01/08/2009

Bonne et heureuse fête nationale !

Bonjour à toutes et à tous,

juste deux lignes pour vous souhaiter une heureuse fête nationale !

drapeau_suisse.jpg

Aussi en ce jour particulier, une pensée accompagne nos otages toujours retenus.

Ici, vous trouverez la liste des soutiens de la manifestation celles et ceux qui ont soutenu la manifestation

Ici, vous pouvez rejoindre le groupe de soutien créé sur Facebook celles et ceux qui ont rejoints ou rejoignent le groupe de soutien créé sur Facebook

Ici, vous trouverez une liste de soutien que vous pouvez imprimer et me renvoyer au format papier pour celles et ceux qui souhaitent témoigner leur soutien à nos deux ressortissants sans s'inscrire sur Facebook.

Pensez à laisser vos Emails et / ou votre adresse afin que nous puissions vous transmettre les dernières nouvelles.

REJOIGNEZ NOUS

379 jours

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg

En attendant de devenir vraiment président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane  

07:13 Publié dans Suisse | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : suisse, premier, août |  Facebook |

Commentaires

Fête nationale.

Il y a encore dix ans, pour moi la Fête Nationale du 1er août était synonyme de joie, de feux d'artifice, de l'éclat du brasier peu avant minuit, d'enfants aux lampions, de raclettes en plein été, d'un discours solennel, de fierté nationale et d'un drapeaux à la croix blanche lestement déployé.

Je me souviens encore de ses discussions avec mes amis, pour choisir dans quelle commune nous allions festoyer.

Meyrin pour ses raclettes, Onex pour sa fameuse soupe, Bernex pour son feu. Pour le reste, nous n'attachions pas d'importance aux orateurs, ni au contenu, trop souvent historique et peu révélateur de la société dans laquelle nous vivons. La fête était belle, les souvenirs aussi.

Malheureusement, depuis, si la fierté d'être un citoyen suisse est toujours aussi forte, si la vue de nos couleurs nous rapporte à Roger Federer ou à Alinghi, si l'envie de partager ce moment avec des amis demeure, quelque chose s'est brisé.

Il me semble que nous citoyens, bousculés par les trop nombreuses modifications, étatiques, sociales, conjoncturelles, politiques, monétaires, européennes, avons perdu nos repaires. Pas ceux d'une société occidentale qui ne sait plus qu'avancer, sans se retourner pour tenir compte des erreurs du passé, mais nos repaires nationaux, ceux de nos valeurs, de nos idées, de notre sens de l'honneur d'être un citoyen suisse, de ce pays qui a vu tant de grands hommes créer au début du XX ème siècle de belles choses.

Je me demande où l'on va, comment on y va et pour qui on y va ?

Bonne soirée à vous.

Écrit par : Minet | 01/08/2009

Bonne fête à toi, Stéphane, dans ta Commune! Une pensée soutenue à nos 2 compatriotes retenus contre leur gré dans un pays qui n'est pas le leur!

Écrit par : Micheline Pace | 01/08/2009

Les commentaires sont fermés.