09/09/2008

L'inCERNable tranquilité des Meyrinois

Bonjour à toutes et à tous,

cerngate.jpgdepuis que l'on entend parler de fin du monde qui adviendra le 10 septembre... je ne peux m'empêcher de me rappeler ma première visite au CERN...

En effet, alors que nous coulions des journées paisibles, sans le moindre souci dans notre quotidien, le CERN disposait de 100'000 litres d'hydrogène liquide dans une cuve présente en surface...

D'ailleurs l'effet éléctrostatique de l'hydrogène en pareille quantité est assez époustouflant...

Puis, pour des raisons de sécurité que l'on peut aisèment comprendre, la dite cuve a été descendue en sous-sol.

Et puis, il y a eu les "tirs" de proton entre Genève et Bologne... mais ça c'est un peu sensible comme sujet.

Ensuite, il y a quelques années à peine, nos chercheurs adorés du CERN toujours, mettaient en évidence l'existence de l'anti matière... là aussi, ça aurait du être la fin du monde, vu que l'anti matière est par son essence même le contraire de la matière. Ils en ont créé quelques microgrammes...

Demain... ils prouveront l'existence du Bozon de Higgs... alors à quoi ça peut bien servir d'être alarmiste en partant du principe que si ils perdaient le contrôle de l'expérience, de toute manière nous n'aurions pas le temps de le comprendre.

Depuis 28 ans que je vis à moins de deux kilomètres à vol d'oiseau du CERN, avec vue panoramique sur le Jura, j'ai entendu tout et son contraire, alors plus que de la tranquilité, c'est du fatalisme qui prévaut... si quelque chose devait arriver... nous n'aurions pas le temps de faire "ouf". De plus, il est lieu de souligner que je n'ai jamais vu de vaisseau spatiotemporel voler au dessus...

C'est pourquoi, Genevées et Genevés, sait-on jamais... je vous invite à faire un : - "OUF" salvateur avant que nous ne soyons transformés en particules de matière, ou encore que les habitants de la planète Vulcain 674 ne débarquent avec leurs vaisseaux spatiotemporels :o)

D'ailleurs y aura t'il une délégation du DFAE si jamais ?...

Espérons, qu'ils disposent de places de parc en suffisance... car garre à l'incident diplomatique interdimensionnel... Les Vulcains eux aussi pourraient être confrontés à la réalité de notre dimension : les ZONES BLEUES.

Buchés pour temps dépassé... ça le ferait pas... :o)

Décidément, qu'est ce qu'on aura pas entendu sur le CERN... :o)

Et en attendant que le trou noir nous permette de rejoindre Tripoli, j'ai encore à l'esprit nos deux compatriotes retenus en Libye, on ne vous oublie pas !

Espérons qu'ils pourront bientôt rentrer chez eux...

Avec eux,

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg53ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

Commentaires

Bonjour Stéphane,

J'attend avec impatience l'arrivée de nos amis Klingons et Vulcains afin que nous CERNions finalement toute l'importance de la mise en route de ce magnifique flipper atomique planqué sous nos pieds !

Habitant aussi à 2 kilomètres à vol d'oiseau du "Grand collisionneur de Hadrons" (ça fait un peu Raël, vous ne trouvez pas ?) j'imagine que j'aurais déjà rejoins Elvis si les scientifiques du CERN n'étaient pas les meilleurs de notre planète...

JE me pose tout de même une question : A quoi ça sert ???

Je comprends que plein de monde a envie de savoir comment s'est formé l'univers... Mais franchement, on a pas assez de soucis sans en plus s'occuper de savoir si c'est la poule ou l'oeuf qui est arrivée en premier ?

Tous ces milliards, ils ne seraient pas mieux dans le ventre des terriens VIVANTS sous forme de nourriture (je parle bien sûr de ceux qui ont l'habitude d'avoir le ventre vide).
Ok, vous me direz que je fais de l'angélisme et je vous l'accorde.
Mais quand je vois qu'on fait tout un foin pour un gros aimant qui a coûté des milliards à l'humanité et qu'on arrive pas à faire taire un dictateur, nourir un enfant défavorisé ou même arrêter de poursuivre les pauvres gens victimes d'un système d'assurance santé complètement inadapté, et bien moi, je frissonne et je me dis qu'on est pas sortis du sable...

ABE

Merci encore Stéphane pour vos billets. Au plaisir de vous lire.

Mirko

Écrit par : Mirko Righele | 09/09/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Mirko,

Le grand collisionneur de hadrons fait effectivement très Raélien dans le genre.

Quant aux Kligons et autres Vulcains qui débarqueront peut être par le CERNgate, j'ai bien peur que nous n'ayons pas suffisamment de places de parking... d'où ma crainte fondée d'un incident diplomatique interdimensionnel.

Sur le fond, je vous rejoins un brin pour les dépenses, sauf que la compréhension du fonctionnement des trous noirs présente une réelle avancée si nous voulons enfin pouvoir appliquer la théorie de la relativité d'Einstein.

Et, Ô rêve absolu, courber l'espace et le temps...

Autant j'avoue ne pas avoir compris l'utilité du "tir de proton" entre Genève et Bologne, autant la recherche sur le fonctionnement du trou noir nous permettra peut être d'avancer réellement.

Quoi qu'il en soit, les habitants des environs du CERN sont quelque peu habitués à entendre tout et son contraire sur d'éventuelles catastrophes, fin du monde, et autres...

C'est blasant de vivre près du CERN, même les trous noirs ne peuvent nous émouvoir... c'est triste...

Bien à vous Mirko,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 09/09/2008

Les commentaires sont fermés.