21/10/2009

Le refus incompréhensible de la TSR

Bonjour à toutes et à tous,

Parole de Libyen J+51

Le refus de la TSR d'incruster un décompte des jours de rétention de nos deux ressortissants est incompréhensible.

Le rédacteur de l'actualité, M. Bernard Rappaz, s'en justifiant ainsi :

-"Sur le dossier libyen, notre ligne de base est de nous en tenir aux faits, à l'actualité", a-t-il expliqué. "Notre travail n'est pas de faire campagne et de sortir de notre devoir d'information"

C'est un fait, deux Suisses sont retenus contre leur gré, privés depuis plus de 30 jours de tout contact avec leur famille, placé dans un lieu secret.

30 jours, Monsieur Rappaz, que personne ne sait où sont nos otages. 30 jours que les familles n'ont aucune nouvelle des leurs... Réveillez - vous, c'est de l'actu pure...

Depuis hier, aucun accord n'a été respecté par les Libyens, personne n'a de nouvelle des deux Suisses, personne ne sait où ils sont et dans quelles conditions ils sont retenus... et selon vous : ce n'est pas de l'actu ?

Mais je me pince... que vous faut-il ?

Raison pour laquelle, j'appelle les Conseillers nationaux à demander l'incrustation de ce décompte sur nos chaînes nationales lors des téléjournaux : SF, TSR, RSI. SSR idée Suisse étant encore une chaine nationale financée par les deniers publics.

TJ_Otages.jpg459 jours de rétention administrative pour avoir "violé les lois sur l'immigration"... venant d'un pays qui exporte ces immigrés illégaux par bateaux entiers, on peut en sourire :o)

Chaque jour qui passe pour ces deux Suisses et leurs familles est une actualité quotidienne.

Faire campagne ? informer au quotidien l'ensemble de la population suisse c'est "faire campagne" ?

Rappeler une réalité au quotidien, et pas seulement lorsque l'audimat s'y prête, est le rôle d'une rédaction pour une télévision nationale.

Adopter un logo pose problème, ce serait à double tranchant ? M. Rappaz ne suit pas l'actualité, nous sommes arrivés à échéance des délais prévus par les accords que les Libyens n'ont pas honoré. Depuis hier, officiellement, deux citoyens Suisses sont retenus contre toute base légale.

Ne serait - ce pas le temps de porter cette affaire, via TV5 monde, sur le plan international dans l'opinion publique ? Diffusée en Afrique, en France, au Canada et dans les principaux pays francophones, cela donnerait une toute autre ampleur à l'affaire.

Suggérant au passage un boycott de Tamoil au niveau européen...? Pourquoi pas ?...

Décidément, lorsque je lis les commentaires "va t'en guerre" sur les articles de presse et que, force est de constater, nous sommes 50 pour manifester... je nous imagine bien "hausser le ton"... les mêmes "commentateurs" qui font le plein dans les stations Tamoil... Pathétiques...  lorsque je vois la fin de non recevoir de notre chaine nationale sur une proposition qui n'est ni politique, ni quoi que ce soit, refuser pour X-Y raisons un témoignage de soutien au quotiden... je me demande si les gens comprennent la situation que vivent les deux Suisses et leurs familles ?

Après les médias s'étonnent que les familles ne souhaitent pas plus se manifester ?

Chers lecteurs de ce blog, si vous aussi vous souhaitez que M. Rappaz réétudie la possibilité d'insérer une incrustation rappelant au quotidien cette situation, je vous invite à lui écrire :

bernard.rappaz@tsr.ch

459 jours à francs Zéro :o)

Vos vacances autrement, c'est Trip Holy Day évidemment !

dont_forget_our_citizens.jpg

 Mes remerciements aux SEEP et au Département des Institutions pour avoir accordé l'autorisation de manifester dans des délais très courts.

Merci !

Mes remerciements aussi à NashaGazeta qui en a fait une pleine page pour nos amis russes. A lire absolument pour nos amis russophones, c'est à se plier : le lire ?

459 jours sans pouvoir quitter un pays retenus contre leur gré, prévenus pour des faits mineurs rocambolesques supposés... et désormais coupés du monde... Super...

 

Ils sont en vacances d'après vous ?

Nous sommes avec vous

REJOIGNEZ NOUS

459 jours

Avec le personnel de l'Ambassade,

En attendant de devenir vraiment président

Des voix remontent de la cave...

-"C'est encore loin la Libye?"

-"Tais - toi et creuse !"

 

Stéphane 

 

Commentaires

Décidément la TSR est bien décevante, une fois de plus...

