05/09/2012

Eric Bertinat : un Homme d'Etat

Bonjour à toutes et à tous,

dans quelques semaines les habitants de la Ville de Genève élirons le remplaçant de M. Pierre Maudet à l'Exécutif de la Ville.

Eric Bertinat est un candidat parmi d'autres, qui n'en doutons pas, sont tous de qualité.

Cependant Eric Bertinat a, à mon sens, ce plus qui fait la différence entre un candidat, bon soit-il, et une personnalité capable d'administrer une Ville telle que Genève.

Toujours verniolan, je ne pourrais pas glisser son nom dans l'urne et je le regrette pour des raisons simples :

Député, Eric Bertinat a démontré, tout au long de sa carrière, une parfaite connaissance des dossiers qui lui ont été soumis. La grande majorité de ces collègues députés le savent travailleur acharné, attentif et maitrisant ces dossiers.

Eric Bertinat ne se contente pas de siéger. Il connait ses dossiers sur le bout des doigts. Il est l'un des députés les plus assidus de l'hémicycle. L'absentéisme, il ne connait pas.

Ses adversaires les plus rudes, lui confèrent tous ces qualités, même au-delà, la capacité d'entendre et de comprendre les arguments qu'on lui oppose. Lorsque l'intérêt général est en jeu, Eric Bertinat n'hésite pas à revoir sa position.

Il est un homme d'écoute, ouvert aux arguments, aux idées et surtout il a envie de mener à bien des projets qui sont nécessaires et ce que ces derniers viennent de toute part, gauche ou droite. Si ils servent l'intérêt des Genevois, il le votera en son âme et conscience.

 

Conseiller municpal à la Ville, sa réputation reste sensiblement identique. Sérieux, travailleur, il connait ses dossiers, les traite avec l'énergie d'un battant. Il en a assez des lenteurs qui parfois prétéritent nos concitoyens, son récent coup de gueule en étant un témoignage criant.

 

L'Homme, certains de ses opposants lui prêtent des qualificatifs d'extrémiste chrétien, de xéno parfois. Depuis 5 ans, j'ai partagé avec lui un nombre de repas, de réunions, de moments où loin de toute l'agitation politique, l'Homme se livre : jamais, pas une seule fois, je ne l'ai entendu critiquer mon approche de la religion. Pas une fois, il n'a fait de prosélitisme. Jamais. Quant à une soi disant xénophobie, ses opposants devraient consulter. Eric Bertinat est un Suisse fier de l'être, qui ose penser que les valeurs du pays sont bonnes, que la démocratie directe est un bien précieux qu'il faut défendre.

A ceux qui arrivent de pays en guerre cherchant un refuge ici, aux nécessiteux de notre pays qui n'ont d'autres choix que d'appeler à l'aide, Eric Bertinat sera le premier d'entre nous à partager son pain, le peu qu'il a.

Les autres, ceux qui abusent, évidemment... personne n'aime se faire blouser. Lui non plus. Son défaut : le dire haut et fort.

 

L'ami, au fil des années Eric Bertinat est devenu un ami, pas de ceux avec qui vous partagez un verre dans le meilleur des mondes lorsque tout va bien...

Non un ami qui lorsque vous décidez de soutenir deux citoyens suisses retenus par un pays tier, sera le premier à marcher à vos côtés.

Le genre d'ami qui vous appelle on vous disant : Stéphane c'est quoi cette "conneire" de grève de la faim, faut qu'on parle. Convaincu de vous faire changer d'avis... ne pas vous mettre en danger de la sorte. Mais qui lorsqu'il entend vos arguments arrive à comprendre le pourquoi vous le faites et reviens sur son idée première de vous faire renoncer, et au contraire... en silence chemine à vos côtés parce que votre combat est juste. Même si sur la forme, il ne partage pas. Il m'aura accompagné, aidé et épaulé.

 

Eric Bertinat est un Homme rare : compétent, travailleur, droit et juste.

Eric Bertinat est ce que je nomme : un Homme d'Etat.

 

Bien à lui,

Bien à vous toutes et tous,

Stéphane

 

 


 

Commentaires

On se demande comment il n'est pas encore au Conseil Fédéral, trop Vigilant peut-être ?

Écrit par : Pierre-Alain Gilliéron | 05/09/2012

Bonjour à toutes et à tous,

M. Gilliéron,

à ce degré de fonction, nous n'élisons pas un parti, pas des idées.

A l'Exécutif, nous avons besoin de gens compétents, capables d'être collégiaux, des personnalités qui connaissent parfaitement les rouages pour faire enfin avancer les dossiers.

De personnes qui n'ont pas froid aux yeux.

Lors que vous aurez la moitié de son parcours, un 10 ième de sa connaissance des dossiers, vous vous redrez alros compte que M. Eric Bertinat est le seul candidat en lice capable de relever le défi d'une telle fonction.

