14/01/2009

Suisse juif...

Bonjour à toutes et à tous,

etoile_david_jaune.jpgsi vous avez regardé les informations de la TSR, le président de la CICAD répondait à Darius Rochebin suite aux récents dérapages, et pas verbaux ceux là, qui se sont produits dans notre beau pays depuis le début de l'opération à Gaza.

Sans la moindre équivoque, la première chose qu'il a répondu : nous sommes Suisses.

Eh oui, un brin de culture, et dire que nosu vivons en 2009 et qu'il faille encore rappeler des évidences... on peut être de n'importe quelle nationalité et avoir la confession juive ou autre.

Brûler ici des étoiles de David, lancer des pierres sur des lieux "juifs" s'est d'abord s'en prendre à des Suisses.

Que dirions nous, si chaque fois qu'une roquette du HAMAS s'abat sur Israël, des allumés s'en prenaient aux musulmans de ce pays, Suisses eux aussi ?

Témoigner son soutien à telle ou telle partie, en manifestant, libre à chacun d'avoir son parti pris, suivre son coeur, ses idées, etc...

Mais j'avoue ne pas comprendre qu'on s'en prenne à des Suisses en Suisse pour soutenir une cause qui, jusqu'à il y a peu, ne soulevait pas les foules et se déroule dans une partie du monde où nous, Suisses, n'avons qu'une influence très limitée voir insignifiante. Contrairement à certaines certitudes de crystal.

Ensuite, que certains utilisent ce conflit pour s'en prendre à nos propres compatriotes, sur notre territoire, j'avoue que ça m'hérisse le poil.

Pas vous ?

Demain, irions  nous incendier une mosquée, jeter des pierres sur une libriairie, sous prétexte, que nos compatriotes de religion musulmane, sont musulmans et qu'à 2'000 kilomètres de nous, d'autres musulmans d'un tout autre Etat souverain décident de partir guerroyer faisant au passage un carnage dans les populations civiles..?

En plus, ces agressions démontrent un manque de culture certaine qui ne peut être le fruit que de quelques illettrés. Encore faudrait il leur apprendre qu'Israël est un pays démocratique, que la Knesset, son parlement, est composé de juifs, bien évidemment, mais aussi de personnes musulmanes. Que Gaza est aussi peuplée de populations chrétiennes... Ce n'est donc pas une guerre de religion.

Nos compatriotes juifs ou musulmans ne portent pas plus la responsabilité de ce qu'il se passe là bas, que nous qui n'appartenons pas à l'une de ces religions ou à aucune autre d'ailleurs.

Personne n'a le droit de s'en prendre à nos compatriotes... car nous vivons tous sous ce même magnifique drapeau qui coiffe le plus beau pays du monde.

Si des personnes ont de l'énérgie à dépenser pour défendre une cause... et qu'ils souhaitent s'investir dans un vrai problème, bien suisse, en mettant cette énérgie au profit d'une vraie cause qui nous concerne, nous avons toujours deux otages retenus à Tripoli, alors au lieu d'aller "casser du suisse juif", à vos mails, écrivez à vos amis, mobilisez votre énérgie à défendre des Suisses plutôt qu'à en casser.

TRIPOLIDAY S.A. vos vacances en méditerrannée :

OFFRE EXCEPTIONNELLE

174 jours à 0 .-

Vos réservations directement auprès du Ministère de l'Intérieur Libyen

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg174ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane  

01:01 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (44) | Tags : juif, suisse, conflit, gaza, israel |  Facebook |

Commentaires

"Israël est un pays démocratique,"

Eh non! Les partis arabes sont interdits d'élections...
Faut se tenir à jour. Fini le mythe.

Un pays qui n'a pas de constitution, qui remet les affaires civiles entre les mains des religieux, n'est de toute façon pas démocratique. Mais théocratique.

Et comme la nation israélienne n'existe pas...

Écrit par : Johann | 14/01/2009

Solidarité et cohésion nationale.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 14/01/2009

Cher Stephane,

Votre article est plein de bon sens. Il est vrai que pas mal d'incultes confondent la nationalité avec la religion. Ce d'autant plus, qu'il y a des juifs qui sont contre la politique d'Israel. Je pense qu'il faut se montrer très t rès sévères avec les imbéciles qui osent brûler, en Suisse ou ailleurs en Europe, des drapeaux israéliens. Je savais que nous étions entourés d'idiots qui n'y comprennent rien...mais là ils décrochent le pompon ! Israel et une nation et n'est pas une religion !!!!!!!

Écrit par : Café | 14/01/2009

L'amalgame en général est une mauvaise conseillère et pousse à des actions en cascade qui une fois non contrôlées peuvent s'avérer dangereuse pour la société. Ce qui est étonnant c'est que Darius Rochebin et la TSR surfent sur l'actualité mais jamais un mot sur nos otages suisses en Libye. Pourquoi ne pas leur demander de mettre une annonce en surimpression en bas de l'écran genre "+ 125 jours pour nos otages en libye"

Écrit par : sirène | 14/01/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Johann, Victor, Café, Sirère,

Johann chaque personne siégeant à la Knesset est élue par les Israéliens qu'ils soient juifs ou musulmans, ce sont les élécteurs qui votent. C'est donc une démocratie au sens ou toute personne l'entend.

Ensuite qu'effectivement, il y ait dans ces élus un nombre de religieux, c'est lié non pas au fonctionnement Constitutionnel du pays, mais au choix libre et délibéré d'une majorité d'élécteurs.

