04/02/2009

L'exemple d'un intellectuel à suivre...

Bonjour à toutes et à tous,

après la vague d'indignation soulevée de ci, de là, par les attaques et ripostes à Gaza... après que des pseudos intellectuels genevois et autres aient courageusement attisé la haine entre les communautés, histoire de briller au firmament de l'imbécilité, depuis leur salon...

Après que des aspirants sages, comprenez par là quelques Conseillers nationaux en mal de reconnaissance surfant, comme certains Sages, sur l'émotion du moment en ce rendant dans des zones de combats après la guerre...

Que maintenant ces mêmes personnes doivent se sentir à la hauteur de leur geste, dérisoire et inutile... voir même peut - être avoir honte d'avoir "utilisé" une pareille tragédie pour flatter leur ego, soulager leur conscience...

gandhi1.jpgIl m'arrive de repenser à certains personnages de l'Histoire qui ont su forcer mon admiration : Henri Dunant, Henri Dunant (Jr), Soeur Emmanuelle, et celui d'entre eux qui m'a toujours fasciné Gandhi.

Ce petit "bout d'homme" pas bien imposant, qui aimait filer pour passer son temps, avec son esprit, sa sagesse, son calme, son intelligence, sa ténacité, son courage, a réussi à plier l'un des plus grands empires, l'Empire Britanique.

Guidant son peuple dans une démarche non-violente, il a réussi, sans prendre une arme, sans poser une seule bombe, sans tirer des roquettes, en avançant en première ligne avec celles et ceux dont il réclamait l'indépendance, son peuple... ce "petit bout d'homme" a réussi à faire plier un colosse.

Avec cet homme qui chemine dans mon esprit, je lis avec beaucoup de circonspection des propos de pseudos intellectuels qui se revendiquent porteur du message divin, véhiculant la foi, la tolérance, appeler à la guerre.

Toujours depuis leur salon bien feutré, bien à l'abris de balles, des bombes, de la faim, de la soif, de la peur, s'abritant derrière leur liberté d'expression que nos lois leur garantissent pour attiser toujours plus la haine...

Des intellectuels ?

Lorsque nous prenons parti, dans un conflit quel qu'il soit, nous donnons une légitimité à ce genre d'intellectuels qui appellent à la guerre et surtout nous validons leur thèse.

Gandhi a vu beaucoup de ses gens mourir sous les balles anglaises, il a vu bon nombre de ses gens emprisonnés injustement, il a vu l'injustice dans les yeux... et pourtant il a continué... pouruivi son chemin de paix alors que tous voulaient en découdre...

Il a réussi à libérer l'Inde de l'Empire Britanique en décomptant moins de mort que le conflit du proche orient ne cause depuis 60 ans... 60 années de bêtise attisée de part et d'autres.

Gandhi était un intellectuel et lui ne se prétendait pas porteur messager de la volonté divine.

Lorsque certains ici se prévalent de l'être et sont conviés tels des messies à des grands messes médiatiques, c'est une insutle à ce genre de Grand "petit bout d'homme" qui lui... aura eu le mérite d'amener son peuple à la paix, à l'indépendance, à la liberté, et facultativement d'avoir marqué l'Histoire d'une empreinte de paix et de sagesse.

Mais évidemment, je n'en suis pas un... et mon avis... n'a que peu d'importance devant tant d'intelligence.

Pour le reste... Nous voila de nouveau dans l'attente... et là, aucun Conseiller national pour manifester... aucune manifestation de soutien... pour deux de nos compatriotes.. comme quoi le malheur des autres est toujours plus grand que le nôtre...

Raison pour laquelle, si nos otages malgré les efforts de la diplomatie, le récent dialogue avec Saif Khadafi, n'aboutissaient pas à une libération proche, nous organiserons avec mon accolyte, dès le début de cette affaire, Sir Blondesen, une manifestation histoire de rappeler à nos deux amis de Tripoli que nous ne les oublions pas. Si vous souhaitez nous aider, y participer, laissez nous vos commentaires et coordonnées afin que nous vous fassions suivre les infos... Sur son blog ou le mien...

TRIPOLIDAY S.A. vos vacances en méditerrannée :

OFFRE EXCEPTIONNELLE

194 jours à 0 .-

Vos réservations directement auprès du Ministère de l'Intérieur Libyen

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg194ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane 

 

Commentaires

Ma foi, Stéphane, me voilà quasiment d'accord avec vous. Au Moyen-Orient comme au Shri-Lanka, la religion se surajoute aux critères ethniques, attise et entretient le feu au lieu de l'éteindre.
Cela dit, je pense que l'on peut essayer d'observer le moins subjectivement possible un conflit, pour tenter d'y apporter une solution, qui devra bien sûr être spécifique. Et qui parfois peut aboutir à reconnaître que l'un des camps à tort.
Pour la manif, tenez moi au courant. Il y a peut-être quelques actions spectaculaires et pacifiques à mener. Cela devrait être apolitique bien sûr. Ou alors réunir tous les partis, de gauche et de droite. L'objectif est de les faire libérer, pas de se faire mousser.

Écrit par : Philippe Souaille | 04/02/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Philippe,

face à la guerre, la seule position valable est la neutralité qui permet de conduire deux ou plusieurs belligérants à s'asseoir. Le but la paix à tout prix. C'est seulement ensuite, lorsque la paix est consommée et que les parties n'ont plus "peur" de l'autre que les discussions peuvent mener les Hommes sages à reconnaître leur faute.

Pour la manif, absolument apolitique, il s'agit de témoigner notre soutien à deux compatriotes retenus dont le seul crime est d'être porteur du passeport. Cela dépasse les clivages gauche droite. C'est une question de bon sens car n'impotre lequel d'entre nous pourraient être là bas retenu sur le même critère.

Par conséquent, je me ferai un plaisir de vous tenir au courant. Avec Blondesen, nous laissons encore un peu de temps aux négociations qui peut - être avec l'appui de Saif Khadafi aboutiront... si tel n'était pas le cas, nous avons prévu quelque chose rempli d'humour, Blondesen ayant un sens de la mise en boîte rare...

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 04/02/2009

Neutralité et objectivité sont deux facettes de la même attitude fondamentale. Là où nous divergeons c'est qu'il arrive qu'à la fin de certains conflits, il puisse être plus pertinent que l'un des adversaires perde, pour de bon (à la condition essentielle que le vainqueur sache ensuite se montrer magnanime), pour clôre réellement les hostilités. Sauver la mise du perdant, ce qui est une nouveauté due à nos organisations internationales, peut parfois aboutir à faire renaître le conflit à la première occasion.
Cela n'est cependant pas une régle absolue, bien sûr. A examiner au cas par cas.

Écrit par : Philippe Souaille | 04/02/2009

UDC Section 9 GSPC à dispo, selon le jour et nos dispos, amitiés, Pat

Écrit par : Patrick Hulliger | 05/02/2009

Les commentaires sont fermés.