26/09/2009

Alors ? Otages... donc

Bonjour à toutes et à tous,

the_wall_embassy.jpgParole de Libyen J+26.

Et dire que certains pensaient que nos deux ressortissants étaient tranquillement en vacances, jouaient au tennis, prenaient des vacances en Tunisie et qu'au fond... ils n'étaient pas otages.

Définition :

"Personne dont on s'empare et qu'on utilise comme moyen de pression contre qqn, pour l'amener à céder à des exigences"

Donc, nos deux compatriotes servent d'otages.

Les évènements récents démontrent, au - delà de ce constat, la question de savoir si M. Khadafi est encore le patron chez lui.

De fait, son Premier ministre s'était engagé formellement à libérer nos deux ressortissants, depuis mercredi, le guide en personne s'est proposé de suivre personnellement le dossier... et rien.

La lutte des clans dépasserait-elle le pouvoir réel de M. Khadafi ?

Nos otages ont été transférés en lieu sûr... mais pourquoi donc ? Alors que M. Khadafi se prononce pour une prompte libération ?

Et rien...

La question du jour : M. Khadfafi est-il encore le patron chez lui ?

J'avoue avoir les plus grands doutes sur cette question. Il semble qu'une frange clanique utilise cette situation pour discréditer le guide et surtout démontrer au monde que M. Khadafi n'est simplement plus maître à bord.

Si j'étais Monsieur Khadafi, je reprendrai l'affaire en main très vite, à défaut, il démontrera son incapacité à faire respecter sa voix.

Pour le surplus, la classe politique suisse a démontré son incapacité à faire preuve de sang froid, du moins face au monde... en annonçant l'hypothèse d'une action militaire, nous nous sommes placés dans l'impossibilité de mettre en place telle action.

Pas très malin... et dire que cette personne est devenue Conseiller fédéral... souhaitons lui, à l'avenir, d'éviter ce genre de bourde magistrale susceptible de compromettre la sécurité de ses concitoyens.

Eh bah, eh bah... à quand l'annonce d'une ex-filtration par les services secrets extérieurs ?...

Décidément, nous aurons beaucoup à apprendre de cette affaire, des leçons à tirer, car il est fini le temps où nous pouvions nous contenter de quelques serrages de mains pour résoudre des problèmes diplomatiques de plus en plus complexes.

Mais ça c'est musique d'avenir, j'attends donc avec impatience le retour de nos deux compatriotes, ensuite, viendra l'heure des comptes, et l'addition des manquements et des bourdes qui ont accompagné cette affaire dès ses débuts...est juste démentielle.

Pour le reste, n'oubliez pas de réserver vos vacances sur www.tripolidays.com vacances gratuites en Libye pour tout Suisse porteur d'un passeport.

434 jours à francs Zéro :o)

Vos vacances autrement, c'est Trip Holy Day évidemment !

dont_forget_our_citizens.jpg

Ainsi que toutes celles et ceux qui soutiennent sur Facebook ici ou de même que les autres que j'ai oublié et qui auront la gentillesse de me laisser un commentaire pour que je corrige cette liste non exhaustive.

Encore un grand merci à toutes celles et ceux qui ont pu se rendre à la manifestation, malgré la pluie, le vent, et les fontaines... et aussi aux autres qui m'ont envoyé un Email pour s'excuser tout en soutenant la démarche...

434 jours sans pouvoir quitter un pays retenus contre leur gré, prévenus pour des faits mineurs rocambolesques supposés...

 

Ils sont en vacances d'après vous ?

Nous sommes avec vous

REJOIGNEZ NOUS

434 jours

Avec le personnel de l'Ambassade,

En attendant de devenir vraiment président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Stéphane

Commentaires

Bravo M. Valente pour votre action courageuse et obstinée en faveur des otages, qui sont maintenant des prisonniers...

M. Burkhalter n'est pas le seul à avoir dit n'importe quoi dans cette affaire, sans aucune réflexion. Le Conseil d'Etat genevois a aussi émis des déclarations à l'emporte-pièce, alors qu'il est le responsable initial de cette crise diplomatique ; un certain Stauffer a trouvé un prétexte pour hurler une fois de plus en disant n'importe quoi.

