09/12/2010

Madame la Présidente

Bonjour à toutes et à tous,

depuis son élection qualifiée et analysée sous tous les angles imaginables, notre Présidente est sous le feu des critiques, des considérations diverses et variées.

On peut apprécier ou non Madame Calmy Rey, critiquer telle ou telle action, son appartenance politique, etc... et sans doute suis-je un "vieux con conservateur" encore trop respectueux des institutions de ce pays, dont une : le parlement.

Madame Calmy-Rey a été élue et elle est notre Présidente.

Toute autre analyse, considération, étalée en publique pour déscréditer son accession à la fonction, faire quelques tirages supplémentaires pour une certaine presse, se faire un brin de publicité poru quelques politiques en mal de visibilité, me paraît pour le moins déplacée du moment que cette accession est validée par une majorité des parlementaires de tout bord.

Madame La Présidente, malgré nos différences politiques, vous êtes notre Présidente démocratiquement élue par la plus "haute" représentation législative de ce pays et je vous souhaite par ce billet, une belle année de présidence.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane

Commentaires

Bonjour,

Je regrette, mais je ne me sens pas du tout représenté par Mme Calmy Rey.
Je ne remets pas en cause son élection, mais avec un tel score, elle devrait se rendre compte qu'elle est devenue présidente "par défaut". Je pense que si au vu de ce résultat elle avait refusé l'élection et démissionné, elle serait sortie du CF par la grande porte. En ne voulant pas tenir compte du résultat et en mimant une bonne figure, elle terni elle même son image (et celle de la Suisse).

Écrit par : salegueule | 09/12/2010

@salegueule: mais alors si j'extrapole un tant soit peu votre propos... que devrions nous faire de l'ensemble des votations, ou autres décisions populaires prises avec des taux de participation inférieurs à 50%??? ces textes devraient-ils être retirés pour ne pas représenter la volonté de la majorité du peuple et ainsi les faire sortir "par la grande porte"?
Madame Calmy-Rey n'a certes pas été bien élue... elle est élue tout de même... cela s'appelle... la démocratie...

matthieu

Écrit par : matthieu | 10/12/2010

D'accord avec vous, Stéphane. Et c'est tout à votre honneur de dire cela étant donné qu'elle est loin d'être de votre bord politique.

La presse en a beaucoup trop fait. En plus, ce sont les mêmes qui sur-analysent cette élection et qui disent qu'il faut une présidence forte, ou comment se tirer une balle dans le pied facilement...

Écrit par : Fufus | 10/12/2010

@Matthieu,
Bonjour
Comme je l'ai écrit, je ne conteste pas le résultat de l'élection, je mets en cause la (non)-réaction de la nouvelle présidente.
Je comprends assez mal votre calcul car dans le cas de l'lection de Mme Calmy Rey, la presque totalité des bulletins a été distribuée. Elle a donc été élue à la majorité relative par une représentation proche de 100%. De mémoire, seuls 3 bulletins n'ont pas été distribués et le nombre de bulletins valables 216 si je me souviens bien montre une participation de 87,8% (216/246)donc largement plus importante que les 50% dont vous parlez. Dans le cas de cette élection, je parlerais plus volontiers de démocratie représentative que de démocratie. Le peuple n'étant pas directement consulté pour cette élection.

Écrit par : salegueule | 10/12/2010

Stéphane, votre billet m'a ému aux larmes. SNIF! Il ne vous reste qu'à corriger "déscréditer" et ce sera parfait.

Écrit par : Rapunzel | 11/12/2010

Les commentaires sont fermés.