14/03/2015

Elections communales, où passe l'argent des contribuables ?

Bonjour à toutes et à tous,

2fr.jpgje tiens à rassurer mes lecteurs invétérés, étant candidat je ne vous ferai pas le coup du : Votez Valente ! Et demain tout sera mieux bien...

Non, le sujet qui m'occupe aujourd'hui, c'est la curieuse propension des Conseils administratifs, divers et variés, de différentes communes, qui se représentent à leur propre réélection, à soudainement communiquer sur tout, mais surtout, sur rien.

De fait, pendant 4 ans, on ne les entend pas, ou presque pas. Et tout d'un coup, à quelques semaines de l'élection communale : pas une semaine ne passe sans que, des rencontres avec la population soient organisées sur des sujets aussi variés que possible. Pas une semaine sans que, via La Poste, un courrier ne nous parvienne, ventant au passage "l'excellent travail" accompli durant la législature.

Or, ces communications, aussi soudaines qu'intempestives, sont payées par qui ?

Cette manière de faire campagne aux frais des contribuables ne trompe personne.

Il serait temps que notre parlement cantonal statue clairement sur une période de deux mois où les Conseils administratifs sortants ne seraient pas autorisés, sauf urgence, à communiquer sur tout, mais surtout sur rien. Et pourquoi pas, inclure dans cette même restriction, l'obligation pour les communes d'organiser un débat citoyen entre l'ensemble des candidats, afin que chaque candidat, chaque parti ou association qui briguent un ou plusieurs sièges, aient une fenêtre d'expression citoyenne au sens large.

Il faut mettre un terme à ce gaspillage d'argent public et aussi d'abus de position.

A mes amies et amis députés de prendre le sujet en main.

Belle journée à toutes et à tous,

Stéphane

 

Commentaires

Magouilles et combines vont de paire avec "homme politique".
Les socialistes accordent un quatrième mandat à Apothéloz, après que celui-ci ait fait son coming-out.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 14/03/2015

Bonjour Victor,

si le parti "Socialistes" autorise M. Apothéloz à briguer un 4ième mandat, c'est leur choix. Il est regrettable, toutefois, que les Socialistes n'aient pas opté pour un renouvellement en présentant une ou un nouveau candidat.

Quant au "coming out", dudit candidat, cela relève de sa vie privée.

En revanche, effectivement, sur Vernier aussi, en cette veille d'élections communales, le soudain engouement du CA actuel à communiquer, sur tout et surtout sur rien, est patent. D'ailleurs cela fait beaucoup rire dans diverses rédactions.

Heureusement, personne n'est dupe et les habitants eux-mêmes se rendent compte de la très soudaine "fièvre communicationnelle" de notre CA... ce qui en soit, serait franchement risible, si ce n'était pas de l'argent public gaspillé pour de l'auto promotion mal venue en cette période de crise.

Bon dimanche Victor :)

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 15/03/2015

Bonjour Stéphane, la limite entre vie privée et publique n'est plus bien définie, tu est d'accord avec moi, je le pense, c'est pourquoi j'évoque son coming-out.

Bien à toi,

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 15/03/2015

Bonsoir Victor,

le coming out de M. Apothéloz était certes maladroit et empreint d'une volonté électoraliste visant probablement le soutien de la communauté gaie.

Mais pour ma part, il s'agit vraiment de sa sphère privée. L'orientation sexuelle n'est, à mon sens, aucunement relevante des compétences.

Ici il est lieu de constater que pour ce dernier, c'est sans nul doute la candidature de trop... celle qui motivée par dépit d'avoir perdu l'élection au Conseil d'Etat, le pousse à se rabattre sur une quatrième élection au Conseil administratif...

Une solution par dépit... alors que d'autres talents du parti Socialistes auraient pu se profiler, et non des moindre.

C'est véritablement regrettable à mon sens. 12 ans de pouvoir étant largement suffisants pour quitter la scène politique... Sans doute brigue t'il le mandat de trop. Je le regrette d'autant que Thierry ( M. Apothéloz ) est un camarade du cycle d'orientation.

Bien à toi Victor,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 15/03/2015

Les commentaires sont fermés.