Mme Calmy-Rey a montré qu'elle ne pouvait gérer ce dossier. M. Merz ne fait guère mieux, hormis les humiliations qu'il subit.

Écrit par : j.nizard | 26/09/2009

@Nizard..

et bien pour une fois on est d'accord...tous des incapables !

Écrit par : M.U.R | 26/09/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour M. Nizard,

merci, mais au fond, je n'ai pas fait grand chose, sinon remplir quelques formulaires d'autorisation... et puis sans l'appui inconditionnel de l'UDC-Ge et Suisse, notamment par la voix de son président genevois : M. Pardo, et de toutes celles et ceux, blogueurs émérites, Blondesen, Hommelibre et autres... le soutien à nos deux ressortissants aurait été bien plus limité.

Pour ce qui est des déclarations, M. Burkhalter s'est sans doute emporté dans un élan électoraliste à quelques mois de son élection... si celà n'avait pas pour conséquence d'atteindre à la sécurité de nos ressortissants, nous pourrions comprendre... quant aux déclarations de notre chef des services secrets local, grand spécialiste du contre espionnage visant à protéger la formule de la graisse à godasses, est-il utile de rappeler la vacuité de ses propos ?

Notre Président suscite ma plus grande empathie, il a hérité d'une situation gangrainée depuis plus de 400 jours... et sert de bouc émissaire confortable pour que l'on se cache nos propres manquements, notre incapacité à gérer ce dossier. Dans son image, c'est la n^tre qui en est le reflet : nous sommes pitoyables.

Quant à Mme Calmy - Rey, il est évident que nos services ne sont pas prêts à traiter pareille affaire.

Toute cette affaire démontre que nous sommes juste... pitoyables et surtout incapables de faire face à des crises graves. Nous aurons beaucoup à apprendre de cette crise.

Merci pour votre commentaire,

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 26/09/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour MUR,

ouais, en dehors de quelques brillants diplomates qui ont fourni un travail exceptionnel, le mot qui qualifie le mieux cette crise c'est :

incapable.

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 26/09/2009

Stéphane, pas besoin de me présenter, le grol, je ne suis de loin pas de votre bord, grâce à D.ieu.
Mais je dois avouer, que ce pays développe une sale maladie dans cette sale affaire, je ne sais pas si il faut remercier le monstre de tripoli car il m'a fait prendre conscience qu'il ne faut pas que je me fasse prendre en otage, car l'indifférence de mes concitoyens me traumatiserais plus que ma détention !
Maintenant parlons de l'udc, vous êtes le seul à nous rappeler cette tragique affaire comme si elle dérangeait les autres politiques de ce pays, c'est incroyable, vous avez au moins le grand mérite de nous rappeler la réalité concernant ces innocents et leurs famille à qui je transmet toute ma compassion et mon soutien indéfectible !
Donc, aurions nous besoin de l'udc dans ce pays ? ne serait-ce juste pour ce que vous êtes le seul à faire dans ce dossier ? Quoi que soient vos réelles motivations, je ne peux que vous soutenir dans cette démarche ! Et je trouve complètement malade le manque de solidarité des autres partis politiques, complètement malade à ce demander qu'elle était la vraie raison du déplacement de merz à tripoli ?
Pour finir, je suis un ennemi indéfectible de toutes formes de populisme, mais la Suisse (elle n'est pas la seule) à besoin d'une forme de populisme peut être, mais la forme solidarité, pas la forme xénophobe comme unique raison d'être ! de toute façon elle ne sert pas à grand chose, juste en guise de clin d'oeil, nous voyons de plus en plus de citoyens Suisse dans les universités d'origines immigrées, ce qui est aussi un signe d'intégrations !
Mais je réitère mon mes pensées à ces "martyrs" de la politique $uisse !

Écrit par : corto | 26/09/2009

Hello Stéphane,

Bravo pour ce billet, pour ton suivi de l'affaire, et les réflexions que tu nous suggères.

Bien à toi.

