06/03/2009

Est-ce vraiment le rôle pour l'AVIVO ?

Bonjour à toutes et à tous,

a_muppet.jpgil y a deux témoins de la bonne santé d'une société : les anciens et les jeunes.

A ce titre, nous devons respect aux anciens car ils sont ceux qui nous ont légué la société dans laquelle nous vivons. Nous devons respect à notre jeunesse car c'est à elle que nous confierons l'avenir...

L'AVIVO participant à la Constituante était une démarche compréhensible et même souhaitable, les anciens forts de leurs expériences pouvant selon moi apporter un autre point de vue sur la société passée, la société d'aujourd'hui et celle qu'ils souhaiteraient pour demain.

En revanche, là où je n'arrive plus à capter la démarche de cette association c'est lorsqu'elle utilise, pardon instrumentalise sa position dominante pour devenir parti politique.

Briguer un poste au Conseil d'Etat est contraire à ses statuts et si elle l'AVIVO est une association très utile pour nos anciens, elle n'a pas pour rôle d'être aux affaires.

Surtout que tous les partis politiques réfléchissent et travaillent pour le bien de nos anciens et que cette manière très cavalière de se présenter comme les indispensables pourfendeurs de la cause peut être facilement assimilée à : les partis ne font rien pour les anciens.

Ce qui bien évidemment est faux et m'hérisse quelque peu le poil... et ce sentiment commence à être partagé à gauche comme à droite car tous les élus se préoccupent de nos anciens. 

De plus, rappelons que cette association est subventionnée et par conséquent, les quelques arrivistes qui instrumentalisent cette association, pour arriver à leur fin politique, mettent en péril toute l'activité que déploie l'association.

Lire l'excellent article de la Tribune of Geneva ?

Au delà, nos anciens ne sont pas des faire valoirs pour quelques ambitions personnelles déplacées et je trouve particulièrement irresponsable de la part de quelques membres de vouloir mettre en péril l'activité d'une association utile à un grand nombre de nos anciens juste pour satisfaire leur arrivisme politique.

Un mot qualifié me vient : opportunisme déplacé.

Et pendant ce temps, sous d'autres cieux, d'autres s'approchent de leur vieillesse... et comptent les briques des murs... les dattes qui tombent...

TRIPOLIDAY S.A. vos vacances en méditerrannée :

OFFRE EXCEPTIONNELLE

222 jours à 0 .-

Vos réservations directement auprès du Ministère de l'Intérieur Libyen

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg222ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

Commentaires

Y'a pas à dire, l'AVIVO va ratisser large dans l'électorat âgé de l'UDC genevoise ...

Alors, sans les petits, il reste qui chez l'UDC ? Les humoristes râtés, les enseignantes frustrées et quelques membres de la police qui hésite avec le MCG.

Bouahaha !

Écrit par : Djinius | 06/03/2009

Assez d'accord sur la mise en danger de l'association. En fait ce qui pose surtout problème à mon sens, c'est qu'on ne sait pas ce qu'ils vont voter sur des questions d'aménagement du territoire, de mobilité, de petite-enfance. Enfin si, si on connaît Grobet, on sait ce qu'ils vont voter, mais ils n'ont pas grande légitimité pour le faire...

En ce qui concerne les autres partis, le problème n'est pas tant ce qu'ils ne font par POUR les aînés et les plus précaires, mais bien ce qu'ils font CONTRE!

En réduisant les impôts et en diminuant d'autant la capacité de l'Etat à redistribuer les richesses et à venir en aide aux plus faibles, comme le propose votre parti, on réduit les prestations pour les aînés et les plus faibles... Là-dessus, aucune ambiguïté!

Écrit par : Sandro Minimo | 06/03/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Sandro,

le débat n'est pas sur la baisse des impôts, mais bien sur le rôle d'une association d'utilité publique qui perd de vue ses objectifs.

Concernant la baisse d'impôt, vu que vous voulez que j'argumente, si nous expulsions les criminels étrangers condamnés, nous pourrions économiser 400 .- CHF / jour / par condamné... de là cet argent utilisé à entretenir des criminels et des délinquants pourrait servir nos anciens. Voilà pour ce qui est de la juste notion de distribution de l'argent public à mon sens d'élu UDC.

Car nous ne distribuons pas 400 CHF / jour à nos anciens dans le besoin... alors continuons à augmenter les impôts pour offrir le choix des repas aux détenus... mais laissons crever nos vieux... ne faisant pas partie de ma conception de la justice sociale.

Quant à l'AVIVO sont rôle est bien de venir en aide aux anciens. Et non de faire campagne pour accéder à l'Exécutif cantonal et sur ce point il semble que nous soyons d'accord.

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 06/03/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Djinius,

votre commentaire est vraiment le reflet de manque de réflexion.

Vous y voyez une atteinte à l'électorat de l'UDC et ça vous fait rire ? vous êtes pathétique et irrespectueux.

Pathétique, parce que nous parlons ici de 11'000 membres, de 4'000 dossiers où intervient cette honorable association pour venir en aide à nos anciens et en insistant à vouloir présenter des candidats à une élection politique, elle perdra ses subventions et ne pourra plus remplir son rôle.

Irrespectueux parce que nos anciens dans le besoin ont besoin de cette association.

Djinius, il y ait des fois où l'analyse rationnelle d'une situation donnée doit prévaloir sur nos aprioris... et dans ce cas, c'est une évidence. En résumé, votre commentaire est juste bête.

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 06/03/2009

Super l'illustration des Muppet Show ! l'AVIVO doit rester une association de défense des retraités et ne doit pas être un tremplin comme l'ASLOCA pour des mandats politiques de gauche. D'ailleurs M. Grobet est encouragé par le retour à de hautes fonctions comme M. Villiger ou Oswald Grüber mais Genève pourrait se passer de ses services car il faut laisser la place aux nouvelles générations de toutes les tendances politiques montant qui ont un esprit plus novateur et avec une vision plus partagée des dossiers.

Écrit par : demain | 06/03/2009

Ce n'est pas d'aujourd'hui que l'Avivo est politiquement à gauche mais de retrouver ces deux tristes sires (Grobet et Mouhanna) qui regrettent le temps où ils faisaient chier le Grand Conseil sur une probable liste de cette association est très malheureux pour nos vieux ! Ces deux personnages imbus d'eux-mêmes ne cherchent, par cette voie, uniquement de retourner nous raconter leurs sempiternelles conneries et faire passer les "p'tits vieux" pour des cons ! C'est, ils ne s'en rendent pas compte, leur problème à eux et, dans quelques années, ils se présenteront sur une liste au nom d'un EMS appelé "les gauchos renfrognés"! L'appât du gain n'a pas de limite pour ces sinistres personnages dépassés, rancunieux et débiles (c'est l'âge !)

Écrit par : Octave Vairgebel | 06/03/2009

Note à l'intention du petit Schmock:
ne pas confondre un "humoriste raté" avec du "caviar râpé".

:o)

Écrit par : Blondesen | 06/03/2009

c'est bien ton blog toujours ausi interessan(! :)

Écrit par : Wiki | 04/04/2009

Les commentaires sont fermés.