29/03/2010

307'500'000 de clowns :o)

Bonjour à toutes et à tous,

618 jours qu'un innocent paie pour une affaire ubuesque...

pagliaccio.jpgAujourd'hui, il fait beau, regardons un instant le ciel, respirons un bon coup, que le ciel est beau lorsqu'il arbore ce bleu, que quelques nuages pigmentent ce dernier, comme quelques morceau d'ouate et que le soleil, dans sa gracieuse générosité nous dispense cette juste chaleur bienfaisante... et pensons... pensons, si vous le vouliez bien, à un homme.

Crédit de l'image : http://dadonet82.files.wordpress.com/2009/08/pagliaccio.jpg

Cet homme se nomme Max Göldi, employé par une entreprise suisse à l'étranger, il est comme des milliers de nos compatriotes expatriés pour raisons professionnelles.

A la différence que lui, aujourd'hui, ne peut pas regarder le ciel...

Combien de fois, avons nous cédé aux exigences de Tripoli pour recevoir en contre partie un grand... un grand... rien.

Nous étions devenus la risée de l'Europe, et plus largement du monde car menés en bateau par un pays de 5'500'000 d'habitants, dirigé par un Seigneur, qui malgré ses 59 milliards de US $ de produit intérieur brut est le plus à la traîne en terme d'installations et d'infrastructures... pas même une autoroute...

Jusqu'à ce samedi de grâce 27 mars 2010, je me sentais seul au milieu de l'Europe, comme un clown, sous un chapiteau vide...

Mais Z'heureusement, grâce à la belle et magnifique Europe dont tout le monde nous vantait les mérites, la force, l'union, aujourd'hui... j'ai la tête dehors et regarde le ciel... sous le grand chapiteau européen...

Maintenant j'ai été rejoint par 300'000'000 de clowns...

Grâce à Bruxelles et à sa Présidence, ses diplomates émérites, mon chapiteau n'est plus vide, 300 millions de citoyens européens sont devenus, comme moi...

des clowns... 

Et encore, je vous fais grâce de mon état d'esprit concernant nos autorités fédérales car évidemment, j'attendrais bien sagement la fin des hostilités pour demander des têtes. Les demander maintenant ferait trop plaisir à nos adversaires...

Plus que jamais, Max a besoin du soutien de chacun d'entre nous pour recouvrer sa liberté. Vous aussi vous pouvez aider et soutenir Max qui en a bien besoin :

http://www.amnesty.ch/fr/pays/moyen-orient-afrique-du-nor...

free_max.jpg

Max a déjà passé 619 jours loin des siens...

619 jours qu'un innocent paye pour une affaire qu'il n'a ni voulue, ni provoquée...

Alors si vous aussi vous réalisez que cela aurait pu arriver à n'importe lequel d'entre nous, simplement parce que nous avons commis le crime d'être porteur du passeport à croix blanche... alors signez, vous aussi, l'appel à la libération de Max...

15:05 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : europe, libye, max, goldi |  Facebook |

Commentaires

Hello Steph,

Belle Europe en effet où seuls les intérêts économiques sont importants et surtout où, entre bons Européens qui s'aiment tellement, le "tous pour un chacun pour soit" prédomine dès qu'il s'agit de commerces-marchés juteux.. oubliée dès lors cette parodie de belle Europe !

Bien à toi Steph et gardons espoir pour que la triste réalité de notre compatriote Max prenne fin au plus vite.

Écrit par : Valérie | 30/03/2010

Bonjour à chacune et chacun,

Au moins la crise avec K. aura permis de montrer aux Suisses le vrai visage de leurs partenaires européens. Au vu des derniers développements, je pense que nous pouvons sincèrement remercier la majorité qui s'est exprimée le 6 juin 1992 ! Je ne pense pas que Max Göldi aurait été libre plus rapidement si la Suisse était aujourd'hui une sous-province de l'UE.

Reste à trouver maintenant une nouvelle stratégie pour maintenir la pression sur l'UE. Les Libyens pouvant à nouveau librement circuler en Europe, faut-il réintroduire les contrôles aux frontières helvétiques ? Bien sûr que non, quoi que cela puisse être tentant.

Reste à espérer que notre Conseil d'Etat reste ferme dans sa position. Qu'il s'excuse pour la fuite de photos judiciaires, c'est normal ; qu'il doive condamner la police qui n'a fait que son job (certes maladroitement quand on connaît la réputation de l'homme impliqué), ce serait une injure faite à l'ensemble de la population genevoise ! Malheureusement, le Conseil fédéral accumulant les bourdes ces derniers temps, je ne serais pas surpris qu'il en fasse une supplémentaire... Espérons que notre ministre des AE se souvienne en temps utile qu'elle a été conseillère d'Etat de la République du bout du lac.

Écrit par : Olivier | 30/03/2010

Il est peut-être utile que je vous communique copie du commentaire que je viens de mettre sur un post de Souaille qui traite, de son point de vue, du sort de notre compatriote Max Göldi, de l'UDC et de vous même.

"Très cher Souaille,

Vous nous avez pondu une tartine qui précise :

"Et le frère du serviteur qui se plaignait de maltraitances, disparu en Libye au moment des faits, n'a toujours pas été retrouvé. Près de 2 ans après, plus personne ne s'attend à le voir revenir vivant... Ce qui reste le plus grave de l'histoire, mais personne ne va déclencher une guerre pour le frère d'un serviteur maghrébin..."


Alors que la Libye a libéré Isam Morchid Mortada, le frère du domestique marocain dont la plainte avait été à l’origine de l’arrestation à Genève en juillet 2008 d’Hannibal Kadhafi, en date du 28 août 2009.

Quelques sources : AFP/"NZZ am Sonntag"/Me François Membrez"

Au delà de la légéreté de Souaille, cette libération m'apparaît sérieusement symptomatique.

Écrit par : CEDH | 31/03/2010

Les commentaires sont fermés.