24/03/2009

Sommes-nous bien gouvernés ?

Bonjour à toutes et à tous,

ca_roule_pas_rond.pngplus les jours passent, plus les grandes déclarations de nos Conseillers et surtout de nos Conseillères fédérales se multiplient, plus leurs apparitions dans la presse sont fréquentes, plus je me sens obligé de réfléchir à une question :

Sommes - nous bien gouvernés ?

De fait, la récente déclaration de Mme la Cheffe du DFJP sur l'unité d'intervention "Tigris" dénote, sinon du pur j'm'enfoutisme, une ignorance complète de son propre département. Tigris n'étant de loin pas une nouveauté, l'excellente ex - Conseillère fédérale Ruth Metzler en étant l'instigatrice, on ne peut être que surpris de la réaction de l'actuelle Cheffe du DFJP qui découvre après de longs mois à la tête de l'exécutif fédéral, l'existence de cette unité... 14 petits gars super entraînés pour faire face aux situations de crise.

Aussi, dans le même genre, tout le monde se demande bien ce que Mme la Cheffe du DFAE fait de ses journées. 239 jours que nous avons deux otages retenus en Lybie, plus d'un mois que nous avons un otage aux Philippines, sauf que cette fois, le CICR tape du poing sur la table car la famille de l'otage retenu aux Philippines ose dénoncer l'absence de notre Cheffe du DFAE.

Lire l'article ?

Tous ces événements mis "bout à bout" donnent une impression que nos "capitaines" voguent à vue... avec le bateau "Suisse"...

-"Terre, Terre" s'exclamèrent les mousses alors que le bateau ivre allait heurté le récif !

Sommes - nous en droit d'attendre des membres de l'Exécutif fédéral qu'ils, et dans le cas présent, elles soient simplement compétentes ?

Vous me'xcuserez du peu, mais une Cheffe du département de Justice et Police qui ne connaît pas son personnel et les services qui le composent, ça me fait simplement souci... mais aussi une Cheffe du DFAE aux abonnés absent incapables d'intervenir lorsque nous avons des otages retenus à l'étranger, ne nous sert pas à grand chose.

Non mais... 240 jours nous avons deux otages retenus en Lybie... avons nous entendu Mme La Cheffe du DFAE s'exprimer sur cette affaire ?... Sommes nous tenus au courant par ses services ?... Rien... le silence radio... notre patronne des affaires étrangères est curieusement aux abonnés absents... l'avantage, lorsqu'on ne parle pas des problèmes, c'est l'impression qu'ils n'existent pas...

TRIPOLIDAY S.A. vos vacances en méditerrannée :

OFFRE EXCEPTIONNELLE

240 jours à 0 .-

Vos réservations directement auprès du Ministère de l'Intérieur Libyen

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg240ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane  

Commentaires

De toutes façons, mise à part les incohérences de la politique et de la communication interne, dans cette affaire "Tigris" c'est surtout leur nombre qui est l'information la plus flippante!
Moi ça ne me rassure pas du tout de n'avoir que 14 braves créatures rayées, c'est un peu "short"
Ils ne pourraient pas engager quelques chômeurs et chômeuses pour étoffer un peu leur bouquet?
Moi je ne dirais pas non...pour aller dans leurs camps d'entraînement!

Écrit par : Barbie Forever | 24/03/2009

Bonjour,
Comme d'habitude votre billet est plein de bon sens. Il faut vraiment se poser la question de l'(in)efficacité des conseillers fédéraux! A l'exception de Ueli Maurer (simplement parce que trop récent) nos "sages" sont lamentables. Pas un pour relever le niveau. Une ministre des AE qui s'occupe de tout sauf de son département! Un ministre de la santé (ou plutôt des assureurs maladies)qui met les médecins dans la rue! Un ministre des transports qui ne fait que des bouchons!
Une ministre de la Justice et Police qui apprend après plus d'une année de présence que son département "possède" un groupe d'intervention! Une ministre de l'économie qui fait des cadeaux à la France et à l'Allemagne (cassis de Dijon) alors que ces 2 pays ne cessent de nous attaquer! Un président de la confédération et ministre des finances absent de la scène!
Nous avons un gouvernement extraordinaire digne du Guinness pour un record d'inutilité!

Écrit par : salegueule | 24/03/2009

Bonjour Stéphane!

J'ai été ravi de t'apercevoir l'autre jour, même de loin. Avec les beaux jours, qu'est-ce que tu dirais de reprendre un pot sur une terrasse d'un bistrot, fumeur ou non, sans ségrégation?

