09/12/2008

Citoyens, Citoyennes, les hérétiques sont parmis nous !

Bonjour à toutes et à tous,

joli_feu_inquisition.jpg

Roulement de tambours !

Citoyens, Citoyennes, Genevés, Genevées, les hérétiques ont survécu à l'inquisition.

Rallumez les bûchers et brulez les UDC.

De fait, ces criminels sont pour la laïcité, ils sont donc contre toute forme de prosélytisme religieux dans les institutions d'Etat, donc ils sont coupables.

Coupables d'être contre Dieu lui même !

D'ailleurs, à force de nous accuser de tout, de nous apparenté à Adolph Hitler, rien de plus rien de moins, on va aussi finir par nous traiter de communistes...

Le communisme jugeant que la religion était l'opium du peuple, la pratique de toute forme de religion était interdite durant l'ère communiste.

Mon dernier billet était clair... on nous traite de tout et de n'importe quoi, à tort et à travers... pas plus tard que ce matin, je tombe sur un blog qui en est le reflet clair : Lire le blog ?

Les allusions au troisième Reich, le mélange des genres, la déformation des propos... et j'en passe...

Alors je me permets une question, où est la juste limite de l'acceptable lorsque l'on se permet des amalgames douteux et calomnieux.

Aller, laissons les gens calomnier allègrement l'UDC, au fond, 30 % des Suisses ne sont sans doute qu'une bande d'hérétiques, homophobes, nazis, fascistes, racistes, xénophobes et idolâtres d'Adolph Hitler...

Euh ?

La limite de l'acceptable me semble franchie...

 

TRIPOLIDAY S.A. vos vacances en méditerrannée :

OFFRE EXCEPTIONNELLE

139 jours à 0 .-

Vos réservations directement auprès du Ministère de l'Intérieur Libyen

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg139ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane  

 

Commentaires

Mon cher Stephane,

Au lieu de répéter cette stratégie typiquement UDC qui appelle à la victimisation dès que les attaques se font un peu trop ressentir, vous feriez mieux de m'expliquer en quoi un slogan comme "Pas de bonus fiscaux pour des pacsés inféconds (!) et aisés" n'est pas le reflet d'une profonde homophobie, et n'évoque pas, sur le ton, ce qui a caractérisé tous les mouvements fascistes (et communistes!) depuis l'origine des temps: la haine des homosexuels, vus comme une menace sur la famille traditionnelle, l'ordre social, voir même comme responsables de la baisse de natalité généralisée en Europe!

Cette haine répétée à l'envie dans votre programme (par la plume de votre président), que ce soit sous le chapitre familial ou éducatif, est révélateur d'un profonde homophobie.

Ensuite, je vous ai répondu sur mon blog, je crois avoir mis en avant toutes les nuances que l'on pouvait dresser entre l'UDC et le fascisme autentique. Mais votre héritage blochérien marqué par les années Schwarzenbach et la défense du régime d'Apartheid, vous lie ad eternum, de près ou de loin, à ce qui c'est fait de pire dans ce pays en matière de Racisme et d'Homphobie. Je salue votre volonté de chercher la "respectabilité", mais présentement elle cache mal le fond idéologique rémanent de votre parti (pas que je vous en juge personnellement responsable, mais après tout vous avez adhéré!).

Encore une fois: ce n'est pas moi qui ait inventé Blocher, ni vos campagnes agressives et insultantes (ma femme étant "noire", je puis vous dire que je n'oublierai JAMAIS certaines de vos affiches!!! Vous pourrez hurler partout que l'UDC n'est pas un parti raciste et homphobe, mais c'est vraiment chercher à noyer le poisson!)

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 09/12/2008

Cher Stéphane,

Ces comparaisons odieuses ne nuisent qu'à ceux qui les utilisent, spécialement sur Internet.

Elles montrent qu'ils ont perdu la partie, tout simplement, parce qu'ils n'ont aucun argument de fond.