Question me tenir à jour sur Israël, je pense l'être à mon humble avis et pour le vérifier vous pouvez vous renseigner sur son fonctionnement constitutionnel de cet Etat souverain et démocratique.

Il n'en reste pas moins que les Suisses, de confessions juives, n'ont strictement rien à voir avec l'opération menée à Gaza car ils ne peuvent exercer aucune influence particulière sur une décision militaire d'un pays souverain étranger.

Victor, effectivement, il n'y a pas photo, on ne peut pas mélanger le fait d'appartenir à une religion et la nationalité, d'autant plus en Suisse où la liberté de culte est consacrée Constitutionnellement.

Café, vous avez bien raison, il faut clairement rappeler que notre pays est un Etat de droit où un juif, un musulman, un chrétien, un boudhiste, un athée, un agnostique est soumis aux mêmes lois que les autres concitoyens car je le répète, tous vivons sous le même drapeau.

Sirène, si vous saviez comme j'enrage de ce silence complice de la part des journalistes qu'ils soient de la presse, ou de la télévision... et pire encore des autorités. Heureusement, j'ai le privilège de recevoir quelques nouvelles de nos otages et, lorsque c'est le cas, je partage l'information avec le plus grand nombre...

D'ailleurs faudrait il chercher les raisons de ce silence coupable. Pourquoi, aucune information ne filtre...? Pas forcément sur l'avancée des négotiations, mais au moins un communiqué, officiel, une fois par mois, une fois tous les 15 jours : nous ressortissants à Tripoli vont bien, etc... histoire de nous rassurer... (suggestion subliminale à l'intention de nos amis des affaires étrangères qui nous lisent...)

Rien, silence... c'est particulier comme situation...

Quoi qu'il en soit, je reviens sur mon billet, s'en prendre à nos compatriotes de confession juive c'est inacceptable.

Mais évidemment, ce n'est que mon humble avis.

Bien à vous, merci pour vos commentaires,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 14/01/2009

@Johann

"Eh non! Les partis arabes sont interdits d'élections...
Faut se tenir à jour. Fini le mythe."

Ah bon, et la "United Arab List" c'est pas un parti arabe? Pourtant ils siège à la Knesset, alors arrêtez de dire n'importe quoi et lisez! Parce que le jour où il y aura un parti juif dans un pays arabes vous viendrez me le signaler!

http://en.wikipedia.org/wiki/Knesset
http://en.wikipedia.org/wiki/United_Arab_List

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 14/01/2009

Eh oui Stephane, dans notre belle Helvétie, si propre sur elle, le "ventre est encore fécond d'où est sortie la bête immonde".

A propos, c'est une Etoile de David, pas une croix!

Écrit par : Azrael | 14/01/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Carlitos, Azrael,

eh oui... Carlitos, merci d'avoir précisé... parce que les gens oublient ou ne le savent pas, il y a des arabes israéliens vivant en paix. Ce que ce conflit occulte pour quelque raison.

Azrael, effectivement, je n'avais pas relu le texte, et c'est bien étoile et non croix. Merci, j'ai corrigé. Quant à la bête immonde, je ne vois pas de réveil ou de renaissance car je suis persuadé que ces actes sont le fait de quelques individus en mal de reconnaissance. Qui de surcroît ne comprennent rien à la situation et qui utilisent les événements tragiques qui marquent cette intervention militaire.

Ils n'empêchent qu'il est inacceptable que quiconque s'en prenne à nos concitoyens, à leurs biens, sous prétexte qu'ils appartiennent à une confession X.

Bien à tous deux,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 14/01/2009

Certe il y a des processus électoraux en Istraël, MAIS :
- Il n'y pas de séparation de l'Etat et l'église
- Des citoyens sont discriminé par l'administration selon leur appartenance religieuse ou le fait qu'il soit arabes
- et http://fr.news.yahoo.com/3/20090112/twl-israel-palestiniens-elections-951b410.html

Bien que pour le 3ème point un appel soit pendant, vous pouvez utiliser toutes les figures de styles qui vous plaisent, mais non, Israël n'est pas une démocratie égale aux notres à mon goût.

Écrit par : Djinius | 14/01/2009

"Café, vous avez bien raison, il faut clairement rappeler que notre pays est un Etat de droit où un juif, un musulman, un chrétien, un boudhiste, un athée, un agnostique est soumis aux mêmes lois que les autres concitoyens car je le répète, tous vivons sous le même drapeau."

Ce qui n'est pas le cas en Israël. Et c'est vous qui devriez vous renseigner sur l'Etat d'Israël et son fonctionnement. Et je suis poli. C'est un pays sans constitution. Ce n'est pas l'Etat qui autorise les mariages, mais les religieux.

Et interdire des partis de se présenter parce que leurs membres sont arabes et non juifs, c'est démocratique? Nous n'avons pas les mêmes valeurs.

"Ah bon, et la "United Arab List" c'est pas un parti arabe? Pourtant ils siège à la Knesset, alors arrêtez de dire n'importe quoi et lisez!"

Encore un qui n'est pas à jour ou qui ne lit pas les informations. L'interdiction concerne les prochaines élections de février. Quand l'ignorance est érigée en argument... Bravo!

Vous êtes disqualifié.