Il me semble me souvenir que ses collègues françaises ne jouaient pas les vierges effarouchées lorsqu'il y avait des otages français et que l'incrustation figurait en bonne place sur les chaînes nationales françaises.

Bravo pour votre engagement j'en reste au slogan qui paraissait sur votre blog ou celui de Blondesen il y a quelques temps et qui me "plait" particulièrement "Parole de Lybien, parole de vaurien".

Très bonne journée,

Xavier

Écrit par : Xavier | 21/10/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Xavier,

comme d'habitude... nous savons mieux faire que les autres... et puis si le Chef le dit, c'est pas de l'actu, on ne va tout de même pas faire campagne ?...

Non mais...!

Pour le reste je vous remercie pour votre gentil mot, et rappelle au passage que je ne suis heureusement pas le seul à soutenir à nos otages : Blondesen, Hommelibre, Haykel et bien d'autres blogueurs émérites de la TDG y sont depuis le départ...

Nous verrons bien... la suite... mes pensées vont aux familles et aux deux Suisses toujours hôtes de marque des Libyens.

Parole de Libyen J+51,

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 21/10/2009

100 % avec vous.
J'écris immédiatement à Rappaz.

Écrit par : Bertrand BUCHS | 21/10/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Doc !

merci, comme toujours votre soutien indéféctible à la cause des deux Suisses me conforte dans l'idée que vous êtes quelqu'un de bien.

D'ailleurs, ne le dites à personne, j'ai voté pour vous :o) Regardez sous le local de vote : Avanchets :o)

Meilleures pensées Doc,

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 21/10/2009

Hello Stéph' !
J'ai écrit à M. Rappaz, mais via le blog de M. Bertinat.
On continue !

;o)

Écrit par : Blondesen | 21/10/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Monsieur Blondesen,

comment va mon accolyte ? bien évidemment on continue, surtout maintenant, c'est le pire moment de la crise et HOP l'autre fin la fine bouche avec des arguments pour le moins légers et complètement hors propos.

Non mais ??? pas de l'actu ? deux Suisses paumés au milieu de nulle part, des familles sans nouvelles des leurs... et le Chef en chef de l'actu nous dit texto :

-"c'est pas de l'actu !"

Ah bon ?

Si il le dit... faut croire que c'est vrai... pis au fond, y a pas un "méchant barbu avec une kalach pointée sur eux... c'est pas très commercial tout ça... je le comprends...

Bien à toi,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 21/10/2009

Décevant en effet. Je ne vois pas en quoi un petit rappel quotidien pendant le générique aurait perturbé le TJ. Et si vous essayiez SF ? Peut-être que de l'autre côté de la Sarine on est moins frileux à l'idée de soutenir nos compatriotes. Et si les Suisses Allemands s'y mettaient, les Romands seraient bien obligés de suivre, non ?

Bien à vous, Kad

Écrit par : Kad | 21/10/2009

Déplorable l'attitude du chef de l'actu à la TSR. Je suis effaré par un tel mur d'incompréhension ! Merci à vous Stéphane et à vos potes de continuer ainsi la lutte pour libérer nos deux compatriotes.

Écrit par : bidouille | 21/10/2009

Bonjour Stéphane Valente,

Par le biais de l'article publié hier dans la Julie, j'ai pris connaissance de votre intervention auprès de la TSR et déplore moi aussi le refus de Bernard Rappaz d'y donner suite :

http://www.tdg.ch/decompte-jours-detention-otages-tsr-refuse-2009-10-20#comment-69890

Sans faire partie de ce que vous appelez les "va t'en guerre", je me suis exprimé en commentant l'article (sous le pseudo "citoyen") ainsi que dans le blog de "Hommelibre". J'ai lu aussi le billet de "Kad" publié sur son blog.

Concernant le refus de la TSR et les arguments de Bernard Rappaz, j'imagine que celui-ci a reçu des consignes et qu'il les respecte, c'est pourquoi j'écrivais :

" Refus de la TSR, soit, mais pourquoi ne pas revenir à la charge par le biais d'une interpellation urgente au Conseil national - peu importe la couleur politique - en demandant que ce décompte des jours de détention ne se limite pas à la seule TSR, mais à l'ensemble des chaînes publiques du pays, dans les trois langues : TSR, SF et TSI. "

Cette attente et surtout ce silence sont très mal perçus dans l'opinion publique suisse qui s'impatiente après l'échéance du délai de normalisation (60 jours) des relations entre la Suisse et la Libye et chacun parmi nous se demande ce qui se passe vraiment à Berne au sein du CF lequel s'est réuni ce matin. On attend donc avec impatience un communiqué du CF à la suite de ce constat d'échec et surtout les mesures qui sont envisagées. D'ici là, sachons raison garder tout en maintenant la pression sur le milieu politique et les médias de notre pays.

