30/11/2010

Lorsqu'un élu outrepasse son serment...

Bonjour à toutes et à tous,

quelle ne fut pas ma surprise en découvrant le blog d'un élu Constituant qui est écoeuré par la décision du souverain... de ce dimanche en faveur, je cite, du parti xénophobe.

http://thierrypiguet.blog.tdg.ch/archive/2010/11/30/ecoeu...

Ecoeuré dit-il...?

Moi aussi, je le suis, parce qu'un élu, quel qu'il soit, prête serment devant la Constitution qui précise ceci :

Art. 1 Souveraineté
1 La République de Genève forme un des cantons souverains de la Confédération suisse.
2 La souveraineté réside dans le peuple; tous les pouvoirs politiques et toutes les fonctions publiques ne sont qu’une délégation de sa suprême autorité.
3 Le peuple se compose de l’ensemble des citoyens.
4 La forme du gouvernement est une démocratie représentative.

L'alinéa 2 est clair au possible.

Si la liberté d'expression, d'opposition à un texte reste la base de toute démocratie, lorsque le peuple souverain, seul Souverain de ce pays se prononce, on s'incline devant sa décision.

Il n'y a ni interprétation, ni discussion, une fois que le souverain se prononce, tout élu doit s'incliner et appliquer à la lettre l'article 1, alinéa 2, sans état d'esprit.

Jamais, Ô Grand Jamais, il me viendrait à l'esprit de critiquer la décision souveraine du peuple suisse.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

29/11/2010

Y a t'il outrage à notre pays ?

Bonjour à toutes et à tous,

Est ce que notre ministère des affaires étrangères est aussi efficace que nos homologues lybiens ?

 

http://www.youtube.com/watch?v=haujPzofOV4

 

Nous verrons...

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

19/11/2010

Cache MOA ce rachat que je ne saurai voir

Bonjour à toutes et à tous,

après un long silence, me revoilà en ligne :o)

Promis, pas de note qui atteindrait l'honneur d'un terroriste notoire. 

petroliers_aujourdhui.jpgVernier, quelle belle et douce commune... L'Etat de Genève y fait ses courses, rachète des parcelles sous le couvert de "rendre viable" l'exploitation du MOA... parce que ça fait bien dans le décor "culturel et associatif genevois"...

Evidemment, je suis satisfait que l'Etat ait rouvert les portes du MOA.

En revanche, je le suis beaucoup moins au sujet du rachat des parcelles, parce que le MOA au milieu des parcelles que l'Etat souhaite racheter, n'est qu'une infime partie de la dite surface.

Lorsque l'on écoute attentivement les propos du Conseiller d'Etat en charge du dicastère, on entend surtout "transférer" les industries polluantes ou non qui sont situées sur la Praille Acacias.

Une fois de plus, Vernier devrait accepter d'accueillir sur son territoire tout et n'importe quoi.

Les citernes ne suffisaient donc pas, l'usine à gaz, ce merveilleux cadeau, et maintenant les industres qu'on ne veut plus à la Praille. Plus de 33'000 habitants, deuxième commune du Canton, 17 ième ville de Suisse et poubelle au combien pratique.

Le potentiel de Vernier en terme de développement économique, sa capacité à attirer des industries à forte valeur ajoutée, EXIT.

Pour l'Etat, le potentiel de Vernier se résume à : quelle belle et merveilleuse poubelle.

Voilà, ce que cache réellement ce rachat.

MOA ou pas, Vernier n'en a pas fini de devoir se battre pour valoriser son territoire et poursuivre son développement économique et urbain.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

 

Cache MOA ce rachat que je ne saurai voir

Bonjour à toutes et à tous,

après un long silence, me revoilà en ligne :o)

Promis, pas de note qui atteindrait l'honneur d'un terroriste notoire. 

petroliers_aujourdhui.jpgVernier, quelle belle et douce commune... L'Etat de Genève y fait ses courses, rachète des parcelles sous le couvert de "rendre viable" l'exploitation du MOA... parce que ça fait bien dans le décor "culturel et associatif genevois"...

Evidemment, je suis satisfait que l'Etat ait rouvert les portes du MOA.

En revanche, je le suis beaucoup moins au sujet du rachat des parcelles, parce que le MOA au milieu des parcelles que l'Etat souhaite racheter, n'est qu'une infime partie de la dite surface.

Lorsque l'on écoute attentivement les propos du Conseiller d'Etat en charge du dicastère, on entend surtout "transférer" les industries polluantes ou non qui sont situées sur la Praille Acacias.

Une fois de plus, Vernier devrait accepter d'accueillir sur son territoire tout et n'importe quoi.

Les citernes ne suffisaient donc pas, l'usine à gaz, ce merveilleux cadeau, et maintenant les industres qu'on ne veut plus à la Praille. Plus de 33'000 habitants, deuxième commune du Canton, 17 ième ville de Suisse et poubelle au combien pratique.

Le potentiel de Vernier en terme de développement économique, sa capacité à attirer des industries à forte valeur ajoutée, EXIT.

Pour l'Etat, le potentiel de Vernier se résume à : quelle belle et merveilleuse poubelle.

Voilà, ce que cache réellement ce rachat.

MOA ou pas, Vernier n'en a pas fini de devoir se battre pour valoriser son territoire et poursuivre son développement économique et urbain.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane