04/03/2012

Non, les citernes ne valent pas nos vies, jour 19 (video et fin)


Bonjour à toutes et à tous,

Ce combat était aussi le sien, car si je peux aujourd'hui dénoncer ce scandale, c'est grâce à lui

Maintenant que l'annonce de son départ est officielle...

A toi Soli Pardo merci pour ton amitié, pour ce bout de chemin. Bon voyage... mon ami... :

אלוהים נותן אלוהים לוקח את ... לך לשלום

comme vous l'avez lu, c'est la fin du "régime Blandonnet" depuis hier soir.

En effet, depuis hier soir, je n'ai plus d'appétit, l'odeur des aliments me donnent la nausée. Ces nausées signifient que le corps s'attaque désormais aux protéïnes, se faisant le corps libère de l'acétone provoquant la perte d'appétit.

En résumé, les graisses sont pour tout ou partie brûlées. 92,5kg n'étant pas du surpoids, mais mon poids de forme.

Mon humour aussi en a pris pour son grade. Je ne plaisante plus, la phase "grève de la faim" prend le relais.

Ma détermination quant à elle, augmente d'heure en heure.

La plaisanterie Mesdames, Messieurs, les Conseillers d'Etat cède le pas à une réalité claire : ma démarche n'est plus annodine, vous avez la responsabilité de 5'000 vies + 1, la mienne.

Moins de 17 minutes, Mesdames, Messieurs les Conseillers d'Etat, en moins de 17 minutes, si pareil incident survenait à une heure de pointe, vous aurez des centaines de morts, des centaines de grands brûlés, sur la conscience.

Prenez votre plus belle plume et prononcez cette interdiction d'exploitation avant que cela n'arrive ici :

 

 

 

C'est pourquoi, dans l'intervalle, je continue et mènerai ce combat à son terme, les citernes de Blandonnet qui doivent cesser d'être exploitées car les solutions existent, ou la vie humaine, il vous faudra trancher.‎

Courage Mesdames, Messieurs les Conseillers d'Etat, Genève vous attend désormais.

19 ième jour :o)
Today's balance 92.6 kg...
Détermination : 201%
Sérènité : 252%
Humour en stock : 63 %
Etat général : accuse le coup à 41%
Etat de veille sanitaire : active
 
Phrase du jour :

-"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence."
Arthur Schopenhauer
 
Pour ceux qui ne savent pas encore pourquoi je refuse de m'alimenter... la réponse est ici... :

Le pourquoi du comment, un citoyen en arrive là ?

Bonne journée

Stéphane Valente

NB. Je ne publierai aucun commentaire anonyme sur ce sujet. Oser assumer vos propos, vos positions, comme j'assume les miens.

 

09:56 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Bravo Stéphane pour ton combat pour lequel je suis solidaire de longue date car l'amitié est quelque chose d'indéfectible.
J'ai déposé le 6 juillet 2010, la M1966 demandant le déplacement de ces citernes. Cette motion a été en commission de l'aménagement. Lors de mon audition, j'avais proposé un amendement allant dans le sens de la raison car le but étant de faire passer ce texte. Cette motion sera traité lors du Grand Conseil des 15 et 16 mars 2012 si tout va bien! J'espère que ta détemination ne sera pas veine et que cela permettra à certaines et à certains d'enfin ouvrir les yeux sur ce sujet! Courage et abnégation!
Christo IVANOV Député au Grand Conseil et Conseiller Municipal de la ville de Genève

Écrit par : IVANOV | 04/03/2012

Bonjour mon ami,

merci pour tes mots, j'espère vraiment que vos textes mèneront à une action claire et ciblée avec un échéancier précis.

Avec l'espoir que l'Executif cantonal voudra bien appliquer vos textes, car comme tu le sais mieux que moi, les textes du parlement ne sont pas contraignants.

Donc espérons, sincèrement, que l'Exécutif mesure rapidement que ce dossier n'a que trop trainé.

Encore merci pour tout Christo, tu honores la fonction de représentant du peuple.

Bien à toi,

Stéphane


PS. Si j'étais en état, je viendrais assister aux débats... si tant est qu'une question comme celle-ci soit encore sujet à quelconque débat.

Écrit par : Stéphane | 04/03/2012

Les commentaires sont fermés.