Cela s'appelle la reductio in hitlerium :

Reductio ad Hitlerum est une expression ironique désignant, sous forme de fausse locution latine, un sophisme (ou Raisonnement fallacieux) utilisé en politique visant à disqualifier un adversaire en le comparant à un personnage honni du passé (typiquement, Adolf Hitler). Cette tactique polémique peut avoir pour effet d'exclure la personne visée du champ politique tout en évitant un débat de fond avec elle.

Un sociologue américain en a tiré une loi, appelée loi de Godwin : La loi de Godwin dit que plus une discussion s'allonge sur internet, plus la probabilité que la seconde guerre mondiale soit évoquée est forte (nazis, camp de concentration, etc.). Quand cela arrive, on dit que la discussion a atteint le point Godwin, et on considère qu'il est inutile de la poursuivre (quels que soient les arguments avancés).

Celui qui fait référence au nazisme pour disqualifier son adversaire reconnaît par là qu'il a perdu la partie, ayant recours à cet argument ultime dénotant sa propension à ne pouvoir participer à un débat raisonnable.

Écrit par : Soli Pardo | 09/12/2008

"Aller, laissons les gens calomnier allègrement l'UDC, au fond, 30 % des Suisses ne sont sans doute qu'une bande d'hérétiques, homophobes, nazis, fascistes, racistes, xénophobes et idolâtres d'Adolph Hitler..."

ou peut-être juste des gens qui cherchent des solutions à leurs problèmes et qui sont envoûtés par le chant des sirènes populistes et simplistes de ce parti...

Écrit par : Boo | 09/12/2008

"La limite de l'acceptable me semble franchie..."

Un petit lien qui vous permettra de remettre tout ceci en contexte et d'éviter de nous la jouer vierge effarouchée, cela en devient ridicule !

http://images.google.com/images?client=opera&rls=en&q=affiches%20UDC

Écrit par : Djinius | 09/12/2008

Au fait, Stephane, vous mélangez allègrement homosexualité et religion dans votre texte (Encore une fois, je n'ai fait mention ni à la laïcité ni à la religion dans mon texte, c'est vous qui êtes allègrement parti dans cette direction), or les orientations sexuelles ne sauraient rentrer dans la case "religion": il n'y a pas de Temple, ni d'Église dédiées à la vénération de l'Homosexualité. Et je me demande si la prochaine cible ne sera pas carrément les cours d'éducation sexuelle, car en dehors de ces cours particuliers, voir ceux de littérature, je n'ai jamais entendu parler d'homosexualité à l'école! Faire de la prévention en faisant comprendre aux enfants qu'être homo n'est pas forcément un choix et prévenir la violence à leur encontre n'entre pas dans ma définition du prosélytisme...

Et surtout: vous ne répondez pas sur le fond de à mes reproches!...

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 09/12/2008

Vous avez raison Stéphane, on ne peut pas dire que l'UDC est un parti "nazi". Ce n'est d'ailleurs pas ce que qu'écrit Carlos, et vous le savez pertinemment...

Pour ce qui me concerne, je pencherais plutôt pour un qualificatif emprunté à nos voisins : "poujadiste" me semble assez approprié.

Mais c'est M. Yves Nidegger lui-même qui, à mon sens, a utilisé le terme le plus approprié lors d'une interview publiée dans Le Matin du 9 juin dernier en disant qu'avec l'UDC, «Christoph Blocher a laissé des métastases à travers tout le pays.»

Rien à ajouter...

En toute concitoyenneté.

=:0)

p.s. Permettez moi de replacer votre allusion à un texte de K. Marx dans son contexte, vous verrez que le sens qu'on lui attribue d'ordinaire en est quelque peu changé:

"La religion est le soupir de la créature opprimée, l'âme d'un monde sans coeur, comme elle est l'esprit des conditions sociales d'où l'esprit est exclu. Elle est l'opium du peuple." in Critique de "La philosophie du droit" de Hegel

Écrit par : Azrael | 09/12/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Commencer un billet en citant Hitler, pour ensuite rappeler que dans le programme UDC il est fait mention à deux reprises que nous ne voulons pas de prosélytisme homosexuel dans les institutions publiques et pour cela nous traiter d'homophobes, me paraît au moins, douteux et calomnieux.

