04/05/2009

Militaires irresponsables : à la porte

Bonjour à toutes et à tous,

perdre un fusil... et pire se trouver une excuse...

Il n'existe aucune excuse à la perte d'un fusil ou d'une arme de guerre.

L'article de la Tribune de Genève à lire ici, m'hérisse le poil.

Comment un Colonel d'active en charge de sous officiers peut il s'exprimer en des termes aussi légers ? :

-"mes hommes faisaient la fête, un étourderie ?!!!..." 

-"Colonel la porte est là".

Perdre une arme d'ordonnance parce que ses hommes auraient fait la fête... et la prochaine fois, il perdra quoi ? Un Panzerfaust ? 10 kilos de Trotyl ? Un FA 18 ?

A la porte, sans solde, pour faute grave. Lui et ses sous officiers, tous à la porte ! Il n'y a pas de soirée festive, pas d'excuse, d'autant plus lorsque l'on a en charge la formation d'hommes qui manipulent des armes de guerre.

Incapables et irresponsables !

Pour le reste, continuons à soutenir nos ressortissants et leurs familles

Ici, vous trouverez la liste des soutiens de la manifestation celles et ceux qui ont soutenu la manifestation

Ici, vous pouvez rejoindre le groupe de soutien créé sur Facebook celles et ceux qui ont rejoints ou rejoignent le groupe de soutien créé sur Facebook

Ici, vous trouverez une liste de soutien que vous pouvez imprimer et me renvoyer au format papier pour celles et ceux qui souhaitent témoigner leur soutien à nos deux ressortissants sans s'inscrire sur Facebook.

Pensez à laisser vos Emails et / ou votre adresse afin que nous puissions vous transmettre les dernières nouvelles.

REJOIGNEZ NOUS

280 jours

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg

En attendant de devenir président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane   

23:06 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : fusil, arme, irresponsable |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Stéphane (et futur Président) :o)
Hé ! Ho ! Pas virés mais aux arrêts de rigueur APRÈS avoir retrouvé l'arme !
De mon temps... on leur aurait filé une lampe de poche et du temps, beaucoup de temps jusqu'à ce qu'ils la retrouvent, le nombre de jours et de nuits qu'il faut.
Perdre son arme personnelle...
Et s'ils avaient fait la fête, on les aurait baladés à tour de rôle dans le périmètre de la caserne avec les pantalons autour des chevielles et leur bite dans une main, un fusil de remplacement sur l'épaule et en les obligeant à chanter "This is my rifle, this is my gun, this is for fighting, this is for fun...".
Mais c'était un autre temps, et - oui, je sais-je sais-je sais - je suis un vieux con.

:o)

Écrit par : Blondesen | 05/05/2009

Bonjour Stéphane,

Et un exemple de plus, un.. venant de la part d'adultes, soit disant responsables, qui n'assument pas !!
Et l'on se plaint que la jeunesse actuelle c'est du n'importe quoi. Bin non elle est juste la digne descendance de notre société

;o(

Écrit par : Loredana | 05/05/2009

Entièrement d’accord ! 13ans d’armée en tant que chef d’unité de feu dans la DCA avec un système à 30 millions (système RAPIER) pas une perte de matériel ! Pas un accident ! Sans être une exception car mes pas mal de mes collègues OF ou sous-offs ont atteint pour la plus part les même performances ! Il est temps de serré la vis !

Écrit par : Pascal Kümmerling | 07/05/2009

Les commentaires sont fermés.