15/10/2009

Une énigme pour les Libyens ?...

Bonjour à toutes et à tous,

Parole de Libyen J+45

Ce billet s'adresse spécialement à nos amis libyens qui nous lisent.

De fait, pour les services de renseignement libyens je serai une énigme. Evidemment, mon passé pourrait laissé supposer que j'ai eu des contacts avec différents services de renseignement à travers le monde. Ce qui bien évidemment pourrait me flatter, sauf que cela fait dix ans que j'ai renoncé à ma carrière de garde rapproché. Vous venez de me rappeler ma tendre jeunesse où j'étais encore jeune et beau.

Je ne suis plus que "et".

stef_fosse_reflux_.jpg

Raison pour laquelle, les autorités et les services de renseignement devraient revoir leur copie, même si il est vrai que j'ai cotoyé les services de sécurité saoudiens, bahrainis, koweitiens, qatariotes, égyptiens, italiens, français, allemands, etc... durant les 11 années où j'ai pratiqué mon ancienne profession : garde rapproché.

Ce n'est d'ailleurs un secret pour personne dans le Golfe, notamment, et ailleurs... où j'ai eu l'honneur et le privilège d'être invité à de nombreuses reprises par mes frères d'arme.

A ce titre, j'ai même croisé ici ou là l'ancien chef des services secrets libyens.

Le Caire en 1998.

J'en ai même fait un livre qui est en train d'être travaillé par Dominique Othenin Girard qui prépare le scénario... quelle perspicacité les gars !

1) La Liberté n'avait pas d'information et a publié une hypothèse...

2) les Services Secrets libyens ont juste dix ans de retard... car ce n'est un secret pour personne, j'ai protégé les principaux Hauts dignitiaires du Golfe et autres...

Tu parles d'un scoop...???

Just wake up...!

:o)

Penser une seule seconde que le hasard de mon billet sur le Tunnel entre la Libye et La Suisse qui m'a conduit aux premiers échanges avec Max serait lié à ce fait indiscutable, serait une simple vue de l'esprit. 

Par conséquent, j'invite les services de renseignement libyens à remonter dans le temps, ici sur mon blog, pour retrouver le billet où je parle de creuser un tunnel pour la Libye. C'est là, que Max m'a envoyé le commentaire qui m'aura permis de rentrer en contact avec nos deux Suisses toujours retenus.

De plus, si mes ex-confrères libyens imaginent que ce serait très intelligent de préparer une quelconque opération, tout en manifestant ici à visage découvert, sous mon nom, je serais plus facilement apparenté à un âne, qu'à un agent préparant quoi que ce soit.

En outre, Messieurs, relisez les échanges de mails que vous avez intercepté, vous comprendrez très vite la portée de nos échanges Emails :

.../... "Santé, (photo d'une bière prise sur une terrasse de Genève) je bois en bière en pensant à vous, et j'espère que nous en partagerons une bientôt.

Je te présente The Storm, (surnom aimant pour ma dernière petite) ma petite dernière qui est pleine d'énergie.

Je vais manifester pour vous, juste que vous sachiez qu'on pense à vous et à vos familles" .../...

Waow :o) en voilà une correspondance qui suppose une action "spéciale".

La seule action que je souhaite réside dans el fait que les Libyens libèrent nos otages... et que cette affaire touche à sa fin.

453 jours à francs Zéro :o)

Vos vacances autrement, c'est Trip Holy Day évidemment !

dont_forget_our_citizens.jpg

 Mes remerciements aux SEEP et au Département des Institutions pour avoir accordé l'autorisation de manifester dans des délais très courts.

Merci !

Mes remerciements aussi à NashaGazeta qui en a fait une pleine page pour nos amis russes. A lire absolument pour nos amis russophones, c'est à se plier : le lire ?

453 jours sans pouvoir quitter un pays retenus contre leur gré, prévenus pour des faits mineurs rocambolesques supposés... et désormais coupés du monde... Super...

 

Ils sont en vacances d'après vous ?

Nous sommes avec vous

REJOIGNEZ NOUS

453 jours

Avec le personnel de l'Ambassade,

En attendant de devenir vraiment président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Stéphane

 

00:00 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : tripoli, otages, suisses, libye |  Facebook |

Commentaires

Bonsoir Stéphane,
Dans Tais-toi et creuse il y a aussi un tunnel...et des codes à déchiffrer. Attention James Bond, une bière peut cacher une autre, ce n'est pas bon pour le bide et une cave peut conduire à un tunnel. Une sacrée journée attend les limiers du contre espionnage! Que de codes à déchiffrer et de bières à vider de leur sens!
Bon je quitte ton blog j'ai une arme braquée sur moi...Encore des codes...Je vois des espions partout ce soir!
Bonne soirée Stéphane!

Écrit par : haykel | 15/10/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Haykel,

ouais... les messages subliminaux top secret envoyés à nos deux otages rescellent des merveilles de cryptage :

1) Je bois une bière à votre santé (j'avais soif, me suis arrêté dans une brasserie, et je l'ai bue à votre santé)

2) Ma fille est pleine d'énergie (je me présente, Stéphane, 39 ans, père de trois enfants dont ma petite dernière qui m'apporte plein de bonheur dans ma vie)

3) Je manifeste pour vous (Mesdames, Messieurs, chères autorités libyennes, je m'appelle Stéphane Valente, voilà ma photo, je vous demande de libérer nos otages s'il vous plait)

Waow... ça c'est du cryptage d'informations ultra confidentielles.

Evidemment, les Libyens ne savent plus quoi inventer pour faire durer la situation.

Surtout qu'il est vraisemblable qu'en téléphonant à leurs confrères du Golfe, mon nom et prénom figurent sur les listes sous l'onglet : amis

En fait, je pense que les manifestations répètées, cette action dérisoire dans une Genève internationale où se croisent les diplomates du monde entier, entâchent quelque peu leur image de marque... alors on tente de semer le doute...

Mais, il n'y a aucun doute, j'ai bien travaillé durant 11 années aux côtés des principaux services de renseignement. Ce n'est de loin pas un scoop.

:o)

Si les deux Suisses n'étaient pas retenus, je pourrais en sourire et plaisanter.

Bien à toi Haykel,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 15/10/2009

Eh bien, Stéphane, Lawrence d'Arabie n'habite pas loin de chez vous. IL n'y a qu'un homme et un de ses fils qui décident dans cette affaire. Nous savons tous lesquels. Sans leur accord, nos deux otages ne seront pas libérés. Comme seuls ces deux hommes décident pour le peuple libyen et le peuple suisse, il faudra attendre que soudain une illumination leur tombe du ciel d'Allah pour qu'ils offrent la liberté à nos ressortissants. A moins, qu'encore une fois, des millions de dollars fassent l'affaire. Comme dans les histoires de grand banditisme, une partie du monde est gouvernée par des gens qui ne connaissent que deux catégories de gens: les tyrans et les esclaves. Hélas. Nous sommes tombés sur des gens comme ça qui ne semblent pas avoir envie de se réformer à la démocratie. Bonne journée. Je reste discrètement là à vous soutenir dans votre action. La mienne, elle est secrète et ne connait pas l'ouverture espérée.
Dans le sable, un Berbère passe. Il me prend sur son chameau... et m'offre du thé et des dattes.

Écrit par : pachakmac | 15/10/2009

Les commentaires sont fermés.