEDERATION, CANTON, COMMUNE) " "CELA REVIENDRAIT POUR UN SUISSE MOYEN A PAYER 1,5 FRANC PAR AN, TOUTES TAXES COMPRISES" ECRIT L'HEBDO (11 MAI 2006).

Alors qui se fout de la gueule de qui?
Si j'ai envie d'exprimer mon désaccord, laissez-moi au moins cette liberté!!!! (sans me faire une morale du genre: vous ne savez rien, moi Conseiller machin truc......pffff)
Je pense que les gens ne s'en rendent pas compte mais le regretterons par la suite.
Si ce blog est ouvert à tous, alors acceptez tous les avis, sinon fermez-le.

Isabel

Écrit par : Isabel | 16/10/2008

@Stephane

A votre place, ya pas photo, je soutiendrais ce projet contre vents et marées!

Bonne chance!

Écrit par : Carlos Lopez aka Carlitos de Unmauno | 16/10/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Isabel,

vous parlez de mon humilité sans me connaître, je ne suis pas hautin, pas avare de titre et encore moins à la recherche d'une manière de passer à la postérité.

Pour ça, j'ai déjà mon compte... vous devriez vous renseigner un brin.

A titre d'information, je suis entré en politique pour servir au mieux de ma conscience, au plus près des idées qui sont les miennes, nos concitoyens.

Vos considérations, pour le moins déplacées, n'engagent que vous.

Les gens qui m'approchent ou me connaissent savent à quoi s'en tenir et je vous invite à venir me rencontrer quand bon vous semblera, je prends souvent un "coca zero" à l'auberge du village avant les séances, c'est à dire entre 17h45 et 18h20 environ.

Considérez cela comme une invitation, c'est avec grand plaisir que je partagerai avec vous une discussion.

Ensuite, vos arguments sont basés sur des hypothèses : 6'000 voitures par jour ?

Toutes chez Ikéa ?... il est vrai que tous les Genevois, tous les Vaudois, voir les Valaisans et tous les frontaliers, n'ont qu'une idée en tête le soir après le boulot... Se ruer chez Ikéa Vernier pour acheter des meubles et, heureux, de passer leur soirée à décrypter les manuels destinés à des ingénieurs...

:o)

Le patron d'Ikéa est un milliardaire et alors ? Cela change t'il ma vie ? Cela change t'il la vôtre ?...

Tant mieux pour lui...

Je ne vois pas là matière à polémiquer.

Quant à remplacer mon prédécesseur, là non plus il n'y a pas matière à polémique car je n'ai rien demandé à personne.

C'est l'UDC-Genève qui m'a proposé le remplacement et les membres et sympathisants de ce parti qui ont rendu ce remplacement possible, et je les en remercie.

En défendant sa motion, en poursuivant ses engagements envers nos concitoyens, je ne fais que rendre justice à l'action de M. Bertschy .

Désolé de contrarier une fois de plus vos convictions à mon sujet.

Voilà.. alors Isabel, semaine prochaine ce sont les vancances scolaires, mais la semaine d'après, soit mardi 28 octobre, vous devriez me retrouver à l'auberge sus-citée. Partante pour partager une discussion ?

Anyway, j'y serai.

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 16/10/2008

Vernier accepte toutes les merdes que les autres communes refusent!!!
Tous les matins c'est des bouchons à n'en plus finir pour sortir de Vernier, le bruit, les camions, travaux et autres merdes que nous respirons... je vis cloitrée chez moi, sans pouvoir ouvrir mes fenètres car mon petit garçon de 3 ans présente de l'asthme et des problèmes pulmonaires depuis le début des travaux, déjà 5 hospitalisations et multiples rdv chez mon pédiatre qui me conseille de déménager sinon mon fils pourrait avoir des complications graves.
Alors MERDE à Ikea et tous ceux qui le soutiennent!!!
Je sais que vous vous en foutez que mon fils soit malade à cause d'Ikea... ce qui vous importe c'est d'avoir tous le même canapé, la petite bougie parfumée et le même tableau accroché au mur. Bande de moutons!!!

Écrit par : Viviane | 19/11/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Viviane,

non, je ne me "fous" pas de votre petit garçon. Quant à lier l'asthme de votre petit garçon aux travaux d'Ikéa, je vous trouve présomptueuse d'avancer de telles théories alors que des avions passent toute la journée au dessus de Vernier, deversant des micro particules de kérozène au passage; qu'une autouroute à fort traffic passent en dessous, et que nous avons aussi la chance d'avoir la route de Vernier qui draîne une grande partie du traffic pendulaire.

Ikéa n'est même pas ouvert... les travaux d'Ikéa ont permis d'assainir une zone qui ressemblait à un terrain vague.

En quoi, Ikéa serait-il responsable de l'asthme de votre fils ? En automne, les feuilles mortes dégagent des acides susceptibles d'être allergènes.

Avant de me prêter des mauvaises intentions, un "j'm'en foutisme" de mes communiers, vous devriez peut-être mieux vous informer sur les causes de l'asthme et éviter d'avancer des théories du genre Ikéa = asthme parce que vos propos ne tiennent pas la route.

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 20/11/2009

Les commentaires sont fermés.