31/01/2009

Selon l'instruction publique, l'UDC est un parti d'extrême droite

Bonjour à toutes et à tous,

petit déjeuner en famille, ce matin...

Comme toujours, en famille, le moment du petit déjeuner, des repas en général, est consacré aux discussions.

Ma grande m'interpelle, elle me demande :

-"Papa t'es UDC !?"

A quoi je lui réponds :

-"Oui pourquoi ?!"

Photo319.jpgEt là, elle m'informe que dans les cours de géographie, dans le programme officiel du Cycle d'Orientation, ils abordent les questions politiques et que là,  l'UDC est cité comme exemple de parti raciste et xénophobe.

Ce qui bien évidemment l'a fortement surprise car elle me connaît très bien et sait qu'on ne peut me prêter ni l'un, ni l'autre de ces qualificatifs.

Alors si il est vrai que dans les les hémicycles communaux, nous nous situons à l'extrême droite de la table. Situation liée simplement au fait qu'aucun parti d'extrême droite ne siège à notre gauche, et donc à l'extrême droite.

Alors qu'adhérer à l'UDC c'est simplement être d'accord avec trois principes fondamentaux :

  1. Etre contre l'adhésion à l'Union Européene,
  2. Etre pour le renvoi des criminels d'origine étrangère,
  3. Etre pour la baisse des impôts.

Combien d'entre vous pensent-ils ainsi ?... car si vous pensez ainsi ? vous êtes des racistes et des xénophobes selon l'instruction publique.

Démarche psychologique intéressante hein ?

Si bien évidemment, je suis un convaincu de la responsabilité personnelle, que je me demande ce que je peux faire pour mon pays plutôt que d'attendre que mon pays fasse quelque chose pour moi, que nos institutions et notre démocratie ne doivent pas être bradées. Que j'aime ce pays viscéralement... si cela est considéré comme l'extrême droite...

Avant de mettre en place le programme officiel, est - ce que le département de l'instruction publique a pris le temps de lire le programme de l'UDC ?

Avant de juger, il faut s'informer : Programme_UDC_2007_2011.pdf

En fait d'instruction publique, nous pourrions l'accréditer de département de la propagande publique. Le DPP.

De fait, peu à peu, les gens commencent à faire la différence entre ce que l'on considère "extrême droite" et la droite "dur" conservatrice à laquelle j'appartiens.

De fait, l'analyse du programme de l'UDC et des actions menées par le parti débouche sur un constat clair, nous ne sommes ni racistes, ni xénophobes...

Tout adulte normalement constitué cérébralement arrivera à comprendre, mais enseigner à des adolescents des contre-vérités...

Par conséquent, M. Charles Beer devrait s'enquérir de ce qui est enseigné à nos enfants. Je trouve inacceptable qu'on enseigne à nos enfants des fausses vérités et que l'on forge, sur de fausses informations, l'opinion de générations entières.

Il revient maintenant aux instances de l'UDC de savoir quelle suite elle donnera à cette dérive inacceptable de l'instruction publique.

Avec mes meilleures pensées pour nos otages.

TRIPOLIDAY S.A. vos vacances en méditerrannée :

OFFRE EXCEPTIONNELLE

190 jours à 0 .-

Vos réservations directement auprès du Ministère de l'Intérieur Libyen

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg190ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane 

 

 

 

Commentaires

Cher Stéphane! Ce billet sera anthologique! J'y reviendrai - quoique j'en ai déjà parlé en décembre concernant l'active ségrégation dans le snominations du DIP - et vous conseille que votre remarque ne reste pas au niveau de l'information générale mais qu'elle fonde une action libre et courageuse, comme on vous reconnaît, d'ailleurs!

Bonne soirée, aussi. On verra bien par qui adviendra la gabegie ...

Bien cordialement!

Écrit par : Micheline Pace | 31/01/2009

Bonjour Stephane,

Ca fait des années qu'une certaine gauche, a defaut d'idées, joue a ce jeux beaucoup plus dangereux qu'il n'y parait.

A force d'abuser et mal user de termes graves comme 'raciste' 'xenophobe' ou de conceptes important comme 'droits de l'homme' ou 'democratie', ils finissent par se banaliser et perdre de leur sens.

En continuant comme ça les masses penseront peut-être bientôt qu'être raciste c'est être contre le trafic de drogue et que les droits de l'homme servent uniquement eviter la prison aux criminels !

Ce jour la ils se seront eux même planté un sacré couteau dans le dos, et malheureusement au detriment de nos valeures humaines fondamentales.

Maintenant pour ce qui est du DIP, ça meriterait simplement un procès en diffamation.

Bon week-end

CE

Écrit par : Eastwood | 31/01/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Micheline, Eastwood,

Micheline vous m'avez bien cerné... il ne s'agit pas d'un simple billet posté juste pour faire bien... il est clair que ce fait extrêmement grave aura des conséquences. Faisant partie des élus de ce parti, je ne peux pas accepter l'amalgame et des calomnies de ce genre. Les instances du parti sont d'ores et déjà informées. Il est fort à parier que ce "bémol" ne s'arrêtera pas à ce billet.

