12/08/2009

Sécurité à Genève, le chat qui se mord la queue...

Bonjour à toutes et à tous

66.jpgdepuis la diffusion du reportage traitant de l'agression de ce jeune Saoudien à Genève, c'est le tolé...

Il y eut les Pâquis, peu avant, et il y a encore d'autres quartiers, d'autres agressions, d'autres deals, mais il aura fallu l'agression d'un étranger pour que nos autorités arrêtent de parler d'un sentiment subjectif d'insécurité.

En veille de épriode électorale, tout le monde y va de sa réaction indignée : c'est scandaleux, Genève n'est plus sûre, il faut virer les responsables, etc...

Mais une analyse très pragmatique des chiffres est sans appel. Nous sommes en train de prendre le problème à l'inverse du bon sens.

De fait, sans capacité carcérale supplémentaire, toutes les gesticulations de ces derniers jours ne serviront à rien sinon à se donner bonne conscience.

Si l'on veut que la police arrête les délinquants, les malfrats, les criminels, sans qu'ils et elles ne soient libérés dans les 24 heures, il est indispensable de faire de la place dans nos prisons.

Et pour ce faire, il n'existe aucun miracle : il faut renvoyer les criminels étrangers purger leur peine chez eux.

Dans l'intervalle, nous pourrons toujours demander à notre police d'arrêter 1, 2, 3, 4, 5 fois les mêmes, pour les voir libres après 24, 48, 72, heures. La réalité est bien là.

Ce chiffre effarant de 66% provient du rapport d'activité 2008 de la prison de Champ Dollon.

Arrêtons l'angélisme et prenons les mesures qui s'imposent pour permettre à nos magistrats, nos policiers, de faire leur travail.

C'est aussi une manière de réduire la surpopulation carcérale car Champ Dollon tourne à 200% de sa capacité.

Et pendant ce temps... à Tripoli... loin de la crise financière, loin des problèmes cubains, la Libye vous offre un séjour gratuit illimité. Au programme : sable fin, plages infinies, soleil et crème solaire. Le tout dans une merveille d'économie socialiste et libre...

Pour le reste, inutile de vous dire qu'après lecture de l'article du Tages Anzeiger paru le 4 août... les chaussettes m'en tombent.
Que M. Merz et Mme Calmy Rey accordent leur violon et qu'ils nous ramènent nos deux ressortissants pour qui c'est le 390 ième jours...

REJOIGNEZ NOUS

390 jours

Avec le personnel de l'Ambassade,

boycott_libya.jpgdont_forget_our_citizens.jpg

En attendant de devenir vraiment président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

Commentaires

Hors donc, ce chiffre de 66% provient du rapport d'activité de Champ-Dollon ... mais vous n'expliquez pas ce qu'il représente ?

Écrit par : Djinius | 12/08/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjoru Djinius,

la réponse est à la page 9 du rapport ici :

http://www.ge.ch/penitent/champ-dollon/pdf/rapport-d-activites-2008.pdf

Voilà,

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 12/08/2009

1) commencer des procédures de renvoi car tout le monde nous dit que c'est impossible mais il faut déjà activer ce processus.
2) Alourdir les peines en premier
3) Construire une prison qui ne soit pas une prison 3 étoiles et non pas une une prison forteresse. Opter pour un objet plus sûr, plus humain mais avec des coûts de fonctionnement plus faibles : pas de menu à la carte et des règles plus dures : pas de téléphone portable, pas de télévision. Lecture, sport devraient suffire comme activité et réinsertion pour les cas les moins graves.

Écrit par : demain | 12/08/2009

bonjour, oui en effet les postes a pourvoir ne trouvent pas preneur !
mais bon c'est tout de même curieux, en se promenant sur les quais on ne vois aucuns uniformes ! et ce durant des heures !
l'état n'assume plus ses taches !
et on refile le sale boulot a des agents de sécurités
peu de gens savent a quel point l'état s'est laissé aller !
2 exemples
il y a encore quelques années l'ordre dans les stades était assurés par la police ...
maintenant il faut un ordre écris envoyé par fax du stade pour que la police puissent y pénétrer !
pire, pour économiser on remplace des éducateurs spécialisés dans les prisons pour mineurs par des agents de sécurités!
en fait le conseil d'état est a mon avis pas trop en cause, mais le grand conseil en est responsable, a force ce chercher moins cher on externalise,

en fait les fêtes de Genève sont une pompe a fric, il est peut-être temps de revoir l'organisation de ces fëtes
ce seras fait. mais vous pouvez être sur que l'état vas se défausser sur l'organisateur qui devras ... prendre des agents de sécurités a ses frais!
on parie ?

la sécurité a deux vitesses est bien là, je trouve un peu facile que des députés s'en alarment ils en sont les premiers responsables !!!