L'allusion et le mélange des genres étant clair et limpide à tout neurone normalement éveillé.

Evidemment, traiter directement l'UDC de Nazi est faux, d'une part, et de l'autre entrainerait probablement des conséquences pénales. En mélangeant subtilement les genres, on le laisse penser.

Soli Pardo le dit très bien dans son commentaire, lorsque vos adversaires abordent la question en sortant des arguments aussi déplacés qu'erronés, c'est qu'il perd le sens du débat et que le manque d'argumentation solide se fait sentir.

Ensuite, qui d'entre nous, commencerait un billet en citant Adolph Hitler ?

Vous, moi ?... Il faut être un esprit malade pour citer pareille référence littéraire.

De plus, nous sommes aussi pour une laïcité totale des institutions publiques, donc contre toute forme de prosélytisme religieux... alors va t'on, là aussi, nous traiter de Staliniens ?

Ou pire, d'hérétiques et nous brûler sur la place publique ?

Non parce que tant qu'à faire, allons y... au fond, nous n'en sommes plus à une couleur près... cependant, il faudra que nos aversaires se décident :

Brun comme les fascistes du national socialisme Hitlerien, ou rouge comme les communistes Staliniens, ou noir comme les vêtements des sorcières et des sorciers du moyen âge que l'on retrouve dans les contes de fées ?

Pour information, Carlitos, "fascisme vert" désigne les "utlra Verts super écolos" si l'on peut dire...

Aller un petit retour sur les bancs de l'école et faites nous le plaisir de consulter au sujet de votre attirance morbide pour le troisième Reich car nous ne partageons pas les mêmes centres d'intérêts, c'est sûr...

Un merci particulier pour l'intervention de M. Soli Pardo, Président de l'UDC Genève, que je profite de saluer.

Bien à tous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 09/12/2008

"Un merci particulier pour l'intervention de M. Soli Pardo, Président de l'UDC Genève, que je profite de saluer."

Là en revanche, pas de doute sur la couleur de la langue : BRUNE!

Écrit par : TS | 10/12/2008

"Commencer un billet en citant Hitler, pour ensuite rappeler que dans le programme UDC"

Oui, je rappelle par cet exemple que le succès des nazis, élus démocratiquement, fût dû à une campagne de propagande concertée et extrêmement efficace. Et je rappelle par la même que l'UDC est devenu un parti propagandiste (non-nazi et j'ai assez insisté là-dessus, mais la stratégie politique, elle, reste), qui a gagné ses galons grâce à une multiplication d'initiatives hyper médiatisée, chaque fois usant de propos vulgaires et d'affiches scandaleuses, et ça a marché, puisque, comme le disait le Führer (qui était fou mais pas stupide, malheureusement): en usant de propos crus à l'égard des masses on se garantit le franc succès. Et l'ère Blocher ne fût rien d'autre que celà: Une ère de propagande où tout ceux ayant un tant soit peu de sang "étranger" (comme moi), ne pouvait que se sentir attaqué dans leur suissitude en parmanence!.

Ensuite, parlant de calomnie, je vous laisse imaginer ce que j'ai ressenti tous les jours à la vue de mains noirs se précipitant sur un passeport, sachant que mes enfants seront métisses, et que grâce à vos campagnes le climat social à l'égard des gens de couleurs dont mes enfants feront partie ne cessera de se dégrader!

"et pour cela nous traiter d'homophobes, me paraît au moins, douteux et calomnieux."

Stephane, encore une fois: Que viennent faire alors vos remarques dans votre programme, et quelle est donc l'idée derrière? Sinon désigner de fait les homosexuels comme coupable d'une déviance qui nuit à la famille, à l'éducation, aux bonnes moeurs, voir, à l'ordre social? La défense de la laïcité que vous avez invoquée me semble être une inversion très maladroite de la définition de ce qu'est une religion... Et une manière habile d'éviter cette question...