Si j'accepte les dérives de certains dans le contexte du débat, c'est une chose. Que l'on enseigne à nos adolescents à répondre : l'UDC est un parti de racistes et de xénophobes... cela implique non seulement les élus du parti, les instances du parti, mais aussi tous les Suisses qui votent UDC ou les idées que nous proposons.

Eastwood, j'irai même plus loin, l'UDC est le dernier parti de droite qui fait barrage à la vraie xénophobie et au racisme simplement parce que nous osons soulever les problèmes et que nous y opposons des solutions concrêtes.

A force de nous traiter de tout et de son contraire, les mots xénophobie et racisme sont systématiquement usés à tort et à travers. Le jour où la vraie xénophobie sortira du bois, que le racisme deviendra une norme... là nous dirons quoi à nos enfants pour les prévenir ? Et surtout que nous répondront - ils ?

-"On nous a déjà fait le coup avec l'UDC..."

Pour le surplus... c'est clair que je ne laisserai pas le corps enseignant du Canton de Genève insulter et calomnier une part de nos concitoyens en véhiculant des calomnies sur un ensemble de personnes en désignant l'UDC comme raciste et xénophobe.

Pas de bol, il y a des choses sur lesquelles je suis intransigeant.

En tant qu'élu UDC, en tant que membre du plus important parti de Suisse, en tant que simple citoyen je me sens calomnié et soyez en sûrs, il me faudra un peu plus que de plates excuses.

"Inadmissible" est le mot qui me guidera ces jours prochains avec ce que mot signifie.

Bien à vous Micheline, Eastwood,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 31/01/2009

Bonjour Stéphane,

Votre article m'interpelle. En effet, lorsque l'entente, l'un des partis ou des élus qui la composent s'allie avec L'UDC sur un sujet où nous avons des positions communes, la gauche pousse des hauts cris. Pourtant socialistes et verts se vautrent régulièrement dans le lit de l'extrême gauche... Deux poids deux mesures une fois de plus et pour se justifier la gauche utilise l'amalgame, voire la calomnie vis-à-vis de l'UDC, n'ayant bien entendu la majeure partie du temps aucun argument rationnel à fournir, mais désirant seulement empêcher toute réforme. Pendant ce temps-là le contribuable genevois continue de payer 48% d'impôts en trop... il me semble d'ailleurs que ce dernier aurait plus de raisons de manifester que le Black Block et Solidarités!

Thierry Ducrest (blog MrT)

Écrit par : Thierry Ducrest | 31/01/2009

Bonsoir Monsieur,
Excellent, vous avez entièrement raison qu'il s'agit ici de la diffamation pure et simple. Bon courage à vous !

Écrit par : amb | 31/01/2009

Wouah, et élu d'extrême droite qui n'assume pas ... hé Stephane, ce n'est parceque ton partis contiens insidieusement le mot "centre" (et démocratique en plus !) qu'il l'est ... loin de la.

Écrit par : Djinius | 31/01/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Thierry, amb, Djinius,

Thierry effectivement l'Entente parfois n'est pas tendre avec l'UDC pas plus que l'UDC ne l'est avec elle. Cependant, nous travaillons ensemble sur certains projets, nous discutons et nous avançons ainsi. Espérons que pour les élections de cet automne l'Entente fera preuve de bon sens, le temps nous le dira.

D'ailleurs lorsque l'on est aux affaires, comme le dit l'excellent M. Nidegger, on ne peut se contenter de refuser un projet sous le prétexte qu'il vient de tel ou tel parti... l'intérêt des citoyens doit primer.

AMB je vous remercie, le cas est désormais dans les mains des instances du parti. Nous verrons quelle suite sera donnée, mais suite il y aura, c'est certain. C'est inadmissible que l'on enseigne des choses pareilles à nos ados.

Djinius que vous pensiez que l'UDC est d'extrême droite, que vous l'exprimiez, c'est votre liberté la plus stricte, cela n'engage que vous. La preuve, je publie vos commentaires car je respecte votre liberté élémentaire de vous exprimer sur le ton que vous souhaitez...

En revanche dans le cadre scolaire, il y a une relation d'autorité. Et rien, ne peut justifier que nous soyons déclaré parti raciste et xénophobe par l'institution scolaire. En dehors du fait que c'est de la calomnie et c'est un fait très grave. Il y a abus de position. Ce qui en soit est aggravant.

Quant au fait que je représente le plus grand parti de Suisse, si je n'assumais pas, je ne porterais pas les couleurs UDC en tant qu'élu. A moins que vous croyez que lorsque je siège, je me cache sous les tables de l'hémicycle ? On voit bien là que ne m'avez jamais rencontré, je rentre pas dessous les tables... je suis trop gros... mes voisins s'en plaignent d'ailleurs :o)

Donc, je suis bien un UDC pur sucre : je suis un eurosceptique convaincu; je suis pour le renvoi des criminels étrangers et pour la baisse des impôts. Et j'assume parfaitement ces positions.