Écrit par : Johann | 14/01/2009

Pour une analyse plus large : http://www.guardian.co.uk/commentisfree/2009/jan/13/gaza-israelandthepalestinians1 (malheursement en anglais)

Écrit par : Djinius | 14/01/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Messieurs,

nous pourrions convenir d'ouvrir le débat sur le sens du mot démocratie, débattre si oui ou non Israël est un pays démocratique, ultérieurement...

Cependant, et on voit là toute la complexité du moment... je vous invite, dans vos commentaires à condamner les agissements qui sont perpétrés à l'encontre de nos concitoyens. Car c'est exactement de cela dont traite ce billet.

Car je le répète, nos compatriotes de confessions X ne sont pas plus responsables de qui se déroule là bas... que moi qui suis un agnostique convaincu.

Dans la situation sur place, il ne fait aucun doute que les deux parties portent la responsabilité de cette tragédie. Le qui a jeté la pierre le premier... menant à ce genre de catastrophe.

Si je ne peux pas agir contre cette dernière, en revanche, ici je peux prendre le parti de défendre mes compatriotes pris à partie injustement contre tout bon sens...

Parce que juif ou non, ce sont nos compatriotes.

Une valeur qui, à mes yeux, dépassent la couleur, la religion, les goûts culinaires, la marque de leur voiture, que sais-je...?

C'est inacceptable de s'en prendre à des Suisses ou à leurs biens.

Bien à vous Messieurs,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 14/01/2009

Je ne comprends pas les remarques relatives à ce que pensent ou soutiennent les juifs.

En quoi une opinion de tout ou partie de ses membre permettrait-elle que l'on s'en prenne à une institution religieuse ?

Qu'on m'explique !

Écrit par : hector | 14/01/2009

"L'interdiction concerne les prochaines élections de février. Quand l'ignorance est érigée en argument... Bravo!"

Effectivement cette nouvelle m'avait échappé, mais dans le contexte actuel ce n'est guère étonnant, surtout si les arabes israéliens commencent ä s'associer ä La Syrie et à soutenir le Hamas! Jusque lä ils disposaient de droits civiques intégraux!

Maintenant comparez avec la Syrie ou la Jordanie, et venez me dire laquelle de ces nations est la plus démocratique!

Et pour finir, une note qui relativise un peu plus vos propos:

"Pordes a fait remarquer que la dernière fois qu’un parti a été interdit était celui du Rabbin Meir Kahane, aujourd’hui décédé, une liste des années 80 qui recommandait l’expulsion des Arabes d’Israël."

http://info-palestine.net/article.php3?id_article=5822

Comme quoi Israël peut aussi interdire d'élection un parti ultraorthodoxe... juif!

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 14/01/2009

@johann
Israël est la réponse pour le peuple juif au principe du droit à l'autodétermination des peuples.
Ce droit s'exerce dans le territoire berceau de ce peuple.
Le sionisme est le nom du mouvement qui revendique ce droit. Contrairement à ce que d'aucuns veulent faire croire; ce n'est ni une insulte, ni un gros mot.

Lors de la création de l'Etat d'Israël et des autres Etats de la région, il était prévu, pour la partie sous mandat britanique, un partage à 3/4 pour les arabes de Palestine et 1/4 pour les juifs de Palestine. Pour des questions tactiques, l'Angleterre a remis l'Etat arabe palestinien à un cheikh hashémite qui ne représentait pas les arabes de Palestine: c'est +/- la Jordanie actuelle.

50% de la population d'Israël est formé de réfugiés juifs des pays arabes et ils les ont absorbés. Pendant que les pays arabes, notamment la Jordanie et l'Egypte, parquaient les réfugiés arabes dans des camps pourris. Je vous rappelle le sort que le a infligé la Jordanie en septembre 1970 et que l'Egypte a négocié la paix avec Israël sous conditions de reprendre tous ses territoires sauf Gaza... Amour fraternel

Si l'on veut qu'Israël soit le partenaire de la Palestine nationale, il faut reconnaître les faits de son histoire et l'obliger à reconnaître les faits de l'histoire palestinienne. C'est ainsi que se construira la Paix tant souhaitée.

PS: n'oubliez pas de donner la définition de ce qu'est un peuple selon vous.

Écrit par : hector | 14/01/2009

Et j'aimerais rajouter les points suivants:

1) On reproche à Israël de dicriminer ses citoyens arabes, or ceux-ci jusqu'ici disposaient d'un parti et disposaient de droits civiques intégraux. On fait le même reproche à la France: discrimination. Ou est le parti des français d'origine arabe? Combien de députés d'origine arabe en France? Presque aucun! Sarkozy a changé la donne. Mais a t'on jamais à cause de celà douté que la France était une démocratie?

2) L'Inde n'a pas abolit son système de caste qui pousse toute une partie de sa population à rester dans la misère de génération en génération, mais qui ici est prêt ä remettre en question la nature profondément démocratique de l'Inde?

3) Je suis un défenseur convaincu de la laïcité, mais il faut admettre que ce n'est pas un critère pour définir la démocratie: la Tunisie est une dictature laïque comme l'était l'Irak de Sadam, donc une dictature peut être laïque. De plus il n'existe pas une seule définition de la laïcité. Par exemple la Suisse n'est pas un pays laïque comme l'est la France, pourtant se sont deux démocraties. En fait la Suisse n'est pas laïque, seul certains cantons le sont!