Écrit par : jeangeneve willunga | 12/08/2009

Ces chiffres sont effarants: 78% viennent d'Afrique, des Balkans, d'Afrique du Nord ou du Moyen-Orient... 58.7 sont musulmans, 66% ne résident même pas en Suisse...

Et les Suisses représentent à peine 9.3% des détenus! Soit 87% d'étrangers!

Effectivement, il devient urgent de trouver des accords internationaux effectifs pour les envoyer purger leur peine chez eux...

Pour l'initiative à venir, inutile de dire que je voterai pour, seulement sans accords internationaux et sans volonté politique claire elle sera innapliquée... On va encore se ramasser des condamnation de la part des hautes instances du droit humanitaîîîre...

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 12/08/2009

Ce rapport est très explicite, il nous donne en détail l'évolution du nombre de détenus et cela devient monstrueux et également leurs provenance et, ça aussi, c'est monstrueux car dans le plus grand nombre, il doit y avoir une énorme majorité de requérants d'asile ! La police fait son boulot malgré que certains députés leur mettent les bâtons dans les roues (même un UDC), c'est la justice qui est trop laxiste. Je pense que, plutôt que d'agrandir la prison, il faut en construire une comme à Maricopa (sous tentes) et faire bosser les détenus comme le fait le shériff Joe Arpaio (réélu chaque année par plus de 80% des voix). Allez visiter son site, c'est très intéressant.

Écrit par : octave vairgebel | 12/08/2009

La comparution immédiate est aussi une solution pour désengorger Champ-Dollon, mais là, c'est une décision politique et judiciaire ...

Écrit par : Minet | 12/08/2009

Merci Stephane,

Bien que ce chiffre soit édifiant, la même page du rapport contient une phrase (rédigée en drôle de français) phrase qui le pondère :

"Dans ce contexte, il faut souligner de rappeler que le fait d'être un étranger sans résidence en Suisse peut être un élément déterminant pour amener les autorités judiciaires compétences à prononcer une mise en détention avant jugement afin de limiter le risque de fuite."

Ainsi, il semble que face à un délit donné, un résident en suisse risque moins d'être incarcéré qu'un résident étranger.

Mais effectivement, j'admet que voire un délinquant répéter encore et encore le même délit sans pouvoir rien y faire, abstraction faite de son origine, est un gros problème.

Écrit par : Djinius | 12/08/2009

"Et pour ce faire, il n'existe aucun miracle : il faut renvoyer les criminels étrangers purger leur peine chez eux."

Il faudrait surtout établir les mêmes peines de prison que chez eux.En France,rien qu'un braquage c'est 20 ans,en Suisse il sort dans les 2 ans,le trafique de drogue en Suisse c'est entre 10 et 15 ans.Ailleurs c'est perpet.Et on peut décortiquer le code pénal pendant 2 heures pour s'appercevoir qu'en Suisse les peines pour les conneries ou les agrssions en général,sont moins sévères que chez nos voisins.Je ne serait pas étonné,que Genève est une victime de tourisme criminel.Mieux vaut faire celà en Suisse.

Pour finir,il aurait mieux valut construire une prison au lieu d'un stade de foot qui ne sert à rien,ou qu'occasionnel.

D.J

Écrit par : D.J | 12/08/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Demain, JeanGenève, Carlitos, Octave, Minet, Djinius, D.J.,

Demain, nous sommes bien d'accord, il faut entamer le processus de renvoi vers les pays avec qui nous avons des accords de renvoi et obtenir des accords avec les autres. Alourdir les peines ne sert à rien, il faut demander l'application des peines prévues. Si nous arrivions à renvoyer ne serait ce que 50% de la population carcérale actuelle, nous n'aurions nul besoin de construire de nouvelles prisons à grand renfort de millions.

Surtout qu'un détenu coûte environ 300 à 400.- / jour en l'état actuel. Construire de nouvelles structures alourdirait sensiblement la note. Pour les travaux d'intérêt public, cette mesure n'est applicable qu'aux condamnés. Champ Dollon devrait retrouver son rôle premier : être une préventive.

