05/03/2009

Minarets ou pas, les religieux me fatiguent...

Bonjour à toutes et à tous,

dieux_de_guerre.jpgtout d'abord, les opposants à l'initiative n'ont pas du lire le texte, il concerne uniquement les minarets et non les mosquées.

Le respect du droit Constitutionnel suisse n'est donc pas en cause. N'en déplaise aux Ramadan's Brothers et à ceux qui, une fois de plus, y voient une atteinte à la liberté de culte.

A deux reprises, j'ai étudié deux versions du Saint Coran et je n'y ai trouvé aucune allusion à un lieu de prière obligatoirement coiffé par une construction architecturale quelconque. Un fidèle musulman pouvant prier où bon lui semble.

Pas plus d'ailleurs que le port du voile et autres joyeusetés qui ont été ajoutées au gré du temps et des interprétations diverses et variées qui ont été faites du texte.

Les débats que j'ai entendu ou vu depuis quelques jours me font sourire. Effectivement, il y a 300'000 musulmans dans notre pays et la grande majorité d'entre eux sont des modérés et qui invite t'on pour défendre l'ensemble de cette communauté bien discrète et intégrée ?

Les Ramadan's Brothers...

Après avoir fait l'apologie de la lapidation, porter en exergue les bienfaits de la Sharia, l'un deux fleurtait, il y a quelques temps à peine, avec l'appel au Djihad pour défendre les Palestiniens, ici même sur les blogs, je cite :

-"Devant une telle démission du monde dit civilisé, nous avons le droit d’être convaincus que seule la résistance islamique viendra à bout de la barbarie sioniste"

-"A ceux qui n’auraient pas encore compris ce que signifie le djihad. A ceux qui n’auraient pas encore compris ce que signifie la légitime défense. A ceux qui n’auraient pas encore compris ce que signifie la résistance contre la barbarie… "

Ces mêmes personnes qui aujourd'hui arrivent voilées de propos de tolérance, d'ouverture, de dialogue, de compréhension de l'autre...

Allez comprendre ?

A mon sens, à force de prendre les gens qui les écoutent pour des abrutis, ils finissent pas croire que nous le sommes :o)

Au delà, je vais me mettre à dos toutes les personnes qui croient en leur foi respective, mais Dieu selon les prophètes et les messies dont nous gave l'Histoire ont causé plus de morts, de souffrances, d'injustices, que toutes les guerres, que toutes les maladies réunies.

Eux des émissaires divins ?

L'Islam n'étant que la dernière en date... de fait, il suffit de lire les livres Saints pour se rendre compte que les fantasmes de peur divine, les interprétations de la fin du monde, la compréhension du monde, correspondent à une réalité relevant de l'avance scientifique de l'époque...

De jolis livres d'Histoire qui permettent surtout de comprendre un contexte géopolitique historique donné... quant à y trouver Dieu... il faut être sacrément motivé. Tant la Bible, que le Coran, n'ont pu m'apporter une once, un microgramme de compréhension de ce qui nous lie.

C'est pourquoi, en agnositque convaincu, je voterai OUI à l'interdiction des minarets, parce que le Dieu des livres... et ceux qui sont prêts à se faire sauter en pensant détenir la juste parole, me fatiguent. 

2000 ans de christianisme outrancié, 1400 d'Islam revendicatif, pour cultiver toujours plus des différences culturelles et cultuelles... qui favorisent surtout des guerres, ne me paraissent en rien le témoignage de l'existence divine, mais confirme année après année l'existence de la crédulité aveugle et de la bêtise humaine dans toute sa splendeur.

Nous avons déjà payé un lourd tribu à ces deux religions pour suivre aveuglément le fanatisme qui les accompagne. Cela suffit.

Les religieux me fatiguent car j'en ai marre d'entendre des pseudos porteurs de la parole divine me gaver de leur vérité. Raison pour laquelle en laïc convaincu, je n'ai pas envie de voir émerger des signes ostentatoires encore et encore, comme on affiche de la pub sur les murs, comme des panneaux lumineux au dessus des casinos.

A mon sens Dieu existe et il n'a pas besoin de lieu de culte car il est en chacun de nous, à tout instant.