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 14/01/2009

Je suis étonné que malgré le titre, l'on fasse encore des amalgames.
Il s'agit, en l'espèce, de citoyens suisses, vivants en Suisse, qui ont mis leurs espoirs dans le judaïsme.

Pour un dialogue et un débat digne de ce nom, reprenez vous.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 14/01/2009

Bonjour à tous,

Je suis d'accord avec vous Stéphane, ces agissements sont honteux.
Je trouve d'ailleurs inquiètant, car même s'il ne s'agit,comme vous le suggérez, que le fait de quelques ignares, ils font beaucoup de bruit, attisent les haines et les rancoeurs. Bref, ils font tout sauf contribuer à la paix.
L'obscurantisme a encore de beaux jours devant lui. Navrant.

Écrit par : Pascale | 14/01/2009

Je trouve excellente l'idée de Sirène concernant l'incrustation sur l'écran
ne nos TV nationales (TSR, DSR, TSI)

"...+ de 174 jours* pour nos otages en Lybie..." * aujour'hui

Mais je crains que cela ne déplaise fortement à notre cheffe du DFAE !

Écrit par : bidouille | 14/01/2009

Bonsoir Stéphane,

D'accord avec vous pour dire clairement que les amalgames ici sont des aberrations.

C'est une mise au point importante, hors de toutes idéologie. Merci.

Écrit par : hommelibre | 15/01/2009

"Effectivement cette nouvelle m'avait échappé, mais dans le contexte actuel ce n'est guère étonnant, surtout si les arabes israéliens commencent ä s'associer ä La Syrie et à soutenir le Hamas! Jusque lä ils disposaient de droits civiques intégraux!"

C'est pas bien d'inventer des prétextes par pur préjugé idéologique.


"Jusque lä ils disposaient de droits civiques intégraux!"

Faux.


"Maintenant comparez avec la Syrie ou la Jordanie, et venez me dire laquelle de ces nations est la plus démocratique!"

Hors sujet. Là n'est pas la question. Je n'ai jamais prétendu que c'étaient des pays démocratiques.


"Comme quoi Israël peut aussi interdire d'élection un parti ultraorthodoxe... juif!"

Il y a en a d'autres. Et ça montre bien le manque de démocratie.

Il y a des questions auxquelles ceux qui soutiennent la politique israélienne ne répondent jamais:

- Israël a-t-il le droit de bafouer les résolutions des Nations Unies (comme les Palestiniens les voiture de l'ONU, mais lequel est le plus grave?)?

- Israël a-t-il le droit d'occuper la Cisjordanie et de l'annexer petit à petit?

- Israël a-t-il le droit d'annexer Jérusalem Est?

- Israël a-t-il le droit de tuer des enfants même pour une juste cause?

J'attends vos réponses, vous qui soutenez les massacres de Palestiniens.

Écrit par : Johann | 15/01/2009

"Israël est la réponse pour le peuple juif au principe du droit à l'autodétermination des peuples."

Le peuple juif n'existe pas. C'est une fable, un mythe, de la propagande sioniste comme plusieurs auteurs récents et juifs l'ont démontré. Le judaïsme est une religion dont les adeptes appartiennent à une multitude d'ethnies, de peuples différents.

De plus il n'y a aucun droit à l'autodétermination des peuples. Demandez donc aux Kurdes, Ossètes, Abkhazes, Tchétchènes, Tibétains, Tamouls et bien d'autres.


"Ce droit s'exerce dans le territoire berceau de ce peuple."

Ahhhhh le coup de la Terre Promise! Les berceaux des juifs actuels sont l'Afrique du Nord (Sépharades), le Nord du Caucase et l'Ukraine actuelle (Ashkénazes), plus bien d'autres régions et même jusqu'en Ethiopie.


"Le sionisme est le nom du mouvement qui revendique ce droit. Contrairement à ce que d'aucuns veulent faire croire; ce n'est ni une insulte, ni un gros mot."

Exact. Une idéologie nationaliste. Au même titre que beaucoup d'autres, en Allemagne, en Serbie, en Croatie, au Kosovo, etc.

"Pendant que les pays arabes, notamment la Jordanie et l'Egypte, parquaient les réfugiés arabes dans des camps pourris."

Inexcusable. Mais s'il y a eu des réfugiés (référence à la nakba), c'est aussi parce qu'il y a eu plusieurs DEIR YASSIN. Je vois que vous soutenez des terroristes et des assassins de femmes et d'enfants et des violeurs. Bravo!


"C'est ainsi que se construira la Paix tant souhaitée."

Pour la paix, il faudrait d'abord cesser de soutenir les extrémistes. Et la politique d'annexion d'Israël.

Écrit par : Johann | 15/01/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Hommelibre, Johann,

absolument Hommelibre, il y a un amalgame entre nos ressortissants et un conflit sur lequel nous Suisses ne pouvont malheureusement pas intervenir, ni peser.

C'est ahurissant que certains excités s'en prennent à nos compatriotes dont le seul "crime" dans ce conflit, réside dans leur appartenance religieuse.

Pas d'hésitation pour ma part, nos concitoyens n'ont pas à subir la moindre discrimination et qui plus est, à être pris à partie.

La Constitution est claire, le droit de culte y est garanti noir sur blanc, et cette dernière s'applique à tous les citoyens du pays.

Johann, à savoir qui a jeté la pierre le premier, c'est l'actuelle méthodologie des uns et des autres dans ce conflit pour justifier la poursuite d'une guerre qui n'a aucun sens.