Elu municipal UDC, vient-ensuite dans la liste UDC de la Constituante, et probablement futur candidat à d'autres élections si le parti me le demandait.

Bien à vous, merci pour vos commentaires,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 31/01/2009

Bonjour Stephane,

En lisant votre article, je me devais d'intervenir.

Tout d'abord, comme je vous l'ai d'ailleurs dit dernièrement: si seulement tous les UDC étaient comme vous, on en serait pas là...

Néanmoins, on doit enseigner l'ouverture à l'école et votre parti conservateur prône exactement le contraire!

En ce qui concerne la xénophobie, je suis très étonné que vous persistez à dire que votre parti ne prône pas cette pratique! Toutes les affiches en temoigne et ceci à chaque campagne.

Il faut assumer d'être un parti populiste qui joue avec les peurs des gens pour se faire élire!

Dommage que qqun comme vous soit dans ce parti, vous êtes qqun que je respecte et encore bravo pour ce que vous avez fait pour les plus démunis à Noël.

Bon dimanche

M.Tedeschi

Écrit par : Michel Tedeschi | 31/01/2009

test

Écrit par : mary | 31/01/2009

ON s'en fout que l'UDC soit qualifiée de droite dure ou d'extrême-droite, ce qui est sûr, c'est que depuis que l'UDC est devenu le premier parti du pays, tout va de mal en pire: la criminalité explose, l'insécurité explose, le chjômage explose. En plus, Blocher était à la tête de justice et police...
Bref, l'UDC est un leurre pour naifs... si vous voulez voter national, révolutionnaire et social, voter PNS, mais pas UDC qui est un parti de petits bourgeois, et tout le monde sait que les grands exploitants agricoles UDC embauchent des polonais qu'il payent 10 francs de l'heure et que les petits patrons UDC genevois embauchent des frontaliers qu'ils payent bien moins que les genvevois... Je sens que je vais être censuré, mais personne ne m'empêchera de dire la vérité

Écrit par : Patriote | 31/01/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Michel, Patriote,

Michel, pour avoir la plaisir de cotoyer un grand nombre d'UDC, je peux vous dire que vous seriez très surpris par la qualité des personnes qui composent le parti. Si vous m'appréciez, il est fort à parier que vous apprécieriez d'autres. Quoi qu'il en soit, ça m'a fait plaisir de vous rencontrer, j'ai enfin pu mettre un visage sur votre nom. A l'occasion nous pourrions partager un café. Ensuite, Michel, je crois sincèrement que ce n'est pas au département de l'instruction publique de se permettre de porter des jugements qui relèvvent du droit pénal. Le racisme est une norme fixée par la loi, comme l'est la xénophobie, s'octroyer le droit de faire un amalgame entre ces deux qualificatifs et l'UDC est simplement grave.

Que vous vous indigniez parce que nos affiches vous dérangent, vous venez sur mon blog, vous émettez votre critique, en précisant que vous estimez qu'elle est xénophobe ou / et raciste, nous pouvons en discuter, débattre. Dans le cadre d'une enceinte scolaire et sans jugement de justice... j'avoue que je ne laisserai pas passer. Nous sommes deux adultes à même de faire la part des choses, mais lorsqu'un adulte dans le cadre de sa profession, suit un programme et affirme devant des ados que les UDC sont des racistes xénophobes, c'est grave.

Quoi qu'il en soit ça me fait vraiment plaisir que vous veniez de temps à autre pour me laisser un commentaire.

Patriote, déjà pour porter un tel pseudo, et vous vanter que vous représentez ce pays dans ce qu'il a de mieux, vous me permettrez une question ?... Oui ?
La voilà :

-"Concrêtement qu'avez - vous fait pour ce pays ?"

Le bourgeois, comme vous me définissez en m'incluant de fait dans vos considérations sur l'UDC, lui il a fait pour son pays et il le paie tous les jours que Dieu fait. Alors j'aimerai beaucoup que vous me donniez un exemple... de ce que concrêtement vous avez fait pour vos compatriotes ?

Un joli site sur Internet ? des défilés dans les rues en portant notre drapeau ? des critiques sur la suissitude de miss suisse ?

Parce que si vous aviez pris le temps de vous renseigner, vous sauriez que je n'ai nulle leçon de patriotisme à recevoir de quiconque et contrairement à vous, je ne m'approprie pas le drapeau qui nous a été confié par nos ancêtres.

Pour terminer, le parti dont vous vantez les mérites, qu'a t'il réalisé en terme politique pour les Suisses ? Un exemple là aussi ?

L'UDC on l'aime ou pas, mais elle l'UDC est bien présente et travaille tous les jours dans les parlements, les exécutifs, dans le souci de répondre aux attentes d'une majorité de nos concitoyens.

Quant à vous censurer, tant vous restez dans le sujet du billet, que vous êtes correct, je n'ai aucune raison de modérer vos comemntaires. Et ce que l'on soit d'accord ou non. Vous êtes libre de vous exprimer.

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 01/02/2009

Roumanie Bulgarie : Circulez y'a rien à voir !