Mon Dieu à moi tout seul que je vénère jour après, seconde après seconde, s'appelle "conscience" et il n'est pas collectif car lorsque la vie me quittera, je resterai seul avec elle pour l'étérnité. Et contrairement à d'autre, le mien je ne l'impose à personne.

D'ailleurs si Dieu existait... tel que représenté et vendu par les principales religions du Livre... ça se saurait... d'ailleurs il doit paraître bien absent pour nos deux compatriotes :

TRIPOLIDAY S.A. vos vacances en méditerrannée :

OFFRE EXCEPTIONNELLE

221 jours à 0 .-

Vos réservations directement auprès du Ministère de l'Intérieur Libyen

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg221ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

Commentaires

L'initiative est unilatérale. Pour mieux cibler le CF devrait présenter un contre-projet qui interdirait toute nouvelle construction ostensiblement religieuse, y compris clochers, minarets et autres, à l’instar de ce qui est en vigueur en France depuis fort longtemps.

Dans la foulée il faudrait également introduire l'instruction de théologie ou du fait religieux pour que les jeunes de tous bords apprennent à connaître ces instruments extrêmement puissants que sont les religions avec tous ses bienfaits et méfaits. En remplaçant le coté positif de l’instruction religieuse d’antan il faudrait également introduire des cours sur l’éthique.

L'histoire lointaine et récente nous montre très clairement que la religion tue. Les armes de destructions massives que Bush et Blair n'ont pas vue en Irak se nomment "religion".

Écrit par : Josef Loetscher | 05/03/2009

Après les minarets, voulez-vous savoir ce qu'il nous attend ? Alors allez sur le site www.sos-islam.org/islam_aujourdhui/Chariah/roubaix_republique_islamique.htm.

Bien du plaisir !

Écrit par : Octave Vairgebel | 05/03/2009

Je suis d'accord avec à peu près tout ce que vous dites ici. Sur le problème des débats télévisés que vous mentionnez, qui ont mis en scène l'autre soir ceux que vous appelez "les Ramadan's (sic) Brothers" (allusion peut-être au célèbre "Ringling Brothers and Barnum & Bailey Circus), opposés pour la circonstance à une autre personnage médiatique, puisqu'il est probablement le seul représentant de l'UDC à arborer une queue de cheval, quelques remarques s'imposent, même si elles ne sont pas originales. Le cirque TSR a été fondé bien plus tard que le premier (et pour cause) qui est de 1907, et ce n'est que depuis une vingtaine d'années qu'il a pu s'assurer la participation de la vedette que vous avez mentionnée. Elle ne la présente d'ailleurs pas comme un clown ou comme un démarcheur d'une certaine religion, mais comme l'intellectuel par excellence de notre cité (encore que cela se soit un peu calmé ces derniers temps, depuis qu'il exerce ses talents en Angleterre et au NIgéria notamment).
Comme tous les cirques, même ceux tristement célèbres de la Rome antique, le nôtre (puisqu'il est entré dans la presque totalité de nos foyers) dépend très étroitement du taux d'audience, ce qui fait que nous y voyons rarement des gens simplement intelligents, modérés et de bonne foi (si j'ose dire), car ceux-là ne semblent, hélas, pas avoir les faveurs du public. D'autres sympathies, plus ou moins idéologiques et politiques interviennent évidemment aussi dans le choix des invités (j'allais dire des combattants), mais l'essentiel est là, je crois: si les interlocuteurs avaient les qualités que j'ai décrites ci-dessus ils ne se battraient probablement pas, il n'y aurait donc pas de sang, les pauvres téléspectateurs auraient perdu leur soirée et les responsables de l'émission n'auraient pas réussi à faire passer leur propre message.

Écrit par : Mère | 05/03/2009

Quel plaisir de lire ces quelques lignes, émanation de votre MOI et non des convenances habituelles de ce que nous voulons représenter.

Presque la philosophie Stoïcienne que certains résument en ces mots :

"Il faut vivre en accord avec la nature et la raison pour atteindre la sagesse et le bonheur."

Cette angoisse humaine de la "finitude" conduit beaucoup trop de nos semblables à quitter le rationnel de la nature pour se convertir aux soit-disants délices de la post existence, promis dans les dogmes incontournables des grandes religions.