En tant que simple pékin, savoir qui a fait le plus de mal à l'autre, prendre partie pour un camp ou l'autre, me rendrait aveugle et sourd au constat le plus simple : les deux parties sont coupables.

Il n'y a pas de gentils et de méchants dans cette histoire. Tous ce sont rendus coupables des pires exactions.

Le propos de mon billet se situe 2'000 kilomètres plus au nord de Gaza, en Suisse, où des allumés s'en prennent aux intérêts de Suisses dont le seul crime, dans ce conflit, est d'appartenir à une confession X.

C'est à mon sens inacceptable, un amalgame qui doit être condamné, un dérapage inadmissible.

Et on peut refaire l'Histoire de toute cette région, remonter à Adam et Eve si nécessaire, il n'empêche que je n'accepterai jamais que l'on s'en prenne à nos compatriotes ou à leur bien.

Obéïssant au sentiment viscéral de devoir défendre celles et ceux qui vivent sous le drapeau à croix fédérale.

Merci Messieurs pour vos commentaires,

Bien à tous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 15/01/2009

Bonjour,

Je suis d'accord avec votre billet, ces amalgames n'ont pas lieu d'être. Mais je crois qu'il faut aussi reconnaître qu'Israël joue aussi beaucoup avec. Une fois c'est le peuple israëlien, une autre fois le peuple juif... un peu comme ça les arrange.

Écrit par : Yves | 15/01/2009

@Johann

"C'est pas bien d'inventer des prétextes par pur préjugé idéologique."

Parce que vous, bien sûr, vous en êtes parfaitement exempt...

"Faux."

"Hors sujet. Là n'est pas la question. Je n'ai jamais prétendu que c'étaient des pays démocratiques."

Non, mais vous avez mis en doute la nature démocratique d'Israël, une des seules démocratie du Proche-Orient quoi que vous en pensiez.

"Faux."

C'est pourtant ce qu'affirme très clairement le site pro-palestinien ci-dessous, que j'ai cité avant... Lisez...

http://info-palestine.net/article.php3?id_article=5822

"- Israël a-t-il le droit de bafouer les résolutions des Nations Unies (comme les Palestiniens les voiture de l'ONU, mais lequel est le plus grave?)?"

Israël est une nation qui a compris qu'elle ne pouvait pas compter sur l'ONU pour sauver sa peau.

"- Israël a-t-il le droit d'occuper la Cisjordanie et de l'annexer petit à petit?"

Certes non, mais il sont autant capables de construire que de démanteler leurs colonies, sur ce point il faut que de réels progrès se fassent. Mais d'abord il faut une reconnaissance unanime d'Israël par toutes les parties, ce qui n'existe pas aujourd'hui. Et il faut restaurer l'autorité d'Abbas.

Reconnaissez-vous le droit d'Israël ä exister en tant que nation juive?

"- Israël a-t-il le droit d'annexer Jérusalem Est?"

Les paletiniens ne sont pas plus enclin que les israéliens ä partager Jérusalem, c'est un des points d'achoppement centraux qui font, avec le droit au retour sans condition des palestiniens, capoter tous les accords.

"- Israël a-t-il le droit de tuer des enfants même pour une juste cause?"

Tuer des enfants ne fait pas partie de leurs intention. Mais pour les islamistes la notion de "civiles" n'existe pas. Le Hamas n'a prévu aucun abri pour les civiles alors qu'ils disposent de galleries très complexe et bien conçues pour leurs milices. La raison est simple: exposer les civiles fait partie de leur tactique de combat, tout est expliqué, avec preuve vidéo à l'appui, ici:

http://auxfrontieresdelextreme-centre.blog.tdg.ch/archive/2009/01/14/femmes-et-enfants-en-boucliers-humains-une-tradition-bedouin.html

"J'attends vos réponses, vous qui soutenez les massacres de Palestiniens"

Je ne soutiens pas le massacre de qui que ce soit, je répond à la réaction unilatérale disproportionnée qui condamne Israël sans condition et passe sous absolu silence la manipulation mondiale orchestrée part le Hamas. Dans un débat il faut bien plusieures voix, j'assume donc celle très impopulaire de défendcre la position d'Israël et de dénoncer le totalitarisme sanguinaire et islamiquement suicidaire du Hamas. Ce qui me vaut d'être traité de chemise brune et d'antisémite, c'est dire que les termes du débat sont inversé d'une manière parfaitement kafkayenne.

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 15/01/2009

Entièrement d’accord avec vous, sauf avec l’hypothèse qu’Israël serait une démocratie, ou bien oui, mais alors à la manière de l’Afrique du Sud au temps de l’apartheid.

Écrit par : antihypocrites | 15/01/2009

"Et on peut refaire l'Histoire de toute cette région, remonter à Adam et Eve si nécessaire, [...]"

La vous mélangez science humaine (Histoire) et religion (pour rappel, Dieu, Adam et Eve demeurent des hypothèses).

Écrit par : Djinius | 15/01/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Johann, Carlitos, vous rendez - vous compte qu'en prenant parti, vous faites le jeu de ceux qui n'attendent que d'importer ce conflit ici ?

Messieurs, vos arguments se tiennent, que l'on soit des deux côtés de la frontière israélo-palestinienne ou palestino-israélienne...

Ici, nombreux sont ceux qui n'attendent que ça... que nous soyons incapables de faire preuve de bon sens.

