10/10/2008

Le bluf pathétique des Khadafi

Bonjour à toutes et à tous,

Le clan Khadafi est tellement puéril qu'ils en deviennent pathétiques.

Ils veulent retirer leurs avoirs ?...

7 milliards qui seraient détenus par nos banques ?...

C'est faux, ce sont en majorité des banques étrangères établies en Suisse qui détiennent la majorité de ces fonds car les grandes banques suisses n'en voulaient pas... même Jean, son grand copain, le sait...

Plus de pétrole libyen en Suisse ?... soit 20 % de notre approvisionnement que nous pouvons immédiatement remplacer par d'autres sources...

Geler l'activité économique avec les Suisses ?

Mais ce sont les Libyens qui ont besoin de nos technologies et de notre savoir faire... et non l'inverse.

Vous avez dit pathétiques ?...

Un doux euphémisme...

En attendant, le geste qui pourrait être perçu comme "intelligent" de la part des Libyens, c'est de libérer nos otages... mais pour comprendre ça... encore faudrait il disposer d'interconnexions neuronales.

Avec eux,

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg82ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

16:18 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : khadafi, bluf, libyen |  Facebook |

Commentaires

Dites monsieur,

Auriez vous l'immense amabilité et honneur de présenter mon blog, sous l'appelation : " Des hommes qui partagent mon attachement à la démocratie", plutôt que sous celle-ci : "Déblogues d'Ôtes" ?

Je vous remercie d'avance, cher voisin et membre estimé du club des 6.

Bien à vous,

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 10/10/2008

Bonjour Stéphane (et futur Président) ! ;o)
Pensez-vous que ce bruit de portes qui claquent dans le vide réveillera les ronfleurs du DFAE (je n'ai pas écrit "ronfleuse" avant "ronfleurs", mais je n'en pense pas moins).

:o)

Écrit par : Blondesen | 10/10/2008

Les commentaires sont fermés.