31/03/2014

Les usagers des fitness vont passer à la caisse

Bonjour à toutes et à tous,

quelle ne fut pas ma stupeur de découvrir le texte d'un Conseiller national du parti des Verts... Ce texte qui sera présenté demain matin en urgence au Conseil national relève de la radicalisation du discours écologiste dans ce qu'il a de plus extrémiste.

Il est regrettable que ce texte, qui sera vraisemblablement suivi par le PS et une partie du centre, ait toutes les chances d'être voté.

palaisfederal.pngEn effet, ce projet de loi sur lequel nous n'aurons pas notre mot à dire va s'en prendre frontalement aux usagers des fitness...

De fait, selon l'étude de l'IFAE*, les usagers des fitness en fournissant des efforts produisent des quantités de CO2 supplémentaires, jugées inutiles et dangereuses.

Les Salles de fitness qui ne filtreront pas les émissions de CO2 seront donc taxés plus lourdement, les usagers de ces dernières seront donc tenus de s'acquitter d'une taxe de 22,50 CHF par mois. Taxe qui sera prélevée par le nouveau service de prévention des impacts CO2 humains.

En plus donc de prétériter les personnes qui s'adonnent à une activité physique, taxant au passage les salles qui n'auront pas les moyens d'installer des filtres à CO2, le texte prévoit la création d'un nouveau service en charge de la gestion des taxes diverses qu'il devra désormais percevoir.

Cette mesure visant les salles de fitness uniquement, pourrait déboucher sur la taxation systèmatique de tous les sports pratiqués en salle... l'idée est dans l'air.

La Confédération ne sait donc plus où aller chercher de l'argent... et au final c'est toujours nous qui paieront... hallucinant.

On se pince... décidément... ça devient du grand n'importe quoi...

Sportive journée en plein air à toutes et à tous, ça coûte moins cher...

Stéphane en mode : je suis vert


 

*Institut of First April Ecology