Prendre parti, c'est favoriser les positions des uns ou des autres.

Pour ma part, il y a deux parties responsables de la situation. On meurt des deux côtés et des enfants meurent des deux côtés parce que dans chaque camp, les adultes pensent tous détenir la juste vérité.

Lorsque des enfants meurent, personne n'a raison.

Et j'en reviens au propos initial de mon billet : ici, nos compatriotes, quelle que soit leur religion, ont le droit de vivre leur culte en paix.

Le seul pays que je saurai défendre, n'est ni la Palestine, ni Israël, mais bien la Suisse et ses concitoyens.

Tous ces concitoyens.

Pour ma part, et je souhaite que ce soit votre avis aussi, il n'existe pas de drapeau flottant plus haut, que celui qui uni notre pays dans la diversité qui est la sienne.

Arrêtons, Messieurs de défendre l'une ou l'autre des parties pour le plus grand bonheur de quelques manipulateurs.

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 15/01/2009

je ne comprends pas beaucoup en politique pour parler comme vous. Je ne AUCUNE haine pour les juifs. Tout ce que je sais et je sens eest qu'on CREVE maintenant à ghaza.En 2 mot, C'est l'enfer.
veuillez visiter ce profil pour voir la face qui arrive peut etre pas à vos médias : http://fr.netlog.com/mariam_tn
MERCI.

Écrit par : vernnacht | 15/01/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Vernnacht,

Chère Madame, bien sûr j'ai vu comme vous ces images insoutenables, tragiques, inacceptables.

Lorsqu'un enfant meurt, c'est l'Humanité qui disparaît.

Pour ma part, dans ce conflit, il n'y a pas de gentils et de méchants.

Que l'on soit Palestinien ou Israélien des gens meurent pour rien. 60 ans d'une guerre, d'affrontements qui n'amènent rien devraient suffir aux béligérants pour stopper net la violence.

En tant que Suisse, je n'ai aucun pouvoir sur les événements qui se déroulent là bas. Mes compatriotes de confession juive ou musulmane n'ont pas plus de pouvoir que moi pour intervenir et faire cesser le massacre.

Je refuse de prendre parti dans une guerre qui dure depuis 60 ans, dans une guerre où les différents protagonistes affirment tous avoir raison.

Lorsque des enfants meurent, tout le monde à tort.

Savoir qui a jeté la première pierre, qui a fait quoi, face à tout le sang versé, me paraît tellement puérile face à tant d'année d'affrontement, qu'on dirait les enfants d'une cour d'école.

J'ai compris qu'il n'y avait aucun camp dans une guerre lorsque j'ai découvert des femmes et des enfants assassinés par leurs boureaux. Une fois mort, ces personnes n'appartenaient plus à aucun camp.

Il n'y a pas de camp dans une guerre, juste des idiots qui suivent des imbéciles.

La Suisse n'a ni le pouvoir, ni la force militaire requise pour intervenir. Je ne peux que pleurer devant la tragédie humaine qui se déroule, c'est tout ce que je peux humainement faire depuis ici.

Ici, je peux aussi défendre mes concitoyens de confession X, car ils et elles n'ont rien à voir avec ce qui déroule là bas... importer ici cette guerre qui ne nous appartient pas, ce n'est simplement pas acceptable pour l'ensemble de nos concitoyens qui vivent tous en paix sous le même drapeau.

C'est le propos de mon billet, c'est le sens de ma pensée, et croyez bien que si je devais prendre le parti de quelque chose, c'est la paix.

Que la Paix accompagnent les victimes de cette imbécilité de plus dans une région qui est caractérisée par le manque élémentaire de bon sens.

Bien à vous Madame,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 16/01/2009

"Je ne soutiens pas le massacre de qui que ce soit, je répond à la réaction unilatérale disproportionnée qui condamne Israël sans condition et passe sous absolu silence la manipulation mondiale orchestrée part le Hamas."

Ca c'est le pompon. Donc ce qui est "disproportionné" ce ne sont pas les massacres, mais la condamnation d'Israël! Donc si les massacres ne sont pas disproportionnés c'est bien que vous les soutenez. Votre commentaire est fondamentalement raciste.

Manipulation "mondiale"? Rien que ça! Il n'y a aucune manipulation puisque le programme du hamas est connu de tout le monde et condamné par tout le monde, moi le premier. Je vous parle Palestiniens, femmes et enfants massacrés et vous me répondez hamas... Si le hamas n'existait pas, il faudrait le créer. Tiens, mais c'est la politique d'Israël qui a poussé en avant le hamas. Merci qui?


"antisémite, c'est dire que les termes du débat sont inversé "

En aucune manière. Les juifs actuels ne sont pas des Sémites. Les Palestiniens eux, le sont. Le judaïsme n'est pas une race, mais une religion. Et vous défendez le sionisme.


"Tuer des enfants ne fait pas partie de leurs intention."

Si. Dol éventuel.


"Reconnaissez-vous le droit d'Israël ä exister en tant que nation juive?"

En tant qu'Etat. Tout à fait. Que faites-vous des non juifs?


"Non, mais vous avez mis en doute la nature démocratique d'Israël, une des seules démocratie du Proche-Orient quoi que vous en pensiez."