Remontez-vous dans un avion après un atterrissage inopiné où l’on vous annonce par surprise le chargement imprévu de 20 tonnes supplémentaires, alors qu’il y a querelle d’experts sur les risques ? Avec la Roumanie et la Bulgarie c’est un peu la même chose. L’Europe a commencé par le dessert, maintenant c’est la purge obligatoire.

On oublie un peu trop facilement que la Roumanie comme la Bulgarie étaient des satellites de l’ex-URSS et que ces pays servaient aux basses œuvres du KGB, dont les responsables plaçaient les peuples de l’Est sous une féroce dictature. Aujourd’hui ils achètent sur nos territoires des propriétés, des industries, des titres de presse etc. Et les assassinats politiques, empoisonnement du dissident bulgare, Guéorgui Markov avec le fameux parapluie bulgare et peut-être plus récemment en Grande-Bretagnes, en 2003, Alexandre Litvinenko ex-espion de l’Est.

Aussi ne paraît-il pas surprenant que ces mêmes services ce soient occupés des amis politiques européens et suisses qui à une certaines époques fréquentaient assidûment ces pays sous les prétextes habituels : voyages d’ « études »… sur les plages de la Mer Noire, séances de rajeunissement en Roumanie chez la Doctoresse Ana Aslan avec cure de procaïne (chlorhydrate), mais dont la sonorité rime poétiquement avec cocaïne, héroïne produits qui font fureur aujourd’hui dans nos pays et sont fortement soutenus par certains agités. Et puis en cadeau de bienvenue, quelques prostituées ou jeunes éphèbes en prime afin d’étoffer des dossiers déjà passablement croustillants et compromettre ces voyageurs assidus ou ces employés d’ambassade qui sont peut-être aujourd’hui parmi nos journalistes et nos décideurs.

Rassurez-vous ces services secrets existent toujours, leurs membres sont déjà en partie intégrés au Parlement Européen. Ce sont de vrais démocrates, Apparemment il suffirait à un cannibale de traverser des frontières pour devenir subitement végétarien comme le croient un grand nombre d’électeurs. Croyez-vous sincèrement que tous ces dossiers ont été brûlés après la guerre froide et qu’ils ne peuvent pas servir aujourd’hui à appuyer l’entrée de la Roumanie et de la Bulgarie dans l’Europe?

Et les milliards balancés dans ces affaires et perdus pour la population ? Quelques fuites et un retour très partiel au pays, des valises de billets qui repassent la frontière pour aller soutenir le tenant de la « bonne » parole.

Quelques hypothèses de travail, dont d’admirables pétroleuses


Parti socialiste
http://www.texwelt.net/images/galleries/calmy_rey.jpg dont le mari André avait perdu de vue un cousin en Israël et qui vient de… Roumanie. Il est vrai que pour tourner un film de Frankenstein dans les Carpates, il n’y a pas meilleur sujet. La cure de rajeunissement était aussi nécessaire. Et puis quand ils vendaient des encyclopédies à crédit, en faisant faire du porte-à-porte à des immigrés par l’intermédiaire d’immigrés exploités et qu’ils les mettaient aux poursuites, ils étaient bien dignes des droits de l’homme actuels.

http://img516.imageshack.us/img516/9815/rosekadhafiom2.jpg celle-là pour une pétroleuse il n’y a pas de doute. Pour le Roumanie et la Bulgarie c’est un peu moins sûr.

http://img516.imageshack.us/img516/9815/rosekadhafiom2.jpg ravalement de façade déjà opéré, pour la Bulgarie ou la Roumanie les paris restent ouverts.

Ecologistes
Transfuge du POP (communiste) soutient des terroristes
http://www.menschenfreundlicher.ch/media/stopoffroader.ch/Anne.jpg
Là aussi il y avait beaucoup de travail pour la Doctoresse Aslan.

La liste n’est pas épuisée, mais pour vous éviter des cauchemars, on ferme !

Écrit par : alibaba | 01/02/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Alibaba,

c'est certain... les services secrets de l'est existent toujours. VOus pouvez renommer, changer l'emblème, les abréviations, changer même de directeur, de chef des opés, de personnel... il n'en reste pas moins les infrastructures, les buts, la manière d'opérer...

Rien de nouveau sous le soleil de la libre circulation. D'ailleurs libre circulation ou pas, les services secrets n'en ont rien à faire des passeports, des visas et autres démarches administratives, les "cordonniers s'en occupent très bien.

En revanche, vos liens ne fonctionnent pas surper bien... je trouve la caricature très bien réussie. D'ailleurs, j'aimerai bien en avoir une aussi réussie de moi :o)

Mais je ne suis pas encore célèbre, ZUT ! :o)

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 01/02/2009

Bonjour tout le monde! Les attaques de certains préopinants, auteurs de blogs et autres documents contre un parti sont vraiment dignes d'un BD : UDC "raciste ou xénophobe"? ... c'est de la pure diffamation qui devrait se retourner contre ceux qui les proèfèrent, d'autan que les mensonges d'Etat ne leur fait pas peur ...