C'est pourquoi je vais moi aussi écrire à Bernard Rappaz.

Merci de votre engagement pour cette cause et surtout ne vous découragez pas !

Bien à vous !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 21/10/2009

bonjour Stéphane...
en effet, il est déplorable que notre télé publique se refuse à assumer son rôle de média... Cette posture à la "Ponce Pilate", n'est pas pour honorer la redaction de l'info de la TSR...

En plus, je me souviens lorsque j'étais jeune adso, des appels lancés en continues sur les médias français, pour dénoncer les otages français ( journalistes)retenue au Liban... tous les jours, on avait un flash spécial qui annonçait le décompte des jours de captivité...On avait des personnalités de premier plan qui prenaient position en faveur de nos otagdes retenus...il y avait des pressions du Gvt pour faire avancer les pourparlers...

En plus, dans notre cas suisse, le comble : c'est que nos otages ne sont pas retenus par une groupuscule extremiste...ce qui expliquerait les difficultées à obtenur leur libération car il s'agirait de négociations occultes( avec rançons)... mais dans notre cas, c'est face à un gouvernenements, face à un etat souverain, qu'il nous faut négocier...cela devrait normalement être plus simple !!¨
Mais en l'occurrence, cette affaire est un fiasco diplomatique depuis le début... Notre Dpt des Affaires Etrangères, est une véritable catastrophe !!

bon courage et ne baissez pas les bras...

Écrit par : MUR | 21/10/2009

Hello Steph,

Je rejoins Xavier. Effectivement nos voisins français ont tendance à plus témoigner leurs soutiens en pareille situation via leurs chaînes TV, leurs émissions (Thierry Ardisson par exemple) à leurs compatriotes.

Je peine à comprendre la position de M. Rappaz..serions-nous plus peureux en Suisse ..?

Néanmoins, je me demande s'il ne serait pas temps de passer à "l'étape supérieure" en augmentant la fréquence des manifestations et pourquoi pas envisager d'en organiser une..à Bern ?!

Quoiqu'il en soit, tu peux compter sur mon soutien...!

Pour conclure, je persiste à ne pas comprendre le manque d'investissement des politiques - ah oui, j'oubliais..il paraît que ces manifestations sont le fait de l'UDC :-) - et j'espère que les rangs seront grossis de celles et ceux qui ont donné, jusqu'à présent, de leurs temps pour être présents sur les stands en période électorale..!

Bien à toi

Écrit par : Liberté | 21/10/2009

Encore une fois, il faudra vous y faire : La ligne éditoriale de la TSR ne se calque par tout le temps sur celle de l'UDC.

Alors que vous êtes les premiers à crier au complot quand la TSR n'est soit-disant pas assez indépendante (*), sur ce coup, il faudrait qu'elle suivent vos "suggestions" aveuglément ?


(*) Lire "Pas en main privée"

Écrit par : Djinius | 21/10/2009

Bonjour,

Comment expliquez-vous le silence absolu des familles des otages et de leurs employeurs? Pensent-ils que trop de bruit médiatique puisse être néfaste pour les otages, faisant en quelque sorte monter le prix de leur libération ? (comme on l'a vu en son temps pour des cas très médiatisés en France)

Les médias ont mentionné à plusieurs reprises que vous êtes en contact régulier avec les otages, y compris récemment, alors que le DFAE dit ne pas savoir où ils se trouvent. Etes-vous en contact avec le DFAE et lui transmettez-lui les informations sur ce que vous savez de la situation?

Écrit par : Tatage | 21/10/2009

Bonjour Stéphane
Et pourquoi pas une pétition pour obliger notre TSR d'obtempérer et lui rappeler qu'elle est au service des suisses, ses vaches à lait qui continuent de payer leur redevance sans sourciller et que par patriotisme se font un devoir de regarder le TJ suisse qui reste incomplet par rapport à celui de nos voisins.

Écrit par : Haykel | 21/10/2009

Message envoyé.

Et la radio? Parce que ces temps, il me semble qu'ils ont fait appel à vous à plusieurs reprises :-)

:-B

Écrit par : Pascale | 21/10/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Kad, Bidouille, Jean, MUR, Liberté, Djinius, Tatage, Haykel, Pascale,

Ouarch !

