08/08/2009

Les merveilles de l'économie planifiée...

Bonjour à toutes et à tous,

pq.jpgaprès la crise des "subprimes", les parachutes dorés, ces merveilles du libéralisme made in USA, le Communisme Made in ex-USSR fait encore parler de lui.

Mais c'est une situation dramatique que vivent nos amis Cubains, communistes émérites qui se battent pour sauver leur modèle économique.

En effet, on apprend, via une dépêche de la très sérieuse ATS, que les Cubains sont en panne de PQ.

Quoi ? Vous pensez que je rigole ?...  bah cliquez ici pour voir :o)

Donc, pendant que certains ici "règlent la chose" avec des billets de banque "tout beau tout neuf" sortis des banques nationales... d'autres, devront se contenter de journaux de récupération...

Par conséquent, on mesure bien que les deux systèmes économiques présentent des lacunes car il est tout autant désagréable de "règler la chose" avec du papier thermique bancaire qu'à l'aide de journaux.

Un drame planétaire.

Par conséquent, le collectif : "Du PQ pour Cuba" vous invite à faire don des rouleaux dont vous n'auriez pas l'usage afin de sauver l'économie cubaine de cette catastrophe. Le service préposé au PQ de l'administration cubaine vous en sera gré.

Une merveille de l'économie planifiée : un service rien que pour le PQ, de quoi faire rêver les plus convaincus de ce modèle économique :o)

pq_dollars.jpgpq_cubain.jpgEn conclusion, il apparait clairement des disparités importantes entre les deux systèmes économiques qui s'affrontent, et c'est dans la plus stricte intimité qu'on le mesure... :o)

Pour preuve

Moralité, si vous comptez vous rendre à Cuba, pensez, non pas à la crème solaire, mais à votre rouleau de papier hygiénique. Vos petites fesses toutes roses vous diront : merci :o)

Néo libéralisme US ou Communisme cubain faites votre choix

Et pendant ce temps... à Tripoli... loin de la crise financière, loin des problèmes cubains, la Libye vous offre un séjour gratuit illimité. Au programme : sable fin, plages infinies, soleil et crème solaire. Le tout dans une merveille d'économie socialiste et libre...

Pour le reste, inutile de vous dire qu'après lecture de l'article du Tages Anzeiger paru le 4 août... les chaussettes m'en tombent.
Que M. Merz et Mme Calmy Rey accordent leur violon et qu'ils nous ramènent nos deux ressortissants pour qui c'est le 386 ième jours...

REJOIGNEZ NOUS

386 jours

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg

En attendant de devenir vraiment président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

PS. Si le billet est publié dans la rubrique Humour, et on peut comprendre le pourquoi, le fait est que Cuba est vraiment en panne de PQ...

Commentaires

"Néo libéralisme US ou Communisme cubain faites votre choix"

Argument fallacieux du faux dilemne : on peut souhaiter une organisation de société qui soit à mi-chemin de cela. Il devient manifeste à mon goût que le marché libre est inefficace dans certains domaines: finance, santé, énergie ... chacun de ces domaines devraient être régulés, évidemment de manière coordonnées et démocratique entre Etats souverains.

Bref, libéralisme sauvage : non, communisme planificateur : non. Economie de marchée régulée, oui.

Écrit par : Djinius | 08/08/2009

Je ne voit pas le rapport avec l'économie américaine.Du rests quand les cubains peuvent choisir,ce sont les Etats-unis.

D.J

Écrit par : D.J | 08/08/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjoru Djinius, D.J.,

Djinius, la récente crise et la continuation des erreurs passées... démontre l'insouciance du libéralisme lié à l'argent virtuel. Je ne cache pas mon attachement à l'économie privée libérale, mais celle qui réside dans l'économie réelle. La spéculation est un danger qui conduit inéductablement au "jeu de l'avion"... C'est pourquoi, j'ai bien écrit entre libéralisme US et Communisme... les deux sont dangereux.

Mais avouez Djinius, que le coup du "y a plus de PQ" c'est fort... c'est typique des manquements de l'économie planifiée. Mon épouse l'a vécue du temps de l'USSR... et elle en garde un souvenir amer.

Plus de PQ... perso je suis mort de rire... :o)

D.J. c'est clair que les Cubains préféreraient vivre à la mode US et que le successeur de Fidel fera tout pour se rapprocher de cette économie là. Et là, les Cubains pourront démontrer qu'ils sont capables de faire leur Île un endroit paradisiaque où il fera bon vivre et s'amuser.

Bien à tous deux,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 08/08/2009

Djinius oublie que la finance US notemment dans les prêts hypothécaires,fût tellement régulé,que celà à amener en grande partie à la crise que l'on connait actuellemet.Et comment veut-il rendre les décisions financières démocratiquement,alors que ces décisions de prêts,de financements ou d'investissements ce décident dans le milieu financier toute les 30 secondes.

"C'est pourquoi, j'ai bien écrit entre libéralisme US et Communisme... les deux sont dangereux."

Ci celà est en référence à la crise financière,je vous signale que le libéralisme US,ne se limite pas qu'à celà.Tout l'économie de marché n'est pas forcemment cotés en bourse.

La spéculation qui fut l'une des autres cause de la crise,n'a pas à son origine le liberalisme américain,mais aux taux d'intêtrets volontairement rester bas trop longtemps de la part de la FED.

"Je ne cache pas mon attachement à l'économie privée libérale, mais celle qui réside dans l'économie réelle."

Il ne peut y avoir d'économie rèel sans les banques et autres institutions financières de prêt.

Écrit par : D.J | 09/08/2009

Plutôt ennuyant pour un pays qui passe son temps à faire des gros cigares...

Écrit par : Frederique Oudin | 13/08/2009

Les commentaires sont fermés.