18/07/2009

Un an...

Bonjour à toutes et à tous,

unebougie.jpgdemain nos deux ressortissants bloqués à Tripoli entameront leur 2ème année de rétention.

Le temps passe vite... pour nous. Pour eux, cela fait 1 an qu'ils ont l'interdiction de quitter le territoire. 1 an qu'ils n'ont pas le droit de rentrer chez eux.

Aussi, cela fait un an, que deux innocents, dont le seul crime réside dans le fait de s'être rendus à une convocation de la police, sont les otages d'une situation absurde.

Que M. Hannibal Khadafi ait été arrêté de manière un peu sportive, c'est la justice qui devra le déterminer. Il a passé une nuit au clou, pardon dans la suite résidentielle de Champ Dollon... a été présenté au juge, et a été libéré sous caution.

Sa mésaventure a duré moins de 24 heures.

En représaille, nos deux compatriotes, eux ont été arrêtés tout aussi sportivement, conduits dans les geôles durant dix jours... libérés et assignés à résidence grâce aux efforts d'un homme, Monsieur l'Ambassadeur von Muralt, qui a tout fait pour améliorer la situation de nos deux ressortissants.

1 an déjà.

Proportionnalité.

Maintenant que la plainte de l'Etat Libyen a été reçue par notre Justice et qu'elle sera étudiée dès septembre, si mes informations sont exactes, le gouvernement libyen serait bien inspiré de libérer nos deux compatriotes.

POW_MIA_LOGO.jpg

Au delà de la chronologie des évènements, cette affaire démontre que nous sommes devenus des proies faciles. Notre passeport autrefois apprécié et respecté à travers le monde est devenu le symbole des cibles faciles. Le kidnapping de Suisses est un sport lucratif et sans conséquence.

Voilà le message que nous donnons en ce moment.

S'en prendre à des Suisses est sans risque et en plus ça paie...

Notre approche actuelle est fausse et malsaine, nous devons absolument corriger le message que nous donnons.

Parce qu'aujourd'hui, nous sommes tous devenus des cibles potentielles.

Et là... nous avons tout faux.

Malgré les menaces sérieuses que j'ai reçues, malgré le sentiment d'être pieds et poings liés, je continuerai à "emmerder" le monde jusqu'à ce qu'ils soient libres.

C'est pourquoi à la rentrée, si vous le vouliez bien, Ladies and Gentlemens, lorsque les sessions de l'ONU reprendront, j'espère compter sur vous pour aller manifester, cette fois en nombre et sans qu'on vienne me reprocher mon appartenance politique, Place des Nations, sous les fenêtre de l'ONU et du HCR.

Parce que la mésaventure que vivent nos deux compatriotes aurait pu arriver à n'importe lequel d'entre nous !

Rien que pour ça :

passeport_suisse.jpg

Consultez le blog de mon acolyte BLONDESEN

 

Ici, vous trouverez la liste des soutiens de la manifestation celles et ceux qui ont soutenu la manifestation

Ici, vous pouvez rejoindre le groupe de soutien créé sur Facebook celles et ceux qui ont rejoints ou rejoignent le groupe de soutien créé sur Facebook

Ici, vous trouverez une liste de soutien que vous pouvez imprimer et me renvoyer au format papier pour celles et ceux qui souhaitent témoigner leur soutien à nos deux ressortissants sans s'inscrire sur Facebook.

Pensez à laisser vos Emails et / ou votre adresse afin que nous puissions vous transmettre les dernières nouvelles.

REJOIGNEZ NOUS

365 jours

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg

En attendant de devenir vraiment président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

Commentaires

Le plus incroyable est que ce merdier est dûn à l'incompétence d'un petit juge, l'aveuglement d'un ciré du parquet et la stupidité du DFAE!!!! le tout en mains socialistes!!!!!

Foutez moi tout ce beau monde dehors!