Tout d'abord excusez la réponse tardive à vos nombreuses interventions, j'étais un peu occupé aujourd'hui, histoire de changer... :o)

Kad, alors évidemment, la démarche voudrait que les principales chaines de télé nationale reprennent l'encart, un encart avec le décompte des jours. Une belle preuve de soutien au quotidien et qui aurait le mérite d'informer au delà de nos frontières, car un ami parisien hier me disait ne pas savoir que nous avons deux Suisses retenus en Libye...

Bidouille, merci pour vos encouragements, ils me font chauds au coeur. Pour ce qui est de continuer, rassurez vous, j'ai promis aux otages de ne jamais les laisser tomber jusqu'à leur retour.. je ne baisserai pas les bras et je suis soutenu par de nombreux blogueurs TDG, des anonymes, des partis (au pluriel s'il vous plait), et je me batterai... jusqu'à ce jour où nous lirons : les otages Suisses sont de retour...

Jean, je ne sais pas pourquoi M. Rappaz a refusé, les ordres d'en haut ? Sincèrement ? je n'y crois pas... afficher un tel encart au quotidien n'entâme en rien les efforts diplomatiques, bien au contraire, il agit en boule de neige et informerait nos voisins sur la situation vécue par deux familles et deux Suisses... je n'ai pas fait cette demande au hasard, sans avoir quelques avis avant... toutes les actions sont réfléchies, étudiées en concertation avec différents protagonistes. Merci pour votre soutien.

MUR, merci pour votre soutien d'autant plus précieux que je vous sais loin de mes positions politiques. Mais sur cette affaire, vous ne vous êtes pas trompés, je suis mon coeur et ma conscience pour soutenir deux familles... A ce titre, j'apprécie votre équité et votre soutien à sa juste valeur, merci.

Liberté, j'ai reçu des soutiens de nombreux membres d'autres partis : Les Verts, le PDC, le MCG, les Radicaux, le PS... je crois que les diverses manifestations, jamais instrumentalisées, leur auront permis de comprendre que la démarche de soutien aux familles dépasse les clivages... Quant à M. Rappaz, nous sommes nombreux à ne pas comprendre sa décision... merci pour ton soutien.

Djinius, qu'est ce que l'UDC vient faire là dedans en dehors du fait que j'appartiens à ce parti ? Une question me vient de quelle couleur politique sont les otages... En fait, si j'en crois votre raisonnement, ces deux ne valent pas la peine... parce qu'un UDC a pris fait et cause pour eux ? Contrairement à vous Djinius, la couleur politique, la religion, l'origine, la couleur de leur peau, la couleur de leurs chaussures ne changent rien à ce fait : ils sont otages d'une dictature. Si vous étiez là bas, ma couleur politique ne vous toucherait pasm d'autant que je n'ai pas instrumentalisé le lien d'amitié qui s'est tissé durant 15 mois.... en fait le plus intolérant de nous deux, Djinius, c'est vous... simplement parce que je suis un UDC.

Tatage, le silence des familles ?... les familles sont venues à la première manifestation, elles se sont exprimées en demandant que M. Merz intervienne. Elles ont été entendues. Ces derniers jours, elles attendaient le retour des leurs... comme le prévoyaient les accords passés, non honorés par les Libyens. Elles attendaient en silence car la presse a écrit tout et n'importe quoi sur eux... je mesure mes mots : tout et n'importe quoi (il était en vacance à Tunis, ils ne sont pas vraiment otages... etc...), le nouveau Conseiller fédéral envoyons l'armée, etc... et aujourd'hui ? où sont ils ? comment sont ils ? personne ne le sait... et vous voudriez que les familles fassent confiance aux médias ?... Quant à moi, les dernières nouvelles que j'ai d'eux, remontent au 15 19 septembre... et je suis très inquiet.

Haykel, la machine est en marche pour demander l'insertion du dit encart dans les TJ au niveau national. Merci pour ton soutien... tu sais que j'apprécie et je te remercie ici de nous avoir toujours suivi et aussi pour tes clichés...