Les instances de partis qui désigent leurs candidats à la candidature et les électeurs devraient s'en souvenir le moment venu des votations internes, intermédiaires et finales.

@ Michel Tedeschi : quelqu'un comme Stéphane Valenté vaut bien plus qu'un Charles Beer, dont les désaveux successifs (qui ne sont d'ailleurs que la pointe de l'iceberg de toutes les mauvaises gestions de dossiers du DIP) devraient le gicler propre en ordre! Comme quoi, la malhonnêté ne dépend pas des étiquettes ou masques.

Écrit par : Micheline Pace | 01/02/2009

Mais j’y crois pas, ça joue les vierges offusquées maintenant….

Je suis sincèrement désolé de devoir l’écrire à vous M. Valente qui me semblez plutôt être un radical de droite perdu chez les UDC mais, posez la question à n’importe quel spectateur neutre de la scène politique suisse et ils vous répondront tous que l’UDC est bel et bien un parti d’extrême droite à tendances xénophobes. Encouragé par ses succès c’est même un des plus virulent d’Europe.

Alors je veux bien que cela soit un problème de communication ou un complot des méchants gauchistes, mais il n’en reste pas moins que les profs ne font qu’expliquer la réalité à leurs élèves.….

Et si cela ne vous dérange tant que ça, peut-être devriez-vous changer de parti…..

Écrit par : Vincent | 01/02/2009

Bonjour Stéphane,
En tant qu'enseignante je trouve scandaleux qu'un prof du CO se permette de définir l'UDC comme parti raciste et xenophobe dans un cours. Nous n'avons pas le droit de faire de la politique à l'école et de prendre position. DOnc cet enseignant outrepasse ses droits. A condamner fermement.
Un autre petit exemple: Dans "mon" CO les classes avec des élèves sans papier n'ont plus le droit de partir à l'étranger en voyage d'étude, car par la force des choses ceux-ci devraient en être exclus.Donc quelque part l'illégalité prime sur la légalité.
C'est une décision de notre direction, mais visiblement pas du DIP, car les pratiques ne sont pas les mêmes dans tous les CO. SUite à cette annonce pendant une réunion de profs une enseignante demande au directeur: Et si un parent UDC n'était pas d'accord avec cette décision et m'interpelle, que dois-je lui dire ? (Comme si que des parents UDC pouvaient contester de telles règles ! EN tant que radicale je trouve cette décision inadmissible !) Réponse du directeur: Je me ferai un plaisir de le recevoir !"

Je vous assure qu'être de droite dans nos écoles ou même être membre de l'Arle n'est pas une partie de plaisir à GE. TOute critique vis-à-vis du DIP nous est reprochée sous toute sortes de forme et parfois cela va jusqu'au mobbing.

Écrit par : Marion Garcia-Bedetti | 01/02/2009

Peu importe de savoir qui est raciste et xénophobe, à gauche comme à droite, jusqu'aux extrêmes de chacune des ailes, l'exclusion, l'acharnement sur les étrangers est tolérée et pratiquée par tous. Ce n'est pas l'apanage de la droite, contrairement à ce que la gauche essaie de faire croire. A gauche on a beaucoup d'amis étrangers et origine étrangère , ça fait chic ! Mais arrivé
au pouvoir, on les oublie rapidement.
Concernant le traitement des requérants, il est peut-être associé à de la maltraitance institutionnelle. Vous avez des personnes qui resteront toute leur vie en Suisse et à qui on a empêché, le travail, la formation. les stages .Condamnées à être assistées alors qu'elles ne demandent qu'à travailler. Et je crois même que Blocher (ça me fait mal aux doigts d'écrire son nom) a toutefois autorisé des requérants à entamer leur apprentissage en suisse allemande.
Parce que les requérants même déboutés et appelés des NEM (non-entrée en matière) peuvent encore devoir rester en Suisse 10-15 ans. La pratique devrait être la suivante : Au-delà de trois mois,il faut envisager une intégration pour que les personnes deviennent autonomes, formées et prêtes à être intégrées, au cas échéant, elles partent avec un bagage qui leur sera utile pour leur pays et ce sera une forme d'aide au développement et à la coopération.
Actuellement voici ce que préconise la loi :
"Dans la pratique, l’octroi de permis d’apprentissage à des jeunes requérants d’asile et titulaires d’une admission provisoire varie beaucoup d’un canton à l’autre."

Écrit par : duda | 01/02/2009

Salut Stéphane,

J'ai bégaïé ou bégayé, c'est du pareil au même. Pour le lien difficile, il faut essayer plusieurs fois, ce doit être un serveur à domicile. Je joins un complément à cette liste inépuisable.

http://www.nicolechuard.ch/mini/images/ClaudeTorracinta2.jpg voilà un gaillard dont les photos sont soigneusement sélectionnées, donc difficiles à obtenir. Dans la lucarne, iI a bourré le mou de plusieurs générations de légumes. Il trompait à l’image comme dans ses commentaires. Contre-plongée et talonnettes pour faire plus grand qu’il n’était, au propre comme au figuré. Un prétentieux qui méritait l’hospice et qui s’est accroché à son fauteuil pas encore roulant pour que sa face cachée n’apparaisse pas dans les médias. Jamais bien intégré, il militait pour ceux qui piquent le fric des contribuables. Sur la photo il essaie de s’accrocher à son fauteuil ou à ton portefeuille. C’est du pareil au même, dans tous les cas c’est toi qui paie. Oui ça se Corse, attention à la vendetta. Et puis, il est de mauvais goût de chatouiller la Sainte Thora.