JeanGenève, je me balladais, il y a quelques jours sur les quais avec mes enfants, et j'ai vu des uniformes. Quant à l'action de la police dans les stades, un match de foot est une manifestation "privée" et c'est relativement logique que telle manifestation soit sous la responsabilité des organisateurs et non de la police. La Police devant, selon moi, être postée près des accès au stade. Les Fêtes de Genève se déroulent sur la voie publique et c'est donc bien à la police d'assurer l'évènement. Les agents de sécurité privé pour la sécurité publique ne me paraît pas adéquate.

Carlitos, si je ne savais pas que tu es un démocrate chrétien convaincu, je penserai que tu deviens UDC.. :o) Oui les chiffres sont effarants, et on peut le dire sans aucun relent xénophobe, la situation demande aux différents intervenants de prendre cette problématique en main. Il y a surpopulation carcérale, ce qui engendre des conditions de détentions inacceptables pour les détenus, ne permet plus de faire face aux arrestations conduites par la police, etc... Si nous ne résolvons pas ce problème, la situation de la sécurité à Genève ne s'améliorera pas. Notre police continuera à arrêter 15 fois les mêmes, pour le retrouver dehors en moins de temps qu'il faut pour faire ouf :o) A tout bientôt Carlitos, nous sommes en train de préparer une nouvelle manif place des Nations :o) Je te tiens au courant :o)

Octave, c'est bien vrai que notre police fait son travail du mieux qu'elle peut avec les moyens qui sont les siens. J'ai toujours soutenu notre police et considère indispensable l'augmentation des effectifs et si certains députés, même UDC, mettent des bâtons dans les roues, j'avoue ne pas avoir lu le rapport de la cour des comptes, et les autres concernant l'institution. En revanche, je sais qu'il manque 400 policiers. De plus avec l'ouverture des frontières et l'espace Shengen, il faut combler les contrôles "frontière" par un plus grand nombre de policiers sur le terrain. Mais ça personne n'a voulu soulever la question pendant les votations : Shengen et les bilatérales c'est plus de frais, plus de police, et plsu de place dans les prisons. Une fosi de plus cela démontre, que lorsque le Conseil fédéral veut nous vendre quelque chose, il évite soigneusement les sujets qui pourraient fâcher.

Minet, c'est clair que je trouve la comparution immédiate nécessaire, et pas seulement pour désengorger les prisons et les tribunaux, mais surtout que la sanction à un délit, un crime soit immédiate. Avec le système actuel, et vosu le savez mieux que moi, il arrive qu'un délinquant, un criminel soit inculpé et / ou condamné avec 10 mois, 14 mois de retard... ce qui est un non sens. (J'aime beauoup le blog de pertinence :o)

Djinius, les 66% ne prenent en considération que les non-résidents. Toutefois, il y a 24% de résidents. Et comme vous le savez, je suis partisan de l'expulsion pur et simple des individus qui comettent des crimes et délits sur le territoire. En libérant la place de cette manière, nous pourrons détenir les Suisses qui violent la loi car je trouve pas plus normal que vous, que des criminels ou des délinquants, soient libres sous le prétexte que les prisons sont pleine et que le risque de fuite est insignifiant parce qu'ils sont Suisses. La Loi est la même pour tous. Mais je garde à l'esprit, que lorsqu'un démocratie prive de liberté un individu, elle doit le faire dans des conditions acceptables. A 200% de taux d'occupation, Champ Dollon est une poudrière que seules les compétences et l'expérience du personnel permettent de gérer.

D.J., nous sommes bien daccord, il vautr mieux faire de la tôle en Suisse qu'à l'étranger. Même chez nos voisins directs. Construire une nouvelle prison n'est pas forcément une nécessité si l'on appliquait à la lettre les mesures d'expulsion déjà prévues. Mais jamais appliquées. Aussi, il ne faut pas perdre de vue qu'une nouvelle prison n'évitera pas les agressions, les vols, les deals, etc... et donc, les victimes elles continueront... et c'est bien le taux de criminalité qu'il faut en finalité réduire, car une agression c'est d'abord une victime. Et cette tendance là, il faut y mettre fin. Genève doit redevenir sûre. Plus d'effectifs dans les rues, moins d'administratif pour nos policiers, une capacité carcérale retrouvée, des magistrats moins surchargés, une justice rapide et efficace...