Pascale, les radios sont jusqu'à maintenant les seuls médias qui ont vraiment fait leur part, Radio Cité, la RSR, notamment... chapeau bas à eux.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 21/10/2009

Quand on passe ses journées de journalistes à commenter des faits tragiques, on les ingurgitent comme le hamburger de midi, sans aucune émotion, sans savoir se dire: "Mais bon sang de bonsoir! Ce soir, mesdames et messieurs, cela fait 30 jours que nos otages ont disparu des écrans radar, plus de 450 jours qu'ils sont privés de leurs familles et de leurs amis. Ce soir, ils sont peut-être torturé par le régime Kadhafi. Ce soir, Mesdames et Messieurs, nous devons nous mobiliser pour eux, pour leurs familles et dire au clan Kadhafi que ça suffit!" Imaginer Darius dire cela. il serait jeté dehors de la TV pour manquement grave à sa profession, devoir de neutralité et prise de position. Ce que fait un journaliste de grand reportage ne peut pas être fait par un présentateur. Il porte bien son nom, le présentateur du TJ. Présentateur comme produits tupperwares ou galette vidéo... c'est pourquoi les gens devraient plus ouvrir leur radio. On y est un peu moins complaisant, un peu moins distant. Une écoute, un intérêt réel pour le sujet, et en avant pour la solidarité d'une cause. Bonne soirée, Stéphane. Continuez! Vous faites un excellent boulot et les familles vous seront un jour pleinement reconnaissant.

Écrit par : pachakmac | 22/10/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Pachakmac,

merci pour votre soutien. Bien évidemment, je vois très mal le présentateur du TJ se faire meneur d'opinion publique. C'est d'ailleurs l'une des raisons qui a nosu amené à imaginer l'encart avec le décompte des jours. D'ailleurs faut il en dire plus : otages depuis 461 jours veut en soi tout dire.La RSR, Radio Cité, ont fait un travail de fond. Ils ont porté l'affaire au grand jour grâce à l'excellentissime Philippe Nanzer. La TSR a aussi commencé à faire sa part. Et puis, depuis hier, le témoignage de Madame H, les gens qui doutaient, ont compris que l'affaire est sérieuse. Boulversante et criante de vérité.

Les familles m'ont déjà témoigné leur reconnaissance et surtout Max et son compagnon d'infortune Rachid m'ont toujours soutenu.

C'est difficile d'être en contact avec les personnes qui vivent cette situation. L'impuissance de trouver les mots justes pour leur apporter ce petit rien qui fait toute la différence entre : rien ne va et je garde l'espoir.

Qu'ils reviennent... sains et saufs, c'est tout ce que je demande. Ni eux, ni les familles ne me doivent quoi que ce soit, sauf la bouteille que nous nous sommes promis de partager, celle là, j'y tiens ;o)

Bien à vous Pachakmac,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 23/10/2009

...et la fondue moitié-moitié, cher Stéphane. La bouteille, et la fondue. Oui. Cette épouse d'otage est criante de vérité. Je n'arrive pas à comprendre comment elle n'a pas pu s'exprimer avant. On voit combien sa douleur est profonde, combien elle a du se taire pour laisser carte blanche au Conseil fédéral qui a fait trop long pour saisir que les Kadhafi ne plaisantaient pas. Bombe A, démantèlement de la Suisse, de la part de chef et fils de chef d'Etat, ce n'est pas de la comédie théâtrale. C'est du tout sérieux. Imaginons mr Merz appelez à la destruction de la Libye! C'est inimaginable. Alors pourquoi cela le serait plus dans la bouche du leader libyen. Quand le Président iranien parle de destruction d'Israel, le monde entier le prend sérieusement. Pour la Suisse, personne, même nous, ne l'avons pas pris au sérieux. On a cru que... Coup de gueule... Plaisanterie de mauvais goût. Tout cela nous a fait manquer de prudence envers les Kadhafi. Jusqu'à cette funeste visite médicale pour nous otages qui rappelait tant les camps nazis...Pourquoi nos diplomates n'ont pas dit à nos otages de ne pas y aller. C'était tellement grotesque. Une visite médicale pour rentrer en Suisse? N'importe quoi! Bonne journée. On continue notre soutien aux familles. On ne lâchera pas tant qu'ils ne seront pas de retour. C'est pour eux et pour nous que nous devons démontrer qu'en démocratie chaque citoyen à son importance dans la communauté, même ceux qui ne sont pas toujours en règle avec elle.

Écrit par : pachakmac | 23/10/2009

Bonjour,

je suis tout à fait en accord avec vos propos et je ne vois pas en quoi un logo (comme il figure en haut de page) fait preuve de campagne au contraire, je trouve que ça montrerait tous les jours un fait réel, une vrai info qui est le nombre de jours depuis lesquels nos compatriotes sont retenus contre leur gré!!!
En parlant de tamoil, depuis le début de cette crise je ne vais plus dans ces stations, c'est ma façon à moi d'agir....

Bravo pour votre engagement!

Écrit par : Patricia W. | 24/10/2009

Les commentaires sont fermés.