Ce que je pense n'a pas d'importance. Mais vous n'avez apporté aucun argument. Vous avez seulement cherché à faire diversion. J'ai apporté des faits. Et les faits sont têtus. Ce n'est pas une démocratie. Pas de constitution, pouvoir civil remis aux mains des religieux, interdiction aux partis arabes de se présenter aux prochaines élections... Comme un vulgaire Iran.


"Parce que vous, bien sûr, vous en êtes parfaitement exempt..."

Non, mais j'essaie de ne pas inventer de prétexte.


"Johann, Carlitos, vous rendez - vous compte qu'en prenant parti, vous faites le jeu de ceux qui n'attendent que d'importer ce conflit ici ?"

Eh! oh! si ça se trouve, ils ne nous ont pas attendus. Bon on a compris que vous tenez à votre rôle de chevalier blanc. Mais le drapeau, très peu pour moi, c'est avec ça que commencent tous les nationalisme. Et si un jour la Confédération éclate, style Yougoslavie, vous ferez quoi? Vous vous comporterez comme de vulgaires Serbes ou Croates et serez gardien de camp?


"Lorsque des enfants meurent, personne n'a raison."

Exactement. Et actuellement ce sont les enfants palestiniens qui meurent. Chaque jour, chaque heure.

Écrit par : Johann | 16/01/2009

@Stephane

"Johann, Carlitos, vous rendez - vous compte qu'en prenant parti, vous faites le jeu de ceux qui n'attendent que d'importer ce conflit ici ? "

Mais Stephane, ce conflit est déjà largement internationalisé, et nous débattons dans un espace virtuel qui n'affecte en rien l'espace publique. Vous ne me verrez pas manifester demain avec un drapeau israélien dans les rues de Berne criant: mort aux Palestiniens...

"ici, nos compatriotes, quelle que soit leur religion, ont le droit de vivre leur culte en paix."

Et bien mon ami, nous en redébattrons bientôt dans le contexte de l'initiative sur les minarets, pas vrai? @;-)

"Le seul pays que je saurai défendre, n'est ni la Palestine, ni Israël, mais bien la Suisse et ses concitoyens."

Avec ou sans minarets?... @;-)

Bien complexe ce débat qui nous attends, n'est-il pas?...

Stéphane, nous faisons culturellement partie de l'Europe, or au sein de ce merveilleux continent le communautarisme fait rage et l'islam met la pression, c'est une réalité que vos bonnes intentions ne peuvent gommer si facilement... Pas plus que la disparition des minarets je le crains... Mais c'est un débat que nous aurons bientôt, passionnant, et vous ne pouvez pas le concevoir seulement du point de vue helvétique, mais plus largemement européen...

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 16/01/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Johann, Carlitos,

j'admire les convictions qui habitent les hommes convaincus.

Cependant, vous n'êtes pas loin l'un et l'autre de "vous taper dessus" certes virtuellement, mais il n'en reste pas moins que vous vous êtes appropriés un conflit qui ne nous appartient pas.

J'écrivais à vernnacht toute l'émotion que je peux ressentir devant la tragédie qui se déroule là bas.

Mon problème réside dans le fait qu'à force d'importer ce conflit, ici certains de nos concitoyens en font les frais.

Vous le savez l'un comme l'autre, nous n'avons rien à voir avec ces affrontements et surtout nous ne pouvons pas intervenir de manière conséquente.

C'est d'ailleurs l'une des raisons qui explique la virulence de vos échanges.

La frustration de ne pouvoir réellement intervenir pour aider ou stopper ce conflit.

Quant à la liberté d'exercer son culte, le minaret n'est pas un élément essentiel à la prière Carlitos. Personne ne veut interdire les mosquées.

Ne mélangez donc pas une bâtisse et la liberté de culte, ce sont deux notions qui n'ont rien à voir l'une avec l'autre.

Sur ces bonnes paroles Messieurs, si vous souhaitez faire quelque chose pour une affaire qui nous concerne vraiment, écrivez à la TSR pour que le téléjournal incruste le décompte des jours de détention de nos ressortissants à Tripoli.

Bien à vous Messieurs,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 16/01/2009

Paix religieuse, une notion constitutionnelle qui fout le camp.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 16/01/2009

"j'admire les convictions qui habitent les hommes convaincus."

Ceux qui militent dans un parti sont certainement bien plus convaincus que moi.


"Cependant, vous n'êtes pas loin l'un et l'autre de "vous taper dessus" certes virtuellement,"

Non. Ni virtuellement ni autrement. Le respect de l'autre n'empêche pas la vivacité du propos, la polémique, les piques, etc.


"mais il n'en reste pas moins que vous vous êtes appropriés un conflit qui ne nous appartient pas."

C'est votre opinion. Je ne la partage pas. Et le terme "appropriés" est complètement déplacé. Pour vous ce qui compte c'est la nationalité suisse. Je pense que c'est faire preuve d'étroitesse d'esprit. Comme tous les nationalismes.


"le décompte des jours de détention de nos ressortissants à Tripoli."

Alors là, rien à cirer. Et d'abord ils ne sont pas en détention, ils continuent de toucher leurs salaires. Et il y de jolis coins à visiter en Libye. Que le DFAE se bouge le cul, au lieu d'y fourrer son nez. Oui. Mais on connaît notre DFAE. C'est donc au DFAE qu'il faudrait écrire.

Écrit par : Johann | 16/01/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Johann,

nationalisme ? oui non...la Nation Suisse n'étant que la Confédération de différentes spécificités cantonale... plutôt patriote. Je dirais.