Écrit par : che | 19/07/2009

Stéphane,

Théoriquement, un anniversaire se fête dans la joie, avec gâteaux et tout et tout..mais là, effectivement le coeur n'y est pas. On ne fête effectivement pas les tristes événements, la privation de liberté de personnes innocentes qui étaient juste au mauvais endroit, au mauvais moment…

1 an..déjà.. nous avons largement dépassé l'acceptable, le tolérable. Les blablas à deux balles, les pseudos négociations "à la bernoise"..nous en sommes gavés à en vomir !

Tu as annoncé sur le blog de Blondesen un rassemblement fin août : j'attends avec impatience l'invitation ! J'y serai et rien à cirer de l'appartenance politique, je m'y rendrai en rouge et blanc :-)

Enfin, à toutes celles et ceux qui ont "boycotté" le précédent rassemblement : un peu de coui.... que diable et laissez de côté les pseudos excuses polies-tyques à deux balles ! On est patriotiques ou on ne l'est pas, toutes couleurs-appartenances politiques confondues !

Merci encore à toi, à Blondesen et à John de continuer à nous interpeller afin que nous nous mobilisions ! Bravo Messieurs !

Allez bonne nuit Steph et à bientôt :-)

Écrit par : Liberté | 20/07/2009

Effectivement le juge Berthossat et Mme Calmy Rey enclins à défendre "les droits de l'homme" ont peut-être écourté les souffrances de deux domestiques mais ont anéanti la vie de nos deux compatriotes et de leurs familles. C'est là où l'on voit que la gouvernance à Berne et celle du DFAE en particulier sont vraiment arrivé à bout de souffle. Pendant des années, la Suisse a accueilli sans broncher le fils Kadhafi avec toutes ses exigences, courbant l'échine et voilà qu'elle commet un faux-pas et au lieu d'enterrer l'affaire comme à son habitude, celle-ci devient un cauchemar comme l'affaire des infirmières bulgares et du médecin palestinien.

Écrit par : demain | 20/07/2009

Une année que nos deux compatriotes sont pris au piège dans une dictature, et rien, Tamoils vend ses millions de barils comme avant, notre ministre des affaires étrangères s'en fout, les comptes de ces malades ne sont pas bloqués, tout va pour le mieux dans le pays des lâches.
En Israel, Gilat Shalit est placardé à tous les carrefours, dans tous les journaux quotidiennement, à la télé, tous les jours on parle de lui et chez nous, ils sont pourtant deux mais rien, silence on tournent ! en rond !
Je crois que ce qu'il y a de pire pour nos deux compatriotes captifs, c'est l'oubli dans lequel ils sont tombés dans leur propre pays.
Si c'est ça avoir un pays, alors autant être apatride, moins de désillusions, mais il faut qu'ils sachent que nous ne sommes pas tous comme nos avides politiciens.
Quelle lâcheté crasse, un an avec des tyrans qui par exemple, tirent des rafales de mitraillettes contre les spectateurs d'un match de foot, par ce que l'arbitre reçoit sur le terrain des liasses de billets et que la foule s'offusque, bilan 70 morts.
Combien de Libyens sont morts à cause de cette famille de tarés ?
Et on laisse deux Suisses dans les mains de pareilles salopards sans romprent les relations diplomatiques ? Je rêve !

Écrit par : Maurice | 21/07/2009

@ Che, perso le fiston, si il était encore dedans ça n'arriverait pas non plus, quand on fait appel à la justice on va jusqu'au bout, le problème c'est ces pseudo-juges qui ne se sentent plus et qui lâchent dans leurs froques !

Écrit par : Maurice | 21/07/2009

Il est juste de ne pas oublier nos deux ressortissants, otages d'une mauvaise comédie politique dont le scénario a visiblement très très mal écrit par son auteur.

Écrit par : Minet | 21/07/2009

@che Vous écrivez : "Le plus incroyable est que ce merdier est dûn à l'incompétence d'un petit juge, l'aveuglement d'un ciré du parquet et la stupidité du DFAE!!!! le tout en mains socialistes!!!!!

Foutez moi tout ce beau monde dehors!"

Il y a au moins deux inexactitudes à ce commentaire, aussi un petit rappel chronologique s'impose.

- La Gendarmerie est intervenue après avoir été informé de ce qu'il apparaissait que le fils à son père maltraitait ses domestiques "importés". Elle a fait preuve de perséverance et de discernement et a établi un rapport à l'intention du PG.

