13/10/2008

Voter... un luxe qui se paie cher...

Bonjour à toutes et à tous,

inutile de revenir sur le fait que je suis candidat de la liste UDC à la Constituante pour tous les motifs que vous pouvez retrouver sur le site :

www.constituons-l-avenir-ensemble.ch

D'autant plus inutile de vous dire : -"votez pour nous, nous sommes les meilleurs, nous avons les meilleures idées et que nous défendrons la Genève que nous aimons tous."

Parce que ce genre d'affirmations, vous pouvez les lire sur d'autres supports...

Non, non... mon propos est ailleurs...

De fait, il est certain qu'après avoir plébiscité la révision, les Genevées et Genevés ne mesurent pas réellement la portée d'un tel texte.

En effet, lorsque le chef du service des votations annonce qu'ils n'ont reçu que 10% du matériel en retour... cela signifie qu'il n'y a eu que 10% de votants pour le moment.

C'est très grave.

Pour rappel, à celles et ceux qui ne croient pas en la politique, qui nous disent au fil des stands et des rencontres : -"les politiques sont tous des pourris; ça changera quoi à ma vie; je ne vote pas; ça sert à rien... etc..."

La Constitution est ce morceau de papier sur lequel repose la démocratie.

Il suffirait de modifier l'article 1... pour que nous perdions tous nos droits démocratiques.

Le DANGER est là.

democratie_participative.jpgLa Démocratie est une dame fragile qui repose en quelques lignes sur un document. Cette même démocratie qui coûte des vies dans de nombreux pays où des peuples entiers sont réprimés pour vouloir voter. Choisir leur destin, leurs élus, accepter leurs lois.

Le texte de 1847, l'actuelle Constitution fédérale nous garantissent ce droit que nous jugeons élémentaire, mais que peu, trop peu utilisent.

La démocratie n'est pas un luxe, elle est une dame fragile que l'on défend en utilisant notre droit, c'est à dire en votant.

Quel que sera votre choix... quelles que soient vos idées : votez.

La démocratie est à ce prix.

Avec ceux qu'on oublie pas,

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg85ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

Commentaires

Il se passe que peut être simplement une majorité de citoyen ne sont pas convaincu de la nécessité de ré-écrire la constitution ... probablement qu'ils se préoccupent légitimement plus de la fortune qu'il paie pour louer leur appartement et du fait que leur fond de pension 2ème pillier à perdu 25% de sa valeur en quelques semaine ?

Bref, et si cette constituante n'était qu'un petit joujoux des hommes politiques ?

Écrit par : Djinius | 13/10/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Djinius,

eh bien pour rappel, l'UDC Genève était opposé à cette révision.

Pour ma part, aussi, j'étais convaincu qu'il ne fallait pas toucher au texte constitutionnel... des modifications étant possible, des amendements, etc... auraient pu compléter le texte original.

Cependant, le peuple a voté, dès lors on doit se plier à sa volonté et s'investir dans la tâche qu'il a confié aux futurs élus de l'assemblée.

Mais avant d'être un "faire valoir" pour beaucoup, c'est surtout une énorme responsabilité, notamment pour en regard de mon propos : en modifiant un seul article, nous pourrions tous perdre nos droits démocratiques.

Et là, c'est de la responsabilité de tous les votants de rappeler qu'ils sont les souverains de ce Canton, de ce pays.

Votez Djinius, quel que soit votre choix.

Et je vous rejoins, ce qui préoccupe le plus nos concitoyens en ce moment, d'après un sondage aurpsè de 222 personnes :

La nouvelle Constitution devra traiter prioritairement ? (222 Votes)
La sécurité (186) 83.8%
Le logement (110) 49.5%
Les finances (27) 12.2%
Le social, la santé (107) 48.2%
Les rapports Communes - Canton (26) 11.7%
L'environnement (103) 46.4%
L'agglomération franco-valdo-genevoise (15) 6.8%
L'enseignement (114) 51.4%
Tous ces sujets (108) 48.6%

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 13/10/2008

Si la votation pour la Constituante n'était pas acquise à une majorité, celle du 19 octobre devrait rassembler au moins les 51%, pour que les travaux soient crédibles.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 13/10/2008

Il ne me semble pas que les préoccupations actuelles de 222 personnes (c'est un très petit panel) peuvent servir de base, ou de "direction générale" à l'élaboration d'une nouvelle constitution faite pour durer au delà des "intérets ou des craintes" du moment.

Et c'est bien là que la multiplication des listes, les déclaration d'intention des uns et des autres, ne font que compliquer les choses et détourner les citoyens de l'essentiel: Une Constitution N'EST PAS un programme électoral.

Enfin, je serais curieux de savoir combien, parmi les votants , auront auparavant vraiment lu et compris la constitution existante...

Écrit par : Azrael | 13/10/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Azrael,

je suis entièrement d'accord avec vous, d'une part 222 votants ne sont que peu représentatifs, cependant, vu les différences entre les rubriques, il me semble significatif des principales préoccupations.

Bien évidemment, une Constitution n'est pas un programme éléctoral.

On ne peut pas traiter tel sujet plutôt qu'un autre vu que les Genevois devront se prononcer sur le texte dans son entier.

Ensuite, si les Genevois avaient pris le temps de lire l'actuelle Constitution, peut être n'auraient ils voté sa révision complète.

Mais aujourd'hui, 18 listes avec des idées se sont mises au travail et proposent des modifications du texte fondamental... et observer, à une semaine de l'élection que seulement 10% ont user de leur droit de vote alors que nous allons "réécrire" le texte portant la démocratie... cela devrait soulever une prise de conscience générale.

Lors de la rencontre avec le GHI organisée jeudi il y a deux semaines, je disais en plaisantant après avoir constaté que sur 65 personnes présentent au débat, 58 étaient des candidats... qu'il aurait fallu une 19ième liste qui aurait annoncé l'annulation des droits démocratiques.

Peut être qu'un éléctrochoc devient indispensable pour ramener les gens à utiliser leur droit de vote.

Ici c'est un droit, dans d'autres pays du monde, des gens meurent pour l'avoir.

Nous sommes tellement blasés par ce droit qui n'est acquis que lorsqu'on l'utilise que nous en perdons sa vraie valeur.

C'est à mon sens très grave.

Bien à vous Azrael,

Et quoi qu'il en soit, votez.

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 13/10/2008

Bonjour Stéphane, non pas vous ! Pas à l'UDC !!!

Bref, c'est votre choix :-( ...

La sécurité (186) 83.8% - TOUT DE MEME ! Il y a un sacré malaise !!!

Bien à vous.

Gonzo.

Écrit par : Gonzo | 14/10/2008

Que ceux qui ne votent pas se taisent....

Écrit par : Patrick Hulliger | 17/10/2008

Les commentaires sont fermés.