Considérer que mes compatriotes sont prioritaires sur des événements qui se déroulent à des milliers de kilomètres sans que je puisse le moins du monde agir, réagir pour me donner bonne conscience parce que j'ai vu des images horribles... me paraît simplement dénué de sens.

Ma conscience sait se satisfaire de l'émotion ressentie lorsque je vois un enfant mort.

Il y a quelques années, probablement êtes vous jeune, je parcourais un pays X, pour X raisons, pays X qui était en guerre... un matin... marchant dans un village que nous avions observé toute une nuit... les images ont rejoint la réalité... l'odeur du sang et autres... seront à jamais imprégnées dans ma mémoire. Lorsque je vois des images de guerre, ces odeurs se rappellent à moi, les cauchemars me reprennent, je passe des nuits blanche...

Je n'ai nul besoin d'expier quelconque bonne conscience en prenant parti dans un conflit qui ne me concerne en rien, sur lequel je n'ai aucun pouvoir.

Quant à nos ressortissants, étant un brin mieux informé que vous ne semblez l'être, nos ressortissants sont assignés à résidence dans l'enceinte de l'Ambassade. Un joli coin comme vous dites... Parce que vous sembler insinuer qu'ils passent de superbes vacances..

Si nous sommes incapables de nous émouvoir pour nos propres ressortissants, pourquoi devrions être plus émus que pour d'autres ?

176 jours Johann...

Patriote disais-je... c'est exactement comme cela comme je me considère. Et personne ne pourrait affirmer le contraire. Je paie "cash" chaque jour que Dieu m'offre cet attachement viscéral à défendre celles et ceux qui peuplent ce merveilleux pays.

Voilà... vous êtes libre de penser, d'exprimer vos opinions, de croire et de défendre les arguments des uns plutôt que des autres. Pour ma part, je choisis mon camp. Et c'est celui de la paix.

Sans autre considération morale, historique ou éthique.

Lorsque des enfant meurent, tout le monde a tort.

Bien à vous Johann,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 16/01/2009

Ne vous en faites pas Stephane, j´arrête de répondre a Johanne
"L`accro de l´Immonde Diplomatique" pour me replonger tranquillement dans mon roman de Philippe Kadik. Je vais pas m´énerver d´avantage.

Pour les minarets, on en reparlera plus tard, en temps voulu.

Pour la TSR c´est une grande purge qu´il faudrait, mais tant que les yeux bleus de Lorenzi feront chavirer les ménagères de ce pays, je crains que le gauchisme bien pensant ne continue à dominer le paysage.

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 16/01/2009

@Carlitos
Ca fait plaisir d'apprendre que finalement même si vos propos sont peu élogieux pour elles, les "ménagères" dominent le paysage!
:-)

Écrit par : Pascale | 16/01/2009

Ah oui, avant que Johanne nous gratifie d'une nouvelle leçon d'orthographe accompagnée de quelques insultes choisies, je voulais dire "Philip K. Dick", "Substance Mort", sur une plage brésilienne ça passe vraiment très bien, intelligemment écrit, plein de références neurologiques, de la très bonne SF par l'auteur de "Blade Runner"... Je vous le recommande Stephane!

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 16/01/2009

@ Johann

"Israël est un pays démocratique,"

Eh non! Les partis arabes sont interdits d'élections...
Faut se tenir à jour. Fini le mythe."

Quand des partis politiques israëlien (notament arabe dans ce cas),qui soutiennent la politique du Hamas groupe terroriste qui veut rayer de la carte Israël et qui ne reconnaissent pas l'existance de l'Etat qui les hébergent,n'ont rien à faire dans un gouvernement démocratique.

D.J

Écrit par : D.J | 16/01/2009

Israël,n'est pas une démocratie,selon Johann,car elle n'a pas entre autre de constitution.

Je lui signal que la Grande Bretagne non plus.Et c'est pourtant une démocratie,si je ne m'abuse.

D.J

Écrit par : D.J | 16/01/2009

"Je lui signal que la Grande Bretagne non plus.Et c'est pourtant une démocratie,si je ne m'abuse."

1) La Grande Bretagne n'est pas un pays. C'est une île.

2) Le Royaume Uni est une monarchie constitutionnelle.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Constitution_du_Royaume-Uni

Bien essayé, mais raté.

Et au Royaume Uni, il n'y a pas besoin de l'approbation des religieux pour se marier civilement.

Écrit par : Johann | 17/01/2009

"1) La Grande Bretagne n'est pas un pays. C'est une île.

2) Le Royaume Uni est une monarchie constitutionnelle."

1)n'importe quoi. Alors l'Australie et l'Irland ainsi que l'Island ne sont pas des états? Le petit Larousse défini ces "iles" comme vous le dites,comme des états.

2)La Suède et les Pays-bas,sont aussi des monarchies parlementaires( même définition selon le Larousse pour la GB) et qui sont dotés d'une constitution.Et je ne vois pas où est le problème démocratique en rapport avec les lois sur la mariage.

D.J

Écrit par : D.J | 17/01/2009

seul l'Irlande du nord fait partie du royaume unis.Et non l'Irland.
Faut bien comprendre que la GB à des textes comme valeurs constitutinel,tout comme Israël à des lois fondamentales.Mais ces deux pays non pas de constitution comme on les connaient en Suisse et dans la plupart des démocraties.

D.J

Écrit par : D.J | 17/01/2009

Les commentaires sont fermés.