Écrit par : hommelibre | 26/09/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Corto, Hommelibre,

Corto, ma seule motivation est le retour de deux des nôtres dans leur famille. Je serais soulagé et heureux de pouvoir me coucher, dormir, me réveiller sans penser à cette affaire.

Alors j'attends cet appel qui m'annocnera leur libération. Et enfin partager la bouteille que nous nous sommes promis de partager à leur retour... et tourner la page.

Voilà ma seule motivation.

Si au début quelques partis ont pensé que c'était une déamrche UDC, depuis, nous avons ralié nombre de soutiens de différents partis : des Verts au PDC, aux SOcialistes, au MCG... donc le message de solidarité passe. Lentement, mais sûrement.

Hommelibre, merci à toi pour avoir toujours soutenu, aidé, épaulé, bref, un grand merci à toi,

Bien à vous Messieurs,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 26/09/2009

Mais on ne me fera pas démordre de la malhonnêteté de merz, il n'a fait aucun compte rendu sur sa démarche à mon avis pour des histoires de fric et de banque dont kaka est toujours un gros client !
J'étais l'autre jour à Monthey pour le boulot, je suis passé devant la raffinerie du preneur d'otages, et les wagons tamoil qui passent comme si de rien était, choquant, très choquant ! dans ma tête se mélangeait les images des deux otages et les wagons pleins ou vides de ce criminel !
Des otages qui aidaient la libye à se construire, à développé les infrastructure de ce pays et qui avaient dépassés leurs visas pour le bien de ce pays ! Comment la libye commercerait son pétrole sans les technologies suisses, les meilleures au monde dans certains domaines ?
Surement que maintenant il va installer du matos chinois et il va tout voir lui péter dans les doigts, hier des sociétés françaises ont dû avertir par voie de radio qu'il avait un grand danger avec des vannes pour les l'industrie pétrolières made in china qui ne supportes pas la moindre baisse de température, que plusieurs installations on dû cesser leurs activités car ces vannes se fissurent littéralement, tous ces incapables vont regretter le sigle "made in Switzerland" !

Écrit par : corto | 26/09/2009

Il faut quand même se demander,quand fini les compétences de Mertz et de notre classe politique dans cette affaire? et quand commence la mauvaise volonté libyenne pour ne pas liberer les deux suisses?

Si le clan Kadhafi est décidés de pourrir la diplomatie avec la Suisse,on a beau faire c'est peine perdue.Sauf peut-être un tort de la Suisse au tribunal arbitral.Et encore,si Kadhafi est donné raison,il est capable de garder encore les otages contre une indemnité astronomique.

D.J

Écrit par : D.J | 26/09/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Corto, D.J.,

Corto, les visas sont un prétexte. Otage A, vivait en Libye depuis plus d'un an, otage B est entré avec son passeport tunisien.

La démarche de Merz est totalement compréhensible, voir louable du poitn de vue des familles. Croire que Merz aurait bassié son pantalon pour quelques menues monnaies est simplement faux. La Libye représente 0,2 % de notre PIB. Autant dire que la Libye n'est qu'un petit partenaire sans envergure. Sans les otages, les Libyens savent que nous n'aurions rien négocié.

D.J. la classe politique dans son ensemble a fait preuve d'une immaturité politique lamentable. Une image pitoyable.

Quant à Khadafi, selon moi, il ne maîtrise plus le pouvoir. Il est l'Homme de paille du gouvernement libyen. Le genre : dépense, amuse toi, mais la politique on s'en occupe...

Les US avaient Bush, la Libye a Khadafi. Il ne gère plus rien. Les faits en témoignent.

Bien à vous Messieurs,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 26/09/2009

Stéphane, il n'est pas très habile de mélanger le pib de la libye et les fortunes amassées par son tyran en Suisse.
Il est évident que si les 90% des revenus de ce pays ne partait pas dans des comptes à numéros, la Suisse ferait un chiffre d'affaire bien plus important, je parle des exportations et non des apports en devises dans nos banques.
Dans vos 0,2% vous ne tenez non plus pas compte de tamoil qui représente plus de 25% de la consommation des carburants etc.
Il me semble que politiquement vous êtes comme tous les autres gêné en ce qui concerne les gros sous et que tenter de limiter toutes les retombées financières liées à cette affaires d'otages.
Vous le savez très bien, ce n'est pas à cause de l'arrestation du fiston taré que les otages sont encore retenus, qu'il y a des affaires de banquiers qui tentent de garder les kakas comme clients en utilisant certaines formes de blocages !