- Le Magistrat du parquet qui s'est occupé du dossier est le substitut BERTOSSA (le socialiste fils de son père), qui n'en a pas préalablement référé au Procureur général Zapelli et qui a vicieusement ordonné un supplément d'enquête préliminaire (police) et non pas une instruction préparatoire;

- Le Magistrat qui à ses popres dire a supervisé les opérations policière est le dénommé MOUTINOT;

- Le Magistrat à qui l'instruction préparatoire a été confiée après l'"amenation" est le dénommé GRABER, qui n'est pas socialiste mais radical et a procédé à l'arrestation du fils de son père.


@ Maurice Il me semble guère possible d'imaginer qu'une année après le fiston puisse encore "être dedans" au vu de la nature des infractions qui lui auraient peut être été imputées.


@ Minet Il me semble bien que le scénario BERTOSSA-FILS a conduit à ce que ce justicier visait.

Outre nos deux concitoyens retenus en Lybie, qu'il ne faut surtout pas oublier et auquel il faut manifester notre attachement, il convient aussi de penser aux chômeurs suisses supplémentaires résultant de cette affaire et au sort des deux domestiques "importés" ainsi qu'à celui de leurs familles, dont certains membres ont été tués, suite à l'application de la méthode BERTOSSA-FILS/MOUTINOT, méthode qui n'est certainement pas une réussite ne serait-ce que pour cette raison.

Cela étant nos concitoyens ont besoin d'un soutient populaire et -désolé minet pour le surcroît de travail- je me demande si les suisses ne devraient pas manifester leur soutient sur la voie publique; genre les mères de la place de mai, non pas genre pavé-casseur (après cette précision j'espère que minet me pardonnera).

Écrit par : matou | 21/07/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Che, Liberté, Demain, Maurice, Minet, Matou,

alors je vous rassure, nos deux ressortissants vont bien. Compte tenu de la situation qui est la leur.

Aussi, il est hors de question d'oublier nos deux otages.

Quand à savoir comment tout ça à commencer, le résultat aujourd'hui est là.

D'ailleurs, nous redescendrons Place des Nations courant fin août, lorsque les sessions onusiennes reprendront. Et cette fois, on peut souhaiter que tout le monde se mobilise...

Quoi qu'il en soit, avec mon acolyte Blondesen, Hommelibre, et sûrement d'autres, nous serons au moins 5 ou 6 sur la Place des Nations :o)

Alors soyez nombreux à venir dès que nous aurons une date arrêtée !

Parce que comme vous le dites tous, ils ont besoin là bas de savoir que nous les soutenons et que surtout, nous ne les oublions pas.

Un bémol concernant les critiques à l'encontre de Mme Calmy Rey, c'est vrai il aurait peut être fallu faire avant, faire mieux, etc... mais elle a eu le courage d'aller là bas, elle a essayé, et malgré l'échec, elle aura permis aux épouses de voir leur mari. Ce qui leur a fait le plus grand bien. Elle a essayé.

Sur ces bonnes paroles, j'espère que dans l'intervalle, nos deux compatriotes seront de retour dans leur foyer.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 21/07/2009

Malheureusement, pour ce sujet, la Suisse n'est pas la France, et ici nos otages sont un peu comme le secret bancaire, moins on en parle moins ça dérange. Pourtant, j'ai souvenir de la publication de photos, tous les soirs, aux journaux télévisés de nos voisins, d'otages français, et même d'autres nationalités, retenus dans des pays en guerre.

Alors pour des otages retenus dans un pays en "paix", sauf avec lui-même, pour quelle raison la TSR ne diffuse pas tous les soirs les photos de nos compatriotes, pour mémoire, pour ne pas oublier, pour faire avancer les rampants diplomatiques.

Écrit par : Minet | 21/07/2009

@Minet Je ne peux admettre l'expression "rampamts diplomatiques".

Premièrement, les "rampants" fédéraux interviennent après coup pour palier les manquements cantonaux.

