14/04/2009

Passeport biométrique, on nous ment...

Bonjour à toutes et à tous,

passeport_suisse.jpgquelle ne fut pas ma surprise ce matin en découvrant un article paru hier.

Lire l'article ?

Qui n'a pas entendu nos Sages crier avec force que nous devons accepter le passeport biométrique en raison des accords internationaux que nous avons passés ?

Eh bien, une fois de plus, une fois n'est pas coutume dirons - nous, on nous ment. Et c'est un officiel qui le dit...

De fait, avec la suppression des contrôles dans l'espace Shengen, on aurait déjà du mal à justifier de se déplacer avec un passeport, alors que la simple carte d'identité suffit largement pour se déplacer dans les frontières européennes.

Curieusement, alors que les contrôles n'existent pratiquement plus, nous devrions opter pour le passeport biométrique en raison des accords passés ?

Ensuite, la puce contenue dans le passeport est concue pour recevoir des données : empreintes digitales, notamment. Mais il faut savoir que cette même puce peut contenir nettement plus d'informations que simplement les marques digitales de vos pouces. Alors évidemment, aujourd'hui, on nous promet que celle-ci ne contiendra rien d'autre... mais demain ?

Car il faut savori qu'en acceptant le passeport biométrique, nous donnerons carte blanche au Conseil fédéral pour décider seul en fonction des demandes, des futures informations contenues.

Il faut savoir que le contrôle des informations biométriques ne sera pas le fait exclusif des Etats... mais aussi de toute entité traitant des déplacements. N'importe qui pourra donc avoir accès largement à vos données personnelles. Super non ?...

On pourrait imaginer que cette puce pourrait contenir vos plats préférés ? De sorte, arrivés à l'Hôtel pour l'enregistrement, PIF PAF, les menus de votre séjour seraient établis éléctroniquement...

De plus, c'est intéressant de savoir que le passeport en question aura une vie de 3 ans. Qu'il faut, pour les Genevois, se rendre à Lausanne, que son coût est de 240 francs.. et qu'il n'est en réalité utile que si vous vous rendez aux Etats Unis et que vous le faites sans prendre de visa avant de partir.

Alors je me demande bien ce que ça cache... Voudrait-on nous obliger à acheter quelque chose dont nous n'avons pas fondamentalement besoin ?... ce serait un scoop non ?

Mais bon dans certains cas, le passeport biométrique pourrait être intéressant, imaginez son utilité à la douane de Genève Cointrin la semaine prochaine, lorsque le Grand Guide débarquera... A quoi ce type de mesure peut bien servir alors que l'on laisse un individu de ce genre voyager en toute impunité ?

Si le pétrole n'a pas d'odeur pour certains, le kérozène lui en a...

Aux victimes de Lockerbie et d'UTA

TRIPOLIDAY S.A. vos vacances en méditerrannée :

OFFRE EXCEPTIONNELLE

261 jours à 0 .-

Vos réservations directement auprès du Ministère de l'Intérieur Libyen

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg261ème jour de captivité pour nos deux ressortissants

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane 

Commentaires

Salutations,

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=500000#bcid=619561;vid=9828818
A regarder à partir de la 29e minute.

Sincèrement,

Q.

Écrit par : Quentin ADLER | 14/04/2009

Bonjour,

Le bon côté du passeport biometrique, c'est lorsqu'une personne est en Suisse comme pseudo "illégal", car il a dissimulé son passeport et pris un autre identité, et que cette même personne commet et vit de délits.

Puis un jour elle décide de ressortir son passeport et sa vraie identité, de se marier "pour obtenir la nationalité". Et bien aucun lien n'est possible entre un illégal récidiviste et l'état civil... ...sauf s'il faut donner ses empreintes pour le passeport... échec et mat... fini de profiter du système...

...et entre nous, ceux qui n'ont rien à se reprocher, n'ont pas peur du biométrique. Après la carte cumulus, facebook, les adresse IP d'internet, et même la référence IBAN des transactions bancaires (qui a été créé par les USA !), c'est un peu pinailler avec le biometrique !

J'irais même plus loin, avec la reconnaissance faciale qui existe dans certains aéroports : Du pain béni pour les "alertes enlèvement" d'enfants par exemple.

Les droits démocratiques oui, mais le droit de vivre en paix OUI !

Écrit par : Retour de manivelle | 14/04/2009

Bonjour,

J'avais également relevé l'incongruité de ce passeport alors même que l'espace schengen est prévu pour les cartes d'identité...néanmoins on imagine bien que la carte d'identité y passera certainement aussi un jour, enlevant de fait toute possibilité de s'extraire de ce fichage en refusant de déposer ses empreintes génétiques.

Cette tendance au "quand on a rien à ne se reprocher" m'inquiète passablement et devrait faire réfléchir un peu plus ceux qui s'en moquent "parce qu'ils n'ont rien à cacher". A quand une puce RFID dans le cerveau? Il y a une différence entre n'avoir rien à se reprocher et s'exhiber à la surveillance de tout par tous, on appelle ça la préservation de l'intimité et du privé, certains devraient s'en rappeler!

Contente de voir le sujet être mis en débat, au train du silence quasi total sur la question à un peu plus d'un mois du scrutin il y a de quoi s'inquiéter...

Bonne journée

Écrit par : Audrey | 14/04/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Quentin, Retour de manivelle, Audrey,

Quentin meci beaucoup pour le lien, un reportage très intéressant que nous devrions voir et revoir avant les votations.

Retour de manivelle, dans le cas de figure que vous citez, encore faudrait il bien comprendre que le passeport biométrique s'adresse aux Suisses et non aux étrangers. Le cas d'exemple que vosu citez, malheureusement, le passeport biométrique n'y pourra rien...

Audrey, au delà des aspect de vie privée, c'est aussi un aspect d'utlité ? Ce passeport dans l'espace Shengen ne sert à rien, ensuite, il n'est absolument pas nécessaire pour la Suisse de disposer d'un tel passeport, car techniquement, le passeport suisse est très difficile à falsifier. De plus, le coût et les complications qu'il engendre, sont simplement ahurissant.

Bref, je n'ai pas envie que mes enfants doivent donner leur empreintes, et que toutes ces informations soient stockées on ne sait où et à la disposition d'on ne sait qui...

Et au pire, si je devais prendre un billet pour les States, je prendrais le temps de faire une demande de visa propre en ordre.

Bien à vous et merci pour vos commentaires,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 14/04/2009

Ouf... Le débat démarre. Merci Stéphane.

Écrit par : charly schwarz | 14/04/2009

@ stéphane

Tout à fait d'accord.

J'ajouterais pour "retour de manivelle" qu'il existe une très grosse différence entre facebook et al. et les passeports: celle du choix. Il peut être très difficile pour certains (obligations professionnelles) et contraignant pour ceux qui aiment voyager, d'être obligé de fournir ses empreintes.

Agiter la possibilité du terrorisme pour mettre tout le monde sous surveillance est d'une certaine façon déjà vu: sous d'autres temps cela a conduit à des systèmes de délations généralisées, d'écoutes téléphoniques illégales, bref rien qui ne soit très réjouissant. Rien qui ne soit propre à un climat de paix.

Je n'ai rien à me reprocher, mais tant que le seul argument sera celui de la volonté imposée des USA et de la possibilité que tombe schengen, je ne renoncerai pas à la préservation de mon intégrité.

Écrit par : Audrey | 14/04/2009

Les commentaires sont fermés.