Écrit par : corto | 27/09/2009

Les propos de Corto (Kakas fonds bloqués) m'interrogent...
Et si cela était LA raison de l'impasse actuelle ?
Tous ces derniers rebondissements m'attristent, tout d'abord pour les deux otages et ensuite pour notre Président Merz qui lui, au contraire de l'nactive Calmy-Rey s'est vraiment investi et mouillé.
PS : un immense merci ä Stéphane pour son inlassable action

Écrit par : bidouille | 27/09/2009

bidouille pour quelle raison merz aurait eu intérêt de faire une voyage secret sans en avertir personne ?
Dans le cas où il aurait fait ce voyage pour récupérer les otages, pour quelle raison aurait-il eu le besoin de le faire secrètement, c'est tellement absurde que lui-même n'y a pas répondu !
D'ailleurs en partant secrètement, comment aurait-il pu rencontrer kadafi officiellement ? Même si il se sont rencontrer "secrètement", comment aurait-il pu revenir avec les otages ?
Il fauche un avion de la confédération et revient avec les otages ! sans contrepartie, sans arrangement protocolaire, sans garantie ! Il a peut être même faillit ne pas revenir, dans ce cas, pourquoi n'est pas retourné ?
Pourquoi depuis cette opération commando, plus personne dans le département des affaires étrangères ne donne de nouvelles des avancées faites par nos diplomates ?
Quand Nethanyahu fait un aller-retour à Moscow, une semaine plus tard, Medledev fait un virage à 180° avec sa politique proche-orientale, mais quand merz se casse à tripoli, quel changement dans les relations Suisso-Libyennes ?
Depuis son retour, quelles explications a-t-il donné sur ses propositions faites au libyens ? Quelle raisons justifie un voyage secret pour aller visiter un dictateur qui possède autant de bien dans notre pays ?
Rien de démocratique, tout l'argent du peuple libyen a été confisqué par son dictateur et pour une grande partie avec la complicité de la Suisse, vouloir absolument croire que dans cette affaire il n'y a que ce que l'on veut bien vouloir nous montrer, est d'une naïveté bien helvétique !
Ma version, c'est que suite à l'arrestation du fiston, il a voulu vider tous ses comptes des banques suisses et les banques lui disent, Monsieur kadafi ça fait depuis le début de votre coup d'état que nous sommes avec vous, ce n'est pas à cause d'un crétin de juge que vous allez quitter notre banque !

Écrit par : corto | 27/09/2009

Stéphane, savez vous combien d'otages Juifs sont enfermés dans des dictatures arabes ? sans visa de sortie avec des pressions sur les familles ?

Écrit par : corto | 27/09/2009

Bonsoir Stephane,
Au delà de tous les blas blas, de faux semblants, de mauvaises intentions, de faux discours et de mauvaises volontés... à samedi

Écrit par : Haykel | 29/09/2009

Vive le silence, vive staline !

Écrit par : corto | 29/09/2009

Alors ? les blogs c'est pour se taire ?

Écrit par : corto | 29/09/2009

La démarche de M. Valente semble claire. Il ne s'intéresse qu'aux otages et non au reste. Je salue sa démarche et serai présent samedi 10 à 12h au parc des Bastions pour témoigner mon soutien. Il n'y a rien d'autre à dire à ce stade. Les divagations de certains commentateurs soulèvent un problème tout autre : fallait-il vraiment financer l'AI ?
Jean-Paul

Écrit par : Jean-Paul | 29/09/2009

Cher Jean-Paul, pourquoi tout le monde parle au nom de Stéphane, qu'est ce qui vous arrive, une petite crise d'acétonie, ou tout simplement vous êtes un domminé de nature ?

Écrit par : Mark | 01/10/2009

Les commentaires sont fermés.