"Evidemment, traiter directement l'UDC de Nazi est faux"

Ce que je n'ai, évidemment, pas fait!!! Par contre je m'interroge quotidiennement sur la question de savoir comment l'UDC se place dans le paysage des nouvelles extrême-droites "décomplexées" qui fleurissent en Europe, et qui cherchent toutes à se donner une légitimité...

"Ensuite, qui d'entre nous, commencerait un billet en citant Adolph Hitler ?"

Euh, Yvan Perrin s'est toujours vanté d'avoir lu "Mein Kampf", il a même une fois déclaré à "la Soupe est Pleine" que c'était "Un très bon bouquin". Je suis d'accord avec lui: c'est un livre incontournable, que l'on devrait enseigner dans les écoles, pour comprendre l'émergence du nazisme au travers de la Propagande. Et je pense que Perrin, si il avait un blog sur la TDG, le citerait certainement de temps en temps...

"Vous, moi ?... Il faut être un esprit malade pour citer pareille référence littéraire."

C'est toujours ce que j'ai pensé d'Yvan Perrin (Et d'une partie des UDC), merci de confirmer mes doutes!

"alors va t'on, là aussi, nous traiter de Staliniens ?"

Mais... de quoi traitez-vous les homosexuels...?

"Ou pire, d'hérétiques et nous brûler sur la place publique ?"

Bien sûr que non, je me contente d'alimenter la polémique, ce qui est très différent que de chercher à censurer ou à détruire l'autre....

"De plus, nous sommes aussi pour une laïcité totale des institutions publiques, donc contre toute forme de prosélytisme religieux... "

Encore une fois: L'HOMOSEXUALITE N'EST PAS UNE RELIGION, NE MÊLEZ PAS LA LAÏCITE AUX PREJUGÉS HOMOPHOBES DE VOTRE PARTI!

"Pour information, Carlitos, "fascisme vert" désigne les "utlra Verts super écolos" si l'on peut dire..."

Pas vraiment, d'habitude on utilise plutôt ce terme pour parler, à raison, des islamistes...

"Brun comme les fascistes du national socialisme Hitlerien, ou rouge comme les communistes Staliniens, ou noir comme les vêtements des sorcières et des sorciers du moyen âge que l'on retrouve dans les contes de fées ?"

Plutôt vert clair, avec une point de vert olive et quelques taches de camouflage...

Écrit par : Carlitos de Unmauno | 10/12/2008

Il est frappant de voir un responsable de l'UDC nous faire un exposé sur les sophismes !

Alors que toute la communication et propagande de ce parti est essentiellement basée sur l'appel aux émotions et sophismes divers et variés plutot que l'argumentation rigoureuse.

D'ailleur, le sophisme le plus utilisé par l'UDC à mon avis, est celui de la pente glissante, dont M. Pardo peut volontier nous faire un exposé.

Écrit par : Djinius | 10/12/2008

(je reposte une seconde fois, décidément mon navigateur me joue des tours)

Quand je vois M. Sardo nous parler du sophisme de reduction adhitlerum (qui est en passant, en tout cas pour tout un paragraphe, un copier/coller d'un article de wikipedia ... une citation aurait été polie), je ne puis que me demander une chose : pourrait-il nous faire le même genre d'exposé sur le sophisme de la pente glissante, sophisme dont l'UDC est devenue maître dans le maniement pour faire appel aux peurs et émotions populaires.

Écrit par : Djinus | 10/12/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Djinius, vous excuserez mon retard dans la publication de votre commentaire, je suis submergé ces derniers jours et n'ai que peu de temps à consacrer à mon blog.

De même, j'espère que vous ne m'en tiendrez pas vigueur, pour les uns et les autres qui ont posté un commentaire.

Vous le comprendrez aisèment, entre mes engagements communaux, l'actualité fédérale, le temps m'est compté.

Avec mes excuses,

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 11/12/2008

j'aime bien ces imaes,tu les as bien choosies!

Écrit par : wikipedia | 03/04/2009

Les commentaires sont fermés.