19/11/2010

Cache MOA ce rachat que je ne saurai voir

Bonjour à toutes et à tous,

après un long silence, me revoilà en ligne :o)

Promis, pas de note qui atteindrait l'honneur d'un terroriste notoire. 

petroliers_aujourdhui.jpgVernier, quelle belle et douce commune... L'Etat de Genève y fait ses courses, rachète des parcelles sous le couvert de "rendre viable" l'exploitation du MOA... parce que ça fait bien dans le décor "culturel et associatif genevois"...

Evidemment, je suis satisfait que l'Etat ait rouvert les portes du MOA.

En revanche, je le suis beaucoup moins au sujet du rachat des parcelles, parce que le MOA au milieu des parcelles que l'Etat souhaite racheter, n'est qu'une infime partie de la dite surface.

Lorsque l'on écoute attentivement les propos du Conseiller d'Etat en charge du dicastère, on entend surtout "transférer" les industries polluantes ou non qui sont situées sur la Praille Acacias.

Une fois de plus, Vernier devrait accepter d'accueillir sur son territoire tout et n'importe quoi.

Les citernes ne suffisaient donc pas, l'usine à gaz, ce merveilleux cadeau, et maintenant les industres qu'on ne veut plus à la Praille. Plus de 33'000 habitants, deuxième commune du Canton, 17 ième ville de Suisse et poubelle au combien pratique.

Le potentiel de Vernier en terme de développement économique, sa capacité à attirer des industries à forte valeur ajoutée, EXIT.

Pour l'Etat, le potentiel de Vernier se résume à : quelle belle et merveilleuse poubelle.

Voilà, ce que cache réellement ce rachat.

MOA ou pas, Vernier n'en a pas fini de devoir se battre pour valoriser son territoire et poursuivre son développement économique et urbain.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

Commentaires

Tu n'étais donc pas parti enlever un funeste Bédouin malheureusement trop connu...

heureux de te (re)lire...

Écrit par : matthieu | 19/11/2010

Cela fait plaisir de vous lire à nouveau.

Écrit par : Bertrand BUCHS | 19/11/2010

du même avis que les deux autres commentaires,très heureuse de pouvoir vous lire à nouveau.

Écrit par : pams | 29/11/2010

Depuis l'Alberta aussi, heureuse de vous relire, de vous retrouver !

Écrit par : Liliane | 01/12/2010

Les commentaires sont fermés.