26/01/2009

Marins d'eau douce...

Bonjour à toutes et à tous,

bateau_eau_douce.jpgsurfant, comme d'hab, sur l'actualité, une partie du CF insiste pour envoyer nos soldats pour protéger des navires de la marine marchande battant pavillon suisse dans le Golfe d'Aden... motif invoqué : le risque de piraterie.

Soit, certains navires risquent bel et bien un acte de piraterie. Actes méconnus sur le lac Léman.

Baguette magique : l'Armée Suisse.

Nous parlons donc de l'Armée Suisse, de nos soldats en rappelant le contexte : des actes de piraterie navale menés par quelques bandes de pirates... et non par un Etat envers le nôtre.

A ma connaissance, la Somalie n'a pas, pas encore du moins, déclaré la guerre à notre pays. L'envoi de soldats pour défendre les navires battant pavillon helvétique dans le Golfe d'Aden n'obéït donc à aucune réalité, pas plus qu'au mandat constitutionnel confié à notre armée.

De plus, depuis quand - non mais là franchement on va où ?...,-  l'armée a t'elle pour mandat de protéger les intérêts économiques privés suisses à l'étranger ?

Parce qu'à ce rythme, nous allons être bons pour envoyer nos soldats aux quatre coins du monde car nous avons des intérêts économiques privés dans différents pays qui sont la cible de quelques groupuscules qui ne manquent pas...

A ce rythme, nous ne pourrons pas protéger l'ensemble des intérêts économiques privés suisses dans les pays étrangers.

Le Conseil Fédéral devrait mesurer le précédent qu'ils, et surtout elle, proposent... la suite est facile à comprendre, les entreprises privées ayant des intérêts à l'étranger pourraient invoquer ce précédent pour demander l'intervention de l'élite de l'Armée au bon vouloir.

L'Armé n'a pas pour mission d'envoyer sa fine fleur, l'élite de nos troupes, pour protéger des intérêts privés, navals soient ils.

Nous parlons ici de l'engagement de l'Armée suisse pour armer des navires privés.

Nos troupes d'élite étant spécialement entrainées à l'extraction de nos ressortissants retenus à l'étranger, la protection de nos Ambassades... seuls cas de figure envisagé pour leur intervention à l'étranger.

En attendant, au lieu de brasser du vent, de se mettre à dos des pays souverains par des déclarations fracassantes, d'interférer avec le DDPS... la Cheffe du  DFAE ne ferait - elle pas mieux de se recentrer sur une affaire qui relève de ses prérogatives !?

TRIPOLIDAY S.A. vos vacances en méditerrannée :

OFFRE EXCEPTIONNELLE

186 jours à 0 .-

Vos réservations directement auprès du Ministère de l'Intérieur Libyen

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg186ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane 

 

 

Commentaires

Bonjour Stéphane,

En effet, vous faites bien de rappeler le cadre du mandat de l'armée à l'étranger. D'un autre côté il y a l'exemple de l'armée française qui va lutter contre la piraterie dans ce coin de mer, mais elle est déjà présente sur les océans et donc ce n'est pas le même cas de figure.

Cela dit, cette piraterie est un vrai problème, surtout quand des millions sont versés à des gangsters qui vont créer leur petit royaume local, détruisant encore plus la structure de l'Etat.

Peut-être serait préférable de consacrer un budget au renforcement des structures démocratiques et au développement économique du pays, ce qui à terme diminuerait l'existence de la piraterie.

Écrit par : hommelibre | 26/01/2009

Bonjour,
Ne pensez-vous pas que c'est au contraire une occasion de montrer au peuple suisse à quoi sert l'armée et si elle est réellement "la meilleure armée du monde" ?

La Suisse ne se contenterait pas de payer d'autres soldats pour qu'ils fassent le boulot à sa place, comme il est question dans l'action concertée des pays européens. Toute idée venant de vos adversaires politiques et MCR en particulier est systématiquement combattue dans vos rangs. A force, votre discours perd en crédibilité.

Mais comme le patron de la "meilleure armée du monde" est UDC, il y a peu de risques que des soldats d'élite soient envoyés hors des frontières et on pourra continuer à se demander pendant combien d'années on va continuer à financer ce gouffre à milliards, pour se protéger de nos méchants voisins.

Écrit par : Tatage | 26/01/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Hommelibre, Tatage,

hommelibre, effectivement je pense que ce n'est pas à notre armée de remplir cette mission particulière, d'autant qu'elle pratiquement irréalisable en terme organisationnel et logistique. A moins de louer une barque pour faire poireauter nos marins d'eau douce en attendant les navires :o)

Tatage, nous avons des troupes très bien entraînées et probablement parmis les meilleures du monde en terrain montagneux... Ensuite nous disposons de troupes d'intervention pour extraire nos ressortissants et protéger nos ambassades.

Nos Ambassades en terme de droit international font entièrement partie de notre territoire... et donc c'est assez logique d'y envoyer des troupes lorsque c'est nécessaire pour protéger nos ressortissants et les employés... de même lorsque des groupuscules retiennent en otage nos compatriotes, nous pouvons envoyer nos troupes d'élite...

Envoyer des troupes pour protéger des navires battant pavillon suisse, ça reviendrait à envoyer des troupes chez Nestlé au siège brésilien, ou ailleurs parce que ce sont des intérêts suisses...

Vous mesurez l'énormité du sujet ? Ou, êtes vous aveuglé par l'inefficace diplomatie active prônée par la Cheffe du DFAE dont le seul succès diplomatique réside dans la modification de l'appellation : Droits de l'Homme et Droits Humains.

Rappelons, UDC suis je, ou pas d'ailleurs, depuis l'arrivée de Mme à la tête de ce département, la Suisse n'a jamais été aussi inactive et passive dans les conflits qui se déroulent ? Jamais non plus, note drapeau n'était brûlé avec autant de plaisir et de bonheur pour des foules excitées ?

Peut être suis je quelque peu UDC et conservateur, ce qui en soit est un pléonasme..., en attendant les chiffres sont là, les ratages diplomatiques ne se comptent plus sur un main, mais sur deux... et j'en passe.

Ma critique dans la gestion de ce département est partagée par d'autres partis.

Ensuite, lorsqu'elle engage l'armée, elle piétinne les prérogatives d'un tout autre département et ne peut, l'engager qu'avec l'accord du parlement. L'armée obéït au politique et non à l'exécutif... petit rappel du fonctionnement constitutionnel pour l'engagement de la force armée.

Détail si il en est...

Donc, en dehors des déclarations facassantes vides de sens, ce n'est certainement pas au contribuable de payer la sécurisation des navires marchands privés battant pavillon helvétique. Il y a des de très bonnes agences de sécurité privées qui se feront un plaisir de fournir hommes et matériel aux armateurs suisses...

Question de respect de la Constitution, d'une part, et de l'autre du simple bon sens, à moins que l'on ne décidasse d'envoyer nos soldats protéger les intérêts de l'économie privée au quatre coins du monde...

En plus, la logistique nécessaire pour assurer le service en question est irréalisable. Demandez à des officiers vous verrez... à moins, comme expliqué à hommelibre, de les faire poireauter en haute mer sur une barque...

C'est tout simplement du n'importe quoi proposé à l'emporte pièce histoire de faire imprimer quelques canards...

Coin coin coin dans le coin du bain...

Une histoire de marins d'eau douce :o)

Bien à vous Messieurs,

Stéphane


PS. Dans l'affaire Tinner où le DFAE et donc sa Cheffe sont impliqués, vous aurez noté mon total soutien à la décision prise par le CF... je ne fais pas que critiquer...

Écrit par : Stéphane | 26/01/2009

Bonjour,
"note drapeau n'était brûlé avec autant de plaisir et de bonheur pour des foules excitées ? "
Auriez-vous quelques références de ce que vous avancez ? Dans quels pays et quand a-t-on brûlé le drapeau suisse en représailles d'actions diplomatiques de la Suisse ?

Que vous ne trouviez rien à redire sur la sinistre affaire Tinner ne m'étonne guère. Le grand responsable était un certain CB, ministre de la Justice, qui a traité directement avec les Américains, lisez les récents rapports et notamment les interviews de Dick Marty, ils sont tout à fait clairs sur le sujet. En attribuer la responsabilité à MCR n'est pas conforme à la réalité, votre admiration pour CB et votre dogmatisme vous aveuglent.

Quant aux actions de MCR, vous pouvez les lire sur le site officiel du DFAE : http://www.eda.admin.ch/eda/fr/home/dfa/head.html , elles sont nombreuses et attestent de la bonne santé de la diplomatie suisse. Bonne lecture ;-)

Écrit par : Tatage | 27/01/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Tatage,

vous êtes mal informé, l'affaire "Tinner" touche de fait 4 départements fédéraux :

Le DFJP
Le DDPS
Le DFAE
Le DFI

La décision de détruire des documents portant sur le développement d'armes nucléaires a donc été prise en connaissance de cause par un collège de Conseillers et non par celui qu'on aime à dépeindre comme le diable, M. Blocher.

Dans ce cas de figure, ils et elle ont fait exactement ce qu'il fallait. Conserver ces documents, là les juristes pourront l'expliquer, nous est interdit par les traités de non prolifération.

