22/02/2012

Non, les citernes ne valent pas ma vie, jour 8

‎Bonjour à toutes et à tous,
8 ième jour :o)
Today's balance 96,8 kg...
Détermination : 137%
Sérènité : 184%
Phrase du jour :

-"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence."
Arthur Schopenhauer

Pour ceux qui ne savent pas encore pourquoi je refuse de m'alimenter... la réponse est ici... :
Bonne journée
Stéphane Valente
NB. Je ne publierai aucun commentaire anonyme sur ce sujet. Oser assumer vos propos, vos positions, comme j'assume les miens.

Commentaires

Merci pour la phrase du jour.
Vous l'avez déjà mise en pratique.
J'espère que nous aurons le temps de parler des citernes vendredi au grand Conseil.
Ne mettez quand même pas votre vie en danger...
"La Politique est sérieuse que jusqu'à un certain point"
(proverbe PDC)

Écrit par : Bertrand Buchs | 22/02/2012

Bonjour Doc !

merci pour votre message.

Je ne fais plus de politique, j'y ai renoncé.

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 22/02/2012

Salut Stéphane,

Désolé, mais, que tu le veuilles ou non, en faisant ta grêve de la faim contre les citernes tu fais de fait de la politique. Et Bertrand à raison avec son dicton PDC !

Si les deux objets concernant les citernes sont acceptées par le GC demain, sera-ce suffisant pour que tu recommences à t'alimenter ? Si c'est le cas, tu seras le bienvenu au repas des Députés UDC...

Allez courage et prends soin de toi.

Amitiés

Antoine

Écrit par : Antoine Bertschy | 22/02/2012

Bonjour Antoine,

merci pour ton "appétissant" message.

Nous savons toi et moi que les textes qui ressortent de la commission et qui devraient être adoptés, peuvent être ou non appliqués par le Conseil d'Etat. Les motions et autres textes n'ayant aucun caractère contraignant.

LE site de Blandonnet pose un problème de sécurité publique inacceptable. Je choisis ce mot à dessein évidemment.

500 morts dans le meilleur des scénarios... ? Acceptable ? en temps de paix ? informés que nous sommes des dangers ?...

Non, ce risque est bel et bien inacceptable.

De plus, lorsque L'Oréal, Transocéan, HSBC, le World Fund, IKEA mettront les bouts parce que lassés des Genevoiseries, pour aller vers d'autres horizons... le Conseil d'Etat aura l'air fin... et les caisses de l'Etat et de la commune de Vernier elles aussi seront au régime "Blandonnet".

Ces trois raisons devraient suffir à elles seules à faire réaliser à notre Conseil d'Etat, prompt à répondre dans les journaux, mais bien incapable de répondre par écrit à un citoyen... de prendre la seule décisions acceptable :

La fermeture du site de stockage de Petrostock S.A. sis à Blandonnet.

Son déplacement pouvant intervenir ultérieurement, étant donné que cette capacité ne manquera pas à nos réserves stratégiques.

Donc, sans doute, le simple citoyen fait il un geste politique, mais le fait que le Conseil d'Etat puisse ou non appliquer les décisions de la représentativité élue par le peuple, pose un certains nombres de questions sur l'utilité même du parlement.

A vous Mesdames, Messieurs, les députés de vous faire entendre... et respecter dans vos décisions.

Pour toutes ces raisons... j'ai bien peur qu'il nous faille remettre à plus tard le repas... surtout que je ne pourrais pas avaler bien plus qu'un bouillon après 8 jours de jeun :o)

Merci pour ton message Antoine, j'apprécie beaucoup.

Bien à toi,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 22/02/2012

Les commentaires sont fermés.