Oui, ce fanatisme religieux en résurgence devient fatiguant avec ses sentences continuelles exprimées contre notre société.

Devons nous pour autant, comme les révolutionnaires français, rétablir "La Terreur" et conduire à la guillotine tous les "calotins" ?

Non, ce n'est plus d'actualité.

Mais il est par contre important que nous affirmions la laïcité de notre démocratie pour tout ce qui est public et que les convictions de chacun restent dans la sphère privée voire intime.

Pour ces raisons, je me prononcerai favorablement pour cette initiative.

Écrit par : Patrick Lussi | 05/03/2009

Bonjour Stéphane,

D'accord avec vous pour les méfaits des religions, j'aurais également voté oui à cette initiative si elle comportait la destruction des clochers d'église.

Mais comme je n'aime pas cette vague d'interdictions, je vais voter contre :-)

J'aurais mieux compris le sens d'une initiative contre le port du voile à l'école, par exemple, car là c'est plus qu'un symbole.


Cordialement

Écrit par : Pascale | 05/03/2009

Bonjour à toutes et à tous,

tout d'abord merci à tous pour vos commentaires.

Pour ma part, ce débat de la construction de minarets démontre, si besoin était, que les religions continuent à diviser.

Agnostique convaincu, chacun est libre de prier selon son culte dans sa sphère privée. C'est une liberté propre à chacun.

En revanche, continuer à construire des édifices religieux portant des signes ostentatoires me dérange et au delà, en dehors d'affirmer une présence, ne présente aucune nécessité religieuse.

Effectivement, il faudrait rajouter à cette interdiction la construction supplémentaire de tout signe ostentatoire sur les édifices religieux quel qui soit.

Parce que si nous continuons, les adeptes du Mandarom voudront leur temple, les Raéliens aussi, les NéoBoudhistes conservateurs, les Stéphaniens Valentatus (les pires) aussi, sous couvert de la liberté de culte... et pour finir, nos villes ressembleront à des parcs religieux... à qui construira le plus beau signe ostentatoire sur sa "chapelle".

Et là, n'en déplaise à quiconque, on atteindra à la liberté élémentaire de chacun en subissant du prosélytisme et par voie de conséquence à la laïcité.

Il ne peut y avoir de démocratie sans une laïcité stricte. Et c'est le moment de le témoigner clairement.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 05/03/2009

Oui, Stéphane, peut-être qu'il ne s'agit que d'une contrainte architecturale et en effet rien n'oblige une mosquée à se signaler par un minaret, ce n'est qu'une tradition et commune à nombre de lieux de cultes.

Mais nous savons tous que ce n'est pas l'architecture qui est ici en cause, mais bien l'implantation en terre "chrétienne" d'une religion exogène, antagoniste depuis l'origine, et, surtout, à vocation expansionniste comme le fut,en son temps de gloire,le catholicisme.

Alors pourquoi ne pas dire les choses franchement? Après des siècles de luttes menées par nos parents contre l'impérialisme d'une religion indigène, ayant enfin réussi - au moins provisoirement - à limiter son influence sur nos vies, nous voilà contraints de recommencer ce même combat contre cet Islam contemporain terriblement revendicatif.

Alors pour tout dire en un mot: Y'en a marre de ces conneries! Ici nous vénérons le Marché Libre et basta! Et ses temples se trouvent à presque tous les coins de rue,sans clochers et sans minarets!

Bon,, ceci dit, Chartres ou la grande mosquée des Omeyyades, c'est vachement beau!

Écrit par : Azrael | 05/03/2009

J'ai décidé je voterai contre les minarets et il serait grand temps que nous obligions le prêche dans la langue officielle du canton, ainsi que l'interdiction absolue du voile à l'école. La religion dans son coeur et à la maison ! Je sais que la Mosquée du Grand-Saconnex fait pas mal parler d'elle en ce moment. Je n'aime pas beaucoup M. Hariri (ancien imam) mais si lui dit que le nouveau responsable de la mosquée est très integriste...il y a de quoi s'inquiéter. Il semblerait qu'il ne parlât même pas le français, donc vous voyez que le prêche dans la langue du canton, c'est cause toujours tu m'intéresses !

Écrit par : Café | 06/03/2009

Les commentaires sont fermés.