De fait, comme vous le savez peut être, nous ne pouvons pas conserver des documents permettant le développement d'armes atomiques... petit 1

Ensuite, ces mêmes documents établissaient l'identité d'agents suisses et étrangers impliqués dans la lutte contre la prolifération d'armes atomiques, les conserver auraient pu mettre en péril leur identité et cela dépasse largement du cadre du droit commun et obéït à une autre réalité et donc à des mesures différentes. Petit 2

Ce genre d'affaire dépasse largement de la seule responsabilité d'un Conseiller, UDC était il au moment des faits. Mais bon, M. Blocher a bon dos... Petit 3

Pour terminer, évidemment sur le site officiel, on va éviter de mettre en avant les ratages mais il y ait des signes qui ne trompent pas, l'absence d'invitation à certaines célébrations officielles, l'absence de conférences de paix sur les conflits, les déclarations officielles de pays étrangers qui s'en prennent vertement à notre pays... quant au drapeau qui brûle... c'est du vu sur des chaines étrangères... et notre diplomatie va bien ?

:o)

Nous n'avons pas la même conception de ce qu'est une diplomatie efficace.

Mais bon...

C'est une qestion de point de vue, vous défendez le vôtre...

Bien à vous Tatage,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 28/01/2009

Bonsoir,
Effectivement, comme vous écrivez : "C'est une qestion de point de vue, vous défendez le vôtre..." Au moins, vous acceptez la discussion sur votre blog, même avec des gens qui ne pensent pas (et de loin pas) comme vous. C'est tout à votre honneur.

Mais vous me décevez, vous n'avez le moindre petit lien vers des sources fiables sur l'affaire des drapeaux suisses brûlés par des foules en délire, vous l'informaticien branché? Un petit effort, vous devriez bien trouver de quoi illustrer vos propos, ou alors ce ne sont que des des contes qu'on raconte dans les soirées UDC pour faire peur aux enfants suisses le soir au coin du feu ?

Écrit par : Tatage | 28/01/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Tatage,

je me trouverai gonflé de publier des billets où j'expose mes convictions, mes idées, mes coups de gueule, en empêchant d'éventuels contradicteurs de s'exprimer...

Il faut savoir entendre et écouter les autres malgré mes positions. Je n'ai pas la prétention d'avoir la science infuse, de détenir la juste pensée unique, d'être l'heureux détenteur d'une vérité.

Et puis, j'attache énormément d'importance au débat, j'en arrive même à excuser les dérapages verbaux parfois, parce que je comprends que certains sujets attisent les passions...

Les commentaires des uns et des autres ont le mérite d'élargir l'approche d'un sujet. Et la vie est une pierre à plusieurs facettes.

Le drapeau suisse a été brûlé récemment en Libye. D'autres incidents plus anciens dans le temps se sont déroulés en Colombie, en Israël. Quant à faire des recherches sur Internet, je n'en ai pas le temps actuellement, car il me faudrait visionner plusieurs heures d'actualité télévisée... et le temps me manque cruellement.

Quant à faire peur à mes enfants, Suisses, au coin du feu le soir... le monde qui les entoure leur fait suffisamment peur lorsqu'elles découvrent l'actualité et son assez grandes pour se faire leur propres idées... Je n'ai pas le droit de mouler leur pensée, car les enfants nous sont confiés et ne nous appartiennent pas. J'essaie de leur transmettre les valeurs qui m'ont été transmises par mes parents, leur apprendre les règles de vie en commun avec autrui dans le respect de chacun et de les armer pour leur vie.

D'ailleurs, parenthèse complètement hors sujet, je suis surpris par la maturité des ados actuels sur des questions compliquées, sur les guerres, les conflits, le réchauffement climatique, le terrorisme, l'élection d'Obama, la politique en général et j'en passe.

Au sujet des soirées UDC, être fier de son pays n'est pas une honte... je n'ai pas à rougir d'être Suisse, j'aime ce pays grâce auquel j'ai pu grandir, étudier, évoluer dans un système démocratique unique au monde, voyager et avoir une vie. Un mode de vie que j'essaie de préserver pour mes enfants. Oui Tatage, je sais que ce n'est pas à la mode, que c'est jugé ringard, mais j'aime ce pays, les valeurs qu'il véhicule, ainsi que nos gens. Ma vie, ma famille, sont ici. Mes pères y reposent et j'espère reposer à leur côté le moment venu.

Bien à vous Tatage,

Stéphane


PS. Promis, dès que j'aurai le temps nécessaire, je chercherais les liens en question... mais ça me demandera du temps.

Écrit par : Stéphane | 28/01/2009

Les commentaires sont fermés.