Deuxièmement, nos compatriotes ne sont pas à ce jour torturés dans les geôles lybiennes comme l'ont été les infirmières bulgares pourtant très médiatisées. Certes, être assigné à résidence en Lybie est pénible, mais des méthodes de Rambos des média sont de nature à leur faire endurer le sort des infirmières bulgares. Contrairement au français nous n'avons pas de centrale nucléaire à vendre.

Troisièmement, le démantelement de la Suisse préconisé par le père du fils peut prêter à sourire, mais les motifs invoqués au fondement de ce délire sont de nature à trouver écho dans d'autres chancellerie à travers le monde; le sort de l'argent de Mobutu n'étant pas de nature a diminuer cet écho.

Écrit par : matou | 21/07/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Matou,

j'ai rencontré le Docteur El Hogoug (le médecin palestinien) et l'une des infirmières bulgares ici à Genève au mois d'avril.

D'abord ils ont entièrement soutenus ma démarche de remuer ciel et terre pour nos deux otages et si ils sont tous restés en vie... c'est justement grâce la pression médiatique.

Donc, que je en devais pas baisser les bras et que les médias, les autorités du pays devaient maintenir la pression.

Aussi, psychologiquement, de savoir qu'ils sont soutenus leur fait du bien.

Effectivement, nos deux otages doivent énormément à notre Ambassadeur M. von Muralt qui a tout fait pour améliorer les conditions. Rappelons que nos deux ressortissants ont passé 10 jours dans les geôles libyennes.

Bref, tout n'est pas mauvais... et surtout nous devons garder à l'esprit qu'ils sont détenus contre tout bon sens et qu'ils ont besoin de savoir que nous sommes là. Tous là.

Bien à vous Matou,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 21/07/2009

Carla, au secours !
Non alors pas d'accord du tout de vouloir faire de la diplomatie avec des barbares, si c'est pour que le phénomène se fasse récupérer, non merci !
Matou, le relâcher après quelques heures est ridicule, si nos magistrats prennent la décision d'arrêter un fils de... tortionnaire, ce n'est pas pour faire du vide, dans ce cas on ne l'arrête pas et on l'aide à mettre des coups à ses "esclaves".
Ou va t-on ? ça tergiverse, les otages se portent bien, Steph, si ils montrent qu'ils vont mal, c'est la fête chez les folos, la vérité c'est que nos politiciens, comme dans d'autres affaires où tout le monde se sert dans les rançons non avouées, je connais très bien le sujet. Non, la vérité, c'est que certains politiques hauts placés essayent d'en tirés profits, pas dans ce cas financiérs, mais sur d'autres terrains.
N'oublions pas que l'une des raisons invoquée dans l'opération "Plomb durci" était de mettre à genoux le hamas afin de récupérer Gilad Shalit et nos fédéraux continues de faire comme si tout allait bien, bien comme exemple, dorénavant dés qu'il y a des désaccords entre les autorités suisses et une dictature, on retient en ottage quelques Suisse et tout est dans l'ordre, complètement stupide et suicidaire, nous allons devenir des otages en puissances, bien que ça soit déjà pas mal le cas !

Écrit par : Maurice | 21/07/2009

@Minet. C'est vrai la TSR pourrait faire des annonces comme la faisait une chaîne française avec les otages au Liban... mais en Suisse on fait tout en catimini (secret oblige) et on voit les résultats : néant. M. Calmy-Rey passe sur les écrans de la TSR que pour se glorifier de la libération (en mentant délibérément et sang froid sur la rançon de 3.3 millions de francs versée) du touriste suisse au Mali, qui a été visité ce pays de son plein gré alors nos otages, eux, n'ont rien demandé et sont retenus contre leur volonté. J'espère que les médias suisses allemands font un meilleur travail d'informations pour garder en éveil ce dossier car la TSR/RSR, certes organes contrôlés par Berne, ne bronchent pas et nous servent quotidiennement leur soupe habituelle.

Écrit par : demain | 22/07/2009

Otages Suisses en action !
2 pour le prix d'1
C'est ça l'alternative proposée ?

Écrit par : Maurice | 22/07/2009

Les commentaires sont fermés.