Salutations d'alibaba

Écrit par : alibaba | 01/02/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Micheline, Vincent, Marion, Duda, Alibaba,

Micheline tout d'abord je vous remercie pour vos éloges :o)

Vincent, les vierges offusquées ? vous ne savez pas lire ? que vous veniez sur mon blog, me dire que j'appartiens à un parti xénophobe et raciste, je peux vous répondre et argumenter sur les positions du parti. Relever les abus, demander le renvoi, montrer du doigt des dysfonctionnements avérés et chiffrés, est le rôle des politiques soucieux de résoudre des problèmes avant qu'ils ne deviennent insurmontables et qu'au final, le système social s'écroule sur lui même. En matière d'asile avec les abus, celles et sont qui ont vraiment besoin que nous leur tendions la main sont prétérités. La réalité c'est ça.

L'UDC n'est pas contres les étrangers, elle est contre ceux qui abusent.

Et c'est bien là la nuance.

Si vous appelez ça xénophobie, nous n'avons pas la même définition dans nos dictionnaires.

Voilà pour le fond... quant à la forme, et c'est là qu'il faut faire la différence entre l'esprit et la lettre, Vincent, que ce soit enseigné à nos élèves en classe comme une vérité, un savoir acquis, vous m'excuserez du peu mais l'UDC se situe peut être à l'extrême droite de la table, mais dans les faits elle n'est ni xénophobe, ni raciste. Ce genre d'affirmation dans un contexte scolaire n'a pas sa place.

Quant à être Radical, vous n'êtes pas le premier à faire allusion à ce parti et je vous en remercie, mais l'ouverture Radicale sur les questions européennes ne me convient pas. Je suis un eurosceptique convaincu. En l'état je ne crois pas dans l'Europe d'aujourd'hui.

Marion, il va de soit que cet incident aura des conséquences et que les responsables auront des comptes à rendre. Les instances du parti ont été dûment informées afin qu'ils et elles décident de la suite à donner. Il n'est pas acceptable que ce genre d'affirmation entre dans le cursus scolaire. Surtout qu'il y a des partis qui correspondent au descriptifs sus cités. L'UDC est un parti gouvernemental et facultativement le plus grand parti de Suisse.

Duda, c'est clair que nous avons encore du travail au sujet de l'asile et autres. Que nous devons plancher sur ce dossier, voir ce que nous pouvons faire pour aider ceux qui en ont besoin et refuser ceux qui abusent du système. Pour ne parler que de l'UDC nous avons des parlementaires qui visitent les centres d'accueil, qui sont au contact, qui voient les problèmes, qui discutent avec les intervenants, etc... La politique c'est s'adapter aux défis du moment et à venir. Et en matière d'asile, il va nous falloir être beaucoup plus réactifs et fermes dans les années qui viennent car les flux vont augmenter en raison des multiplications des zones de conflit et de l'ouverture des frontières depuis décembre 08.

Alibaba, il est clair qu'en travaillant pour la TSR les présentateurs et journalistes sont enter le marteau et l'enclume vu que c'est la Confédération qui paie les salaires... vous diriez à votre patron : t'as tout faux ? tu fais mal ton job ? Honnêtement je peux les comprendre, sans pour autant les excuser...

Bien à vous et merci poru vos commentaires,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 01/02/2009

@Stephane : bonsoir,

Le propos que rapporte votre enfant n'est-il pas celui d'un prof plutôt que celui du DIP ? Avez-vous trouvé cette affirmation dans une documentation officielle du DIP, je n'arrive pas à lire le détail du document publié. Je serais vous, j'irais voir le prof pour en parler avec lui ou elle, cela me semble la première démarche à entreprendre.

Je veux bien vous croire quand vous affirmez n'être si xénophobe ni raciste, mais le discours et les idées véhiculées par l'UDC le sont. Les affiches de propagande sont xénophobes, c'est de notoriété publique et très largement considérées comme telles par une grande partie de l'opinion publique, des médias et des observateurs de la politique en Suisse et à l'étranger. C'est la raison pour laquelle il vous sera très difficile de plaider la diffamation, comme on vous le conseille ci-dessus. (Voir http://tinyurl.com/bkg2jw )

Si votre enfant fait une recherche sur le web sur les thèses de l'UDC, s'il lit les documents de votre parti, s'il regarde les affiches utilisées, il ou elle verra que oui, l'UDC véhicule des thèses xénophobes et racistes. Vous lui expliquerez que selon vous, il n'en est rien, que vous ne l'êtes pas, que l'UDC bien qu'à l'extrême droite de l'échiquier politique ne mérite pas qu'on la traite de xénophobe. Votre enfant choisira alors en connaissance de cause et se fera sa propre opinion.