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 05/09/2012

Si vous voulez un candidat qui n’a pas d’idées ce n’est pas pour celui-ci qu’il faut militer, moi je m’engage à voter pour lui si il n’a pas les idées d’un ex-Président de Vigilance, pas les idées d’un Catho un brin extrémiste, pas des idées sur l’homosexualité complétements homophobes. Tout ceci me rassure je ne voterais jamais UDC.

Écrit par : Pierre-Alain Gilliéron | 05/09/2012

Bonjour à toutes et à tous,

M. Gilliéron,

vous voterez pour qui bon vous semble et en le faisant, peut-être vous souviendrez-vous que M. Eric Bertinat fait partie de ceux qui défendent becs et ongles ce droit élémentaire pour tout citoyen.

Ensuite, si vous me permettez, à l'Exécutif vous êtes le bras du parlement qui dicte les priorités, qui fixe les budgets.

En celà, quelles que soient les "idées" d'un Conseiller administratif, c'est encore le parlement qui dicte la conduite de la politique de la Ville.

Ici, à pareille position, M. Eric Bertinat sera l'Homme d'Etat dont nous avons besoin : un homme honnête, rigoureux, travailleur acharné, et surtout qui n'aura pas froid aux yeux, pas peur de contrarier quelques "prés carrés" qui bloquent notre ville.

Toutes vos considérations sur l'Homme, que vous émettez ici, sont expliquées dans le corps de mon blog que vous aurez certainement lu en diagonale, car toutes les idées reçues par ouïe dire sur M. Eric Bertinat sont fausses.

Belle journée M. Gilliéron,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 06/09/2012

Ah bon, Monsieur Bertinat n’a jamais été Président de Vigilance ? Parti xénophobe et d’extrême droite, comme l’UDC mais qui avait au moins, au contraire de celui-ci, comme qualité de l’assumer. Monsieur Bertinat n’a pas prononcé cette phrase en public ? « Les homosexuels n’apportent rien à la société car ils sont incapables de se reproduire »
Monsieur Bertinat n’a jamais participé à des meetings de Monsieur Jean-Marie Le Pen ?
Monsieur Bertinat n’est pas sur la même longueur d’onde que l’église d’Ecône de la grande époque et notamment sur les questions d’avortement ?

Encore une fois si vous arrivez à démontrer que ce qui est écrit ci-dessus sont des fadaises on pourra en rediscuter. Il n’est pas question de nier des qualités a Monsieur Bertinat, il est juste question que les électeurs soient à jour avec son passé politique et ses choix d’extrême droite.

Écrit par : Pierre-Alain Gilliéron | 06/09/2012

Ah, il semblerait que quand on vous met au défi de faire la démonstration de ce que disent vos contradicteurs est faux, on ne publie plus et on ne répond plus. C’est comme la grève de la faim on jure d’aller au bout, mais c’est du cinéma, Charlot quoi.

Écrit par : Pierre-Alain Gilliéron | 07/09/2012

Bonjour à toutes et à tous,

Décidèment M. Gilliéron... vous méritez la palme...

Vous jugez un homme sans le connaître et affirmez vos vérités de manière péremptoire.

Tout ce que vous supposez connaître de l'Homme, je l'ai décrit deux fois tant dans mon blog, que dans le commentaire précédent...

Monsieur Bertinat a le droit le plus strict de pratiquer sa chrétienté comme il l'entend dans son cercle privé.

Monsieur Bertinat est libre d'avoir son opinion sur l'avortement et de l'exprimer.

Monsieur Bertinat est libre d'aller au meeting de qui bon lui semble.

Monsieur Bertinat est un homme de droite ouvert au dialogue avec ses adversaires, quel que soit le bord dont ils et elles proviennent.

Monsieur Bertinat est un homme de conviction, capable, et rigoureux dans l'exécution de ses mandats.

Ce que tout citoyen de la Ville est en droit d'attendre d'un Exécutif, Monsieur Bertinat y répond par ses qualités intrinsèques.

Monsieur Bertinat est un Homme libre, comme vous l'êtes, à la différence que lui se battrait jusqu'à la mort pour défendre votre droit démocratique de base : vous exprimez et voter...

Contrairement à vous, qui faites une chasse aux sorcières anti udc.

l'UDC phobie ça existe aussi... et ça se soigne en consultant le programme du parti.


MDR :)


Belle et douce journée M. Gillièron,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 08/09/2012

Re bonjour,

vous m'excuserez Monsieur Gilliéron, j'ai une vie en dehors des blogs et d'Internet, je n'avais pas eu le temps de vous répondre avant aujourd'hui...

Pour votre UDC phobie pensez à lire le programme de l'UDC, vous n'y trouverez pas de trace de xénophobie...

A l'avenir avant d'affirmer des fadaises de manière péremptoire, prenez le temps de lire... cela devrait servir votre édification politique.

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 08/09/2012

Les commentaires sont fermés.