Mal gouvernés, nous le sommes! Il ne se dégage aucune analyse prospective des opportunistes que tu cites, la réaction nerveuse remplace l'action méthodique et réfléchie. Perso, je me demande toujours, effarée, pourquoi ce sont ce profils qui réussissent dans notre système... Les autres voix sont-elles tues avec la même systématicité?!?!?!?

Amitiés.

Écrit par : Micheline | 25/03/2009

Et nous les moutons qu'est-ce que l'on attend pour réagir! Ueli Maurer ne peut rien faire tout seul, il est muselé. Le parlement-les états-le CF c'est une vasque poutinienne qui musèle l'UDC, et la majorité-associée profite d'accentuer ses GRANDS avantages personnelles et futures. Et le peuple pendant ce temps, gobe, ne dit rien, et comme il est bien sage ce peuple suisse on attend gentillement les élections 2011. Pas sûr que d'ici-là nous serons encore en mesure de voter LIBREMENT!
(Les prémices sont évidents depuis 2007, un simple regard en arrière suffit pour voir ce qui risque de nous pendre au nez!)

Écrit par : Corélande | 28/03/2009

Je trouve les commentaires de Stéphane Valente et de ses amis bloggeurs assez prétentieux. La critique est facile mais l'art est difficile. A mon sens la Suisse est très bien dirigée et les décisions prises judicieuses. Les discussions sur le secret bancaire (dont je ne suis pas un partisan) ou la libération des otages en Libye ne peuvent pas se faire sur la place publique. Ce n'est pas M. Merz qui est à l'origine de la crise financière, mais les USA, ce n'est pas Mme Calmy-Rey qui a arrêté le fils de Kadhafi mais un juge genevois contre l'avis de ses services et ce n'est pas M. Leuenberger qui crée des bouchons mais les voitures trop nombreuses.
Un peu de modestie s'il-vous-plaît.

Écrit par : GarderRaison | 28/03/2009

Je trouve les commentaires de Stéphane Valente et de ses amis bloggeurs assez prétentieux. La critique est facile mais l'art est difficile. A mon sens la Suisse est très bien dirigée et les décisions prises judicieuses. Les discussions sur le secret bancaire (dont je ne suis pas un partisan) ou la libération des otages en Libye ne peuvent pas se faire sur la place publique. Ce n'est pas M. Merz qui est à l'origine de la crise financière, mais les USA, ce n'est pas Mme Calmy-Rey qui a arrêté le fils de Kadhafi mais un juge genevois contre l'avis de ses services et ce n'est pas M. Leuenberger qui crée des bouchons mais les voitures trop nombreuses.
Un peu de modestie s'il-vous-plaît.

Écrit par : GarderRaison | 28/03/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Corélande, GarderRaison,

Corélande, tout d'abord c'est original comme pseudo :o) Ensuite, évidemment, seul comme Ueli Maurer au CF ça doit être une belle leçon d'isolement. Le seul d'ailleurs qui a osé se séparer de sa voiture de fonction allemande.

Garder Raison, la critique est facile et l'art difficile ?... Alors vous saurez que comme élu, je m'applique ce que j'attends des autres. En proposant des solutions concrêtes pour toutes sortes de problèmes. Vous tombez donc bien avec votre commentaire.

Ensuite, êtes vous si sûr que nos deux otages soient retenus en raison de l'arrestation du fils Khadafi ?

Si tel est le cas, j'espère que vous ne serez jamais aux affaires.

Quant à M. Merz, vous ne trouverez sur aucun de mes blogs la moindre critique sur ce dernier... M. Merz est probablement l'un des meilleurs Conseilllers que nous ayons eu jusqu'à présent.

Quant à discuter de tout sur la voie publique, depuis quand le simple citoyen n'aurait il pas le droit d'exprimer ce que bon lui semble sur tel ou tel sujet ?

Vous voudriez museler les Suisses ?

Z'êtes mal barré et vivez dans le mauvais pays. Tout citoyen a le droit de s'exprimer sur le sujet qui lui tient à coeur.

Et il se trouve que deux otages retenus en Lybie, ça me tient à coeur... et là aussi, pour avoir évoluer quelques années dans le monde diplomatique international, je sais que nous aurions pu faire libérer nos otages depuis un moment... si tant est que nous en ayons la ferme volonté.

La critique est aisée et l'art d'obtenir des résultats dans ces domaines l'est d'autant plus.

Bien à vous,

Stéphane

PS. Bien gouvernés ?... encore un petit Temestat ?

Écrit par : Stéphane | 28/03/2009

Les commentaires sont fermés.