Et si vous trouvez insultant qu'on traite votre parti de xénophobe et de raciste, faites tout pour que ces thèses populistes ne soient plus présentes à l'UDC, dans ses documents et sa communication. ;-)

Écrit par : Tatage | 01/02/2009

comment appellerez vous lorsqu'ily aura un vrai parti d'extreme droite?
Commentaires de journalistes et de gauche en fonction des résultats électorals de l UDC
Jusqu'a 8 % = droite libérale
de 8 à 15% = droite nationaliste
+ de 15 % = extreme droite??????????????????!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : daille | 01/02/2009

@ Tatage : c'est diffamant en soi de traiter un parti de raciste, surtout quand ça n'est pas le cas; ça peut tomber sous le coup de la loi. Qui veut faire l'ange, fait la bête?

Si des documents officiels parlent en ces termes d'un parti suisse, c'est très grave! Par ailleurs, ce type d'interprétation idéologique ne s'arrête pas là: des décisions ainsi orientées au plus haut sommet sont prises à l'égard de collaborateurs, mobbés comme le dit Marion Garcia. Dans les processus d'engagement, on retrouve ce genre ce comportement grave discriminant.

Écrit par : Micheline | 02/02/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Tatage, Daille, Micheline,

Tatage, tout d'abord je vous remercie pour votre courtoisie.

L'UDC dénonce les étrangers qui abusent, ceux qui se livrent à des activités criminelles.

La nuance est bien là.

La définition du populisme ne correspond donc pas, pas plus qu'à la définition de xénophobie.

D'ailleurs les étrangers établis l'ont très bien compris et nous soutiennent dans notre démarche, c'est pourquoi une part notable de notre électorat dans les communes est composé d'étrangers.

Ils sont les premiers à dénoncer les abus qu'ils constatent. Demandez leur, vous serez très surpris d'entendre leur réaction.

Ensuite, je trouverai très drôle qu'un prof d'Histoire fasse la relation entre le parti Socialistes en assimilant ce parti à des mots comme : nazisme et totalitaire. Sous entendant au passage que tout socialiste est un nazi en puissance. Imaginons un instant votre réaction si vous le vouliez bien...

Daille effectivement nos résultats donnent le tourni à tous les partis. Dès lors tous les moyens sont bons pour nous gratifier de tous les maux. Lorsqu'on ne peut pas argumenter sur les résultats, les faits, les arguments... on essaie de porter le discrédit sur son adversaire. Et pendant ce temps nous travaillons et nous avançons des solutions, des propositions.

Micheline, c'est clair que nous allons faire la lumière sur cet incident. Quant à l'appartneance politique des collaborateurs au sein de l'Instruction publique, ce genre de considération ne devrait pas avoir sa place dans une institution publique.

Quoi qu'il en soit, merci à tous pour vos commentaires,

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 02/02/2009

Cher Monsieur,
Je me permets de vous signaler mon blog du 8 janvier sur la normalité droitière :
http://toutpasse.blog.tdg.ch/archive/2009/01/08/de-la-normalite-droitiere.html

Écrit par : pierre losio | 03/02/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour M. Losio,

je n'ai pas la chance de vous avoir rencontré, mais j'entends beaucoup de compliments vous concernant. J'avais déjà lu votre billet et l'avais beaucoup apprécié. Confirmant au passage les commentaires de quelques uns de mes copartisans.

Quoi qu'il en soit, ça fait plaisir de lire des propos intelligents comme les vôtres. Merci pour votre billet et votre commentaire.

Bien à vous M. Losio,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 03/02/2009

Bonjour Stéphane,

L'UDC, un parti d'extrême-droite ? C'est une question de vocabulaire. Etant plutôt de vraie gauche, je pourrais concéder d'appeler l'UDC un partie de vraie droite.

Sinon, pour reprendre votre définition (intéressante) de l'UDC:

1.Etre contre l'adhésion à l'Union Européene,

Très bien, je vous suis. Même si je vote oui le 8 février, je suis contre l'adhésion. Même si elle finira fatalement par arriver, elle arrivera bien assez tôt.

2.Etre pour le renvoi des criminels d'origine étrangère,

Là, je bloque. Un criminel est un criminel, il faut donc s'en occuper. La Suisse n'a-t-elle pas signée la convention de non-exportation des déchets toxiques ? ;) Et puis qui, en Suisse, peut donner la preuve de n'être aucunement d'origine étrangère ? Jusqu'où remonter dans l'origine ?

C'est sans aucun doute le point qui vous vaut le qualificatif "xénophobe". Avec le premier point. Cela dit, même si c'est péjoratif, la peur peut être utile et inciter à un comportement de protection. Et puis c'est bien souvent l'électorat populaire et précarisé qui vote pour l'UDC. (à tort, d'après moi..)

3.Etre pour la baisse des impôts.