Mais ça évidemment... il faudra une réelle volonté politique pour l'appliquer.

Bien à tous, merci pour vos commentaires constructifs,

Stéphane


PS. Et pas candidat cet automne si quelqu'un me prêtait quelques velléités électorales :o)

Écrit par : Stéphane | 13/08/2009

Avant de construire de nouvelles prisons à grands coups de millions, ne serait-il pas plus judicieux de recycler les cellules provisoires de l’Euro 08 ?

Écrit par : charly schwarz | 13/08/2009

Stephane, j'ai oublié de mentionner le nom du député UDC qui a réussi de se mettre à dos la police genevoise, c'est le douanier Catelain !

Écrit par : octave vairgebel | 13/08/2009

@Stephane

"Carlitos, si je ne savais pas que tu es un démocrate chrétien convaincu, je penserai que tu deviens UDC.. :o)"

Bah, si tu observes bien la situation au conseil national:

http://www.gfsbern.ch/pub/2008-06-06_pdc_ge.pdf

Page 12, à gauche tu verras bien deux PDC un peu perdus dans le nuage UDC, même si la majorité du groupe parlementaire s'en distingue. Mais je ne suis pas non plus marié au PDC, et ces temps je suis agacé par les gesticualation de notre présidence. J'estime que le PDC a déjà assez perdu avec l'affaire Blocher, et je vois d'un très mauvais oeil tout rapprochement avec les Verts et la gauche. Moi je verrais bien une Sainte alliance de droite, PDC-PLR-UDC, mais tu sais comme les petites querelles d'école rendent la chose impossible!

Et l'UDC est une indipensable force d'opposition: pas toujours d'accord avec les solutions, mais le seul parti qui n'hésite pas à briser certains tabous, donc rien contre, au contraire.

Pour la xénophobie, en ce qui me concerne, j'estime qu'elle fait partie de la liberté de penser de chacun. Je préfère un xénophobe qui s'assume à un apparent partisan de l'ouverture (genre Valérie Garbani) qu'on surprend un jour à dire le mot "nègre".

J'estime que chacun est apte à se défendre des insultes qu'il subit sans avoir à passer par un tribunal, je ne tolère aucune forme de violence par contre. A l'école on m'a dit plus d'une fois: "Sale Espagnol!"... So what? Je suis encore en vie. On m'a aussi traité de gros lard, mais pour les gros y a pas de loi... @;-)

POUR FINIR:

Ce que j'aime bien au PDC c'est que c'est un centre ouvert dans lequel un conservateur de droite peut cohabiter avec un centre-gauche.

Ce que j'aime moins au PDC c'est que c'est un centre ouvert dans lequel un conservateur de droite peut cohabiter avec un centre-gauche.

Tu vois: Je suis un parfait extrême-centriste!

"A tout bientôt Carlitos, nous sommes en train de préparer une nouvelle manif place des Nations :o) Je te tiens au courant :o)"

Volontiers!

Écrit par : Carlitos | 13/08/2009

Bonjour M Valente

pourriez-vous nous confirmer l'heure et la date du jur oú vous allez nous recevoir concernant la pétition "Opertaion Sécurité Piéton".

Merci

Écrit par : sarah | 13/08/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Sarah,

maintenant que vous avez déposé la pétition, elle doit être avalisée par le Conseil municipal avant d'être renvoyée à la commission adhoc. C'est le président, la présidente de ladite commission qui vous convoquera pour vous entendre.

En revanche, si vous jugez indispensable que le Conseil municipal ou le Conseil administratif prennent des mesures "d'urgence" afin d'assurer la sécurité dès la rentrée, par exemple avec des patrouilleuses scolaires ou agents municipaux pour assurer la sécurité au passage piéton concerné, vous pouvez :

1) Venir le lundi 24 août entre 20h et 21h à la Mairie rencontrer le Bureau du municipal où tous les groupes politiques sont représentés afin de nosu expliquer la problématique soulevée,

et / ou

2) Ecrire à M. Apothéloz, Conseiller administratif en charge du dicastère de la sécurité afin de lui exposer la problématique soulevée,

et / ou

3) Attendre la convocation de la commission qui sera chargée d'étudier votre pétition.

Voilà, j'espère avoir répondu à votre question Sarah ?

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 13/08/2009

salut les filles.je vous adors

Écrit par : jawad | 27/08/2009

Les commentaires sont fermés.