A titre personnel et égoïstement, je suis aussi pour la baisse de mes impôts. Mais socialement, c'est irresponsable d'avoir comme objectif économique simplement une baisse d'impôt, sans égards pour l'utilisation de l'argent public. Il est bien-sûr facile de laisser croire que l'argent public est dilapidé, en utilisant plus ou moins la théorie du complot. Si vous voulez que les incivilités, la sécurité, les bêtises des jeunes diminuent, ça ne va pas se résoudre avec une baguette magique, ni avec plus de caméra, mais bien avec une politique sociale efficace. Et ça, ça coûte de l'argent.

Écrit par : Fufus | 03/02/2009

Mais mon pauvre, selon le New York Times, l'UDC est un parti d'extrême droite: 30 % des suisses sont de l'extrême droite. Si vous écoutez un petit peu les analystes du monde entier, vous constaterez que l'UDC est bel et bien un parti populiste, nationaliste, avec des relans de socialisme sélectif et de défense du plus débilo.

UDC = extrême droite = évidence

Il n'y a qu'à lire vos billets au fur et à mesure du temps pour le constater.

Certaines fois, vous faîtes peur...

Écrit par : Bengali | 03/02/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Bengali,

le New York Times ?... Waoh !

N'est ce pas ce journal qui est situé dans un pays qui a élevé la torture et l'emprisonnement arbitraire au rang d'Art ? Là où tout citoyen est susceptible d'être suivi, intgerrogé, emprisonné pour une durée indeterminée au bon gré présidentiel ?

Vous parlez donc bien de ce journal là, dans ce pays là ?...

40 milliard de mouches mangent ce que nous savons... en mangez vous pour autant ?

Pathétique... avec des analystes de ce genre, on confondra bientôt le libéralisme avec le nazisme.

Eh bah, elle belle la culture...

L'UDC n'a emprisonné personne de manière arbitraire, ni défendu la torture, ni mis en place des systèmes étatiques pour liquider des populations entières... un mélange des genres qui fait juste sourire et souligne un manque de culture historique certain.

Aller, retour sur les bancs de l'école bengali mention "peut mieux faire".

PTDR :o)

N'importanawak,

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 03/02/2009

Mais où est passé Victor Dumitrescu? Depuis qu'il est au législatif de Vernier, plus de trace du pugnace militant UDC! Son blog contenait des billets illustrés avec de la propagande de la mouvance idenditaire, plus à l'extrême, c'est difficile!

Écrit par : Riro | 03/02/2009

Le DIP qualifie l'UDC de parti d'extrème droite ? Bof, tout le monde sait que le DIP est un département d'extrème-gauche ! Les fameux De Marcellus et Decarro sont des salariés de ce département et ils passent plus de temps à manifester qu'à bosser !

Écrit par : Octave Vairgebel | 03/02/2009

Bonjour à totues et à tous,

Bonjour Riro, Octave,

Riro, Victor a décidé de faire une "Pause" niveau blog pour se consacrer à d'autres tâches, notamment l'étude des dossiers qu'il aura à traiter lors des prochaines commissions. Victor est avant tout une personne qui étudie ses dossiers et qui ne s'engage pas à la légère.

Octave, j'attends désormais la réponse à mes courriers. Si il s'avèrait que c'est le contenu du programme, autant vous dire que ça ira très loin. Si c'est la sensibilité de ce professeur, je déciderai alors en concertation avec les instances si nous donnerons une suite et laquelle. Quoi qu'il en sera, le DIP serait bien avisé de faire parvenir une note interne afin que ce genre d'incident ne se reproduise plus.

Bien à vous Messieurs,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 03/02/2009

@fufus,
Bonjour,
C. Darbellay et son parti qui viennent aussi de réclamer l'expulsion des délinquants étrangers sont donc selon vous des "xénophobes"? Jacques Neyrinck va en faire une maladie, il va s'autoexiler, s'excommunier, devenir ermite.
La Suisse a déjà assez à faire avec ses propres délinquants sans s'occuper plus que nécessaire de ceux des autres pays. Nos prisons sont pleines, nous n'avons plus de places.
Ce n'est pas le gaspillage d'argent public qui aide les jeunes, c'est plutôt une vraie éducation, donnée par des parents motivés et soucieux de l'avenir de leurs enfants. Ce n'est pas à la société de prendre en charge l'éducation même si le but final est de créer des électeurs(trices) de gauche!

Écrit par : salegueule | 03/02/2009

Dernière nouvelle:

"Le Conseil d'Etat a adopté un projet de loi visant à accorder une aide financière à la Fondation du stade de genève. Cette somme couvrirait le montant du résultat d'exploitation à hauteur de 2,05 millions de francs en 2009. Ce montant aurait vocation à diminuer au cours du temps: 2,02 en 2010, 1,87 en 2011 et 1,8 en 2012."

Je ne voterai cet automne pour aucun des con-seillers sortants. Je voterai pour les candidats qui se seront opposés à cette mesure scélérate. Et j'espère qu'un référendum sera lancé si ce projet est adopté par le GC. On se fout de la gueule des contribuables.

Et que va faire l'udc?

Écrit par : Johann | 04/02/2009

Les commentaires sont fermés.